03 juillet 2018

"Prequelle" de Ghost : le culte de l'huitre pourpre

Réfractaire depuis ma plus tendre enfance au Metal sous quasiment toutes ses formes, j'ai paradoxalement développé un amour profond pour le Blue Öyster Cult, que j'ai suivi fidèlement depuis 1973. La rumeur faisant de Ghost une sorte de réincarnation musicale de ce groupe magique avait forcément de quoi éveiller ma curiosité, et le virage pop annoncé avec ce "Prequelle" de quoi me rassurer, dans la mesure où je n'avais pas forcément envie de célébrer une messe noire de Doom Metal ou je ne sais quoi du même genre. Et de fait, les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2018

"In Darkness" d'Anthony Byrne : perdus dans le noir

Natalie Dormer et Anthony Byrne ont bien de la chance, la maison Netflix leur a donné les clés du camion : ok pour leur scénario de débutants écrit à 4 mains, ok pour le rôle principal pour elle, qui a quand même dans son CV des trucs aussi puissants que "Hunger Games" et "Game of Thrones", ok pour sa première réalisation à lui. Le (télé)spectateur, lui, a bien moins de chance, il va devoir se farcir "In Darkness", un autre "Netflix flick" ni fait ni à faire... Un autre projet a priori alléchant et qui part bien, avec 45 minutes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2018

"Dark - Saison 1" de Baran bo Odar et Jantje Friese : Loopers...

Comment résister à l'attrait d'une série construite sur les paradoxes temporels, et adressant de manière (relativement) sérieuse l'habituel et passionnant affrontement entre le "rien ne peut changer puisque tout est inscrit", et l'impact potentiellement exponentiel d'une petite modification opérée dans le déroulement d'événements (façon "L'Effet Papillon") ? Et ce d'autant que "Dark" joue cartes sur table, non sans un certain didactisme pesant, d'ailleurs, en professant dès le début l'influence de l'avenir sur le présent, et en se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juin 2018

"Quand sort la recluse" de Fred Vargas : arachnophilia

Voici plusieurs années que l'on maudit les livres de Fred Vargas, qui nous déçoivent presque toujours, à force de ne reposer que sur la virtuosité de l'écriture, et de tirer sur la corde de la fantaisie jusqu'à ce qu'elle casse... et elle casse souvent ! Ses livres nous tombent régulièrement des mains et ses échecs répétés nous attristent profondément : ainsi, "les Temps Glaciaires" ou "l'Armée Furieuse" s'étaient révélé particulièrement insupportables à force de préciosité et d'accumulation de tout et n'importe quoi... Reste que nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juin 2018

The Jesus and Mary Chain au Trianon (Paris) le mercredi 27 juin

Intéressante distribution du matériel de The Jesus and Mary Chain sur scène, avec le micro de Jim Reid solitaire tout devant, et les quatre musiciens bien alignés loin dans le fond, avec brother William sur la droite. 20h30 et quelques, ils sont là et attaquent Amputation, l’ouverture du dernier album, "Damage and Joy", avec son texte tellement typique : « Fucked-up girls like drugged-up guys / That won't keep him warm at night / It's just like a grape in a bottle / It's wine today but piss tomorrow / I don't know, I guess... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juin 2018

It's Sunday au Trianon le mercredi 27 juin en première partie de The Jesus and Mary Chain

Ils portent des lunettes noires alors que nous sommes dans l’obscurité, ils doivent être parisiens ! » Voilà ce que je me dis bêtement quand le duo Dawnie et Lucas de It’s Sunday apparaît à 19h30 sur la scène du Trianon… et je me trompe à moitié puisque Dawnes vient paraît-il de Californie. Lucas est à la guitare et Dawnie derrière un mini-kit de batterie, nous sommes dans la nouvelle tradition des duos minimalistes, et pourquoi pas ? Quand Lucas commence à chanter, sa voix trafiquée par un écho irritant, on grince des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2018

'Hérédité" de Ari Aster : The Cult

Le cinéma fantastique semble être devenu depuis quelques années le terrain d'expérimentation de jeunes metteurs en scène ambitieux, qui aspirent à conjuguer une vraie intelligence de la mise en scène et une efficacité renouvelée des éternels mécanismes de l'angoisse et de la terreur. "Hérédité" de Ari Aster est presque un prototype de cette nouvelle approche du genre, qui n'a néanmoins, cela vaut la peine de le rappeler, engendré pour le moment aucune véritable réussite. Cette fois, il faut avouer qu'on y croit très fort, jusqu'à ces... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juin 2018

Narcos - Saison 3" de José Padilha, Doug Miro et Carlo Bernard :une bombe !

Contre toute attente, la liquidation de Pedro Escobar semble avoir donné des ailes à "Narcos", la belle série de Netflix qui souffrait parfois d'un excès de respect envers les faits historiques, et d'une tendance lourde à la "pédagogie" quant au fonctionnement de l'empire disparu des narco-trafiquants de Colombie. En passant au récit de l'ascension et - surtout - de la chute du Cartel de Cali, hydre à têtes multiples et gérant un business moins flamboyant, plus pragmatique, plus moderne que celui d'Escobar, les scénaristes de "Narcos"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 juin 2018

"Aspirine" de Joann Sfar : "Je vous nique puis je ressuscite vos morts"

On sait bien désormais que le grand intérêt du travail, indéniablement impressionnant, colossal, du stakhanoviste Joann Sfar réside dans sa profusion, son étrange polymorphisme : alternant réflexions philosophiques - décalées mais souvent passionnantes - sur l'existence, la religion, etc. - et œuvres de pur divertissement fantaisiste, en passant par ce qui ressemble de plus en plus à des chroniques amoureuses, les nombreux livres de Sfar sont devenus pour pas mal d'entre nous des repères rassurants dans notre vie. "Aspirine", one... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juin 2018

"Désobéissance" de Sebastián Lelio : le Choix d'Esti

Trois acteurs en état de grâce - car s'il est évident d'adresser des louanges à Rachel Weisz et Rachel McAdams pour leur interprétation subtile, il convient de ne pas oublier que la plus belle scène du film, celle de la cérémonie dans la synagogue, est portée à bout de bras par un Alessandro Nivola formidable, qui explose littéralement tous les clichés attachés à son personnage facilement caricatural - et une mise en scène magnifique de précision, apportant le rythme exact pour bien conter l'histoire du film, ne suffisent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,