30 décembre 2020

"Murky World" de Richard Corben : RIP, Richard !

Le nom de Richard Corben est un nom magique pour tous ceux qui ont connu l’explosion de la BD « pour adultes » au milieu des années 70 : sous l’égide du génial redac’ en chef de "Métal Hurlant", Jean-Pierre Dionnet, et au côté de pointures comme Moebius ou Druillet, Corben contribua à établir la prépondérance de la revue Métal Hurlant en tant que pilier de la nouvelle bande dessinée contemporaine. Puis, dans la foulée, il rejoignit l’équipe de "Heavy Metal", la franchise américaine de la revue... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 décembre 2020

"The Mandalorian - Saison 2" de Jon Favreau : Star Wars, le vrai !

Il y a une chose qu’on doit admirer dans "The Mandalorian", c’est sa parfaite constance, qui témoigne sans doute du sérieux avec lequel Jon Favreau aborde son travail, en même temps que son respect de l’univers "Star Wars" – soit une approche bien différente de celle de la dernière trilogie filmique, dont on a déploré le grand n’importe quoi. Ne serait-ce que pour ça, et parce que la Saison 2 – en gros identique à la première, en mieux (à moins que cela ne soit nous qui ayons revu nos attentes à la baisse) fait un superbe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 décembre 2020

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Rust Never Sleeps" (1979)

On est déjà en 1979, et depuis la fin 1976, je suis passé à "autre chose". Plus question d'écouter "les vieux", les Stones, Led Zep, Pink Floyd, tous ces "dinosaures" que les Clash, les Pistols, les Stranglers, les Ramones et consorts ont rendu instantanément démodés. Je me suis coupé les cheveux, suis passé au cuir noir et aux t-shirts déchirés. La "new wave", rapidement devenu "cold wave", est arrivée là-dessus, et je ne jure plus que par Cure, Costello, les Buzzocks ou... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 décembre 2020

"McCartney III" de Paul McCartney : the long and unwinding road...

"McCartney III" s’inscrit de par son titre, et sa confection – Paul McCartney en solo, un disque enregistré à la maison – au sein de la discographie désormais pléthorique du porteur de la « marque Beatles » comme le troisième album d’une trilogie paradoxale : un premier album au moment de la rupture des Beatles, un second suite à la disparition de Wings… et un nouveau en 2020, c’est-à-dire l’année de la fin du monde tel qu’on le connaissait ? Dans la suite de plusieurs très beaux albums « de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 décembre 2020

"Alice in Borderland" de Shinsuke Sato : Ce qui arrive quand Arisu ne suit pas le lapin...

La production par Netflix de la nouvelle série japonaise "Alice in Borderland" marque une date importante pour tous les fans de shōnen (et de seinen) à travers la planète : la fin d’une malédiction, qui a vu jusque-là toutes les adaptations cinématographiques de mangas déboucher sur des résultats pitoyables (on parle évidemment de « real life », les adaptations en anime réussies ne manquant pas !), trahissant presque toujours l’œuvre originale tout en résultant en des films ridicules, la plupart du temps irregardables. A la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 décembre 2020

"Carbone & Silicium" de Mathieu Bablet : le poids du vent

S’il est un livre qui a attiré l’attention en cette année 2020 au milieu des présentoirs bien garnis en Bandes Dessinées, c’est le "Carbone & Silicium" de Mathieu Bablet, un auteur follement ambitieux déjà remarqué grâce à son précédent livre, "Shangri-La" : format imposant, avec ses 270 pages, couverture énigmatique et superbe, finition remarquable qui en fait en vrai objet de désir. Les critiques très favorables se sont multipliées depuis sa sortie, le plaçant en tête de bien des Top 10 de 2020, au point qu’il était... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 décembre 2020

"No Man's Land" de Maria Feldman, Amit Cohen, Eitan Mansuri : Non, ce pays n'est pas pour la jeune femme...

"No Man's Land" - titre débile par rapport au sujet de la série, aux lieux où l'action se passe, à moins que que l'on veuille dire que l'on va parler cette fois, pour changer, du "pays des femmes" - est une série qui a reçu tout un tas de louanges, pour tout un tas de mauvaise raisons : on nous vante le réalisme, le respect d'une vérité de la guerre en Syrie contre Daech, le soin apporté à la reconstitution. J'imagine que ça évite de parler du scénario - improbable, mal construit, parfois risible -, des acteurs peu convaincants... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2020

"Only Magic" de Tom Sanders : la beauté pop en toute intimité

Deux ans déjà se sont écoulés depuis le troisième et dernier album de Teleman, merveilleux groupe electro-pop anglais aux mélodies parfaites et à l’insuccès rageant. Alors que nous espérions un successeur à Family of Aliens, voici que Tom Sanders (plus connu sous le nom de Thomas Sanders), le leader du groupe, nous offre à la place son premier album solo, Only Magic. En espérant que cette escapade en solo n’est que ça, et ne signifie pas la fin d’un groupe aussi précieux, nous nous sommes lancés en toute confiance dans les quarante... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 décembre 2020

"Undercover - Saison 1" de Nico Moolenar : Infiltranten

La première saison de la série belge (du côté flamand, cette fois) "Undercover" commence particulièrement bien, avec un juste mélange d'action et de dérision qui peut rappeler, au-delà du thème comparable sur la fabrication de drogues synthétiques, la formule magique de "Breaking Bad". Nico Moolenar nous raconte comment un (faux) couple de flics vont – difficilement - infiltrer la sphère intime d’un gros producteur belge d’ecstasy (un personnage de fiction inspiré d’un trafiquant réel, Janus Van W.) et essayer de montrer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 décembre 2020

Revoyons les classiques du cinéma : "Men In Black" de Barry Sonnenfeld (1997)

Juillet 1997 : on se fend bien la poire devant "Men In Black", une production Spielberg très imaginative - inspirée quand même d'un comic book de chez Marvel - qui n'est pas encore devenue une franchise. Will Smith est au meilleur de sa forme, irrésistible d'humour, d'élégance et de charme. Tommy Lee Jones crève littéralement l'écran, et va - tardivement - devenir une vraie star populaire. Le scénario de "MIB" est un régal de fantaisie et d'imagination, comme Hollywood semble de moins en moins capable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,