28 avril 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "La Mort dans la Peau" de Paul Greengrass (204)

Faire succéder Paul Greengrass, avec son filmage explosif de pseudo-reporter, qui collait bien à des oeuvres hyper-réalistes comme "Bloody Sunday", à Doug Liman le styliste était un pari risqué pour la franchise Bourne. Si cette "Mort dans la Peau" est à mon sens très inférieure au film précédent, le grand public a suivi, sans doute séduit par l'électricité qui se dégage en permanence de cette interminable course poursuite filmée avec une urgence et un sens de la tension d'une efficacité redoutable. Il est vrai que Greengrass ne nous... [Lire la suite]

27 avril 2013

Séance de rattrapage : "Jack Reacher" de Christopher McQuarrie

Quand "Jack Reacher" débute, c'est avec un indéniable plaisir que l'on suit les méandres d'une enquête policière classique mais bien troussée, et qu'on se prépare à suivre avec le sourire un polar bien solide comme Hollywood savait en faire avant de sombrer dans la démonstration technique et la surenchère d'effets spéciaux. On est même prêts à faire gentiment abstraction du décalage criant entre Tom Cruise et son personnage anarcho-fasciste de "vigilante" réapparu du passé, un décalage dont Cruise est d'ailleurs parfaitement conscient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 avril 2013

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "Ghosts of Mars" de John Carpenter (2001)

Qui se souvient aujourd'hui que John Carpenter ? Lui qui fut longtemps l'un des plus talentueux réalisateurs de "cinéma populaire" (horreur, SF, thrillers, le tout avec des budgets souvent limités...), transcendant régulièrement les limites de ses sujets par la somptueux classicisme de sa mise en scène (l'héritage hawksien auquel il n'a jamais renoncé) et par l'enthousiasme communicatif avec lequel il élève la moindre "boucherie", le moindre "carnage" vers une réflexion touchante sur la nature humaine... En ce sens, et même si... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 avril 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "La Mémoire dans la Peau" de Doug Liman (2002)

Et si, laminés par le traitement que Paul Greengrass fit ensuite subir à la série "Jason Bourne", on avait peu à peu oublié combien Doug Liman avait réalisé avec "La Mémoire dans la Peau" l'un des plus eaux thrillers modernes d'espionnage ? Un film qui RESPECTE (terme si  peu hollywoodien) son spectateur en construisant une intrigue cohérente, en accordant à ses personnages des pauses dans l'action pour leur permettre d'exister comme êtres humains, en faisant autant que possible parler à chaque nationalité sa langue, en... [Lire la suite]
22 février 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Face / Off" de John Woo (1997)

John Woo disparu des radars des cinéphiles du monde entier, Travolta et Cage ringardisés, le "style polar HK" totalement digéré par la machine hollywoodienne... : il est difficile de trouver en 2013 des raisons - autres que la pure nostalgie, bien entendu - de revoir ce "Face / Off" ("Volte / Face" en une curieuse traduction française qui faisait l'impasse sur "l'arrachage" haineux du visage du double / ennemi), un film qui nous avait tant excités en 1997. Pourtant, une fois accepté le caractère éminemment éphémère de ce cinéma aussi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 novembre 2012

"Looper" de Rian Johnson : légère déception malgré tout...

"Looper" a été tellement unanimement célébré par la critique - américaine surtout - en tant que nouveau fleuron de la science-fiction intelligente qu'il est difficile de ne pas être légèrement déçu en le découvrant. Ce qui est effectivement fort dans le film de Rian Johnson, c'est la conjonction bien maîtrisée d'un beau scénario sur le passionnant et difficile sujet du voyage dans le temps - hormis un élément qui m'a échappé,et qui fait qu'il faudra de je revoie le film, l'histoire se déploie superbement, et de manière toujours... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 septembre 2012

"Expendables 2" de Simon West : bons pour le musée ?

Il y a de délicieuses madeleines proustiennes (...au goût de sang et de tripes...) qu'on pensait ne jamais apprécier. Stallone, Schwarzie, Chuck Norris, Bruce Willis, sans parler du suave JCVD, et de bien d'autres... tous ensemble dans l'un de ces films d'action comme on n'en fait plus depuis des décennies... Et curieusement, contre toute attente, beaucoup de plaisir à l'arrivée, presque une joie enfantine devant les clichés, les scènes de baston grandioses et les traditionnelles vannes, comme "à l'époque" ! Passée l'introduction... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 septembre 2012

"Jason Bourne : l'héritage" de Tony Gilroy : appendice inutile à une belle trilogie...

Histoire de continuer à faire rentrer de l'argent après la belle réussite de la Trilogie Jason Bourne, Hollywood a eu l'idée d'inventer une fiction parallèle mettant en scène une autre "victime" de la fameuse opération Treadstone, et de confier le rôle du nouveau "héros" a Jeremy Renner... Soit une suite de fausses bonnes idées, qui, au final, nous donnent un film sans aucune âme, même si certaines scènes, comme la grande poursuite en moto de la fin, ne laissent pas indifférent : car le seul argument de ce "Legacy", c'est bien cette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 septembre 2012

"Total Recall" de Len Wiseman : un film qui pue l'ennui, voire la mort...

Le "Total Recall" de Verhoeven était un film assez bancal qui avait ses quelques moments de grâce, sans doute parce que Verhoeven n'était certainement pas un manche à la mise en scène. Le "Total Recall" de 2012 - pas besoin de se souvenir de qui est le metteur en scène, en fait - est un blockbuster surproduit, à l'esthétique et aux idées pompées sur les "Blade Runners" et "Cinquième Elément" d'autrefois, qui se contente paresseusement d'assaisonner plus ou moins le même scénario paranoïaque de scènes d'action aussi continues que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 février 2012

Séance de rattrapage : "The Murderer" de Na Hong-Jin

Que Na Hong-Jin ait du talent, c'est on ne peut plus évident : après un "Chaser" très réussi, ce "Murderer" (titre français moins beau et pertinent que le titre original, "The Yellow Sea") - plus ambitieux dans sa vision de la réalité coréenne, et plus singulier aussi - confirme l'intelligence absolue et l'énergie imparable d'une mise en scène qui renouvelle les us et coutumes du polar coréen (violence, crudité, humour grotesque, mais une efficacité indéniable qui ne sacrifie jamais aux codes hollywoodiens), en injectant une lucidité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,