27 novembre 2017

The Stranglers à la Cigale le samedi 25 novembre

20h30 : la petite valse d’intro habituelle (Waltzinblack !), qui, quoi qu’on en dise, fait un petit pincement au cœur, et les “Hommes en Noir” sont là. Vêtus de noir, comme il faut, et avec neuf ans de plus que la dernière fois que je les ai vus. Neuf ans qui les ont marqués, comme ils nous ont marqués, nous : Dave Greenfield ressemble de plus en plus à une vieille dame blafarde, lourdement fardée et portant un dentier voyant, tandis que Jean-Jacques Burnel est maintenant tout gris, mais paraît surtout assez éteint, lui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 novembre 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T23 - Tintin et les Picaros"

... Et nous voilà déjà en 1976 : je suis majeur et vacciné, et Tintin est désormais loin de mes passions. Les filles bien sûr, le rock'n'roll et toute cette sorte de choses. Hugo Pratt et son beau Corto me semblent désormais incarner bien mieux qu'un petit reporter belge le souffle de l'aventure. Du coup, et c'est une chance en fait, je loupe la déroute affligeante qu'est "Tintin et les Picaros" : oh je le lis, mais distraitement, et une fois seulement avant de le ranger au milieu des cartons de mon enfance désormais refermée alors... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 novembre 2017

"Le Musée des Merveilles" de Todd Haynes : un film sourd ("Ground Control to Major Tom...")

Todd Haynes est l'un des metteurs en scène les plus singuliers, les plus littéralement extra-ordinaires qui soient en activité. Constamment à la recherche de solutions formelles originales, brassant les concepts les plus visionnaires et les associant à une sorte de nostalgie des formes passées, il nous propose des films systématiquement surprenants et stimulants... même si, au final, c'est lorsqu'il laisse pleinement s'exprimer les émotions que Haynes est le meilleur, et touche à la grandeur. Ce ne sera malheureusement pas le cas de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 novembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Perceval le Gallois" (1978)

"Perceval le Gallois" était le seul film de Rohmer que j'avais toujours refusé de voir, un peu effrayé par le hiératisme de scènes entrevues çà et là : il s'agit pourtant d'une oeuvre marquante, à côté de laquelle il ne faut pas passer... même si le regarder en deux fois permet d'échapper à l'effort qu'impose sa durée excessive ! S'il y a des éléments un peu ratés - comme les parties musicales / chantées pénibles, ou comme le dernier chapitre, religieux et un peu ridicule, assimilant Perceval au Christ - ce film-anomalie engendrera... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 novembre 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T22 - Vol 714 pour Sydney"

"Vol 714 pour Sydney", avec son beau titre conceptuel puisque constituant les parenthèses de l'histoire contée par le livre, est un "Tintin" hautement symbolique pour moi : il fut le premier à m'être contemporain. J'avais 11 ans â sa sortie, et mes parents me l"offrirent "tout neuf", avec sa tranche de couverture verte et carrée qui le distinguait de tous les autres, un peu poussiéreux et racornis, dont j'avais seulement "hérité". Et puis, il parlait d'extra-terrestres, un sujet alors gravement à la mode, tout en étant "réaliste" dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 novembre 2017

Le cinéma enchanté de Hong Sang-Soo : "in Another Country" (2012)

Dans un pays qui doit s'appeler "le Cinéma" (zoom), on peut raconter ce qui nous passe par la tête, et construire toutes les histoires du monde avec une plage glaciale sous la pluie, une étrangère anglophone, volubile mais perdue et une galerie de personnages qui échangeront régulièrement identités et personnalités. Sauf bien sûr la pierre angulaire de la fiction, le maître nageur sexy (Alerte à Mohang Beach !) qui ne sait pas où est le phare, ni même ce que c'est, qui chante formidablement bien, et avec lequel on a envie de faire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 novembre 2017

"Fargo - Saison 3" : la meilleure série TV en cours ?

Et si, pendant qu'on regardait tous ailleurs, "Fargo" était devenu la meilleure série TV en cours ? Du même niveau que notre cher "Breaking Bad" ? Combinant un excellent scénario avec une mise en scène constamment inventive et inspirée, des acteurs en état de grâce et, plus rare, beaucoup plus rare, une véritable "vision". Est-ce Noah Hawley que l'on doit féliciter pour la réussite majeure, quasi-absolue, de cette troisième saison, qui, sans trahir les thèmes philosophico-absurdes des Frères Coen (comme cette remarquable idée de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 novembre 2017

Séance de rattrapage : "Tunnel" de Kim Seong-hun

"Tunnel" ? Un long tunnel pour le spectateur enterré avec le personnage principal sous une montagne de rochers, victime des dérives des entreprises de construction sud-coréennes ? Comme dans "Buried", la mise en scène nous fait vivre de manière relativement réaliste ce long calvaire de la faim, de la soif, de l'asphyxie et des espoirs de délivrance toujours déçus. La gestion du temps est un peu approximative, mais courageuse (parce qu'elle découragera les spectateurs impatients...), mais le principal défaut du film est le manque de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 novembre 2017

"Congo Requiem" de Jean-Christophe Grangé : Apocalypse Now...

Il est marrant, Grangé : pondre un pavé de 900 pages sur un sujet ne lui suffit plus, il invente donc avec "Congo Requiem" un putain de concept révolutionnaire, doubler son précédent roman en inventant une autre solution et un autre déroulement à la même énigme (un serial killer - fatigue intense - inspiré de rituels de sorcellerie africaine venant menacer une famille de psychopathes...). Voici donc "Lontano bis", où on prend les mêmes et on recommence... un peu à la manière quand même des "numéros 2" typiques des Studios... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 novembre 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Personal Shopper" d'Olivier Assayas

Alors là, le père Assayas s'est planté, et gravement même. Mais ce n'est pas un problème, car il avait pu filmer les seins de Kristen, ce qui devait être fondamentalement son objectif en concevant ce "Personal Shopper" qui frôle l'aberration absolue. Et en plus il a reçu un "Prix de la Mise en Scène" au royaume des aveugles (Cannes), prix particulièrement inepte quand on pense que c'est aussi du fait du manque de pertinence de sa mise en scène, en particulier dans les scènes "de genre", que le film consterne. Alors, "Personal... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,