10 août 2017

"Cars 3" de Brian Fee : l'équation d'un échec sans appel

L'équation d'un échec sans appel : [Une seconde suite inutile de ce qui fut sans doute le moins bon concept des Studios Pixar, à l'époque où ils faisaient encore du cinéma qui comptait...] multiplié par [un scénario inepte qui promet beaucoup et gâche systématiquement toutes les possibilités offertes par ses thèmes (l'obsolescence caractéristique de nos temps hystériques, la tristesse de la vieillesse qui ne se combat qu'à travers la transmission de son savoir)] divisé par [l'évolution continuelle de la technologie qui nous offre ici... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juillet 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Kiki la Petite Sorcière" de Hayao Miyazaki (1989)

On sait tous désormais que "Kiki la petite sorcière" est un Miyazaki mineur par rapport aux habituels chefs d’œuvre du grand maître, qu'il n'a pas la force d'un "Totoro" - sans doute le film de Hayao Miyazaki dont il se rapproche le plus, de par la manière dont le merveilleux côtoie le quotidien avec une simplicité lumineuse. Pourtant ce film à l'humeur curieusement folâtre et relâchée, sans grands enjeux narratifs, bénéficie d'un personnage mémorable : Kiki, cette épatante pré-adolescente, éprise d'indépendance et de libre arbitre,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juillet 2017

"Moi, Moche et Méchant 3" de P. Coffin, K. Balda et E. Guillon : Product number 564471

Ce mois-ci, la machine à divertir a été programmée pour sortir sur tous les écrans de France "Moi, moche et méchant 3", tandis que vos enfants ont été efficacement conditionnés depuis plusieurs mois pour que cette sortie nationale massive soit le succès planifié. Vous vous êtes donc assis comme prévu par tous les sondages dans une salle de cinéma dès la première semaine de diffusion de ce nouveau produit de l'industrie la plus performante et la plus réellement globale du XXIe siècle : réjouissez-vous, vous avez encore eu le choix du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 mai 2017

"Les Schtoumpfs et le Village Perdu" de Kelly Asbury : ruminations d'un père somnolent...

Bon, d'un côté on est tellement dans un film enfantin qu'on ne se sent pas complètement le droit d'appliquer un quelconque "critère" de jugement, autre que "c'est mignon" (overdose de couleurs), "c'est gentil" (le pouvoir de l'amour qui ressuscite), "c'est rigolo" (il y a des petits animaux mignons qui font des bêtises). J'ai heureusement réussi à roupiller un petit quart d'heure, ce qui m'a fait paraître le film moins long, mais à la sortie, ma fille de presque 6 ans m'a posé plein de questions sur l'histoire qui ne lui paraissait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2017

"Baby Boss" de Tom McGrath : Baby Pixar

S'il y avait une chose que je n'attendais pas des studios Dreamworks, c'est bien un film qui aille rivaliser avec les classiques Pixar sur leur propre terrain, c'est-à-dire celui des films "à fort concept", et qui en plus s'en sorte aussi bien (même s'il reste encore pas mal de scories sous-forme d'humour référentiel soi-disant à destination des parents, qui est la plus grande tare du studio - on appréciera même le clin d’œil à l'intro du premier Indiana Jones, matinée d'une référence au "Mission : Impossible" de De Palma...). Et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 février 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Le Vent se Lève" de Hayao Miyazaki (2013)

Bon, je ne voulais pas voir ce "dernier" Miyazaki, que je gardais comme une "poire pour ma soif". Et puis les critiques que j'avais lues me préoccupaient : le premier film "adulte" du Maître, l'abandon du merveilleux typique de ses plus belles œuvres, et puis l'ambigüité derrière la célébration d'un ingénieur génial ayant donné naissance au plus bel instrument de guerre (le fameux "Zero") de l'impérialisme nippon. Et en effet, lorsque l'envie est devenue irrésistible, et alors que se profile l'espoir d'un retour de Miyazaki, "le Vent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 février 2017

"Tous en Scène" de Garth Jennings et Christophe Lourdelet : Chante !

"Tous en Scène" (que Minnelli leur pardonne, ils ne savent pas ce qu'ils font !) ? Le même manque de talent que dans l'affreux "Comme des Bêtes" de la même fine équipe : pas vraiment de scénario, des personnages superficiels au point d'en devenir quasiment inexistants, des gags tellement pauvres qu'ils ne nous arrachent qu'à peine trois sourires en une très, très longue heure trois quart de film. Trop de mini-scénarios dont aucun n'est développé, au delà de scènes qui déclinent les poncifs du cinéma hollywoodien mainstream, ce qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Jin-Roh - La Brigade des Loups" de Hiroyuki Okiura (1998)

Impressionnant sommet de l'anime des années 90, "Jin-Roh" travaille une intrigue complexe et des personnages ambigüs, comme les mangas savent si bien les construire, avec un refus du spectaculaire d'autant plus étonnant que les images sont d'une beauté sidérante : on avait rarement vu à l'époque un film d'animation japonais miser à ce point sur les mouvements imperceptibles (curieusement, dans le cas de "Jin-Roh", la fixité des personnages résultant d'une technologie encore assez simple, et sans doute de budgets réduits, joue en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 février 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Ghost in the Shell" de Mamoru Oshii (1995)

"Ghost in the Shell" est devenu rapidement un film-culte, qui a directement inspiré les Washowski pour leur "Matrix", et que ses admirateurs défendent bec et ongles contre les sceptiques, dont je suis… Certes, "Ghost in the Shell" n'est pas un anime ordinaire : la précision du découpage, le soin apporté à certaines images (d'une indéniable beauté), l'inventivité de la mise en scène de Mamoru Oshii font sortir le film des frontières habituelles du genre, et le tirent loin du "cyber-manga" un peu primaire pour adolescents vers le "vrai... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 janvier 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Perfect Blue" de Satoshi Kon (1998)

"Perfect Blue" est l'un de ces films-culte que l'on a envie de voir depuis tant d'années qu'on ne peut guère être que déçu ensuite. Pourtant, il faut reconnaître que le scénario assez stupéfiant, un peu à la manière d'un De Palma (l'obsession pour le voyeurisme, l'importance de l'image, et puis les débordements sexuels ou gore…) débordé par une schizophrénie terrifiante, qui fait osciller en permanence les personnages et le spectateur entre la réalité et sa représentation sur un plateau de cinéma, sans même parler de l'indiscutable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,