04 août 2018

"Hôtel Transylvanie 3" de Genndy Tartakovski : Quelques réflexions au sortir d'un film pédagogique

En fait, "Hôtel Transylvanie 3" est une riche expérience pédagogique pour les parents qui se sentent quelque part moralement obligés d'accompagner leur marmaille dans une salle de cinéma qui pourrait, on ne sait jamais, abriter un pédophile : c'est fou le nombre de choses que l'on y apprend en une heure et demi - moins les pauses roupillon, quand même ! D'abord que "la Macarena", c'est quand même d'un autre niveau que "Good Vibrations" quand il s'agit d'illustrer le bonheur de vivre. Ensuite que le parangon du développement d'une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 juillet 2018

"Les Indestructibles 2" de Brad Bird : Mission : Impossible : les suites chez Pixar

 Il y a de toute évidence un problème avec les "suites" chez Pixar. Pas que chez Pixar d'ailleurs, nous sommes bien d'accord. Mais il faut bien reconnaître que notre exigence envers un studio qui marcha un jour littéralement sur l'eau, jusqu'à son intégration funeste dans la maison Disney, et qui nous prouva avec les 3 "Toy Story" qu'il avait même la martingale quand il s'agissait de "franchise", ne nous permet pas d'accepter de gaîté de cœur les suites ni faites, ni à faire de "Cars", "Nemo"... et maintenant "les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juin 2018

Revoyons les classiques du cinéma d'animation : "Les Indestructibles" de Brad Bird (2004)

Brad Bird, qui n'était en 2004 "que" le réalisateur célébré du "Géant de Fer", fut le premier "étranger" à Pixar à travailler avec les Studios qui s'étaient imposés au cours des années précédentes comme l'indiscutable leader de l'animation 3-D (et qui s'étaient rapprochés de Disney qui assurait la distribution de leurs films), et ces "Indestructibles" constituèrent une première rupture de style : première utilisation d'êtres humains comme héros (la technologie le permettant désormais, à condition de ne pas sortir des codes de la BD),... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 avril 2018

"Pierre Lapin" de Will Gluck : Beatrix Potter à l'école des terriers

Il y a au départ pas mal de bonnes idées derrière "Pierre Lapin", première incarnation cinématographique des charmants personnages de Beatrix Potter, précurseur de la "fantasy animalière" : d'abord la mise en abîme du récit, Beatrix étant ici un personnage dont l'amitié avec les lapins venant dévaster le potager de son voisin est l'un des principaux moteurs de la fiction ; ensuite le choix audacieux d'inverser les stéréotypes habituels du film pour enfants, le personnage principal de Peter Rabbit s'avérant rapidement horriblement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 janvier 2018

"Ferdinand" de Carlos Saldanha : Bovins !

Les fêtes de fin d'année s'apparentent depuis deux décennies à un calvaire consumériste qui nous voit souffrir interminablement dans des magasins pris d'assaut, devant des tables surchargées, ou dans des salles de cinéma où s'entassent des familles énervées (hier, des gens étaient assis par terre à l'UGC Ciné Cité devant l'écran...)... Pour voir le paquet traditionnel de films d'animation de Noël, sans vraiment nous préoccuper de leur qualité tant il s'agit d'un passage obligé, d'un rituel moutonnier de saison. Or, pour une réussite... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2017

Séance de rattrapage : "Sahara" de Pierre Coré

- Moi qui y suis né (1), je suis à la fois passionné par et inévitablement tatillon quand il s'agit de films sur le Sahara. - Moi qui ai une petite fille de 6 ans (1), je me retrouve plus ou moins dans l'obligation contractuelle et morale de voir avec elle TOUS les films d'animation.- Moi qui suis un intello prétentieux élevé par les Cahiers du Cinéma (2), les noms d'Omar Sy, Louane, ou Ramzy ne provoquent en moi qu'une profonde indifférence, mêlée d'un léger agacement.- Moi qui aime beaucoup les serpents (1), je me suis toujours... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 novembre 2017

"Opération Casse-Noisette 2" de Carl Brunker : Tick Tick Boooom !

J'avais réussi à éviter que ma fille de 6 ans m'entraîne voir le premier "Opération Casse-Noisette", à la sinistre réputation. Cette fois-ci, les critiques étant plus positives, je n'ai pas opposé autant de résistance, et mis à part un petit roupillon rituel d'une quinzaine de minutes au milieu du "film", j'ai plutôt passé un bon moment devant ce dessin animé de facture correcte, au graphisme acceptable et à la mise en scène dynamique. Qui fait oublier un scénario convenu (les animaux d'un parc luttent pour sauver leurs arbres contre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 septembre 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Dans un recoin de ce monde" de Sunao Katabuchi (2016)

Entre la longue domination, au moins vu de l'occident, des Studios Ghibli, et la prolifération d'animes pour adolescents construits à partir de shonens au succès planétaire assuré, on peut parfois oublier en France que l'animation japonaise est une forme de cinéma à la fois adulte et richissime. En se penchant sur la vie "ordinaire", - soit un qualificatif qui revient souvent, et de façon admirative à propos de Suzu -, d'une très jeune femme mariée contre son gré et vivant dans des conditions rudimentaires dans la montagne pas très... [Lire la suite]
10 août 2017

"Cars 3" de Brian Fee : l'équation d'un échec sans appel

L'équation d'un échec sans appel : [Une seconde suite inutile de ce qui fut sans doute le moins bon concept des Studios Pixar, à l'époque où ils faisaient encore du cinéma qui comptait...] multiplié par [un scénario inepte qui promet beaucoup et gâche systématiquement toutes les possibilités offertes par ses thèmes (l'obsolescence caractéristique de nos temps hystériques, la tristesse de la vieillesse qui ne se combat qu'à travers la transmission de son savoir)] divisé par [l'évolution continuelle de la technologie qui nous offre ici... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 juillet 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Kiki la Petite Sorcière" de Hayao Miyazaki (1989)

On sait tous désormais que "Kiki la petite sorcière" est un Miyazaki mineur par rapport aux habituels chefs d’œuvre du grand maître, qu'il n'a pas la force d'un "Totoro" - sans doute le film de Hayao Miyazaki dont il se rapproche le plus, de par la manière dont le merveilleux côtoie le quotidien avec une simplicité lumineuse. Pourtant ce film à l'humeur curieusement folâtre et relâchée, sans grands enjeux narratifs, bénéficie d'un personnage mémorable : Kiki, cette épatante pré-adolescente, éprise d'indépendance et de libre arbitre,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,