17 septembre 2018

Séance (tardive) de rattrapage : "Eight Days a Week" de Ron Howard

Soyons tout d'abord parfaitement honnêtes ! Il y a eu des moments délicieux pendant la première partie de "Eight Days a Week" où les larmes (de bonheur) nous sont venues aux yeux devant le spectacle toujours aussi renversant des 4 de Liverpool sur scène (surtout avec un son enfin correct !) : si seulement Ron Howard avait eu la bonne idée de laisser ces morceaux en entier plutôt que de les couper et de les recouvrir de commentaires, comme si le spectateur de son film n'avait pas la patience d'écouter 2 minutes trente d'une chanson... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 septembre 2018

"Joy as an Act of Resistance" de IDLES : le chant des partisans

Le choc de la découverte de IDLES avec leur premier album, "Brutalism", fut tellement intense qu’il est impossible d’aborder sereinement ce deuxième album, dont on ne sait pas bien quoi attendre... Autour de nous, alors que l’étoile de IDLES monte, monte, plus brillante encore après leur prestation remarquée à un Rock en Seine où la furie Rock avait été dramatiquement marginalisée, on s’enthousiasme ou bien on s’avoue un peu déçu par une musique plus "banale"… Quand l’album démarre sur un "Colossus" dont l’intensité ascendante et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 septembre 2018

"Extinction" de Ben Young : take shelter

A force d'avaler ces drôles d'objets que sont les "net-flicks", surtout ceux de SF, genre-roi chez le géant du streaming, on finit sans doute par développer une sorte d'immunité à leurs défauts, tant ceux-ci sont systématiquement les mêmes. Comme à peu près tous les autres films produits par Netflix avant lui, "Extinction" est un film objectivement raté, une sorte de série B involontaire qui finit par noyer ses quelques qualités sous un flot de maladresses en tous genres, et dont on ressort vaguement déçu et passablement irrité. ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 septembre 2018

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "After the Goldrush" (1970)

Imaginez un peu : nous sommes en mars 1972, j'ai 15 ans, et voilà une paire d'années que j'explore la musique (en commençant, logiquement, par les Beatles..), avec mon cousin, qui a le même âge que moi. Nous découvrons "Harvest", une véritable bombe dans nos vies d'ados provinciaux bien isolés... (presque) à égalité avec la découverte de "Ziggy Stardust" quelques mois plus tard. Nous sommes abasourdis par ce que nous entendons, et en quelques semaines nous achetons "Neil Young", "Everybody Know this is Nowhere" et "After the... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 septembre 2018

"The Fall - Saison 3" de Allan Cubitt : les vestiges de la nuit

Ah, cette fameuse troisième saison de "The Fall", tellement décriée ! Il ne s'y passe rien, on s'y ennuie, etc. Pas faux, pas faux, et pourtant… Qui a jamais dit, hormis les (nombreux) fans du cinéma de divertissement hollywoodien, que pour être bon, voire grand, le Cinéma (et par extension la Série TV...) devait être trépidant ? Ce qu'ose Cubitt ici, et qui est ma foi, sacrément culotté, c'est nous montrer ce qui se passe après. Après le mot fin de 99,9% des récits de fiction : quel a été l'impact du drame sur ses protagonistes,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 septembre 2018

"Coup de Grace" de Miles Kane : coup de gras

Qu'est-il arrivé à Miles Kane ? Nous n'avons pas oublié son apparition en grand frère charismatique d'Alex Turner au sein des Last Shadow Puppets : plus solide, plus mûr, plus charismatique que son ami d'enfance Alex, il était la véritable étoile de ce duo à l'équilibre paradoxal. A l'Olympia en 2008, sa guitare scintillante faisait naître des étoiles dans nos yeux. Nous étions tous tombés un peu amoureux de lui... Nous nous souvenons encore de lui en jeune et brillant guitariste des Rascals, perpétuant la superbe tradition du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 septembre 2018

Revoyons les classiques du cinéma français : "le Corbeau" de H.G. Clouzot (1943)

"Le Corbeau", qui est par ailleurs un film indubitablement impressionnant, et que j'ai enfin revu dans une version joliment restaurée, m'a permis de confirmer ce que je n'aime pas, mais alors pas du tout chez Clouzot : cette haine profonde de l'humanité, ce mépris éclatant pour l'ensemble de ses personnages, dont aucun n'est sauvable. Un anti-Renoir absolu donc. Ceci dit, pourquoi pas ? Von Trier utilise bien ce même pessimisme irréductible pour faire des films superbes ! Le problème chez Clouzot, pour moi, est qu'il ne fait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2018

"Go to School" de The Lemon Twigs : De Broadway, de l'Opera Rock et de l'amour des mélodies

1970, Californie. Les 2 deux frères Mael, qui n'ont pas plus de 20 ans, qui sont les petits fils de Doris Day et qui ont été biberonnés à la comédie musicale, sont fans absolus de pop anglaise raffinée de la décennie précédente. Ils réalisent leurs 2 premiers albums excentriques, avec l'aide en particulier de Todd Rundgren. Sparks est né. 2015, New Jersey. Les 2 frères d'Addario n'ont pas 20 ans, ils sont fils d'un musicien méconnu qui les a sevrés avec tout ce que la pop des années 60 a créé de raffiné et d'excentrique. Ils ont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 septembre 2018

"The Fall - Saison 2" d'Allan Cubitt : l'exil et le royaume

Je trouvais cela a priori improbable mais Alan Cubitt a réussi à ce que la seconde saison de son "The Fall" soit encore meilleure que la première, et frôle même la perfection, si l'on excepte le dernier épisode malheureusement un peu laborieux... Et il a fait ça en exacerbant encore les partis pris de la série du refus des facilités habituelles du thriller, en ralentissant encore le déroulement d'un scénario heureusement réduit à l'essentiel (les autres fils narratifs, parfois criticables car plus simplistes, sont désormais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 septembre 2018

Paris Psych Fest : Oh Sees à la Cigale le mardi 4 septembre

21h10 : Après un petit échauffement qui permet de se préparer psychologiquement à l’assaut sonique qui va suivre, et alors que le public entre dans le genre d’état d’ébullition qui annonce les concerts chauds, très chauds, John Dwyer lance ses Oh Sees : j’avais eu quelques craintes devant le nouvel album, “Smote Reverser”, que je trouvais un peu trop bien poli, un poil trop jazz rock d’un côté et prog metal de l’autre, et ces craintes se dissipent en moins de 10 secondes quand j’entends la musique furieuse que déverse le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,