09 juin 2019

"Parasite" de Bong Joon Ho : underground...

Notre monde va mal et l'écart entre les "premiers de cordée" (rire douloureux...) et le pékin moyen sombrant dans une précarisation accélérée devient un gouffre : c'est là un sujet essentiel que nombre de cinéastes - et non des moindres - traitent désormais, et de plus en plus souvent. Sauf que l'on peut compter sur le cinéma coréen, qui est, depuis plus de deux décennies, l'un des plus vigoureux et créatifs de la planète, pour aborder ce thème sous un angle radicalement original. Et percutant. Il y a ainsi aux trois quarts de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juin 2019

"Ni Vu, Ni Lu" de Jean-Christophe Mazurie : Lu, et Critiqué !

Il est indiscutable que l'une des nombreuses dérives de notre époque est la facilité avec laquelle nous donnons tous notre avis à propos de sujets sur lesquels nous avons bien peu de connaissances ou de compétences, une tendance encore exacerbée par les réseaux sociaux sur lesquels chacun s'accorde le droit de claironner son opinion (et l'auteur de cette modeste "critique" ne prétend pas se distinguer particulièrement de la "masse" !). Il y a donc fort à parier que bon nombre de ces opinions péremptoires, souvent négatives et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2019

"The Dead don't Die" de Jim Jarmusch : it's a fucked up film !

Il est difficile de rester impavide, quand on est un fan de Jim Jarmusch depuis ses premiers films, devant la véritable catastrophe industrielle que représente ce "The Dead Don't Die", qui constitue à la fois la suite (trop) logique de la réflexion de plus en plus réac de notre très cher rockeur devant l'évolution du monde, et la négation complète de tout son cinéma, un cinéma merveilleux de subtilité et de poésie, dépassant systématiquement le sujet de ses films pour nous emporter vers une splendide et palpitante humanité. Ce film... [Lire la suite]
05 juin 2019

Peter Perrett au Café de la Danse le lundi 3 juin

21h : La première idée qui vient à l’esprit quand Peter Perrett (… et non, ami français facétieux, rien à voir avec notre vieil amuseur national, Pierre Perret et son “zizi”…) se plante derrière son micro juste devant nous, c’est : « Mon dieu, qu’il est petit !! ».  Immédiatement suivi de « My god, how old does he look !! ». Mais à quoi nous attendions-nous, donc ? A 67 ans, une vie d’excès et une santé précaire vont difficilement vous faire paraître dix ans de moins que votre âge,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juin 2019

"Homeland - Saison 7" : une accumulation d'ambigüités...

Cette septième saison de "Homeland", la désormais vétérane des séries "d'espionnage", est probablement la plus mauvaises à date, mais elle offre suffisamment de sujets d'étonnement pour qu'on accepte bien volontiers de s'y ennuyer pendant quelques épisodes aussi vains que ridicules. Après le cliffhanger de la fin de la saison précédente, qui montrait la démocratie US menacée par une présidente autoritaire et paranoïaque, les scénaristes ont la curieuse - mais très stimulante - idée de "rebattre toutes les cartes" et de nous proposer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juin 2019

Altin Gün / Pond / Courtney Barnett à We Love Green le dimanche 2 juin

14h : ... on va d'abord en Turquie en compagnie du groupe hollando-turc Altin Gün (qui signifie a priori "l’âge d’or") qui défraie pas mal la chronique depuis quelques mois. Seul problème, ils vont devoir jouer devant un public des plus réduits, entre l'heure "matinale" de leur programmation et la chaleur aujourd'hui infernale qui règne devant la Scène de la Prairie. Mais dès les premières notes, on est rassurés, ce funk oriental à la fois dansant et rêveur colle parfaitement à l'ambiance estivale du jour. Cinq jeunes musiciens... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 juin 2019

Yak / IDLES / Metronomy / Sleaford Mods à We Love Green le samedi 1er juin

14h40 : il y a évidemment une différence radicale entre un concert de Yak devant un public convaincu et passionné, et un set de 40 minutes devant deux rangées de fidèles (nous…) avec, derrière, des “tourists” qui tuent le temps. Oliver entame son set de manière très décontractée, au point qu'il semble même peu impliqué : entre son mégaphone qui ne fonctionne pas et dont il devra se passer, et son orgue à laquelle il touchera peu, Oliver semble surtout décidé à jouer lui aussi au touriste et profiter de son après-midi ensoleillée et de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 juin 2019

"Histoires de Mes 13 Ans - Les Cahiers d'Esther - Tome 4" : "Danser ? ha ha..."

Esther a déjà 13 ans, elle est passée en 5ème, elle a eu enfin l'autorisation de son papa chéri - dont le physique rappelle d'ailleurs un peu celui de l'immortel Pascal Brutal - de posséder son Smartphone ! Logiquement, inévitablement plutôt, Esther a dans cette "Histoires de mes 13 ans" des préoccupations bien différentes de celles de la petite fille qu'elle a cessé d'être, et dont la jolie innocence nous ravissait. La mutation amorcée dans le tome précédent s'accentue : Esther a ses règles, elle se voit imposer un appareil... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2019

"Father of the Bride" de Vampire Weekend : happy sounds of silence

Une manière de décrire Vampire Weekend, c’est de le qualifier de petit groupe new yorkais systématiquement encensé par une certaine presse branchée, et haï par une bonne partie du monde (« pas assez Rock », « trop précieux », « trop propres sur eux », etc.)… et ce n’est pas "Father of the Bride", leur quatrième album après un hiatus de 6 ans, qui y changera quelque chose, au contraire. Plus grave encore, le départ de l’inventif Rostam Batmanglij, homme-orchestre sans doute responsable d’une grande partie de l’originalité sonore du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mai 2019

"Private Meaning First" de The Psychotic Monks : intensité et abstraction

Il est impossible pour quiconque a pu ressentir l’extraordinaire intensité déployée par The Psychotic Monks sur scène de porter un jugement critique détaché sur les versions studio des mêmes morceaux qu’il aura vu, qu’il aura entendu transformés en brûlots impérieux ou en torrents d’émotion en live. Le second album du groupe, "Private Meaning First", considéré dans la perspective de son « devenir-live », est au pire une déception, puisque l’on n’y retrouve – et c’est logique, c’est la rançon du fait que The Psychotic Monks offrent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,