26 janvier 2017

"Que ta Volonté soit Faite !" de Maxime Chattam : un divertissement, pour une fois, habile et bien mené

Même si je lis régulièrement désormais Chattam pour me distraire durant mes trop longs et trop fréquents voyages, il est assez rare que je referme l'un de ses livres en me disant que j'y ai pris un vrai plaisir. Pourtant "Que ta volonté soit faite" (attention, le titre est un spoiler de taille !) tranche indéniablement sur la production courante de cet auteur de "romans de gare" - comme j'aime à les qualifier - sombrant régulièrement dans des excès gore risibles ou lamentables, et pas très bien écrits (... même si c'est la règle du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 janvier 2017

"Aquarius - Saison 1" de John McNamara : This was the Age of Aquarius...

"Aquarius" n'a eu ni les faveurs de la critique, ni celle du public, sans doute parce qu'il se situe dans une position médiane inconfortable entre le tout venant de la série grand public, avec ses enquêtes policières à résoudre par un couple de flic mal assortis, et la série plus adulte, plus ambitieuse, visant à offrir une perspective profonde sur une période importante de l'histoire des USA. A ce titre, même si l'on peut déplorer les facilités d'un scénario pas très subtil, et la faiblesse d'écriture de personnages qui oscillent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 janvier 2017

"Mensonges & Cie" de Philip K. Dick : le roman qui ne devrait pas exister

Roman au parcours chaotique, puisque écrit en 1966 par un Philip K. Dick traversant apparemment une période particulièrement active du point de vue consommation de stupéfiants, publié sous forme tronquée, puis réapparu après la mort de son auteur avec des pages manquantes (finalement retrouvées semble-t-il), "Mensonges & Cie" n'aurait jamais dû être publié dans sa "version intégrale", ou tout du moins sans avertissement au lecteur a priori enthousiasmé par la découverte d'un inédit de son idole : il s'agit tout simplement d'un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Millenium 3" de Daniel Alfredson (2010)

... Et voilà que, alors que je ne m'attendais qu'au pire après un mauvais second volet, "la Reine dans le Palais des Courants d'Air" est un bon film, bien supérieur en tous cas à la conclusion de la trilogie "Millénium" sur papier, bâclée par Stieg Larsson. Non pas que formellement, Alfredson soit d'un coup devenu un cador de la mise en scène : non, on reste globalement dans le télévisuel moche et bas de gamme ! Mais quelque chose "prend" dans ce suspense paradoxal d'une lutte un peu abstraite entre deux organisations, suspense à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 janvier 2017

"Mr. Robot - Saison 2" de Sam Esmail : "Flow My Tears, the Hacker Said..."

 La saison 2 de "Mr. Robot" s'affiche comme une rupture de ton significative par rapport à la première, rupture pour le moins déstabilisante pour le téléspectateur qui aurait pu développer une certaine addiction au principe de ce thriller cybernétique "post-finchérien". Grosso modo, les 5 premiers épisodes, ennuyeux au delà du supportable, donneront à toute personne normalement constituée l'envie de retirer définitivement sa confiance à Sam Esmail - seul maître à bord puisqu'il réalise aussi TOUS les épisodes, une pratique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Millenium 2" de Daniel Alfredson (2009)

Bon, soyons juste : après la belle réussite du premier "Millenium", le second bouquin de Stieg Larsson n'était pas terrible, et tenait surtout la route grâce à son féminisme militant ("Tous les hommes sont des porcs et des violeurs" gravé dans la chair), et aussi par le savoir-faire de l'auteur qui réussissait à nous mener par le bout du nez à la poursuite de sa fascinante héroïne. Le problème du film du dénommé Daniel Alfredson est que ce n'est pas un film, mais un téléfilm, typique d'une époque où la télévision nous proposait ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 janvier 2017

Les concerts que je n'aurais jamais dû manquer : Arcade Fire à Rock en Seine le jeudi 25 août 2005

Août 2005, j’étais encore plus au moins en transit entre Londres et Paris, où j’allais revenir. J’avais découvert le génial premier album d’Arcade Fire, et je ne me rendis pas compte qu’ils étaient à l’affiche de Rock en Seine cette année-là. Je n’y serais probablement pas allé, de toute manière… Heureusement, la télé filma l’événement – car ça en fut un vrai, un séisme de taille 9 sur l’échelle de Richter -, et je me suis depuis régalé de nombreuses fois en regardant le DVD. Ce compte rendu est donc écrit d’après le film du concert.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 janvier 2017

Séance de rattrapage : "La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil" de Joann Sfar

Godard l'avait dit, faire des films, c'est quand même avant tout pour séduire les filles qu'on fait jouer dedans. Je ne sais pas si l'ami Joann Sfar a réussi à "choper", comme disent les plus jeunes d'entre nous, mais nul ne peut nier que sa caméra ne se lasse jamais de caresser Freya Mavor, d'exhiber son corps, ses jambes, ses yeux, sa bouche à chaque plan de "la Dame dans l'Auto..", et qu'il faudrait être bien pisse-froid pour ne pas applaudir à cette mise en scène parfaite d'une "attraction fatale". Après, nombreux sont ceux qui se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 janvier 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T8 - le Sceptre d'Ottokar"

1938 : l'Europe tremble devant les bruits de bottes. Hitler annexe les Sudètes et ridiculise la Tchécoslovaquie, pendant que Franco élimine la jeune république espagnole et que Mussolini s'empare de l'Albanie. La France, modèle de lâcheté politique qui marquera le siècle, abandonne définitivement son rôle de puissance internationale. Le petit royaume "enchanté" de Belgique mobilise. L'Horreur est pour demain, les Européens ne veulent pas l'admettre, mais dans le fond, ils le savent. Flash forward : 1970... J'ai douze ans et je... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2017

Notre homme Clint : "le Retour de l'Inspecteur Harry" (1983)

Il y a deux manières (au moins) de regarder ce "Retour de l'Inspecteur Harry", quatrième de la série mais premier réalisé par Clint Eastwood lui-même : objectivement, il s'agit d'un film plutôt moyen, qui tente assez vainement de revitaliser une saga moribonde en renouant avec ses principes "politiques" les plus extrêmes, ceux qui valurent à Eastwood des années de réputation nauséabonde de la part de critiques tombant un peu trop facilement dans l'amalgame entre personnage et acteur. Il suffit d'effectuer un léger pas en arrière pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,