24 juin 2017

Judith Owen en première partie de Bryan Ferry le vendredi 23 juin à l'Olympia

20h pile : Judith Owen ouvre la soirée, au piano et accompagnée par un trio violoncelle - violon - percussions. La voix est majestueuse, style diva soul, mais malheureusement Judith paraît un peu à l'Ouest, entre attitudes exagérées mal à propos, communication lourdaude avec le public et une indéniable prétention (peu justifiée, clairement). Ses chansons ne sont après tout que de la "variété internationale" tiède pour sexagénaires (il y en a beaucoup dans la salle, même si je dois me mettre dans le lot !), un mélange de soul... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 juin 2017

"Creepy" de Kiyoshi Kurosawa : frissons...

Il me faut avouer en préambule que je n'ai jamais beaucoup aimé le cinéma de Kiyoshi Kurosawa, un réalisateur pourtant régulièrement encensé par "la critique qui compte" : si l'idée d'apporter l'intelligence d'une démarche auteuriste au cinéma de genre était assez culottée à l'époque (on parle des années 90...), la traduction de ces ambitions laissait régulièrement à désirer dans des films assez souvent confus et ennuyeux. Avec le temps, Kurosawa a recentré son cinéma, l'a clairement rendu plus accessible, ce qui nous amène... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juin 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T16 - Objectif Lune"

La relecture systématique des "Aventures de Tintin" réserve finalement plus de surprises que ce à quoi on pourrait s'attendre, si l'on songe qu'on en est bien à la trentième lecture depuis nos 13 ans ! Dans le cas de cet "Objectif Lune", album "monstrueux" au sein de l’œuvre d'Hergé pour sa portée emblématique, grâce principalement à l’intuition géniale que fut la création de la fusée à damier rouge et blanc, le choc vient du sentiment de rupture complète avec les albums précédents. C'est que "Objectif Lune", fruit du travail des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juin 2017

"Le Jour d'Après" de Hong Sang-Soo : ma nuit chez Bongwan

Je dois avouer une sensibilité particulière au cinéma de Hong Sang-Soo, qui me rend partial quand il s'agit de ses films : pour moi, il représente un point d’équilibre assez parfait entre les bavardages / marivaudages rohmériens (mon péché mignon depuis mon adolescence), la juste contemplation des êtres façon Nouvelle Vague, et la mise en place de dispositifs conceptuels retors pour mieux conter ses histoires et / ou manipuler son spectateur. Et à chaque fois, je me laisse emballer, je ne marche pas, je cours... "Le Jour d'Après",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 juin 2017

"Pollinator" de Blondie : l'abeille industrieuse

Ma théorie est que les musiques qui sont les nôtres durant notre période de construction (disons l'adolescence et les premières années de l'âge adulte) deviennent un cadre de référence incontournable, qui est aussi bien une prison dont il nous faut nous évader qu'un foyer au sein duquel il nous sera toujours si agréable de revenir. L'importance du Power Pop (même si on ne l'appelait pas comme ça à l'époque) de Blondie à la charnière des années 70 et 80 fut telle que j'ai réagi de manière quasi pavlovienne lorsque j'ai retrouvé, dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juin 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "The Nice Guys" de Shane Black

A la différence de la majorité de mes contemporains, je ne suis pas trop fan de Shane Black, malgré de belles références de scénariste ("Last Action Hero", quand même...) : un joli démarrage avec l'étonnant "Kiss Kiss Bang Bang", porté par ses acteurs, immédiatement gâché par son acoquinage débilitant avec les requins de chez Marvel, ne suffit pas à en faire un réalisateur intéressant. Pas d'urgence donc à voir ce "Nice Guys", sorte de standard du film de dimanche soir dépressif devant la télé, quand l'esprit critique est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 juin 2017

"For Crying Out Loud" (2017) de Kasabian : bon sang de bon sang !

Moi qui me suis toujours enorgueilli de ne pas avoir succombé aux sirènes bas du front d'Oasis (si ce n'est quand même l'espace d'un "Morning Glory" émérite), je dois reconnaître que les lads de Kasabian m'ont séduit sur la durée, et m'ont régulièrement donné envie de me joindre aux hordes de hooligans éméchés qui braillent à leurs concerts outre-Manche. Bien sûr, j'ai toujours eu l'excuse de mon amour pour les Kinks ou les Beatles, qui m'a permis de donner le change en prétendant retrouver chez Kasabian un peu de ce génie mélodique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juin 2017

"The Jane Doe Identity" de André Øvredal : Six Feet Under

Bon, il faut se forcer pour écrire plus de quelques lignes sur "The Autopsy of Jane Doe" - un meilleur titre que la ridicule transposition "française", vu que le film raconte en effet l'autopsie d'un cadavre féminin inconnu -, parce qu'on n'a a priori pas grand chose d'autre à dire que : petit film d'horreur sympathique mais pas très cohérent, qui commence plutôt sérieusement - et plutôt bien - sous forme d'intrigue policière assez fascinante, avant de sombrer peu à peu dans le n'importe quoi à coup d'accumulation de clichés et de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2017

The Bats le samedi 10 juin au Petit Bain

Je suis maintenant entouré de fans purs et durs des Bats, ce qui est rafraîchissant, même si je ne souscris que peu à cette fausse complicité avec laquelle l'un d'entre eux me demande de me pousser pour lui faire de la place au premier rang : "Fuck off !". Et même si l'âge moyen du fan est logiquement proche de la cinquantaine - ce qui est un peu déprimant -, cela n'empêchera pas certains de se livrer à des séances de pogo sans doute nostalgiques et assez déplacées. Car un concert des Bats, ce n'est quand même pas tout à fait un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 juin 2017

François Virot le samedi 10 juin au Petit Bain, en première partie des Bats

20h40 : j'attendais désormais avec optimisme François Virot, après un si beau démarrage. Et ce fut terrifiant. Terrifiant comme si, à la faveur d'un voyage temporel complètement foiré, j’étais retourné dans la France profonde des années 70 à écouter l’un de ces "groupes de rock affreux" qui faisaient honte à notre pays. Bon, tempérons : le groupe qui accompagne François Virot assure rythmiquement, et nous offrira quelques moments instrumentaux vraiment sympathiques. Le problème, c'est quand ledit François se met à chanter : là, on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,