18 juin 2017

"Pollinator" de Blondie : l'abeille industrieuse

Ma théorie est que les musiques qui sont les nôtres durant notre période de construction (disons l'adolescence et les premières années de l'âge adulte) deviennent un cadre de référence incontournable, qui est aussi bien une prison dont il nous faut nous évader qu'un foyer au sein duquel il nous sera toujours si agréable de revenir. L'importance du Power Pop (même si on ne l'appelait pas comme ça à l'époque) de Blondie à la charnière des années 70 et 80 fut telle que j'ai réagi de manière quasi pavlovienne lorsque j'ai retrouvé, dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juin 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "The Nice Guys" de Shane Black

A la différence de la majorité de mes contemporains, je ne suis pas trop fan de Shane Black, malgré de belles références de scénariste ("Last Action Hero", quand même...) : un joli démarrage avec l'étonnant "Kiss Kiss Bang Bang", porté par ses acteurs, immédiatement gâché par son acoquinage débilitant avec les requins de chez Marvel, ne suffit pas à en faire un réalisateur intéressant. Pas d'urgence donc à voir ce "Nice Guys", sorte de standard du film de dimanche soir dépressif devant la télé, quand l'esprit critique est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juin 2017

"For Crying Out Loud" (2017) de Kasabian : bon sang de bon sang !

Moi qui me suis toujours enorgueilli de ne pas avoir succombé aux sirènes bas du front d'Oasis (si ce n'est quand même l'espace d'un "Morning Glory" émérite), je dois reconnaître que les lads de Kasabian m'ont séduit sur la durée, et m'ont régulièrement donné envie de me joindre aux hordes de hooligans éméchés qui braillent à leurs concerts outre-Manche. Bien sûr, j'ai toujours eu l'excuse de mon amour pour les Kinks ou les Beatles, qui m'a permis de donner le change en prétendant retrouver chez Kasabian un peu de ce génie mélodique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juin 2017

"The Jane Doe Identity" de André Øvredal : Six Feet Under

Bon, il faut se forcer pour écrire plus de quelques lignes sur "The Autopsy of Jane Doe" - un meilleur titre que la ridicule transposition "française", vu que le film raconte en effet l'autopsie d'un cadavre féminin inconnu -, parce qu'on n'a a priori pas grand chose d'autre à dire que : petit film d'horreur sympathique mais pas très cohérent, qui commence plutôt sérieusement - et plutôt bien - sous forme d'intrigue policière assez fascinante, avant de sombrer peu à peu dans le n'importe quoi à coup d'accumulation de clichés et de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2017

The Bats le samedi 10 juin au Petit Bain

Je suis maintenant entouré de fans purs et durs des Bats, ce qui est rafraîchissant, même si je ne souscris que peu à cette fausse complicité avec laquelle l'un d'entre eux me demande de me pousser pour lui faire de la place au premier rang : "Fuck off !". Et même si l'âge moyen du fan est logiquement proche de la cinquantaine - ce qui est un peu déprimant -, cela n'empêchera pas certains de se livrer à des séances de pogo sans doute nostalgiques et assez déplacées. Car un concert des Bats, ce n'est quand même pas tout à fait un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 juin 2017

François Virot le samedi 10 juin au Petit Bain, en première partie des Bats

20h40 : j'attendais désormais avec optimisme François Virot, après un si beau démarrage. Et ce fut terrifiant. Terrifiant comme si, à la faveur d'un voyage temporel complètement foiré, j’étais retourné dans la France profonde des années 70 à écouter l’un de ces "groupes de rock affreux" qui faisaient honte à notre pays. Bon, tempérons : le groupe qui accompagne François Virot assure rythmiquement, et nous offrira quelques moments instrumentaux vraiment sympathiques. Le problème, c'est quand ledit François se met à chanter : là, on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2017

Vundabar le samedi 10 juin au Petit Bain, en première partie des Bats

"A l'aide, le band est méchant ! "... "Puutain"... Brandon Hagen, le chanteur de Vundabar nous fait une petite démonstration de son français limité entre deux chansons biscornues, bancales, peut-être même borgnes, mais curieusement pop et furieusement enragées parfois. Sont-ils vraiment méchants - énervés peut-être de ne jouer que devant une poignée de spectateurs ce soir au Petit Bain, en toute première partie d'une soirée quand même destinée à célébrer l'immortalité - ou presque - des Bats ? Ou sont-ils moyennement drôles ? Ou... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juin 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Kill List" de Ben Wheatley

Il est quand même difficile de défendre sérieusement la théorie que "Kill List" serait un "bon film", même si nombreux sont les fans qui ont égrené des théories aussi fumeuses que le "scénario" du film de Ben Wheatley pour vanter ses qualités. La vérité est que "Kill List" a des défauts tellement rédhibitoires qu'il en devient indéfendable : la construction en "marabout-bout de ficelle" de son scénario tient plus du foutage de gueule que du cadavre exquis surréaliste, tandis que sa complaisance envers la violence - si elle peut... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2017

Séance de rattrapage : "The Neon Demon" de Nicolas Winding Refn

Refn est un idiot. L'un de ces idiots savants devant lesquels la société s'émerveille : et logiquement les éloges qu'il reçoit le confortent dans la certitude aveugle qu'il est "dans le vrai". Après une filmographie au mieux moyenne mais célébrée un peu partout, "The Neon Demon" lui permet, en toute liberté et en roue libre, de faire le cinéma qu'il rêve d'offrir au monde. Naturellement, le résultat est plastiquement superbe - pouvu qu'on aime les pubs pour les parfums et les clips de musique électro (mais qui ne les aime pas ?) - et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juin 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "The Witch" de Robert Eggers

Le Cinéma, c'est quelque chose de magique : s'il suffisait d'une bonne idée et de beaucoup de maîtrise technique pour faire un chef d'oeuvre, cela se saurait... "The Witch" est une démonstration remarquable de la vieille équation qui veut que la qualité de la somme des parties soit inférieure à la somme des qualités : je n'ai rien à redire à l'intuition de départ du film, cette dissection de la bigoterie hystérique des premiers colons américains, mettant en marche une machine infernale d'auto-destruction, et ce d'autant que le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,