02 juin 2015

"L'Art de Voler" de Kim et Antonio Altarriba : "Toi qui entre ici, abandonne tout espoir !"

Époustouflé par la lecture de "Moi, Assassin", j'avais très hâte de découvrir le roman graphique le plus célèbre d'Antonio Altarriba, cet "Art de Voler" qui a reçu les plus hauts honneurs en Espagne. Et j'y ai en effet retrouvé "l'art de conter" magistral de l'auteur, mis ici au service d'un récit beaucoup moins "intellectuel", puisqu'il s'agit pour lui de rendre hommage à la vie de souffrances de son père, une vie qui s'est terminée après 15 ans de dépression sévère, par un envol depuis la fenêtre la plus haute de la maison de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juin 2015

"Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just Sit" de Courtney Barnett : Préhistorique ?

"Le Rock, c'est toujours un peu la même chose, non ?" "Bah j'trouve pas, moi... C'est en tout cas plus humain que l'electro que t'aimes tant, par exemple !" "Humain ? P'tain, c'est juste chiant, en fait. Regarde la greluche dont tous les branchés parlent en ce moment, la Courtney Barnett, pas une seule idée nouvelle dans son album, son premier quand même, là où t'imagines qu'une p'tite jeune comme ça va juste essayer de tout déchirer !" "Ouais, peut-être, mais même si on peut penser à Patti Smith, à Lou Reed ou aux Stones, tout ces... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mai 2015

"La Loi du Marché" de Stéphane Brizé : humiliations...

Il est facile de mépriser cette "Loi du Marché" en se contentant de déplorer la confusion que souhaite créer Stéphane Brizé entre documentaire façon Depardon (acteurs non professionnels, conversations filmées à distance, personnages vus de dos, etc.) et fiction militante, ou encore un scénario qui semble abuser en ajoutant un fils handicapé aux malheurs de son héros laminé par la barbarie capitaliste. Ces critiques sont valides, et justifient peut-être qu'on désavoue la démarche de Brizé. Reste que le sujet du film "tient tout seul"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mai 2015

"Homeland - Saison 4" : le "24 Heures Chrono intelligent"

Nonobstant la répugnance que je ressens depuis toujours - et qui grandit de saison en saison - pour le personnage de Carrie et le jeu convulsif et pénible de Claire Danes, il m'est impossible de ne pas reconnaître nombre de qualités réelles à "Homeland", qui justifie pleinement dans sa 4ème saison sa réputation de "24 heures chrono" intelligente. Une première partie de saison un peu frustrante - voir par exemple le manque de crédibilité de la liaison entre Carrie et le jeune Pakistanais, ou encore la pénible scène de schizophrénie de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 mai 2015

"Un Peu, Beaucoup, Aveuglément" de Clovis Cornillac : Chopin + Serge Lama = ?

On peut faire crédit à Clovis Cornillac de beaucoup de choses pour son premier film, le plus important étant sans doute un vrai respect pour le genre, qui permet à "Un Peu, Beaucoup, Aveuglément" de dépasser allègrement la masse assez répugnante de la "comédie franchouillarde" qui nous fait généralement honte : le point de départ du film est un "concept" fécond (disons "s'aimer sans se voir,... et après ?") comme il était de mise à la grande époque de la comédie (l'axe Lubitsch - Wilder, à mon sens inégalable), développé qui plus est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2015

"Sound & Color" de Alabama Shakes : puissance et créativité

Le premier album de Alabama Shakes, "Boys & Girls", valait surtout pour la découverte de la voix insensée de Brittany Howard, mais souffrait de chansons faiblardes, et d'un manque d'originalité patent. Les "Shakes" étaient visiblement conscients du problème, qui ont laissé trois bonnes années s'écouler avant de publier ce "Sound & Color" beaucoup plus acéré au niveau compositions, et surtout boosté par une production assez démentielle, qui propulse chaque morceau avec une puissance, et une créativité sonore assez renversantes.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mai 2015

"Growing Up is For Trees" de I'm From Barcelona : ENSEMBLE !

Le monde a-t-il vraiment besoin d'une version "light" de Arcade Fire ? La question se pose à l'écoute du pétulant dernier album des Suédois pléthoriques de I'm From Barcelona, "Growing Up Is For Tree". Les 3 premiers morceaux, irrésistibles, complètement exaltants - à la manière d'un "Funeral" débarrassé de sa noirceur et de sa métaphysique - semblent indiquer que, "Oui", en l'absence des maîtres, on se satisfait pleinement de la beauté fulgurante d'un "Helium Heart" qui nous froisse délicieusement notre cœur à nous, à défaut de nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2015

"Le Frisson" de Ross Macdonald : d'utilité publique...

Il semble qu'en 2015, on ait oublié qu'on peut faire un bon polar populaire sans serial killer, sans accumulation de scènes "gore", ou sans démesure conspirationniste. Relire l'oeuvre de Ross Macdonald, et les enquêtes de Lew Harper (interprété à l'écran par le grand Paul Newman, ne l'oublions pas), s'avère sans doute désormais d'utilité publique, et "Le Frisson" bénéficie de la réputation d'être l'un des tous meilleurs livres de la série. Personnage fascinant de privé ayant hérité de Philip Marlowe ou de Sam Spade un pragmatisme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mai 2015

"Fargo - Saison 1" : spin off au léger goût de désillusion du chef d'oeuvre des Frères Coen

Concept intéressant que ce "spin off" du chef d'oeuvre des Frères Coen, produits par eux mêmes et décliné sous la forme d'une série en 10 épisodes de 45 minutes. Le fan se délectera des nombreuses et savoureuses références au film original, mais également à d'autres personnages de la filmographie des Brothers (le tueur implacable et supérieurement efficace, qui absorbe d'ailleurs ici toute l'attention du téléspectateur, tant l'interprétation de Billy Bob Thornton est intense, le Personal Trainer imbécile...), et devra reconnaître que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 mai 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "Mad Max 2" de George Miller (1981)

Revoir le magistral "Mad Max 2", près de 35 ans après sa sortie explosive et mémorable (et juste avant un retour vaguement inquiétant aux affaires avec "Mad Max 4") permet - entre autres - de vérifier à nouveau la supériorité absolue de l'effet de réalité de la cascade sur le trucage numérique (la CGI, comme on dit aujourd'hui...) aussi parfait soit-il. Dans ce chef d’œuvre indiscutable du film d'action, outre la perfection de la narration, de la mise en scène - constamment juste et inspirée de George Miller -, de l'interprétation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,