23 octobre 2014

"Alias" par The Magic Numbers : tout ce que je déteste...

J'ai commencé par haïr franchement cet album acheté un peu par hasard : j'y ai trouvé un peu tout ce que je déteste, un melting pot trop poli de rock indie et de classic rock / middle of the road - avec même deux chansons qui louchaient de manière horrible vers la variété-pop la plus offensante (à mes oreilles) -, et surtout, à chaque morceau, l'impression d'entendre un copié-collé sans inspiration de choses inventées par d'autres, et souvent mieux réalisées ailleurs. Et puis, je me suis laissé séduire, à l'usure, par trois ou... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 octobre 2014

Jalons de l'histoire du cinéma fantastique : "Le Village" de M. Night Shyamalan (2009)

"Le Village", film généralement incompris et parfois méprisé (trop lent, trop construit, trop cérébral... Comme si tout cela était un défaut à l'époque d'un cinéma de divertissement majoritairement creux et agité !), est un vrai film politique habillé en petit film fantastique, traduisant par des images simples et d'une beauté souvent saisissante des commentaires essentiels sur notre époque : l'angoisse devant un monde perçu comme sombrant dans la barbarie, le mensonge comme outil de gouvernement, la tentation du repli sur les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 octobre 2014

De Palma, mon beau souci : "Phantom of the Paradise" de Brian De Palma (1975)

Avouons-le, "Phantom of the Paradise" est "LE" Film de mon adolescence : cette relecture défiant sans vergogne les limites du kitsch en les appliquant aux mythes (usés) de Faust et du Fantôme de l'Opéra, sans oublier bien entendu Dorian Gray, a été un jalon de ma cinéphilie naissante. Comment ne pas continuer à l'aimer malgré ses "défauts" ? Une pop music grandiloquente mais curieusement touchante - entre pastiche humoristique et émotion sincère, voici un grand écart étonnant ! - coule à flôt pendant l'intégralité du film, et la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2014

"Oh...", certainement pas l'un des meilleurs livres de Philippe Djian !

Derrière son titre à l'originalité un peu "marketing" - à moins qu'il ne s' agisse d'une forme d'humour décalé de la part de Djian, ce "Oh..." - qui est le dernier mot du livre - étant en outre assez ambigu - "Oh..." semble avant tout un défi que l'auteur s'est lancé : suis-je capable de revisiter mes habituelles fictions de traumatismes familiaux et de violence burlesque d'un point de vue féminin ? "Je" peut-il être une femme ? Défi simple mais pas trivial pour autant, puisque autant la forme (de la pensée, de l'expression du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2014

Séance de rattrapage : "Edge of Tomorrow" de Doug Liman : Un Jour sans Fin pour les Starship Troopers

Le principe de "Un Jour sans Fin" continue à fasciner les scénaristes qui régulièrement s'essayent à l'adapter dans des contextes différents : après "Source Code" (réussi), "Edge of Tomorrow" est une nouvelle tentative de reboot du concept (plus ou moins) volontaire dans un film SF, ici toutefois plus film de guerre façon "Starship Troopers" que thriller. Le contexte - et l'esthétique - très Shoot'em All du film sert clairement le sujet en le faisant muter de la fable conceptuelle vers le vidéo game, tout en lui conférant une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 octobre 2014

Revoyons les classiques du cinéma : "Match Point" de Woody Allen (2005)

On sait en 2014 que "Match Point" n'aura été au final qu'un accident heureux, une anomalie dans la filmographie de Woody Allen, ce dernier ayant rapidement retrouvé "ses marques" fantaisistes en Europe… "Match Point", film charnel, sombre, presque désespéré, semblait marquer en 2005 une réelle révolution dans l'oeuvre que l'on croyait bouclée de Woody Allen, dont le style pourtant si caractéristique était à peu près méconnaissable ici. Il est vrai néanmoins que "Match Point" travaillait en profondeur certains des grands thèmes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 octobre 2014

"Conquête de l'Est - Klezmer Tome 1" de Johann Sfar : la musique ashkénaze en BD !

Au sein de l'oeuvre pléthorique de Sfar, on a pris l'habitude distinguer - un peu arbitrairement - l'indispensable ("le Chat du Rabbin", "le Donjon" avec Trondheim, ou "Grand Vampire") du simplement sympathique ("l'Ancien Temps", par exemple), afin de n'être pas noyé sous sa production. "Klezmer", à cause d'un dessin moins "soigné" qu'à l'habitude, m'avait semblé faire partie de ses oeuvres plus confidentielles, auxquelles je jetterais seulement un oeil lorsque l'occasion s'en présenterait. Quelle erreur ! Car, s'il est vrai que les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 octobre 2014

Séance de rattrapage : "X-Men : Days of Future Past" de Bryan Singer

Il m'a fallu le nom de Bryan Singer, un réalisateur assez singulier au sein de l'industrie d'entertainment hollywoodien, et la "marque X-Men" pour me faire revenir - au moins pour un film - sur mon aversion de plus en plus profonde pour les films de "super-héros", ultime effondrement d'un cinéma qui semble de plus en plus oublieux de sa valeur comme de son passé. Mais bon, il me faut convenir que "Days Of Future Past" est en effet un bon film de divertissement. Non pas pour son scénario comme on l'a lu - ou dit - trop souvent,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 octobre 2014

Revoyons les classiques du cinéma : "Assaut" (1976) de John Carpenter

"Assaut" s'est révélé avec le temps un film absolument inusable, par la pure simplicité de son thème, inspiré directement de "Rio Bravo", on le sait, mais actualisé à travers la référence aux gangs de L.A. et grâce à sa connotation fantastique, les agresseurs étant réduits à de simples abstractions, sans parler de la sobre beauté de sa mise en scène. Le budget limité dont il disposait n'avait pas empêché Carpenter de travailler en Scope - avec un résultat régulièrement magnifique -, mais avait clairement imposé une discrétion de bon... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 octobre 2014

"Sourire Suivant - Le Roi des Mouches T3" : en quatrième vitesse...

Il est terriblement dommage que dans la première moitié de ce "Sourire Suivant", le troisième et dernier tome du "Roi des Mouches", Pirus ait fait le choix de l'onirisme à fond, du délire complet : certes justifiées par l'état mental et l'abus de drogues des personnages (qui sont passés à l'engrais comme drogue dure...), ces pages sont surtout inutilement confuses, portées par un texte hallucinatoire qui a certes ses moments, mais qui sent surtout le tour de force. Bref, Pirus n'est malheureusement pas Lautréamont (... mais qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,