30 avril 2016

"Le Livre de la Jungle" de Jon Favreau : le temps de la laideur...

Mais quand donc la laideur est-elle devenue tellement banale qu'elle en est totalement acceptable ? C'est la question qui m'a obsédé pendant le pénible visionnage de cet objet kitsch, quasi répugnant, qu'est cette version CGI du "Livre de la Jungle" ? Beaucoup se sont extasiés devant les avancées technologiques qui permettent la représentation "crédible" de paysages imaginaires et d'animaux parlants et... "expressifs" : très bien, mais cela justifie-t-il un instant l'incommensurable horreur de ces créatures dépouillées de leur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 avril 2016

"99 Homes" de Ramin Bahrani : 99 personnes sur 100...

"99 Homes" commence formidablement bien, et s'annonce comme une claque incroyable : description tendue et intense du programme d'éviction des mauvais payeurs de leurs maison suite à la crise des subprimes, il nous offre une poignée de scènes scotchantes, mémorables, avec l'excellentissime Michael Shannon en suppôt du Diable (les banques), ou c'est tout du moins ce que l'on pense d'abord. L'intelligence du film de Ramin Bahrani, c'est de ne pas en rester là, et de montrer à travers le parcours de l'une des victimes du "système", qui,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 avril 2016

"Kung Fu Panda 3" des Studios Dreamworks : déliquescence avancée...

J'ai bien du mal à comprendre la grande bienveillance dont fait preuve la majorité des spectateurs de tous âges devant ce "King Fu Panda 3", dont l'énumération des véritables qualités tient sur un doigt de la main : la réussite de l'aspect visuel du film, entre l'évolution technologique et une indéniable inventivité de l'image (le monde des esprits, en particulier). Pour le reste, c'est "zéro pointé" : on recycle les thèmes du premier film, on ajoute une bonne couche de niaiserie américaine sur l'identité, les rapports père-enfant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 avril 2016

Séance de rattrapage : "Mia Madre" de Nanni Moretti

Mais qu'est il donc arrivé à ce Moretti que nous avons tant aimé pour qu'il nous inflige un tel objet - gris, atone, tiède, caricatural, ininspiré - sur un sujet qu'on imagine pourtant aussi personnel que la perte de sa mère ? Et pourquoi donc tant de critiques louangeuses devant ce film évanescent, sans doute l'un des moins bons de notre ex - héros italien ? Entre un personnage féminin principal irritant, la présence curieuse de Moretti lui-même en frère gentillet, quelques tentatives de parler de la difficulté de faire un film et de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 avril 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "l'Hermine" de Christian Vincent (2014)

En découvrant cette "Hermine" dont je n'attendais strictement rien, puis en tombant petit à petit sous le charme de cette histoire formidablement subtile (double histoire en fait), intelligemment contée en évitant tous les coups d'éclat et les effets de manche du "film de procès" standard (j'ai même un moment pensé à "Autopsie d'un Meurtre" de Preminger, c'est dire...), mais aussi toutes les avenues fleuries de la rom com, je me suis souvenu d'un coup combien Christian Vincent nous avait enchanté à ses débuts avec "la Discrète",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2016

"Les Revenants - Saison 1" : n'est pas David Lynch qui veut !

On est malheureusement habitués aux séries qui commencent merveilleusement avant de s'abîmer progressivement au fil de saisons dénaturant peu à peu la démarche et les thèmes initiaux. C'est pourtant la première fois que cette "dégénérescence" est tellement accélérée qu'elle s'opère de manière stupéfiante au sein même de la première saison d'une série, presque à l'image de cette pourriture galopante qui gangrène le corps de nos "Revenants". Le pilote est en effet une pure merveille, un grand choc esthétique : ce rythme qui génère une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 avril 2016

Séance de rattrapage : "Crazy Amy" de Judd Apatow

Ce film est l'un des plus éprouvants qu'il m'ait été donné de voir depuis quelques mois : plus de deux heures de laideur, de bêtise, de vulgarité, le tout mis au service de l'habituel message ultra réactionnaire de l'Amérique WASP : on rigole avec (de...?) la mocheté à la tronche de chihuahua parce qu'elle utilise des mots vulgaires (oh ! shocking), parce qu'elle baise comme un homme (mais en restant habillée, ne choquons pas l'Amérique !), boit comme un homme, fume des joints comme un homme, avant de la renvoyer bien vite là où est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2016

"L'Amie Prodigieuse" de Elena Ferrante : les amies prodigieuses...

A quoi reconnaît on un grand écrivain ? A l'élégance de son style, qui empoigne le lecteur par le col et le conduit derechef - sans lui laisser le temps de prendre son souffle - à travers la chronique détaillée d'un monde encore inconnu (ici l'Italie du Sud, misérable, arriérée et terriblement violente de l'après guerre) ? A sa capacité à rendre universelle une histoire absolument intime, survenant à des personnages qui ne nous sont rien mais auxquels nous finissons par nous identifier comme à des frères et des sœurs ? En refermant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 avril 2016

"The Americans - Saison 3" : quand "The Americans" devient une grande série...

A la différence de la plupart des séries que l'on voit se déliter plus ou moins rapidement au fil des saisons, il aura fallu 3 saisons presque complètes pour que "The Americans", que l'on suivait jusque là plus par curiosité que par passion, révèle sa grandeur : ce basculement, cet éveil ou plutôt ce gain en profondeur, en texture, survient vers le 9ème épisode, quand le monde des Jennings commence à s'effondrer malgré les prodiges de duplicité, d'ingéniosité et de sang froid dont font preuve nos agents du KGB infiltrés dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 avril 2016

Meilyr Jones en première partie de Teleman au Point Ephémère le lundi 18 avril

20h30 : Ce sera donc la seconde fois en quelques mois que je verrai Meilyr Jones, après la première partie de Richard Hawley, et l’étoile du jeune Gallois est en train de monter, lentement mais sûrement. Ce soir, notre grand échalas à la voix d’or est vêtu de manière un peu moins curieuse, mais c’est bien dans le même registre original et déconstruit qu’il opère, avec une gentillesse assez désarmante d’ailleurs. Soutenu par les mêmes accompagnateurs multi-instrumentistes, qui semblent être plus des copains qu’un véritable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,