20 septembre 2015

Réécoutons les Classiques du Rock : "Back to Black" de Amy Winehouse (2006)

Réécouté dans la foulée du beau film "Amy", "Back to Black" peut en 2015 être considéré comme un classique "uchronique", grâce à la voix d'Amy qui tutoie les accents des grandes divas soul et jazz, et grâce aussi, il faut le reconnaître, à la production parfaite de Mark Ronson, qui avait su retrouver la justesse des disques des 50s et 60s, sans rien perdre de la pertinence de la musique par rapport aux années 2000 : s'il n'y avait les textes, furieusement intimes, terriblement honnêtes d'Amy, "Back to Black" pourrait être un album des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 4 : L'Hérétique" (1989)

Quatrième tome de la saga des "Aigles décapitées", "l'Hérétique" est donc celui de la rupture : Pellerin parti - le désastre scénaristique du tome précédent trahissait sans nul doute son désengagement du projet -, Kraehn prend la totalité de l’œuvre à sa charge, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu"on semble y gagner au change : tout en poursuivant son passionnant travail de mise en lumière d'histoires largement ignorées du Moyen âge (ici les "pastoureaux", ces bandes d'adolescents errant sous la direction de "gourous" déviants... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 septembre 2015

Mac DeMarco à la Cigale le mardi 15 septembre

21 h pile : Mac DeMarco débarque avec quatre musiciens autour de lui : un guitariste viking torse nu et pieds nus (chargé de la communication en français) à la guitare, un redneck curieusement déplacé à la basse (qui racontera des blagues incompréhensibles tout au long de la soirée), un batteur efficace et un tout jeune claviériste (qui sera victime d'une punition rituelle vers la fin du set, condamné à un long crowd surfing comme rite d'initiation !). Mac, lui, éternellement souriant, fermement campé sur ses jambes robustes et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 septembre 2015

"Margaux Mottin rencontre La Femme Parfaite est une Connasse !" de Margaux Mottin : ça fait vraiment peur !

Dans la foulée de l'horrible "Oui !", j'ai donc "lu" (enfin, n'exagérons rien, je ne pense pas que les zones du cerveau commandant la lecture soient activées quand on ouvre ce livre) "Margaux Mottin rencontre la Femme Parfaite est une Connasse !", et le verdict a été... le même. Un dessin superbe de Margaux Mottin, moderne, intelligent, sexy, drôle, mis au service d'un amas incroyable de clichés, de niaiseries, de fausses vérités caricaturales, limite immondes (quant il s'agit par exemple de rejeter les filles "rondes" ou de valider... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 3 : Les éperons d'Or" (1988)

Au troisième tome des "Aigles Décapitées", voilà que Pellerin, le scénariste, auquel il faut bien dire que l'on devait l'intérêt de cette série historique conventionnelle au risque d'être périmée dès sa publication, lâche la rampe. Ou lâche l'affaire, puisque la suite de la saga se fera sans lui. D'où le grand n'importe quoi de ces "Eperons d'Or" à la structure brouillonne, qui bâcle sans vergogne tous les fils narratifs ouverts durant les deux premiers tomes. On liquide très vite les personnages secondaires, on résout comme par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 septembre 2015

"Amy" de Asif Kapadia : une (brève) vie sous les sunlights

"Amy" n'apprendra rien de nouveau à qui a suivi l'ascension fulgurante d'Amy Winehouse vers la gloire, suivie bien trop rapidement par sa "déchéance" dont se sont repus les media avec une indécence rare, et sa disparition tragique : le potentiel de nuisance de l'immonde Blake, l'insensibilité obscène d'un père réapparu pour tirer le maximum de profit de la célébrité de sa fille, la persécution impitoyable des fans et des paparazzis, sans parler des failles béantes d'une jeune femme trop sensible, blessée depuis sa plus tendre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2015

"Oui ! 101 questions à se poser avant de se marier" : Réac et honteux !

Il semble donc que ce gros livre luxueux et bien trop cher soit la compilation d'un blog BD publié par les auteurs : on comprends mieux le format adopté (une question, un court texte se voulant humoristique, un dessin illustrant la problématique soulevée), et on admet qu'une découverte au jour le jour sur le Net était sans doute moins fastidieuse que la lecture de ce pensum ! Car "Oui !" est un ouvrage navrant, si l'on fait une gentille exception du dessin, élégant, potentiellement sensuel, de Margaux Motin. Car pour le reste, voici... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
13 septembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 2 : L'Héritier sans Nom" (1987)

Si au niveau du dessin de Jean-Charles Kraehn, on enregistre des petits progrès par rapport aux maladresses du premier tome, "l'Héritier sans Nom" continue de souffrir des mêmes tares : imprécision des visages que Kraehn a du mal à "figer", et excès de dialogues dans certaines cases, qui nuit à la fluidité de la lecture et qui privilégie la parole à l'action. C'est plus le scénario des Aigles Décapitées qui attirera l'attention par sa maturité dans la description des conflits entre les personnages, et ses "coups de théâtre" malins,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 septembre 2015

Séance de rattrapage : "Downton Abbey - Saison 2" de Julian Fellowes

Habile saison 2, qui fait remonter notre considération pour cette série so british, et tellement conventionnelle : les malheurs apportés par la première guerre mondiale (et par l'épidémie de grippe espagnole qui s'ensuivit et fit encore plus de victimes) sont un excellent ressort scénaristique, et permettent à "Downton Abbey" d'échapper à la malédiction de l'éternelle répétition des mini-scandales et des mini-"intrigues de cour" qui caractérisaient la première saison. Avec l'irruption de l'horreur de la guerre et de ses conséquences... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 septembre 2015

"Currents" de Tame Impala : mon problème avec Kevin Parker

Mon problème avec Kevin Parker, c'est que je n'arrive vraiment pas à m'émerveiller devant sa musique, comme le font me semble-t-il la quasi totalité de mes contemporains. A le considérer comme un songwriter réellement notable, alors que beaucoup n'hésitent pas à le classer parmi les grands, de Brian Wilson à Paul McCartney. A m'exciter sur son psychédélisme neurasthénique qui embrume pourtant visiblement l'esprit de la plupart des gens de goût. En fait, je m'ennuie poliment en écoutant les disques de Tame Impala, qui ne me font ni... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,