04 juillet 2016

La culture des navets dans le futur : "Paycheck" de John Woo (2003)

Après l'échec stylistique (et commercial) de son ambitieux "Windtalkers", John Woorevenait en 2003 avec ce petit thriller au thème typiquement "phil-dickien", mais au traitement largement "hitchcockien" (comment ne pas penser à "la Mort aux Trousses" pendant une bonne partie du film ?). Généralement considéré comme une "daube infâme" par la critique prompte à lapider un réalisateur qu'elle avait porté aux nues auparavant, "Paycheck" bénéficie somme toute d'une première partie honorable, voire même élégante du point de vue... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

03 juillet 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "XIII - Tome 7 : La Nuit du 3 Août" (1990) de Vance et Van Hamme

"La Nuit du 3 août" conclut l'enquête ouverte avec le "Dossier Jason Fly", nous révélant l'identité complète de XIII (enfin, ce qu'on est en droit de penser être son identité...), et nous débarrassant de la Mangouste (même si on se doute bien que de tels super-méchants ont normalement le don de réapparaître...). Loin des complots internationaux et de leurs répercussions paranoïaques, XIII et Jones se sont retrouvés pris au piège des miasmes les plus nauséabonds de l'Amérique "profonde" : racisme (ce qui nous vaut quelques unes des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 juillet 2016

"Les Nuits de Reykjavik" de Arnaldur Indridason: alcool et formica

Ce n'est que le troisième livre d'Indridason que je lis, y compris le fameux "la Cité des Jarres" (une relative déception à l'époque...), et j'ai déjà le sentiment d'en avoir fait le tour. Pout tout dire, "les Nuits de Reykjavik", pour "exotique" qu'il soit, frôle l'ennui le plus profond. Certes, la description d'une capitale islandaise engluée dans la médiocrité (alcoolisme, bagarres, accidents de la route, brutalités conjugales, petits larcins) et les années 70 (formica et apparition de la junk food américaine) paraît... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2016

La culture des navets au delà des Pyrénées : "Ocho Apellidos Catalanes" de Emilio Martinez Lazardo (2015)

A force de voir des bons films et d' y chercher "la petite bête" pour prouver qu'on réfléchit encore un peu au cinéma, voir un bon vieux navet des familles, plus ou moins du niveau des Max Pecas du début des années 70, permet de relativiser les critiques qu'on porte trop souvent contre du "travail honorable". Ici, avec ce "Ocho apellidos...", l'analyse est d"une simplicité enfantine : tout est atrocement mauvais. Le scénario - copie dégonflée de maintes romcom américaines déjà bien peu intelligentes , les acteurs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2016

"Billy Bat - Tome 18" de Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki : back to 2015 !

Eh oui, la "grande fresque historique" de Billy Bat rejoint notre actualité... de 2015 : et cela change tout, puisque après deux tomes fastidieux, qui n'apportaient plus rien à la "mythologie Billy Bat", et s'avéraient même frustrants, ce 18ème volume confronte la liberté créatrice du mangaka à la barbarie de l'Etat Islamique, dont les fanatiques abrutis s'empressent de "châtier" les infidèles et donc de trancher les mains des dessinateurs - ce qui nous donne plusieurs scènes d'une force horrifique remarquable. Ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juin 2016

Parquet Courts à la Gaîté Lyrique le lundi 27 juin

21h10, le quatuor de Parquet Courts entre sur scène, pour ce qu’ils annoncent être le dernier set de leur tournée. Deux constatations : les Parquet Courts, en adéquation complète avec les principes qu’ils défendent, sont sur scène comme à la ville, et dégagent une sympathique impression d’une bande de slackers venus ici avant tout pour rigoler ; ensuite, la configuration scénique est particulière, puisque c’est le bassiste, Sean Yeaton, qui est plein centre, alors que les deux chanteurs-guitaristes-compositeurs, Andrew... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juin 2016

"Bron / Broen - Saison 2" : Toujours très, très haut !

Soyons honnête : après une première saison stratosphérique, un certain niveau de déception était inévitable avec la seconde saison de "Bron / Broen"... Mais la légère baisse d'intensité reste quand même parfaitement admissible, puisqu'elle est - logiquement - liée au fait que nous ne découvrons plus cette fois les deux personnages extraordinaires de Saga et Martin (le gros, gros atout de cette série par rapport à la concurrence, indiscutablement), mais nous les accompagnons dans leur évolution, d'ailleurs plutôt difficile, puisque,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juin 2016

Le futur du cinéma est Asie : "Mountains May Depart" de Jia Zhang-Ke

On sait le talent de Jia Zhang-ke, magnifique chroniqueur des mutations douloureuses de la société chinoise, mais également perpétuel chercheur de formes nouvelles : faire l'impasse sur l'un de ses films n'est pas une erreur, mais bien une faute pour tout cinéphile qui se respecte ! "Mountains may Depart" est l'une de ses œuvres les plus ambitieuses - une multitude de thèmes sont abordés à travers la peinture de divers personnages de 1999 à 2025, de la Chine "de l'intérieur" frappée de plein fouet par le " miracle économique" à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juin 2016

"Le sang des voyous" de Loustal et Paringaux : noir comme l'enfer

Peu de surprises avec ce nième album du tandem Loustal / Paringaux : le dessin stylisé de Loustal est toujours magnifiquement efficace, en particulier grâce au traitement sublime des couleurs, tandis que Paringaux anime "la voix off" de ce récit "manchettien" de ses mots un peu précieux mais indéniablement musicaux. D'où vient alors cette légère déception qui nous saisit lorsqu'on referme "le Sang des Voyous" ? Peut-être de la noirceur extrême, un peu caricaturale, d'une histoire certes magistralement classique (on sait que la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juin 2016

Neil Young + Promise of the Real à l'AccorHotels Arena le jeudi 23 juin 2016

20h45 : De jeunes paysannes sèment à tout vent sur la scène (mais quoi ?...), et Neil Young entre, seul dans l’obscurité, s’installe au piano en face de moi, et attaque After the Goldrush. Deux constatations s’imposent : les dernières années l’ont marqué sévèrement, il est maintenant le "Old Man" de sa célèbre chanson ; pourtant sa voix reste belle, singulière dans sa féminité et sa capacité à évoquer des émotions déchirantes, même s’il a – logiquement – quelques difficultés à monter aussi haut qu’avant, ce qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,