10 juin 2022

"HELL.O.V.E." de Norma : chansons contemporaines d'amour et de haine

Quand on lit les noms que Norma cite quand on l’interroge sur ses sources d’inspiration, on ne peut être qu’impressionné par les ambitions musicales que cela sous-entend : Tom Waits, Nina Simone, Aldous Harding, Fiona Apple, Joni Mitchell, Kate Bush… La barre est haute pour une jeune artiste française pas encore très connue. Quand on voit et écoute Norma sur scène, on est frappé par l’incroyable détermination dont elle témoigne : seule sur scène avec ses claviers et sa voix, elle balance des textes – en anglais - d’une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juin 2022

"Viv" par SPICE : l’héritage du bruit, de la mélodie et de l’émotion…

En ces temps de triomphe général du post-punk d’obédience britannique, s’il y a un héritage musical qui a du mal à se perpétuer alors qu’il est des plus féconds, c’est celui du punk hardcore US, celui qui ne se contentait pas de la violence mais expérimentait à tout va, et qui ne craignait pas non plus de s’appuyer sur de bonnes mélodies : pour le dire simplement, on attend toujours la relève d’un groupe aussi immense et génial que Hüsker Dü, et l’ami Bob Mould, le survivant de l’aventure doit se sentir bien seul. ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 juin 2022

"Love, Death & Robots - Vol. 3" de Tim Miller : où est l'amour ?

Notre rendez-vous annuel (désormais) avec la série de courts-métrages d’animation Love, Death & Robots est l’un des plaisirs délicieux qu’offre aux cinéphiles la plate-forme Netflix (même si l’on se demande pourquoi une telle initiative n’aurait pas pu être prises par un producteur prêt à distribuer le projet en salles, tant le résultat est spectaculaire !). Se présentant une nouvelle fois comme compilation de petits films d’une longueur variable, de 7 minutes pour le plus court (Night of the Mini Dead, l’apocalypse zombie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 juin 2022

Kikagaku Moyo au Festival Lévitation (Angers) le samedi 4 juin

23h10 : On en arrive enfin à la grosse, grosse promesse de ce festival, qui surpasse toutes les autres : Kikagaku Moyo, l’énorme groupe psyché japonais qui a annoncé la fin de sa carrière et effectue une dernière tournée mondiale qu’il ne s’agit, bien entendu, de ne manquer sous aucun prétexte ! Le set de nos « motifs géométriques » (ce serait apparemment la traduction du nom du groupe…) démarre lentement, sur un mode introspectif qui ne laisse pas d’être fascinant : les musiciens sont en cercle, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juin 2022

Gilla Band au Festival Levitation (Angers) le vendredi 3 juin

23h30 : grossi, barbu, adulte… Dara Kiely ne met que quelques minutes pour mettre le feu à la foule de ses fans surexcités : Gilla Band (ex Girl Band, depuis moins d’un an) ne se laisse pas impressionner par le triomphe de Morby. De toute façon, on joue dans une cour bien différente rendant toute comparaison impossible, et permettant d’aller chercher notre plaisir dans des endroits différents du corps et du cerveau. Gilla Band, régulièrement qualifié de groupe le plus important, le plus novateur de son époque, c’est une musique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juin 2022

"Nettoyage à Sec" de Joris Mertens : comment réinventer et réenchanter le roman noir

On n’a jamais vu, de mémoire de Parisien, autant de pluie tomber sur la ville (… mais s’agit-il vraiment de Paris ? de Bruxelles ? d’une ville comme des dizaines d’autres capitales ?), et la vie de François, livreur sous-payé d’une petite entreprise de nettoyage à sec semble se dissoudre peu à peu. Il faut dire qu’il n’arrête de perdre ou d’oublier ses parapluies. Son seul rêve : gagner le gros lot au loto, pour pouvoir emmener Maryvonne et sa fille au soleil, loin de cette grisaille et de ce désespoir qui semble suinter des murs.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 juin 2022

"Fuis-moi, je te suis" de Kôji Fukada : ““Pour aller jusqu’à toi, quel drôle de chemin il m’a fallu prendre””

Lorsque la seconde partie de "The Real Thing", astucieusement intitulée Fuis-moi, je te suis (même s'il semble que cette phrase correspond à une technique de drague, que nous préférons ignorer...!), après "Suis moi, je te fuis", Tsuji a décidé de prendre (enfin) une décision : de retrouver la raison, de retourner à la normalité de sa vie indécise, d'arrêter de courir après Ukiyo. Et bien entendu, très rapidement, ce n'est guère un spoiler, il va revenir en arrière, et replonger peu à peu dans l'enfer qui lui est promis depuis le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2022

"Labyrinthes" de Franck Thillier : en trouverez-vous l’issue par vous-même ?

Avec le succès de la littérature policière qui ne s'est jamais démenti depuis ses origines (situons-les, comme il est de coutume, à la naissance du détective Auguste Dupin, inventé par le génial Edgar Allan Poe au milieu du XIXème siècle), il semble de plus en plus difficile de trouver de nouvelles formules qui surprennent le lecteur et renouvellent son plaisir. On se souvient bien entendu du tour de force de la jeune Agatha Christie qui, dans son septième roman, "le Meurtre de Roger Ackroyd", utilisa... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2022

Death Valley Girls au Supersonic (Paris) le mardi 31 mai

22h30 : c'est donc le grand retour parisien de Death Valley Girls, notre girls band californien préféré, qui n'a pas pu venir plus tôt défendre son dernier album en date, le très réussi Under the Spell of Joy. On leur souhaite la bienvenue, et les grands sourires des trois filles tout au long du set nous feront chaud au cœur… Apres l'introduction impressionnante, façon « slowburn » de Abre Camino (le bien nommé : « ouvre le chemin »…), le concert va parfois manquer de souffle : il faut admettre à la défense... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2022

Nada Surf au Bataclan (Paris) le lundi 30 mai

20h30 : Le quatuor de Nada Surf attaque le set par l’ouverture de leur dernier album (Never Not Together, datant de 2020), So Much Love, et le ton pour la soirée est donné : on est dans un univers lumineux, positif, où les belles mélodies entraînantes sont portées par une énergie électrique assez irrésistible : « So much love in the air / So much love, it's always there / How much love trapped inside? / So much love, show it some light » (Tant d'amour dans l'air / Tant d'amour, toujours là / Combien d'amour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,