22 janvier 2017

"Mr. Robot - Saison 2" de Sam Esmail : "Flow My Tears, the Hacker Said..."

 La saison 2 de "Mr. Robot" s'affiche comme une rupture de ton significative par rapport à la première, rupture pour le moins déstabilisante pour le téléspectateur qui aurait pu développer une certaine addiction au principe de ce thriller cybernétique "post-finchérien". Grosso modo, les 5 premiers épisodes, ennuyeux au delà du supportable, donneront à toute personne normalement constituée l'envie de retirer définitivement sa confiance à Sam Esmail - seul maître à bord puisqu'il réalise aussi TOUS les épisodes, une pratique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 janvier 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Millenium 2" de Daniel Alfredson (2009)

Bon, soyons juste : après la belle réussite du premier "Millenium", le second bouquin de Stieg Larsson n'était pas terrible, et tenait surtout la route grâce à son féminisme militant ("Tous les hommes sont des porcs et des violeurs" gravé dans la chair), et aussi par le savoir-faire de l'auteur qui réussissait à nous mener par le bout du nez à la poursuite de sa fascinante héroïne. Le problème du film du dénommé Daniel Alfredson est que ce n'est pas un film, mais un téléfilm, typique d'une époque où la télévision nous proposait ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 janvier 2017

Les concerts que je n'aurais jamais dû manquer : Arcade Fire à Rock en Seine le jeudi 25 août 2005

Août 2005, j’étais encore plus au moins en transit entre Londres et Paris, où j’allais revenir. J’avais découvert le génial premier album d’Arcade Fire, et je ne me rendis pas compte qu’ils étaient à l’affiche de Rock en Seine cette année-là. Je n’y serais probablement pas allé, de toute manière… Heureusement, la télé filma l’événement – car ça en fut un vrai, un séisme de taille 9 sur l’échelle de Richter -, et je me suis depuis régalé de nombreuses fois en regardant le DVD. Ce compte rendu est donc écrit d’après le film du concert.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 janvier 2017

Séance de rattrapage : "La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil" de Joann Sfar

Godard l'avait dit, faire des films, c'est quand même avant tout pour séduire les filles qu'on fait jouer dedans. Je ne sais pas si l'ami Joann Sfar a réussi à "choper", comme disent les plus jeunes d'entre nous, mais nul ne peut nier que sa caméra ne se lasse jamais de caresser Freya Mavor, d'exhiber son corps, ses jambes, ses yeux, sa bouche à chaque plan de "la Dame dans l'Auto..", et qu'il faudrait être bien pisse-froid pour ne pas applaudir à cette mise en scène parfaite d'une "attraction fatale". Après, nombreux sont ceux qui se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 janvier 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T8 - le Sceptre d'Ottokar"

1938 : l'Europe tremble devant les bruits de bottes. Hitler annexe les Sudètes et ridiculise la Tchécoslovaquie, pendant que Franco élimine la jeune république espagnole et que Mussolini s'empare de l'Albanie. La France, modèle de lâcheté politique qui marquera le siècle, abandonne définitivement son rôle de puissance internationale. Le petit royaume "enchanté" de Belgique mobilise. L'Horreur est pour demain, les Européens ne veulent pas l'admettre, mais dans le fond, ils le savent. Flash forward : 1970... J'ai douze ans et je... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2017

Notre homme Clint : "le Retour de l'Inspecteur Harry" (1983)

Il y a deux manières (au moins) de regarder ce "Retour de l'Inspecteur Harry", quatrième de la série mais premier réalisé par Clint Eastwood lui-même : objectivement, il s'agit d'un film plutôt moyen, qui tente assez vainement de revitaliser une saga moribonde en renouant avec ses principes "politiques" les plus extrêmes, ceux qui valurent à Eastwood des années de réputation nauséabonde de la part de critiques tombant un peu trop facilement dans l'amalgame entre personnage et acteur. Il suffit d'effectuer un léger pas en arrière pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 janvier 2017

"Roseanna" de Maj Sjowall et Per Wahlöö : Avertissement sans frais...

Il faut quand même que je vous prévienne : "Roseanna", c'est du raide. Du brut. Du dépouillé. Du lent. Tiens je dirais que c'est le "Jeanne Diehlman" du polar. Ce qui dans ma bouche est un compliment. Le temps passe. Pas vite. Les personnages, ordinaires, font des trucs quotidiens, comme manger, dormir, et aussi essayer de résoudre un crime. Ils tombent malades. Ils s'emmerdent. Il n'y a pas de téléphones portables. Pas d'Internet. Correspondre avec la police américaine, c'est toute une aventure. Du coup ça prend des mois pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2017

Revoyons les classiques du cinéma US : "Fight Club" de David Fincher (1999)

Il m'aura fallu donc attendre un troisième visionnage pour que la rage et le mépris que j'ai toujours ressentis envers "Fight Club" s'apaisent, et pour que je prenne un peu de plaisir devant ce film aussi emblématique (il semble être devenu une sorte de "phare" - pauvre de nous ! - pour toute une génération…). Il convient clairement, pour juger sereinement du film, de séparer ce qui vient de David Fincher - devenu depuis un metteur en scène qui compte, et qui touche même occasionnellement à la grandeur - et ce qui était dans le livre,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Your Name" de Makoto Shinkai (2016)

  Enorme succès au Japon, "Your Name" permet à Makoto Shinkai de postuler au trône laissé vacant (pour longtemps ?) par Miyazaki, et devrait dans un monde plus logique que le nôtre lui faire conquérir les foules "globales". Car "Your Name" combine avec brio une absolue beauté formelle, une intelligence extraordinaire de la mise en scène et de la narration (complexe quand même, on est au Japon !), et surtout une maîtrise des ressorts mélodramatiques qui garantit un gros usage général de mouchoirs durant la projection. Peine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 janvier 2017

Revisitons le cinéma déviant de David Lynch - "Mulholland Drive" (2001) : Llorando...

Choisi, assez logiquement, cette année par la "critique mondiale" comme le meilleur film du XXIème siècle, "Mulholland Drive" est fondé sur la plus pure croyance dans le Cinéma, tout en en magnifiant tous les artifices pour repousser une fois de plus les limites de "l'expérience" du spectateur. Typiquement, les premiers visionnages seront l'occasion de s'amuser à pénétrer les nombreux secrets de ce film tout-à-fait hors du commun : on peut comprendre assez vite comment Lynch a procédé, à partir des ruines de son "pilot" rejeté par la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,