20 mai 2021

"Delta Kream" de The Black Keys : "Time Waits For No One"

Des gens beaucoup plus intelligents et expérimentés que nous l’ont dit : on ne peut jamais revenir en arrière ! C’est pourtant le rêve qu’on poursuivi Dan Auerback et Patrick Carney avec leur nouvel album, "Delta Kream", pour déboucher, malgré tous leurs efforts – méritoires, là n’est pas la question – à cet échec à peu près inévitable qu’on leur promettait. Une fois The Black Keys parvenus plus ou moins au sommet du monde Rock avec leurs deux impeccables albums "Brothers" et "El Camino", la question... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 mai 2021

"Underground" de Arnaud Le Gouëfflec et Nicolas Moog : le bal des maudits

En 2000, Michka Assayas publiait un volumineux ouvrage en deux tomes (et un index…), sobrement intitulé "Dictionnaire du Rock", qui fit beaucoup parler de lui à l’époque (mention particulière au texte de Houellebecq illustrant l’entrée Youg (Neil) du second volume) et refermait proprement le sujet de cette musique du XXème siècle, qui allait avoir du mal, on le sait maintenant, à marquer les décennies suivantes. En 2021, le même Michka Assayas a rédigé une très belle introduction, très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2021

"Love, Death & Robots - Vol. 2" de Tim Miller : on en redemande !

Par rapport à la première mise en ligne de courts-métrages d’animation sous le titre "Love, Death & Robots" en 2019, rien n’a changé dans le principe de cette compilation pour le moins savoureuse, si ce n’est qu’on passe de 18 à seulement 8 œuvres. C’est dommage d’un côté, car la visibilité des courts métrages est, on le sait, un problème, qui empire encore lorsqu’il s’agit de courts-métrages d’animation… pour adultes. Et cette vitrine que Netflix offre à des créateurs, dont on imagine le travail titanesque pour créer de tels... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 mai 2021

Poussières d'étoile : "Bowie at the Beeb" de David Bowie (1968-1972)

Ce qui est beau, entre beaucoup d'autres choses, avec Bowie, c'est de réaliser qu'il n'est pas arrivé au sommet de son Art (ou en tout cas à un premier sommet qu'on peut situer en 1972, avec le duo "Hunky Dory" / "Ziggy Stardust"), sans une quantité impressionnante d'efforts, d'échecs, de tâtonnements, d'erreurs, et même de fulgurances trop brèves pour être remarquées. Et ce qui est passionnant, dans le premier disque - vraiment très irrégulier, pour le dire gentiment - de cette compilation des enregistrements réalisés pour la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2021

"Scatterbrain" de The Chills : une merveille, on vous dit...

Nous avons été marqués à tout jamais dans les années 80-90 par le Dunedin Sound, dont deux brillantes émanations, The Bats et The Chills avaient même réussi à recruter une fidèle communauté de fans en France (une communauté qui se retrouve allègrement à chaque – trop rare – passage de leurs idoles à Paris, comme lors du dernier concert des Bats au Petit Bain). La spécificité de The Chills, le groupe de Martin Phillipps a toujours été la capacité à créer une pop music – au sens « classique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2021

"Oxygène" d'Alexandre Aja ; extrême confinement...

Le concept d’"Oxygène", le nouveau film d’Alexandre Aja, semble avoir été créé par une IA de la plateforme Netflix, tant il correspond aux algorithmes de celle-ci : un suspense de SF, reprenant sans vergogne des mécanismes déjà éprouvés ailleurs (en l’occurrence, le pitch du fameux "Buried" de Rodrigo Cortés, où l’on suivait en temps réel le calvaire d’un homme enterré vivant, dont le lien avec l’extérieur se réduisait à son téléphone portable. Et pourtant, "Oxygène" n’est pas une production Netflix, mais bel et bien un « film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mai 2021

"Quarantaine" de Peter May : No Future !

En 2005, Peter May, écrivain écossais de ces polars populaires qui représentent aujourd’hui une part de plus en plus importante des dernières ventes de livres dans le monde, a une idée : et si la grippe aviaire mutait et qu’une nouvelle souche, mortelle dans 80% des cas, contaminait les êtres humains, en commençant par une capitale internationale comme Londres ? Un peu de recherche pour ne pas raconter trop d’absurdités, et la machine May se met en marche. Il imagine une enquête sur des os retrouvés dans un chantier... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mai 2021

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "In Outer Space" (1983)

Pour les fans, les vrais, de Sparks, "In Outer Space" est l'album de l'incompréhension. A tous les niveaux : après deux très belles réussites - "Whomp that Sucker" et "Angst in My Pants", très Rock, qui avaient de l'énergie et de l'inspiration -, Ron et Russell nous livrent un truc difficile à défendre, saturé de claviers ringards (même si c'était l'époque pour ça...), avec trop peu de chansons inspirées, et surtout, presque sans humour. Bon, ce n'est pas la première fois que Sparks a un coup de mou, mais à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mai 2021

"Jupiter's Legacy" de Steve S. DeKnight : une proposition assez pitoyable de super-héros pour "adultes"

On imagine très bien que la maison Netflix, peu désireuse de laisser la concurrence régner sur le genre du cinéma de super-héros « pour adultes », a cherché comment répondre à sa manière aux séries The Boys d’Amazon (réflexion un peu hystérique, mais quand même joliment ambitieuse sur les aspects extrémistes – de droite – de la culture US du super-héros) et Watchmen de chez HBO (dénonciation de l’histoire de la persécution des Noirs dans le Sud des USA à travers la question des super-pouvoirs et de leur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mai 2021

"Bright Green Field" de Squid : sur l’île de béton, un chef d’œuvre insaisissable…

On va proférer une telle évidence qu’elle en devient presque insultante, mais, d’aussi bonne qualité que soit la musique d’obédience Rock actuelle – et nous ne manquons pas d’excellents groupes ni d’excellents albums (pensons simplement à l’émergence d’un groupe aussi impressionnant que Fontaines DC…), nous vivons au mieux dans une époque de continuité par rapport à des concepts musicaux créés il y a des décennies de cela, et au pire dans de recyclage. Mais, au milieu de ce constat, apparaissent de plus en plus des tentatives... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :