02 décembre 2015

Séance de rattrapage : "Trois Souvenirs de ma Jeunesse" de Arnaud Desplechin

Extrêmement bien reçu par la critique et dans une moindre mesure par le public, "Trois Souvenirs de ma Jeunesse" a tout d'une œuvre-somme, reprenant dans une narration inspirée tout ce qui nous a un jour séduit, emporté, chez Desplechin : les histoires de famille, les histoires d'espions, la science et la culture, la confusion des sentiments, le tout avec ce mélange unique de distance "intellectuelle" - qui rend le film comme son spectateur plus intelligent, semble-t-il - et d'incandescence inouïe. De charme aussi, car ici la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 décembre 2015

Meilyr Jones à l'Alhambra le mercredi 25 novembre (en première partie de Richard Hawley)

19 h 45 : un grand échalas vêtu d'un col roulé rouge, d'un pantalon gris trop court et de chaussettes dépareillées commence à chanter doucement dans le noir. C'est le gallois Meilyr Jones qui jouit déjà d'une vraie réputation et qui va le confirmer ce soir durant 40 minutes d'un set excellent. Accompagné d'un backing band de quatre musiciens et une musicienne échangeant régulièrement leurs instruments entre eux, il va nous offrir une petite dizaine de chansons non conformistes - pas de routine couplet / refrain - à l'élégance certaine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 novembre 2015

Richard Hawley à l'Alhambra le mercredi 25 novembre

"Don't be afraid" est l'hommage que Richard Hawley nous aura rendu, à nous, public parisien, dans un moment d'intense émotion au milieu d'un set très électrique, très bruyant et régulièrement très drôle - quand Richard se laisse aller à des échanges humoristiques avec son public qu'il aime visiblement bien malmener un peu. Le rappel débutera par un toast au vin rouge sur un "Vive la France" entonné de tout cœur, et se terminera sur un All you need is Love (avec son intro Marseillaise) de circonstance. Voilà pour le respect dû aux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2015

Séance de rattrapage : "Birdman" de Alejandro G. Iñarritu

Je n'avais pas très envie de voir "Birdman", qui me semblait cumuler tout ce que je n'aime pas au cinéma : de la virtuosité technique (d'ailleurs assez frelatée, puisque - à notre époque digitale - le plan séquence unique n'est plus véritablement l'exploit technique qu'il avait représenté pour Hitchcock et ses acteurs de "la Corde") avant tout, des personnages hystériques représentant un microcosme qui se regarde le nombril (Broadway, Hollywood, la critique, OK !), et surtout le très très pénible Iñarritu à la mise en scène, l'homme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 novembre 2015

"Seul sur Mars" de Ridley Scott : vide spatial

"Seul sur Mars", généralement bien reçu par la critique et le public, sans doute grâce à la beauté de ses images désertiques, au professionnalisme sûr de lui d'un Ridley Scott en mode "pilotage automatique" et au charisme "john-waynien" d'un Matt Damon qui semble vouloir désormais être Tom Hanks à la place de Tom Hanks, s'avère pourtant être une remarquable pitrerie. Pitrerie parce que sa légèreté - un temps séduisante, au moins tant qu'on échappe encore aux bons sentiments dégoulinants - se transforme en incroyable n'importe quoi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 novembre 2015

Séance de rattrapage : "Downton Abbey - Saison 3" de Julian Fellowes

Terrible descente aux enfers de "Downton Abbey" avec cette troisième saison d'une tiédeur consternante. Intrigues bâclées (la libération miraculeuse de Bates, la nouvelle carrière d'Edith), évolution incohérente des personnages (on doit désormais plaindre Thomas pour le rejet dont il est victime, Tom évolue sans logique de sa rébellion irlandaise aigüe au conformisme anglais le plus tranquille), coups de théâtre systématiques donc qui n'en sont plus (voilà qu'on liquide les personnages principaux comme dans "Game of Thrones", allons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Le Cycle de Cyann - Tome 4 : Les Couleurs de Marcade" (2007)

Avec ce quatrième tome du "Cycle de Cyann", on s'approche dangereusement du n'importe quoi, voire même du mépris pur et simple du lecteur. Jugez-en plutôt : on a droit à une ballade sans queue ni tête dans un nouvel univers - la planète de Marcade - au fonctionnement sensé être pittoresque, mais se révélant purement aberrant (montrant au passage combien Bourgeon se moque de la moindre cohérence dans ses créations ) ; on enchaîne par un retour rapide sur IO, qui permet à Cyann de renouer avec ce qu'elle y a toujours fait, c'est à dire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "Short Cuts" de Robert Altman (1993)

A sa sortie, en 1994 (plus de vingt ans déjà), "Short Cuts", sa vingtaine de personnages, son foisonnement de micro-récits - inspirés de texte de Ramon Carver - s'intercroisant sans jamais se rencontrer vraiment, avait fait sensation : le film "choral" venait d'être inventé (enfin, si l'on veut bien oublier qu'Altman avait déjà réalisé plusieurs films, comme "Nashville" sur ce mode), et il allait engendrer une nombreuse descendance, pas toujours au même niveau de qualité… A l'époque, j'avais tordu le nez sur l'artificialité du procédé... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 novembre 2015

"l'Herbe des Nuits" de Patrick Modiano : du Lynch light ?

On est tous forcément fiers en tant que lecteurs français du Nobel de littérature reçu par Modiano, même si c'est, avouons-le, un auteur qui ne nous passionne pas vraiment : le Nobel à Houellebecq, ce serait quand même bien plus rock'n'roll, non ? Et puis quelque chose en nous nous susurre que, s'agissant de littérature soft et consensuelle, Murakami méritait plus d'être distingué... Du coup, en réponse à la médiatisation relative de notre doux arpenteur parisien, on lit "l'Herbe des Nuits", même si on n'avait pas adoré "Un Pedigree",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 novembre 2015

Dom La Nena (en première partie de The Dø) à l'Olympia le vendredi 13 novembre

20h00, une jeune violoncelliste entre en scène, placée avec son instrument, un micro, une batterie rudimentaire et, a priori, une pédale d’effets, devant le lourd rideau rouge de l’Olympia qui ne se lèvera qu’une heure plus tard pour The Dø. On s’attend au pire, et c’est au contraire une très belle surprise qui nous attend : Dom La Nena est une jeune Brésilienne (élevée largement en France quand même, son français est absolument sans accent !) qui nous offrira vingt-cinq minutes de chansons étonnantes, tantôt intimistes et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,