14 février 2017

"A Ta Merci" de Fishbach : c'est comme ça...

On dirait bien que depuis le succès quasi stellaire (et justifié, à mon sens) de Christine & The Queens, la recherche de jeunes femmes sexuellement troublantes ou décalées, jouant de la musique que l'on pourrait estampiller 80's, et chantant des textes ambitieux ou au moins sombres sur le trouble d'identité, bat son plein en France. On avait aimé Jeanne Added l'année dernière, on suit donc le mouvement - mené bien entendu par les hipsters des Inrocks - en écoutant Flora Fischback (dite Fishbach) en ce début 2017. Ce joli album... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 février 2017

Séance de rattrapage : "Comancheria" de David MacKenzie

L'Amérique reste un beau sujet, un sujet que le cinéma n'a toujours pas épuisé, après toutes ces années de westerns ou de thrillers, plus ou moins réussis, interrogeant à travers les codes du genre les "racines du mal". "Comancheria", en prenant tout son temps pour peindre à petites touches le désespoir profond d'une Amérique ruinée par la crise des subprimes, aux mains des banques qui se livrent à un nouveau pillage en règle (ici mis audacieusement en parallèle avec l'expropriation des terres indiennes par les blancs... pourquoi pas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 février 2017

Revoyons les classiques du cinéma français : "Le Petit Soldat" de Jean-Luc Godard (1960)

"Le Petit Soldat" est le second film de Jean-Luc Godard, qui vient immédiatement après le triomphe artistique de "A Bout de Souffle". C'est aujourd'hui un film un peu oublié, souvent considéré comme mineur au sein de l'impressionnante filmographie de (celui qui n'était pas encore...) l'ermite de Rolle. Pourtant en 1960, Godard y décrit de manière claire, agressive même, le combat sordide de l'extrême droite contre les agents du FLN en France et en Suisse. Il y montre les pratiques de tortures et d'assassinats qui fleurissaient. Et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 février 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Le Vent se Lève" de Hayao Miyazaki (2013)

Bon, je ne voulais pas voir ce "dernier" Miyazaki, que je gardais comme une "poire pour ma soif". Et puis les critiques que j'avais lues me préoccupaient : le premier film "adulte" du Maître, l'abandon du merveilleux typique de ses plus belles œuvres, et puis l'ambigüité derrière la célébration d'un ingénieur génial ayant donné naissance au plus bel instrument de guerre (le fameux "Zero") de l'impérialisme nippon. Et en effet, lorsque l'envie est devenue irrésistible, et alors que se profile l'espoir d'un retour de Miyazaki, "le Vent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 février 2017

"La Vérité Avant-Dernière" de Philip K. Dick : "Won't Get Fooled Again !"

  On sait tous aujourd'hui que Philip K. Dick, au delà de son incroyable talent de "mind-fucker", fut aussi, sans doute grâce à sa paranoïa galopante, un véritable visionnaire en ce qui concerne les stratégies de mensonges et de manipulation mis en œuvre par les gouvernants pour mieux asservir leurs populations. "La Vérité Avant-Dernière" apparaît très rarement dans la liste des meilleurs ouvrages de Dick, alors qu'il s'agit sans doute de l'un de ses livres les plus frappants sur ce thème du mensonge d'état, tel que pratiqué à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 février 2017

"Tous en Scène" de Garth Jennings et Christophe Lourdelet : Chante !

"Tous en Scène" (que Minnelli leur pardonne, ils ne savent pas ce qu'ils font !) ? Le même manque de talent que dans l'affreux "Comme des Bêtes" de la même fine équipe : pas vraiment de scénario, des personnages superficiels au point d'en devenir quasiment inexistants, des gags tellement pauvres qu'ils ne nous arrachent qu'à peine trois sourires en une très, très longue heure trois quart de film. Trop de mini-scénarios dont aucun n'est développé, au delà de scènes qui déclinent les poncifs du cinéma hollywoodien mainstream, ce qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 février 2017

The Mystery Lights à la Maroquinerie le lundi 6 juin

Ce sont les petits gars de The Mystery Lights qui installent eux-mêmes leur matos, par contre : bon esprit garage, sympa et tout. 21h10 : on commence par deux instrumentaux, dans la bonne tradition du genre, avec les deux guitares qui carillonnent, avec l’écho qui va bien, et tout… dans la tradition Nuggets / Surf Rock / Psyché Fuzz. On n’est pas dépaysés, mais on est venus pour ça. Le chanteur guitariste, au look de chat de gouttière ébouriffé et tout efflanqué, est passablement surexcité, il saute en l’air un peu comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2017

"Aquarius - Saison 2" de John McNamara : Let the Sun Shine In...

Et puis il y a cette seconde saison, impeccable, qui ne peut que nous laisser stupéfaits devant l'interruption prématurée d'une série en pleine ascension, qui commençait à tenir toutes les promesses de son très beau sujet. Une saison que peu de gens ont dû voir, donc... Et pourtant... Construite comme un parcours haletant vers la fameuse nuit du massacre abject dans la villa Polanski, elle nous montre le basculement dans la folie furieuse de Charles Manson, qui entraîne sa "famille" avec lui dans un cauchemar d'abord lysergique,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 février 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Jin-Roh - La Brigade des Loups" de Hiroyuki Okiura (1998)

Impressionnant sommet de l'anime des années 90, "Jin-Roh" travaille une intrigue complexe et des personnages ambigüs, comme les mangas savent si bien les construire, avec un refus du spectaculaire d'autant plus étonnant que les images sont d'une beauté sidérante : on avait rarement vu à l'époque un film d'animation japonais miser à ce point sur les mouvements imperceptibles (curieusement, dans le cas de "Jin-Roh", la fixité des personnages résultant d'une technologie encore assez simple, et sans doute de budgets réduits, joue en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 février 2017

"Moonlight" de Barry Jenkins : le Bleu est une Couleur Chaude

Combien de temps depuis que je n'avais pas vécu une telle "expérience" cinématographique ? Depuis les derniers Pialat ? Ou plus loin encore, Cassavetes ? Voilà à quel niveau se situe le cinéma de Barry Jenkins, même si formellement on est très loin de Pialat ou de Cassavetes : point de rudesse ou de brutalité ici, ni même de chaos "naturaliste"... Non, plutôt une étrange douceur, une sorte de flou, d'indétermination dans la description de cette trajectoire humaine, à la fois singulière - un jeune homosexuel dans l'enfer du ghetto... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :