16 septembre 2016

"Mystère" de la Femme : dépucelage !

Puceau (ne connaissant rien de la Femme) pour cause de résidence prolongée hors de France, je l'ai abordée par son "Mystère" : et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça a été déroutant. Intéressant et déroutant... une vraie première fois, quoi ! Car entre une introduction déterminée mais froide ("Sphynx") et un superbe laisser aller post coïtal ("The Waves" et son appendice "Always in the Sun"), je suis passé par toutes les positions... les plus excitantes comme les plus ridicules... et par bien des émois ! J'ai re-vécu comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2016

Thee Oh Sees à la Cigale (Paris) le mercredi 14 septembre

20h50 : alors, ces quatre roadies qui s'affairaient depuis une quinzaine de minutes à régler tout le matériel sur scène, c'était en fait le groupe ? La transition entre balance (le groupe est arrivé tard, leur camionnette s'arrêtant devant la Cigale en même temps que j'y arrivais moi-même...) et concert est ténue : une brève salutation de John Dwyer, et c'est parti ! D'ailleurs les mecs de la Cigale hésitent quelques instants à éteindre les lumières... Finalement, cette simplicité un peu punk sied bien à Thee Oh Sees, quatuor de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 septembre 2016

"Divines" de Houda Benyamina : pour Oulaya...

L'un des grands bonheurs de la vie d'un cinéphile, me semble-t-il, c'est celui d'assister à l'apparition d'un acteur ou d'une actrice, de quelqu'un qui irradie littéralement l'écran, qui vous submerge, vous bouleverse, vous renverse. Qu'ensuite, pour bien des raisons, cet acteur ou cette actrice fasse "carrière" ou pas, n'est pas forcément important par rapport à ce "surgissement" miraculeux dont on aura été témoin. "Divines" est un film qui divise : certains - comme moi - se sont laissés emporter par l'énergie du film, sans trop se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 septembre 2016

"A Weird Exits" de Thee Oh Sees : le flingue du mort

Ayant, à ma grande honte, manqué les premières années bruyantes de Thee Oh Sees, je découvre tardivement la guitare volcanique, éruptive de John Dwyer, alors même que "A Weird Exits" propose une nouvelle configuration de son groupe (deux batteurs !) et de sa musique (une tendance disons Krautrock !). "A Weird Exits" s'avère du coup un mélange un peu décevant de grandes chansons incandescentes, à la fois radicales et mélodiques, combinant parfaitement psychédélisme 70's échevelé et noise 90's, et de fresques planantes pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 septembre 2016

"Angus & Julia Stone" par Angus & Julia Stone : joli et gentil

Malgré l'antipathie assez viscérale que je ressens envers ce "genre" de musique - petit couple mignon, la fille avec une voix enfantine qui titille les pédophiles, les paroles gentiment poétiques qui parlent d'amour et de fin de l'amour, la musique qui suit les chemins bien balisés du folk à la mode (vaguement indie, comme ils disent...), la production bien appuyée qui lisse le tout pour que ça soit le plus radio friendly possible (honte à toi, Rick Rubin !) -, j'ai persévéré dans l'écoute de cet album joli et gentil.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2016

"Les Vieux Fourneaux - T2 : Bonny and Pierrot" de Lupano / Cauuet : The Old Farts Strike Again !

On savait qu'il n'allait pas être facile de donner une suite au brillant premier tome des "Vieux Fourneaux", et de fait, "Bonny and Pierrot" se révèle un peu inférieur, avant tout par le fait d'une construction scénaristique plus faible : une fois le sujet lancé et en attendant une conclusion brillante, c'est-à-dire drôlissime et déchirante à la fois - une conclusion qui jette un regard lucide sur le ravage des années, et donc l'erreur de la nostalgie -, eh bien on s'ennuie un peu à regarder les personnages tourner en rond sans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 septembre 2016

"Toni Erdmann" de Maren Ade : "i think it's dark and it looks like rain" you said...

Qu'on aime ou pas "Toni Erdmann" - et au sortir de ces presque trois heures de cinéma singulier, on ne sait pas forcément très bien si on a aimé ou non -, impossible de nier que le film de Maren Ade va vous travailler, longtemps et souterrainement. Car cette sorte de fable atonale et terriblement désenchantée - qui se conclut magnifiquement et pertinement par le "Plainsong" de Cure - affronte sans baisser les yeux les maux les plus cruels de notre époque impitoyable : la barbarie du capitalisme qui broie ses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 septembre 2016

"Undertaker - T1 : Le Mangeur d'Or" : Blood and Guts !

Blueberry est mort, vive Blueberry ! Blood and Guts ! Car, sincèrement, impossible de ne pas être sidéré par le graphisme de Meyer, qui reprend à la lettre tous les codes de Giraud, en n'hésitant même pas à les "améliorer" grâce à une technique que l'on peut aller jusqu'à juger supérieure à celle du "maître" (en particulier au niveau de la lisibilité, notablement meilleure du fait de décors élégamment simplifiés...). Mais ce tour de force esthétique - une grande réussite - ne serait rien sans le scénario deDorison, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 septembre 2016

Revoyons les classiques du cinéma : "Le Samouraï" de Jean-Pierre Melville (1967)

Je ne vais pas me faire des amis en avouant que je n'aime pas beaucoup ce "Samouraï" encensé par des pointures comme Johnny To, John Woo ou Tarantino, et que maints cinéphiles osent mettre au même niveau que le génial "L'Armée des Ombres" ou les très bons "Le Cercle Rouge" ou "Le Deuxième Souffle"... En fait, "le Samouraï" m'ennuie même assez franchement, du fait de ses caractéristiques étouffantes d'exercice de style, bien austère en outre, et, je trouve, furieusement stérile. Que Melville y dévoile ses ambitions de réalisateur /... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 septembre 2016

"Tyler Cross" de Brüno et Fabien Nury : la rivière en colère

Je n'ai donc lu ce premier tome de "Tyler Cross" qu'après ma découverte de la création de Nury et Brüno avec le remarquable "Angola", et je m'attendais à moitié à une oeuvre un peu moins aboutie, une ébauche de ce qui allait constituer la force de cette BD : références bien senties au polar le plus "noir", construction très cinématographique de la narration, garantissant un impact maximal sur le lecteur, léger décalage apporté par un dessin (faussement) simplifié. Mais en fait, tout est déjà là, avec en sus un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,