06 avril 2021

Une secte qui vous veut du bien - on réécoute le BÖC : Tyranny and Mutation (1973)

Ultime révolution d'une brillante année 73, le second album de la "Secte de l'Huitre Bleue" avait tout pour marquer l'imagination des kids chers à Yves Adrien, qui sonnait la charge dans Rock & Folk, et qui présentait "Tyranny & Mutation" comme l'avant-goût, onze ans avant, d'un 1984 forcément orwellien : une esthétique radicale (architecture totalitaire dans l'espace intergalactique, cette sorte de choses...), des visions apocalyptiques d'un avenir infernal (ou vice-versa) et une musique sidérante de tension et de dureté... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mars 2021

Une secte qui vous veut du bien - on réécoute le BÖC : Blue Öyster Cult (1972)

Soyons honnêtes : en 1972, année faste du point de vue musicale, entre les explosions d'artistes comme Neil Young ou David Bowie, nous n'avions pas du tout remarqué ce premier album d'un groupe new-yorkais au nom bizarre, Blue Öyster Cult : sa pochette géométrique intrigante avait seulement attiré notre attention dans les bacs de notre disquaire, sans que nous allions plus loin. Il faudra attendre les articles délirants d'Yves Adrien lors de la sortie de l'album suivant, "Tyranny and Mutation*" pour que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2020

"Re Imaginos" d'Albert Bouchard : un rêve inaccompli...

2020, si elle aura été l’une des pires années imaginables, se sera avéré une mini-bénédiction pour tous les affiliés à la secte de l’huître bleue. Car après la belle surprise qu’a constitué "The Symbol Remains", le premier album du Blue Öyster Cult en 20 ans – un album qui ne retrouvait certes pas la vieille magie du groupe, mais qui était quand même bourré de bons morceaux -, voilà maintenant que nous revient Albert Bouchard… Membre fondateur – et essentiel – du groupe, Albert fut le batteur originel du BÖC, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 octobre 2020

"The Symbol Remains" du Blue Öyster Cult : le symbole demeure...

On n’espérait plus depuis longtemps un nouvel album du Blue Öyster Cult, rompant 20 ans de silence, ou plutôt 20 ans à se comporter en « cover band » de luxe de leur propre répertoire, qui, malgré sa munificence, commençait à s’user un peu. On ne savait pas non plus s’il fallait l’espérer, ce nouvel album, sans Allen Lanier, malheureusement décédé en 2013, et sans bien sûr les Frères Bouchard, même si, quelque part, depuis l’épisode compliqué d’Imaginos, les fans espèrent toujours le miracle, et en particulier un retour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 septembre 2020

Hard Rock Live Cleveland 2014 : le retour du Blue Öyster Cult

N'hésitons pas à le répéter, surtout parce que tellement peu de gens s'en sont rendu compte : le Blue Öyster Cult fut l'un des tous meilleurs groupes de "rock dur" (hard rock, heavy metal, etc.) de tous les temps. L’un des seuls à avoir de grandes chansons « pop » - influencées par les grands groupes sixties, Beach Boys en tête -, une vraie intelligence derrière les concepts "mis en scène" dans les chansons et les albums, un guitariste soliste hors pair (Donald ‘Buck Dharma’ Roeser), un chanteur à la précision et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 août 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Secret Treaties" de Blue Öyster Cult (1974)

Nous étions en 1974 : la guerre froide faisait rage à nouveau, et nous vivions au rythme des complots, des menaces diffuses et de la paranoïa globale... Moi qui n'aimais pas le hard-rock (comme on l'appelait encore à cette époque), voilà qu'un groupe issu de cette musique que je considérais, avec l'arrogance de mes 17 ans, comme "infantile et stupide", venait mettre en musique ces noirs contes de trahison, de conquêtes damnées et de manipulation. Avec la caution - importante pour moi qui me nourrissais du Velvet et d'Elliott... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2016

Réécoutons (et revoyons) les Classiques du Rock : "A long day's night" de Blue Öyster Cult (2002)

N'hésitons pas à le répéter, surtout parce que tellement peu de gens s'en sont rendu compte : le Blue Öyster Cult fut l'un des tous meilleurs groupes de "rock dur" (hard rock, heavy metal, etc.) de tous les temps. Le seul - OK, avec le Led Zep DANS UNE MOINDRE MESURE (je sais que je vais me faire beaucoup d'ennemis, là !), à avoir de grandes chansons, une vraie intelligence derrière les concepts "mis en scène" dans les chansons et les albums, un guitariste soliste hors pair (Buck Dharma), un chanteur à la précision et au phrasé... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2016

Réécoutons les Classiques du Rock : "Spectres" de Blue Öyster Cult (1977)

En 1977, malgré le succès commercial (relatif) de son hit "The Reaper", le Blue Öyster Cult vient de laisser échapper la chance d'être reconnu à la mesure de ses immenses qualités : le virage "rock californien" entamé avec l'album précédent, "Agents of Fortune", la rupture avec les années "mythiques" et leur imagerie SF impressionnante les ont décrédibilisés vis à vis de leur public originel, sans qu'ils aient gagné pour autant de nouveaux fans. "Spectres" est pourtant un excellent album, combinant deux nouveaux classiques du groupe,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,