18 novembre 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "Short Cuts" de Robert Altman (1993)

A sa sortie, en 1994 (plus de vingt ans déjà), "Short Cuts", sa vingtaine de personnages, son foisonnement de micro-récits - inspirés de texte de Ramon Carver - s'intercroisant sans jamais se rencontrer vraiment, avait fait sensation : le film "choral" venait d'être inventé (enfin, si l'on veut bien oublier qu'Altman avait déjà réalisé plusieurs films, comme "Nashville" sur ce mode), et il allait engendrer une nombreuse descendance, pas toujours au même niveau de qualité… A l'époque, j'avais tordu le nez sur l'artificialité du procédé... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 novembre 2015

"l'Herbe des Nuits" de Patrick Modiano : du Lynch light ?

On est tous forcément fiers en tant que lecteurs français du Nobel de littérature reçu par Modiano, même si c'est, avouons-le, un auteur qui ne nous passionne pas vraiment : le Nobel à Houellebecq, ce serait quand même bien plus rock'n'roll, non ? Et puis quelque chose en nous nous susurre que, s'agissant de littérature soft et consensuelle, Murakami méritait plus d'être distingué... Du coup, en réponse à la médiatisation relative de notre doux arpenteur parisien, on lit "l'Herbe des Nuits", même si on n'avait pas adoré "Un Pedigree",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 novembre 2015

Dom La Nena (en première partie de The Dø) à l'Olympia le vendredi 13 novembre

20h00, une jeune violoncelliste entre en scène, placée avec son instrument, un micro, une batterie rudimentaire et, a priori, une pédale d’effets, devant le lourd rideau rouge de l’Olympia qui ne se lèvera qu’une heure plus tard pour The Dø. On s’attend au pire, et c’est au contraire une très belle surprise qui nous attend : Dom La Nena est une jeune Brésilienne (élevée largement en France quand même, son français est absolument sans accent !) qui nous offrira vingt-cinq minutes de chansons étonnantes, tantôt intimistes et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 novembre 2015

The Dø à l'Olympia le vendredi 13 novembre

Nous sommes idéalement placés au premier rang d’une Olympia remplie jusqu’à la gueule d’un public très féminin, au milieu duquel je ne repère aucun visage connu : les habitués ne sont pas là, ils sont sans doute ce soir tous au Bataclan, pour le passage en ville de nos très chers Eagles of Death Metal. 21h00, après un entracte assez pénible où nous avons été abreuvés de musique chinoise sirupeuse (notre futur ?), The Dø – ou plutôt Dan et Olivia – attaquent leur set par A Mess Like This, un duo intense, lui aux claviers,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2015

"Le P'tit Troquet" dans le 7ème : la cuisine familiale française est à la mode...

Situé dans un excellent quartier du 7ème où les gastronomes trouvent facilement maintes raisons de se réjouir, "le P'tit Troquet" jouit en ce moment d'une excellente réputation, qui justifie a priori des prix relativement élevés (35 Euros le menu) pour le type de cuisine - familiale dirons-nous - qui y est pratiquée. Le cadre est charmant, très parisien, et séduit les nombreux touristes étrangers qui se pressaient dans la mini-salle au look de bistro traditionnel le soir où nous y avons dîné. La patronne est d'une amabilité très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 novembre 2015

Séance de rattrapage : "Les Bruits de Recife" de Kleber Mendonça Filho

Ayant habité moi-même à quelques kilomètres de Boa Viagem (où a été conçu et filmé "les Bruits de Recife") durant plus de deux ans, j'ai retrouvé avec un immense plaisir les Recifences chaleureux et sensibles que j'avais connus dans les années 90, malheureusement soumis désormais à une pression croissante de la violence urbaine qui pervertit profondément le lien social, en minant la confiance "naturelle" qui est le ciment de la culture brésilienne. Kleber Mendonça Filho filme très bien, à la bonne hauteur, à la juste distance, avec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2015

"Le Rock et Moi" de Joe Sacco (2002) : délectable fiel...

Je connaissais le Joe Sacco chroniqueur politique et humain engagé sur de nombreux conflits, et je n'avais même pas imaginé qu'entre ses reportages en Palestine ou dans d'autres zones de guerre, le même Joe Sacco puisse avoir eu / avoir encore une relation aussi passionnée avec le Rock en général, et avec les Stones ou le Blues en particulier ! S'ouvrant sur une introduction hilarante, "le Rock et Moi" regroupe tous (?) les travaux de Sacco ayant rapport avec ses passions (ou non) musicales, dans un style graphique plus "souple" que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "Broken Flowers" de Jim Jarmusch (2005)

"Broken Flowers" est un petit bijou au sein de la riche filmographie de Jim Jarmusch, alors même qu'il est l'un de ses films les moins "jarmuschiens" (...même si l'on retrouve quand même un peu de cette légèreté charmeuse qui les caractérise...). D'abord, Jarmusch a décidé de déléguer le rôle du metteur en scène à l'un de ses personnages, Winston (Jeffrey Wright) chargé de construire le trajet du "héros" du film, et même de lui en fournir la bande son. Ensuite, ayant devant sa caméra l'un des acteurs les plus géniaux de sa génération,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 novembre 2015

"L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses Années de Pèlerinage" de Haruki Murakami : délétère...

Arrive-t-on à un point où l'on va s'avouer un peu fatigués de Murakami ? De ses fictions délétères consacrées à des personnages insaisissables, toujours en marge de la réalité - pour des raisons certes diverses -, perpétuellement à la recherche d'une partie d'eux-mêmes qui leur fait défaut, ou qui a été abîmée et les empêche de fonctionner "normalement". "L'Incolore Tsukuru Tazaki..." donne une très forte impression de redite par rapport à tout ce qu'on connaît de l'auteur, aggravée par l'indéniable banalité de la "révélation finale"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 novembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Le Vent des Dieux - Tome 3 : L'Homme Oublié" (1987)

"L'homme oublié" voit Cothias ramener son histoire à la réalité, ce qui ravira je suppose la vaste majorité de ses lecteurs : au final, cet onirisme déployé avec autant d'emphase ne débouche pas sur grand chose... Un héros amnésique juste ce qu'il faut (pourquoi est-ce que je pense à Jason Bourne ou à XIII ?) pour la suite de ses aventures, et l'habituelle dose de scepticisme trivial de la part de l'auteur, logique représentant de l'Occident en dépit de l'érudition déployée ici quant aux croyances et aux rituels japonais de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,