28 décembre 2017

"Seekers and Finders" de Gogol Bordello : les illusions perdues...

Nous sommes en 2017, et nous semblons tous avoir baissé les bras devant l'état du monde, conscients de notre incapacité à la changer. Je me souviens de la foi avec laquelle Eugene Hütz chantait il n'y a guère plus de 5 ans les injustices en tous genres, et appelait à une révolte - festive, mais une révolte quand même - des damnés de la terre. Est-ce le fait d'avoir manqué son rendez-vous avec le succès qui lui avait souri quelques mois ? Ou bien la maturité, sale vice qui nous tombe dessus avec l'âge, qui l'empêche désormais de rêver... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2017

Revoyons les classiques de la S.F. : "2001 : l'Odyssée de l'Espace" de Stanley Kubrick (1968)

Une ouverture sublime, un long tunnel planant, un suspense cybernétique infernal, puis un final halluciné : il y a tout dans "2001 : l'Odyssée de l'Espace", et avant tout la meilleure illustration du génie d'un réalisateur visionnaire comme l'histoire du Cinéma en compte très peu. "2001" ouvre littéralement une brèche d'infini dans l'imagination des spectateurs, qui suffoquent un peu, à la fois dépassés et hypnotisés : comme le personnage de l'astronaute, seul et flottant dans le cosmos, chacun d'entre nous est seul, face au silence... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 décembre 2017

"Le Paradoxe de Fermi" de Jean-Pierre Boudine : no future !

Deux mots d'avertissement avant de vous conseiller la lecture de ce "Paradoxe de Fermi" : d'abord, ceci n'est pas un roman, ou plutôt c'est un MAUVAIS roman, dans lequel les personnages n'ont aucune vie, aucune réalité, ne suscitent aucune empathie, rendant le vieux principe d'identification du lecteur totalement inopérant, et donc la lecture de certains passages, décrivant la survie au jour le jour du personnage central dans la nature hostile de la haute montagne, assez fastidieuse. Ensuite, que les aficionados du thème de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 décembre 2017

Le cinéma enchanté de Hong Sang-Soo : "Turning Gate" (2002)

"Turning Gate", revu quinze ans après sa sortie sur les écrans français où il avait été plutôt bien reçu, au moins par la frange de cinéphile qui s'intéressait à ce "genre de cinéma", est indéniablement le film le plus fort émotionnellement - à date - de Hong Sang-Soo, qui, s'il délaisse temporairement les dispositifs conceptuels dont il est coutumier, accorde à son histoire et à ses personnages une attention totale, s'approchant au plus près de la vérité de leurs relations. Certes, cette préoccupation envers les relations à sens... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 décembre 2017

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Living with War" (2006)

Nous en sommes 2006. Bush et sa cohorte de Neo-Cons ont déclenché une nouvelle guerre en Irak, une guerre difficilement justifiable, et dont les conséquences désastreuses changeront le siècle, ou tout au moins les décennies qui suivront. Neil Young est l'un des nombreux artistes américains qui s'indigne, même si l'on connaît ses opinions politiques, plus "républicain éclairé" que "démocrate" : la différence avec beaucoup d'autres, c'est que son engagement se traduit par un nouveau disque des plus militants, "Living with War", puis par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2017

"Coco" de Lee Unkrich et Adrian Molina : la musique et la mémoire

Quiconque connaît dans sa famille le drame d'Alzheimer ressortira de "Coco" le cœur brisé et l'âme grandie. Cette scène immense qui voit la mémoire revenir irriguer le cerveau abîmé de Coco, par la magie d'une simple chanson, bouleversera tous ceux qui attendent - la plupart du temps en vain - sur le visage éteint de ceux qui nous aimaient et qui nous ont oubliés que revienne la lumière de la reconnaissance. A partir de là, il m'est impossible de juger "Coco" avec la moindre objectivité. Et si le dernier Pixar souffre de quelques... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 décembre 2017

"Westworld - Saison 1" de Jonathan Nolan et Lisa Joy : Ex Machina

Ouf ! L'espace de quelques épisodes assez ennuyeux à mi-parcours, on a eu vraiment peur pour "Westworld". En sur-complexifiant sa narration, en multipliant les énigmes au point de sembler s'acculer elle-même dans une impasse logique, la dernière série "de prestige" de chez HBO a vacillé : allions-nous vers une répétition de l'atroce "syndrome de Lost" ? L'intelligence et l'élégance de la conclusion proposée dans les deux derniers épisodes, qui boucle (à peu près) toutes les intrigues, et apporte des résolutions extrêmement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
21 décembre 2017

Jessica93 à la Maroquinerie le lundi 18 décembre

21h10 : ce qui est surprenant, c’est que le matériel de Jessica93 est beaucoup plus réduit, plus rudimentaire aussi, que celui de Bleakness, le groupe de première partie (derrière le guitariste et le bassiste trônaient d’imposants Marshall !), et que le look de Geoffroy Laporte est plus que négligé : avec sa barbe fournie, ses cheveux emmêlés et ses vêtements qui sont au-delà de froissés, on aurait presque envie de lui donner une pièce si on le croisait dans un couloir de métro. Quand je pense que ce type est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2017

"The Walking Dead - Saison 7" : Sept ans de réflexion...

 A la septième saison de "The Walking Dead", qui s'avère une fois de plus une répétition sans grande surprise de mécanismes maintes fois activés dans les saisons précédentes, que pouvons-nous trouver à dire de nouveau ? Et ce d'autant que si le premier épisode est fort, centré autour du nouveau personnage de Negan, le grand méchant que tout le monde adorera haïr, les scénaristes ne feront absolument rien d'intéressant de ce personnage, vite réduit à une caricature insupportablement ricanante de lui-même (Jeffrey Dean Morgan loupe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 décembre 2017

"The Visitor" de Neil Young + Promise of the Real : "Making America Great" (sic)

A 72 ans passés, la rouille n’a toujours pas atteint Neil Young, qui se maintient actif à un rythme inconcevable, même pour des artistes qui n’ont pas la moitié de son âge. On a vu lors de la dernière tournée du Loner avec Promise of the Real combien la vigueur de ces jeunes musiciens avait relancé en live l’énergie du vieux tigre, mais il faut ajouter ici sa rage contre la stupidité et les discours haineux de Trump pour comprendre l’urgence qui se dégage de ce trente-neuvième album studio. Alors, bien sûr, "The Visitor" souffre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,