11 février 2019

Séance (tardive) de rattrapage : "Ernest et Célestine" de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier

Une surprise, et pas une bonne, que la découverte de cet "Ernest et Célestine" à la si bonne réputation parmi les cinéphiles : pas une déception totale, certes, mais quand même… Je m'étais préparé à une belle après-midi de tendresse devant le film avec ma fille de 7 ans et demi, et nous avons eu droit à ce que l'on ne peut, très généreusement, que qualifier de demi-échec : principalement à cause d'un scénario terriblement maladroit de Daniel Pennac, sans doute trop obnubilé par sa volonté de passer un message "adulte" de tolérance... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 février 2019

"I Have to Feed Larry's Hawk" de Tim Presley's White Fence : un funambule dans le brouillard

Finalement, peut-être que sa collaboration avec le jovial Ty Segall a bel et bien desservi Tim Presley, dont on aurait tendance à attendre aujourd’hui de roboratifs éclats de guitare, et ce d’autant plus que sa sortie, voilà déjà quelques années, du registre ultra confidentiel de la musique "faite à la maison" nous autorisait à espérer une normalisation a minima de ce qu’il publie sous le nom de White Fence… Cette prudente introduction pour dire que "I Have to Feed Larry’s Hawk" (quel titre !) s’avère surprenant tant il se tient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2019

Ghost au Zénith de Paris le jeudi 7 février

20h45 : Annoncé par des chants lugubres – le folklore religieux / satanique de Ghost, qui serait ridicule s’il n’était à la fois spectaculaire et ironique -, le groupe apparaît : tous les musiciens - sauf Tobias - sont vêtus de la même façon, en noir et portant une redingote noire à queue de pie, leur visage - leur tête entière en fait - dissimulée par un masque de démon argenté. N’oublions pas que le principe de Ghost est l’effacement des musiciens derrière leurs personnages, un anonymat total qui, ma foi, doit être bien pratique en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2019

"Stranger Things - Saison 2" des Duffer Brothers : The Things...

Curieusement, cette seconde saison de la série-buzz "Stranger Things" m'a paru, à moi qui avait ragé et pesté contre la première, plus digeste, plus fun... Et surtout beaucoup moins prétentieuse, en fait plus près d'une série B jouissive car sans complexes. Le baston final entre Eleven et les demo-dogs complètement risibles en images de synthèse crapoteuses, avec son fond rouge volcanique, m'a rappelé les bons moments où Big John se laissait aller à ses instincts "bad ass", et je me suis dit, d'un coup, que là, on arrêtait d'être... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 février 2019

"White Spirit" de Dédo et Weldohnson : esprit farceur...

Il n'est pas si fréquent d'avoir un véritable humoriste comme Dédo aux commandes d'une BD, et que l'on ait aimé ou pas le résultat en refermant ce "White Spirit", véritable OVNI dans un paysage finalement bien balisé, il est impossible de nier qu'on a souvent ri de très bon cœur. Le héros de "White Spirit", parfait bobo / hipster parisien complètement haïssable est infiniment drôle, tant par sa méchanceté qui semble infinie que par son incapacité complète à "vivre" dans tous les sens habituels du terme : vie amoureuse ratatinée et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 février 2019

"Green Book" de Peter Farrelly : drôle de drame

Il est facile de se gausser de ce "Green Book", première tentative de voler en solo - sans son frère dont on le pensait inséparable - d'un Farrelly : un réalisateur plutôt spécialiste du rire facile se lance dans un feelgood movie en traitant prudemment d'un thème bien politiquement correct, quelque chose du genre "souvenons-nous ensemble combien c'était mal d'être raciste au début des années 60..." Circonstances accablantes, ce film au scénario totalement prévisible, accumulant sans vergogne des situations qu'on a l'impression... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 février 2019

Razorlight au Bataclan le samedi 2 février

21h00 : On garde un très bon souvenir de Björn Agren et d’Andy Burrows, qui nous paraissaient à l’époque être aussi essentiels à la musique de Razorlight que son leader, le brillant – et tête à claques – Johnny Borrell, ce qui fait qu’on n’est pas forcément très bien disposés vis-à-vis des nouveaux musiciens qui les remplacent… Pourtant, il ne nous faudra qu’une paire de chansons pour que David, le batteur passablement furieux, Harry, à la basse, et David, le guitariste placé juste devant moi qui a la lourde responsabilité de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 février 2019

Bigger au Bataclan le 2 février, en première partie de Razorlight

Le problème ce soir est de parvenir à la salle de concert : gilets jaunes obligent, une grande partie de Paris est fermée au trafic et le métro lui-même venait seulement de rouvrir dans le quartier de la République. Le Bataclan est donc quasi vide quand j'y pénètre... ... juste quelques minutes avant le début du set, à 19h20, de Bigger, un groupe que son chanteur nous présente en français impeccable, avec une pointe d'accent, comme venant de "Dublin... et un peu de Franche-Comté" : eh oui, c’est plutôt une plaisanterie, Bigger... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 février 2019

"Why Hasn't Everything Already Disappeared?" de Deerhunter : Oui, pourquoi ?

Alors que l’indie rock cher aux années 80 et 90 est mourant, sinon déjà mort, tant créativement que commercialement, qui écoute encore Deerhunter ? Pire, qui a encore envie d’écouter ce groupe jadis qualifié par son leader de "ambient punk" ? Qui se souvient de ce groupe tellement à part, qui atteignit son sommet artistique en 2007 avec l’album "Microcastle", et gagna même une certaine popularité "globale" avec "Halcyon Digest" en 2010 ? Plus que sa musique – étrange, tour à tour puissamment évocatrice et profondément dérangeante -,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
02 février 2019

Anna Calvi le jeudi 31 janvier à la Cartonnerie (Reims)

21h15 : Une entrée en scène originale, Anna Calvi jouant les premiers accords de Hunter depuis l’arrière scène, tandis que ses habituels accompagnateurs sont déjà à leur place. La scène est plongée dans la pénombre et tout le concert se déroulera ainsi, les trois musiciens restant plus ou moins invisibles dans une lumière rougeâtre venant du fond : oublions donc les belles photos, et concentrons-nous sur la Musique ! Anna est comme toujours très classe, très belle, même avec son nouveau look beaucoup plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,