22 avril 2016

"The Americans - Saison 3" : quand "The Americans" devient une grande série...

A la différence de la plupart des séries que l'on voit se déliter plus ou moins rapidement au fil des saisons, il aura fallu 3 saisons presque complètes pour que "The Americans", que l'on suivait jusque là plus par curiosité que par passion, révèle sa grandeur : ce basculement, cet éveil ou plutôt ce gain en profondeur, en texture, survient vers le 9ème épisode, quand le monde des Jennings commence à s'effondrer malgré les prodiges de duplicité, d'ingéniosité et de sang froid dont font preuve nos agents du KGB infiltrés dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 avril 2016

Meilyr Jones en première partie de Teleman au Point Ephémère le lundi 18 avril

20h30 : Ce sera donc la seconde fois en quelques mois que je verrai Meilyr Jones, après la première partie de Richard Hawley, et l’étoile du jeune Gallois est en train de monter, lentement mais sûrement. Ce soir, notre grand échalas à la voix d’or est vêtu de manière un peu moins curieuse, mais c’est bien dans le même registre original et déconstruit qu’il opère, avec une gentillesse assez désarmante d’ailleurs. Soutenu par les mêmes accompagnateurs multi-instrumentistes, qui semblent être plus des copains qu’un véritable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 avril 2016

Teleman au Point Ephémère le lundi 18 avril

Les trente minutes d’installation du matériel de Teleman vont s’avérer assez édifiantes : outre le fait que ce sont les musiciens eux-mêmes qui sont à la manœuvre (pas en soi une rareté pour un groupe pas encore très connu), c’est surtout l’incroyable attention aux détails et le perfectionnisme extrême des musiciens qui va nous frapper : il est clair que nous avons ce soir affaire à des musiciens “sérieux”, pour lesquels l’exactitude de chaque son compte… L’espèce de rigidité minimaliste qui faisait le charme un peu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 avril 2016

"We Can Do Anything" par Violent Femmes : Time waits for noone...

Les premières écoutes de "We can do anything" m'ont filé un sacré coup de bourdon, il faut bien le reconnaître : mes Violent Femmes adorées - celles des deux premiers albums - étaient de retour, avec ce son si caractéristique (country punk, qu'on appelait ça à l'époque...), avec cette voix tellement reconnaissable de Gordon Gano. Sauf que derrière la forme, impeccable : rien ! Plus rien de ce maelström de mauvaises vibrations post adolescentes, de ces dérapages vicieux qui ouvraient des gouffres sous nos pieds. Juste un trio de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 avril 2016

Séance de rattrapage : "Les Délices de Tokyo (An)" de Naomi Kawase

Naomi Kawase a changé, a abandonné beaucoup de sa singularité : on perd clairement une certaine aspérité, un sentiment de travail "artistique" provocateur, enthousiasmant parfois, rebutant aussi éventuellement. "An" se situe plutôt du côté du cinéma intimiste, apaisé de Kore-eda, ce qui en soit n'est pas un mal - plutôt une garantie de plaisirs raffinés et d'émotions subtiles - même si pointe ça et là la menace d'un certain conformisme cinématographique. "An" nous narre la rencontre de trois êtres en souffrance, pour des raisons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 avril 2016

"Viscères" de Mo Hayder : les tripes du loup

N'étant pas encore vraiment familier des livres de Mo Hayder, j'ai lu son "Viscères" ("Wolf" en version originale) sans a priori et sans références. Je n'ai pas été emballé par le style, il faut bien le dire, qui, s'il n'a pas la vulgarité assez crasse des Coben, Higgins Clark et consorts, n'est pas non plus un point fort du livre : ici, on est dans l'efficacité, pas dans la littérature. Ce qui est frappant dans "Viscères", c'est la complexité de l'équation que Hayder propose à son lecteur de résoudre : plusieurs intrigues, au moins... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 avril 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "XIII - Tome 5 : Rouge Total" (1988) de Vance et Van Hamme

Avec ce tome fracassant et palpitant, Vance et Van Hamme bouclent une sorte de premier cycle des aventures haletantes de XIII. Si l'on réussit à prendre du recul, on peut rechigner devant les ficelles un peu grosses de l'histoire, et faire la fine bouche devant cette machine de guerre qu'est le scénario bétonné de Van Hamme. Le seul problème est bien qu'on n'a ni le temps ni l'envie de prendre du recul, tant "Rouge Total" est efficace et satisfaisant. Comme les dessins de Vance se sont également améliorés au fil des tomes, on peut... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 avril 2016

Séance de rattrapage : "Marguerite" de Xavier Giannoli

Voici un film que je n'aurais pas cru aimer, tant je suis normalement réfractaire à ce genre de cinéma propre sur lui et largement confié aux soins des décorateurs. Il faut néanmoins admettre qu'il se passe quelque chose de l'ordre du Cinéma - du vrai - dans "Marguerite", même si, bien sûr, Giannoli gâche tout à trop tirer sur la ficelle, à allonger son film plus qu'il n'est raisonnable, à multiplier personnages et intrigues secondaires, et surtout à effectuer sur la fin un virage surprenant et inutile vers les clichés de la folie,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 avril 2016

"The Waiting Room" de Tindersticks : beautiful losers...

Allez, on va attirer le chaland en disant que "The Waiting Room" est le meilleur album de Tindersticks depuis leur trilogie initiale. Et puis, on en remettra une couche en affirmant à qui veut l'entendre que, réduit au 5 premiers morceaux, aux quels on ajouterait "We are Dreamers!" (suffoquant), on a entre les mains le meilleur mini-LP de 2016 (à date, certes, mais quand même...). Stuart Staples fait son Stuart Staples mieux que jamais : crooner à bout de souffle et bout de nerfs, épuisé d'avance par tout ce romantisme noir qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2016

Séance de rattrapage : "Hunger Games - La Révolte Partie 2" de Francis Lawrence

Vous souvenez-vous : "Meet the new boss / Same as the old boss" ? Cette célèbre phrase de "Won't get fooled again" par laquelle Townshend regrettait (?) l'inutilité des révolutions ? Eh bien il ne connaissait pas encore Katniss, l'héroïne de "Hunger Games" capable de rendre la révolution au peuple d'une seule flèche ! Bon, ce dernier volet d'une franchise, qui n'était pas trop mal partie avant de s'abîmer à cause de scénarios de plus en plus mal écrits (incohérents, invraisemblables, et surtout fastidieux), est bien plus regardable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,