14 août 2016

"Finders Keepers" de Stephen King : the moleskine notebooks

En refermant "Finders Keepers" (encore un titre stupide en français puisque les carnets de "moleskine" de Rothstein ne sont pas décrits par Stephen King comme de couleur noire, si je ne m'abuse...), je me suis dit que je pourrais reprendre au mot près mes critiques de "Mr. Mercedes", seulement en pire : un livre ennuyeux une fois terminée une introduction forte, et ce jusqu'à un suspense final bien mené, avec des personnages inintéressants et stéréotypés, soit une dilution du talent naguère si clair de l'un des grands... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 août 2016

La culture des navets à Macao : "Insaisissables 2" de Jon M. Chu

Concourant en position de favori pour le titre fort envié de "pire suite jamais réalisée d'un film populaire", "Insaisissables 2" était pourtant attendu avec beaucoup de bienveillance par tous les fans de 1) magie 2) Mark Ruffalo / Jesse Eisenberg / Woody Harrelson 3) Harry Potter… ah non, pas Harry Potter ! Devant le grand n'importe quoi que nous avons découvert en salle, il ne nous est malheureusement plus resté qu'à souhaiter que ce film disparaisse immédiatement de nos mémoires et de l'histoire du cinéma (sans majuscules). Déjà,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 août 2016

"L'Age de Glace : les Lois de l'Univers" des Studios Blue Sky : en route pour la collision...

On prend les mêmes et on recommence : nos trois héros en proie à leurs habituels problèmes familiaux / émotionnels font face à une nouvelle menace d'extinction globale, provoquée par l'inénarrable Scrat, dont on suit les aventures (spatiales cette fois, on n'arrête pas le progrès). Ils sont entourés de la crème de la crème des épisodes précédents, et en particulier le réjouissant Buck, sorte de super-héros passablement givré qui vole le show à chacune de ses apparitions. Voilà pour le pitch, sans une once d'originalité, mais qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 août 2016

Séance de rattrapage : "L'Amour est un Crime Parfait" de Arnaud et JM Larrieu

D'abord il y a le livre de Djian. Pas son meilleur et loin de là, mais enfin, il y a quelques leçons sur l'écriture dispensées par cet écrivain obsédé par la belle prose, et aussi les fameuses ellipses qui tuent, chères à l'auteur. Ensuite, il y a les Frères Larrieu, capables du tout meilleur ("Un Homme Un Vrai", remember ?) mais un peu enlisés dans leur propre univers salace depuis quelques temps. Les faire se rencontrer dans la froideur de la Suisse (un bâtiment à l'architecture transparente étonnante, des montagnes sous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 août 2016

"Mickey's Craziest Adventures" de Trondheim et Keramidas : un brillant coup de force

Biberonné avec "le Journal de Mickey", j'ai, paradoxalement sans doute, développé une aversion assez profonde pour les personnages "fondamentaux" de la Maison Disney (maison que je ne porte pas non plus dans mon cœur, je l'avoue...), et j'ai du mal à comprendre l'enthousiasme de beaucoup pour la réédition des fastidieuses aventures de Mickey, Donald, Picsou et compagnie... Je ne me suis donc pas laissé séduire par ce "Mickey's Craziest Adventures" par nostalgie, mais bien par fidélité au travail de Lewis Trondheim,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 août 2016

"Comme des Bêtes" de Chris Renaud et Yarrow Chenney : "Je hais les Chiens !"

Aimant les chats et haïssant viscéralement les chiens, j'objecte profondément à tout film proposant une vision univoque de chiens forcément "trop mignons" et de chats inévitablement retors et méchants. J'ai donc détesté ce "Comme des Bêtes" célébrant la soumission du "meilleur ami de l'homme" à tous les caprices de son maître. J'ai aussi - logiquement - rêvé que la bande de serpents, alligators et chats pelés dirigés par un lapin sociopathe réussisse à nous débarrasser de ces odieux "héros" bavant et glapissant, et extermine du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 août 2016

"L'Eté Diabolik" de Smolderen et Clérisse : les diaboliques...

En 1967, j'avais dix ans, et je n'avais pas la chance de vivre sur la Côte d'Azur comme Antoine Lafarge, le héros (et narrateur du livre dans le livre) de "l’Été Diabolik", je lisais "le Journal de Tintin" chaque semaine (encore trop jeune pour Pilote, cela viendrait plus tard...), et "le Fantôme du Bengale" cité par Clérisse comme l'influence du Diabolik des sœurs Giusani, référence "pop" (au même titre que Warhol et bien d'autres artistes 60's...). J'avais été moi aussi, malgré mon jeune âge, bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 août 2016

"Café Society" de Woody Allen : travail d'orfèvre

On a trop souvent critiqué Allen pour son approche pour le moins dilettante de la mise en scène pour ne pas être surpris, et donc admiratifs devant le travail d'orfèvre réalisé pour son cinquantième film, "Café Society". Si le film arpente des terres beaucoup trop coutumières pour le cinéaste désormais octogénaire - la famille juive, la nostalgie d'une époque dorée, les pièges de la réussite sociale -, il faut bien reconnaître que la munificence de l'image - un travail superlatif de Vittorio Storaro, qui contribue beaucoup au charme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 août 2016

"Summer 08" de Metronomy : Joseph est triste !

Joseph est triste, comme d'habitude. Cette fois, c'est le souvenir de ses premiers succès, en cet été 2008 maudit, qui le rend dépressif en diable. Comme quoi, il ne va pas bien, Joseph, puisque même le fait d'être aimé, admiré, respecté lui file le bourdon. Alors, du coup, il nous pond un nouvel album de son faux groupe, Metronomy, qui va lui permettre de diffuser dix nouvelles doses de poison neurotoxique dissimulé sous la forme de chansons pop dansantes a priori insignifiantes. De petites reminiscences disco (ah ! Giorgio, comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 juillet 2016

"La Couleur de la Victoire" de Stephen Hopkins : Race !

"La couleur de la victoire" (titre français crétin indigne de l'idée originale, simple et géniale, d'appeler le film "Race") pose au spectateur un dilemme relativement peu fréquent : on a ici affaire à un sujet extraordinaire - et qui plus est à nouveau essentiel en notre monde secoué par des convulsions extrémistes - traité avec une absence de talent confondante ! Et malgré la mise en scène conventionnelle au point d'en être grotesque, malgré les rôles principaux attribués à des acteurs incompétents, mal choisis et jamais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,