08 juillet 2015

"Bonjour Tristesse" de Françoise Sagan : conte moral

Je ne sais pas (aujourd'hui) pourquoi, mais Sagan représentait depuis toujours pour moi le symbole d'une littérature superficielle et bourgeoise, dépassée depuis toujours par la futilité glamour de ses sujets. Lire Sagan me paraissait une totale perte de temps par rapport aux plaisirs que pouvaient me procurer la littérature sérieuse aussi bien que celle de pur divertissement. Gifle cinglante donc pour moi que cette lecture tardive de "Bonjour Tristesse", livre ravageur de moins de deux cent pages, bolide émotionnel lancé à cent à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2015

"Mandarine" par les Innocents : un disque frais pour la canicule

"Mandarine" commence par deux titres à la fois intenses, originaux et séduisants, qui nous laissent croire un instant que les Innocents, groupe un peu à part dans le panorama "rock français", parfois soupçonné de tendances "variéteuses", a enfin "mûri", et parvient à l'excellence promise. Malheureusement, la suite du disque, inconstante, voire parfois même irritante de fadeur, déçoit amèrement. On ne niera pas pour autant le charme "discret" mais frais de cette "Mandarine" cueillie juste au bon moment, à la veille d'un été 2015... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2015

"La Bête contre les Murs" d'Edward Bunker : fatalisme désabusé

Il est étonnant combien nous sommes profondément influencés par les œuvres d'art importantes. Cette lecture de "Animal Factory" (ignorons le titre français stupide et restituons au beau livre d'Edward Bunker son titre original inspiré !) a eu lieu pour moi sous les auspices des images de la magnifique série carcérale "Oz" (dont le propos est très similaire, soit la dégradation inexorable que la prison inflige à ses "victimes", innocents comme coupables, brutes épaisses comme êtres raffinés) et de la musique de Johnny Cash ("Live at St... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juillet 2015

Revoyons les classiques de la série TV : "24 Heures Chrono - Saison 2"

Par rapport au choc qu'avait constitué la découverte de "24 Heures Chrono" avec sa spectaculaire première saison, cette suite avait réussi à l'époque à dépasser nos attentes : si le principe restait rigoureusement le même (la répétition étant par ailleurs l'essence même de la série TV), le propos se radicalisait largement... Jack Bauer avait clairement basculé dans la folie, et le monde entier avec lui. L'Amérique est ici un chaos urbain (tout se passe dans des hangars déserts et des bâtiments en ruine), où l'homme n'est qu'un animal... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 juillet 2015

"Un Moment d'Egarement" de Jean-François Richet : Pour Vincent seulement...

Claude Berri, honnête homme mais piètre réalisateur, avait pondu en 1977 le "Un Moment d'Egarement" original, tout petit film qui ne tenait guère que par la faconde d'un Marielle impérial. Puis les Américains avaient commis (en 84) un remake, "Blame It On Rio", qui malgré le Brésil, Stanley Donen et Michael Caine (excusez du peu) démontrait clairement la limite du sujet. Il ne s'imposait pas en 2015 de revenir à la charge, d'autant que la (très faible) teneur initial en matériel provocateur s'est clairement diluée avec le passage des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juillet 2015

"Chez Frédéric Doucet (l'Hôtel de la Poste)" : la gastronomie au coeur du Charolais

J'étais allé chez Doucet à Charolles voici plus de 5 ans, et je n'avais pas été particulièrement convaincu à l'époque par un repas qui donnait avec une certaine logique une importance démesurée à la viande et aux recettes traditionnelles de la région. Aujourd'hui, il s'agit de quelque chose de bien différent, d'une vraie tentative de trouver dans ces riches racines régionales les bases d'une gastronomie légère, moderne, voire amusante dans son originalité bien contrôlée. Amuse-bouches délicieux, combinaison de saveurs précises,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 juillet 2015

"Billy Bat - Tome 15" de Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki : frustrant et destabilisant !

Ce quinzième volume de "Billy Bat", que je n'attendais pas forcément après la magnifique conclusion du quatorzième, m'a d'abord frustré, et même déstabilisé : Urasawa m'a donné le sentiment qu'il me tordait le bras pour me faire revenir sur des fils narratifs de sa saga démentielle qu'il n'avait pas encore poursuivi (en gros : qu'est devenu Duvivier après sa chute ? Où est le rouleau, qui en est désormais le détenteur et pour en faire quoi ? Qui était l'étrange apparition entourée de chauve-souris ? Jusqu'où va le talent psychique du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juin 2015

"Mad Max : Fury Road" : chapeau, George !

Longtemps, je n'ai pas voulu revoir Max. Sans doute parce que j'avais trop aimé le Road Warrior, qui m'avait même, un beau soir, donné envie de fracasser les tôles de ma petite voiture (NDLR: True Story). J'ai attendu longtemps, et puis j'ai craqué : j'y suis allé. Et je n'ai pas retrouvé Max (parce que Tom Hardy, désolé, mais cela ne le fait pas !), ce qui n'est pas plus mal. Par contre, j'ai retrouvé l'ami George qui montre bien aux p'tits jeunes ce que c'est que mettre en scène un VRAI film d'action sur un scénario séminal (je... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 juin 2015

"Les 39 Marches" de John Buchan : Revoir Hichcock plutôt...

... plutôt  que relire John Buchan, que j'avais découvert quand j'avais 15 ans, dans la foulée de la découverte du classique de Hitch, et de son remake bien troussé des années 70... Car, aujourd'hui, on a bien du mal à  accrocher à  ce livre curieusement construit, occupé pour les deux tiers par une course poursuite abracadabrante dans les landes écossaises, où l'accumulation de coïncidences peu plausibles met à l'épreuve la crédulité du lecteur moderne, habitué à des thrillers mieux ficelés. Finalement, l'intérêt... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juin 2015

FFS au Bataclan (Paris) le vendredi 27 juin

21 h : FFS sont là, et attaquent avec Johnny Delusional, une chanson dont j’ai mis un certain temps à percevoir la « grandeur », je l’avoue, et que je trouve ce soir totalement dévastatrice. L’impact émotionnel est immédiat, le frisson du grand concert me parcourt l’échine, c’est parti : le public est déjà aux anges, les voix de Russell et d’Alex sont impeccablement mêlées, ce qui permet de cacher en plus l’habituelle imprécision de ce dernier, le son est très fort mais clair, la soirée promet d’être parfaite. The... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,