11 mai 2017

Future Islands à l'Elysée Montmartre le mardi 9 mai

20h50 : Herring nous a fait attendre un peu- le set devant théoriquement démarrer à 20h40 -, mais je suis entouré au premier rang de vrais fans du groupe, de ces fans de la première heure qui sont déjà "au taquet" (ce sont eux qui le disent…). Moi qui ne connaît que les deux derniers albums du groupe, je ne la ramène pas trop, d'ailleurs ! Future Islands, c'est donc un des rares groupes de rock qui se passe complètement de guitare : la formule est ici claviers + basse + batterie, mais on sait tous désormais que l'arme secrète du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2017

La culture des navets chez les Dieux de la Mort : "Death Note : Light Up The New World" de Shinsuke Sato

Rappelons-nous un instant du bonheur, de l'excitation que nous avions ressenti devant l'intelligence brillante des premiers chapitres de "Death Note" - le manga, et avouons qu'on se lance dans le visionnage improbable de ce nième film de la franchise, se passant 10 ans après la conclusion du duel titanesque entre Light et L., avec l'espoir de retrouver, même quelques minutes seulement, la fulgurance de ces jeux mentaux et la pertinence des questions éthiques qu'ils engendraient. Évidemment, il ne reste plus malheureusement à ce stade... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mai 2017

"End of Watch (Fin de Ronde)" de Stephen King : the Suicide Prince

Au delà de sa remarquable et semble-t-il inépuisable imagination, au delà de son talent littéraire enfin reconnu, Stephen King réussit régulièrement à être un auteur étonnamment pertinent dans ses charges contre les dysfonctionnements sociétaux, qu'il déguise non sans pudeur en thrillers horrifiques. On l'a connu par exemple dénonciateur acharné des violences conjugales, ou encore sonneur d'alarme quant aux risques possibles de l'usage intensif du téléphone portable... "End of Watch" conclut la trilogie "Mr. Mercedes / Finders... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mai 2017

Séance de rattrapage : "Manchester By The Sea" de Kenneth Lonergan

La première partie de "Manchester by the Sea" fait partie des plus belles propositions de cinéma que j'aie vues depuis longtemps : cette description patiente et empathique du calvaire d'un homme comme "absent au monde", qu'un cruel jeu du destin ramène sur les lieux de son "crime", entrelacée avec des flashbacks de plus en plus intrigants, jusqu'à une révélation stupéfiante qui révèle l'ampleur de cette catastrophe émotionnelle que nous ne faisions que soupçonner jusqu'alors, c'est vraiment du beau, du très beau cinéma. Un film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mai 2017

"Quarry - Saison1" de Michael D. Fuller et Graham Gordy : Running Gun Blues

Tout cela commence à devenir angoissant pour le cinéphile acharné que je suis depuis près de 50 ans : on tient avec "Quarry" (enfin, la première saison de la série) un autre p... de chef d'oeuvre du film noir comme le cinéma US nous en produit beaucoup trop rarement, et comme les producteurs de séries semblent être désormais capables de nous pondre "sans effort". "Quarry" enrichit de manière maligne et puissante un récit vaguement clicheteux de "tueur à gages malgré lui" se trouvant pris dans une toile d'araignée complexe, en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mai 2017

Séance de rattrapage : "Jack Reacher : Never Go Back" de Edward Zwick

"Jack Reacher : Never Go Back" est un film au classicisme assez plaisant (avec Edward Zwick aux commandes, rien d'autre à attendre de toute manière...), qui recycle sans aucune imagination les poncifs du film d'action des années 80, avec ces héros taiseux, costauds et à peu près indestructibles (Stallone et Schwarzie, coucou) dont Tom Cruise perpétue vaillamment la tradition. La seule once de modernité vient du contexte politique actuel (la guerre en Afghanistan, le recours croissant à des sociétés privées pour substituer "l'armée",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 mai 2017

"The Far Field" de Future Islands : dance away the tears...

Comme une large partie de la population mondiale, je n'ai découvert Future Islands que grâce à la stupéfiante apparition du groupe au David Letterman show, où la voix et les mouvements atypiques de Samuel T. Herring assurèrent au groupe une renommée immédiate. La flamboyance de "Singles", bien en phase avec l'extraversion du frontman du groupe fit le reste, et Future Islands rejoignit la courte liste des "nouveaux groupes" dignes d'attention. 3 ans plus tard, "The Far Field" arrive comme une surprise - et même une indéniable déception... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mai 2017

"Les Gardiens de la Galaxie, Vol 2" de James Gunn : papaoutai ?

Le premier "Gardiens de la Galaxie" avait échappé à mon aversion désormais viscérale envers les productions Marvel, grâce à une certaine légèreté, un décalage assez sain par rapport au cahier des charges standard du film de super-héros qui lamine depuis une décennie le cinéma "de divertissement" made in Hollywood. C'est donc dans un esprit plutôt positif que j'ai abordé cette suite... qui s'est rapidement révélée souffrir du syndrome classique des deuxièmes volets d'une franchise juteuse : on refait la même chose, en plus gros (plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 mai 2017

Ma discothèque bancale : "Street Fever" de Moon Martin (1980)

Qui se souvient encore en 2017 de Moon Martin, compositeur génial (ici le terme n'est pas usurpé) de classiques instantanés - entre rockabilly pur jus et power pop galopante - et interprète limité (le look Woody Allen sans l'humour juif, la voix de canard) qui connut ses cinq minutes de gloire planétaire en 1980 ? Personne, à part d'incorrigibles collectionneurs de bizarreries en tous genres... Et pourtant, "Street Fever", tentative seulement à demi réussie de booster la crédibilité de Moon Martin à l'aide de guitares qui cisaillent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2017

"Les Schtoumpfs et le Village Perdu" de Kelly Asbury : ruminations d'un père somnolent...

Bon, d'un côté on est tellement dans un film enfantin qu'on ne se sent pas complètement le droit d'appliquer un quelconque "critère" de jugement, autre que "c'est mignon" (overdose de couleurs), "c'est gentil" (le pouvoir de l'amour qui ressuscite), "c'est rigolo" (il y a des petits animaux mignons qui font des bêtises). J'ai heureusement réussi à roupiller un petit quart d'heure, ce qui m'a fait paraître le film moins long, mais à la sortie, ma fille de presque 6 ans m'a posé plein de questions sur l'histoire qui ne lui paraissait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,