20 mai 2016

La culture des navets à Cuba : "Buena Vista Social Club" de Wim Wenders (1999)

Oublions un peu la Musique - formidable, on le sait - des vétérans cubains du "Buena Vista Social Club" et parlons ici de... Cinéma, car c'est bien de cela qu'il s'agit, après tout, non ? On sait que Wenders - cinéaste que nous portions aux nues dans les années 80 et 90 - s'aventurait à l'époque régulièrement dans le genre documentaire, avec des résultats pour le moins variables. Pourtant, rien de cette "pratique" ne transparaît vraiment dans ce "BVSC - le film", qui s'avère une sorte de degré zéro du documentaire ! Car... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mai 2016

Promenade à travers la discographie de Bowie : "Never Let Me Down" (1987)

Etape obligée d'une revisite de la discographie complète de David Jones, dit Bowie, les albums "maudits" (haïs par la planète entière) de la fin des années 80, que, à l'époque, sans doute mû par mon goût un peu stupide pour la provocation, j'avais défendu contre leurs détracteurs. Et en particulier ce "Never Let Me Down", supposé nadir absolu de la carrière de notre génie adoré. Bon, je me souviens que, en dépit de l'atroce mauvais goût de la tournée Glass Spider qui avait suivi (et était passée par la Courneuve, pour un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Masquerouge - Tome 1" de Cothias et Juillard (1984)

Lire "Masquerouge" après la magnifique saga des "7 vies de l'épervier" est évidemment se condamner à la déception (un peu comme lire, toutes proportion gardée "Bilbo le Hobbit" après "le Seigneur des Anneaux"...). Le format de mini histoires en 10 pages - exigé à l'époque par Pif Gadget où ces histoires furent publiées - empêche tout développement "sérieux" du contexte historique (le règne de l'encore jeune Louis XIII et la puissance du Cardinal de Richelieu, soit une époque fascinante et pas si connue que cela, en fait, malgré "les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 mai 2016

"Angry Birds" des Studios Sony : crétins d'oiseaux et salopiauds de cochons verts

Ayant suffisamment perdu moi-même mon temps sur mon iPad avec ces "Angry Birds" (c'était avant que je débranche toutes ces m... de ma vie), je n'avais pas forcément envie de retrouver ces crétins d'oiseaux et ces salopiauds de cochons verts dans un film d'animation, mais être père d'une adorable petite fille de 5 ans suppose des sacrifices. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un film tout-à-fait correct, en tous cas bien supérieur à la quasi totalité des films d'animation vus récemment ! Le plaisir naît d'une très bonne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2016

Ma discothèque bancale : "The Big Express" de XTC (1984)

J'ai beaucoup, mais alors beaucoup écouté "The Big Express" en 1984, et je me suis rendu compte que 32 ans plus tard, chacune des 11 chansons qui le composent est restée parfaitement gravée dans ma mémoire. Comme pour un album des Beatles en fait. C'est dire le niveau où Partridge et Moulding planent, en cette année 1984, où, ayant abandonné toute velléité de faire de la scène, et leur groupe réduit désormais à un trio, ils peuvent consacrer toute leur énergie à atteindre la perfection pop dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2016

Gloire au cinéma nippon : "Herbes Flottantes" (1959) de Yasujirô Ozu

"Herbes Flottantes" (dans sa version de 1959, puisque Ozu faisait là le remake en couleurs de l'un de ses films antérieurs) est une belle preuve de plus de l'imparable réussite de la "méthode Ozu". Soit une heure et quelques de construction patiente, vaguement indolente, d'un mélodrame à mèche longue, qui ne détonnera que dans la dernière demi-heure, magnifique, terrassante... irrésistible. Beauté des actrices - sublimes -, magnificence de tous les plans - parfaitement agencés -, perfection du rythme et de la narration, complexité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2016

"The Hope Six Demolition Project" de PJ Harvey : toute la misère du monde...

PJ Harvey est l'une des plus grandes dames du Rock, qui en manque désormais beaucoup. Sa décision de suivre un journaliste sur les lieux de conflits sociaux ou militaires pour témoigner de toute la misère du monde était forcément des plus "casse gueule", tant les qualificatifs de "voyeurisme" ou "opportunisme" menacent forcément la mauvaise conscience d'artistes blancs devant l'injustice et la misère. "The Hope Six Demolition Project" balaye sans mal ces critiques facile grâce au talent de PJ, mais aussi à la distance... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 mai 2016

"Green Room" de Jeremy Saulnier : à quand "Red Rain" ou "Yellow Rage" ?

Jeremy Saulnier avait bluffé son monde avec son premier film, "Blue Ruin" qui témoignait d'un sens de la mise en scène étonnant tout en traitant intelligemment du thème un peu rebattu de la violence comme fondement et mal de la société américaine. "Green Room" (à quand "Red Rain" ou "Yellow Rage" ?) joue exactement la même partition, avec la même remarquable virtuosité, mais cette fois dans le cadre plus convenu du film de genre - ici le survival movie. Et déçoit un peu, justement dans sa seconde partie, quand on réalise que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mai 2016

"Morituri" de Jean-Louis Murat : la poésie soulage l'âme

En 2016, alors que sa période la plus créative est derrière lui, et qu'il affronte un désintérêt général envers son travail, il me semble que suivre - et aimer - Jean-Louis Murat n'a jamais été aussi pertinent. Un paradoxe ? Peut-être, d'autant que "Morituri", comme son prédécesseur, "Babel" rate le niveau d'excellence absolue que le talent - intact après une trentaine d'années inspirées - de Murat nous permettait d'espérer. Cette fois-ci, alors que le groupe qui l'accompagne est brillant et la production de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mai 2016

Séance de rattrapage : "Downton Abbey - Saison 4" de Julian Fellowes

Après une troisième saison en demi teinte, cette quatrième saison de la grande série populaire "Downton Abbey" nous reconcilie un peu avec les charmes de l'aristocratie anglaise déclinante. Plus légère, plus amusante, cette saison culmine d'ailleurs dans un épisode final de 1h30 (l'épisode dit "de Noël") de pur plaisir, invitant un Paul Giamatti aussi brillant qu'à l'habitude à enrichir le casting déjà amélioré par une nouvelle apparition caustique de Shirley McLaine, et se permettant en outre une charmante intrigue "policière" dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,