24 décembre 2018

"Dix Pour Cent - Saison 1" de Fanny Herrero : Appelle mon agent !

A l'origine de"Dix pour Cent" et de son succès, il y a l'excellente idée de la part "d'agents" comme le fameux Dominique Besnehard, (immortalisé par Pialat dans "A nos Amours", quand même...) de retranscrire en série certaines de leurs mésaventures professionnelles - forcément transformées par la fiction puisqu'on suppose que la réalité serait souvent embarrassante, voire compromettante pour nombre de stars du cinéma français... Dans une jolie tradition que l'on peut faire remonter - si l'on est généreux - à certaines screwball... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 décembre 2018

"Une Affaire de Famille" de Hirokazu Kore-eda : Shoplifters of the World, Unite !

Cette palme d'or - juste mais contestée - attribuée à Cannes au dernier film de Kore-eda, vient à notre avis enfin reconnaître l'importance du plus grand réalisateur japonais actuel, digne héritier des Mizoguchi, Naruse ou Ozu qui furent l'honneur d'un cinéma "social" et "humain" quasiment sans égal dans l'histoire du cinéma. Car, même si "Une Affaire de Famille" ne renouvelle en rien - comme certains s'en sont plaints - ni les thèmes ni la mise en scène de Kore-eda, il lui permet d'atteindre une grandeur et une subtilité encoe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 décembre 2018

"On Top!" de Straight Arrows : Well Know Pleasures

Avec l'approche de la fin d'année, le rituel des Top 10 s'empare de la quasi-totalité de la gente journalistique, professionnelle ou non. Or, depuis une petite décennie, il devient presque impossible de trouver plus d'un album en commun à deux listes, même savamment construites par des aficionados des mêmes courants musicaux. Si l'on passe sur le snobisme consistant à n'inclure dans son Top que des artistes radicalement inconnus, on peut être préoccupés autant par l'absence de musiciens "majeurs" réconciliant la planète (je ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2018

"Soleil de Nuit" de Jo Nesbø : le feu de l'espoir

Excellent court roman de notre cher Jo Nesbø, qui se dévore en quelques heures grâce à ses qualités littéraires (car Nesbø écrit bien, on le sait…) plus que son intrigue, réduite au strict minimum et absolument pas basée pour les coups de théâtre et autres cliffhangers habituels au genre. Non, "Soleil de Nuit" préfère faire la part belle à la découverte d'une partie peu connue de la Norvège (le Finnmark, en Laponie, une région apparemment ignorée des Norvégiens eux-mêmes) : un pays extrêmement rude, primitif même, peuplé d'ethnies... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 décembre 2018

"Glastonbury 2000 (live)" de David Bowie : starman !

Contrairement à ce qu'on imagine souvent, étant donné son importance musicale (et sociétale...), David Bowie n'a jamais été un grand performer scénique : trop cérébral sans doute, trop introverti peut-être derrière ses masques et sa flamboyance théâtrale, il maintenait une "distance de sécurité" entre lui et son public, et ne se livra jamais au rituel du "rock'n'roll sacrifice" qui a permis aux monstres du Rock - Morrison, Iggy, et bien d'autres - de transcender sur scène les limites de la musique et de sa représentation. Pire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 décembre 2018

Les 100 visages du western : "The Homesman" de Tommy Lee Jones (2014)

Le Nebraska, plus d'un siècle avant que Springsteen n'immortalise dans l'un de ses meilleurs albums les tourments de ses habitants, c'était déjà pas de la tarte : plat, vide, froid - glacial même. Très, très photogénique... sublime au cinéma quand le directeur de la photo n'est pas un manche, comme dans "The Homesman". On a tendance à y devenir fou, ou bien, alternative assez acceptable, à se suicider, et c'est bien compréhensible. Devant ce nouveau film, magnifique et passé injustement inaperçu, du talentueux Tommy Lee Jones, le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 décembre 2018

"Mowgli : la Légende de la Jungle" de Andy Serkis : l'enfant sauvage

Ceux qui ont été marqués, enfants, de manière indélébile par la lecture des contes poétiques (et politiques !) de Kipling constituent certainement une cible inatteignable pour les ambitieux qui se lancent dans l'adaptation impossible du "Livre de la Jungle" : après les ineffables Studio Disney, toujours empressés à transformer un beau matériau en excrément globalement digestible - l'habituelle niaiserie musicale de notre enfance, sauvée par un beau graphisme, puis récemment une horreur digitale absolue... -, le sympathique Andy... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 décembre 2018

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Songs for Judy" (live) (1976)

Tout fan un peu sérieux de Neil Young se trouve depuis quelque temps devant un dilemme : faut-il casser sa tirelire pour se payer les albums « live » que le Loner sort régulièrement, ou bien attendre la parution du tome 2 de ses "Archives" - soit quand même l'une des plus belles Arlésiennes du Rock (date annoncée : mai 2019) - dans la mesure où il est à peu près certain qu'ils s'y retrouveront inclus (... ce fut le cas, rappelons-le dans le premier volume...). Ensuite, se pose aussi la question toute aussi fondamentale de ce que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 décembre 2018

"Roma" d'Alfonso Cuaron : A la recherche du temps perdu

Que sommes-nous si ce n'est la somme de nos souvenirs ? Et parmi ceux-ci, lesquels sont plus précieux que ceux de notre enfance, ceux des années fondatrices ? Il arrive donc inévitablement ce moment, dans la vie de tout homme ou de toute femme, de retourner sur nos pas voir ce qui nous a fait, sans doute avant tout pour retrouver ces sensations "perdues" dont nous sentons en nous la nostalgie. Et l'importance fondamentale. Quand on est "artiste", créateur, et qu'on est parvenu à une certaine maîtrise de sa technique, c'est sans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2018

"Astérix : le Secret de la Potion Magique" de Louis Clichy et Alexandre Astier : Astérix et les Gilets Jaunes

On m'a souvent reproché d'être par trop psychorigide quant à l'adaptation des BDs au cinéma, et de, pour faire simple, n'en aimer aucune. Et aussi d'être l'un des rares à être passé à côté d'un "Domaine des Dieux" célébré par tous. Il me semblait donc juste de "donner une nouvelle chance" au tandem Astier / Clichy qui remet le couvert 4 ans plus tard avec ce "Secret de la Potion Magique" (... et puis cela m'évitait d'accompagner ma petite fille voir "le Grinch" qui me faisait autrement peur...). Dès la scène d'ouverture avec un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,