21 juin 2016

Relisons les classiques de la BD italienne : "Sin Ilusion - Max Fridman T. 5" de Giardino

"Sin ilusión", conclusion désabusée, amère même, de "la trilogie de la guerre d'Espagne" de Giardino, est certainement le meilleur des trois livres - le plus rempli d'action, de coups de théâtre, etc. -, mais ne réussit pas non plus à soulever le même enthousiasme de notre part que les débuts de Max Fridman. Malgré les multiples péripéties qui mènent Fridman à la découverte de Treves et du secret de "Cocorito", règne ici une impression d'immobilisme pesant : on a du mal à vibrer même quand les balles sifflent - de manière un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 juin 2016

Réécoutons les classiques du Rock : "Searching for the Young Soul Rebels" de Dexy's Midnight Runners (1980)

Il est difficile aujourd'hui, surtout si l'on n'est pas britannique, de comprendre l'impact que "Searching for the Young Soul Rebels" eut sur un pays - et sa jeunesse - sombrant dans la terrible dépression des années Thatcheriennes. On peut l'affirmer sans exagérer : voici un disque historique, un disque "révolutionnaire", non pas seulement au niveau musical, mais dans le sens "social" du terme... c'est dire combien la Musique importait encore à cette époque là ! Trois ans de punk rock, de 1976 à 1979, avaient porté leurs fruits, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2016

"Vernon Subutex T. 2" de Virginie Despentes : Pieds nus dans le parc

Légèrement inférieur au premier tome (mais comment pouvait-il en être autrement ? ), "Vernon Subutex T2" voit Despentes abandonner un temps sa narration polyphonique pour focaliser son intrigue sur ce groupe étrange qui se crée aux Buttes Chaumont autour d'un Subutex transformé en DJ messianique et halluciné. A la noirceur envoûtante du premier tome succède donc une sorte de bienveillance tiède à laquelle il n'est pas facile d'adhérer : alors Despentes baba ? New age ? Naïve ? Les pistes "de sortie" qu'explore... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 juin 2016

Séance de rattrapage : "Triple 9" de John Hillcoat

"Triple 9" est un film qui nous en donne pour notre argent : un beau braquage en intro (qui nous fera citer notre "Michael Mann" habituel, une bonne référence ), une intrigue retorse avec quelques twists comme on les aime désormais, une galerie de gueules qui permet à chaque acteur de venir faire son petit numéro quand c'est à son tour, et surtout une vision très noire de l'Amérique qui conforte les stéréotypes les plus communs, sur les flics ripous, les latinos imbéciles et cruels, et les russes mafieux et implacables... De quoi se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juin 2016

Relisons les classiques de la BD italienne : "Rio de Sangre" de Giardino (2002)

Le temps de la découverte fracassante d'un Max Fridman aux prises avec les jeux d'espionnage européen de l'avant-guerre est désormais loin, et Giardino malgré l'excellence de sa ligne claire, ne s'est pas imposé comme le géant de la BD dont on avait prédit l'avènement. Je me suis moi-même détaché des aventures historiques de Max Fridman, et renouer aujourd'hui avec le fil embrouillé de son histoire - depuis "No Pasarán", Fridman est aux côtés des Républicains espagnols peu avant la victoire de Franco... - n'est pas une chose aisée.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juin 2016

Séance de rattrapage : "Les Premiers, les Derniers" de Bouli Lanners

"Les Premiers les Derniers" commence très mal : par une esthétique post apocalyptique qui caresse le public actuel dans le sens du poil. Dans des paysages ravagés, au milieu de bâtiments laids et décrépis, des êtres fatigués ou débiles courent sans conviction après de vagues "McGuffins" qui servent à Lanners à justifier à peu près n'importe quoi, pourvu que ça soit lent, décati, sinistre... et filmé avec une indéniable élégance. Le pire arrive quand Jésus débarque (je me souviens d'une citation des 70's : "Tout bouquin (ou... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juin 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Liens de Sang" de Hermann et Yves H. (2000)

Je considère Hermann comme l'un des dessinateurs les plus géniaux de la BD franco-belge, et la sombre magnificence de son travail sur "Liens de Sang", où il crée une ambiance funèbre remarquable en quelques cases parfaitement bien composées et "peintes" (car chez lui, c'est depuis longtemps la matière peinte qui prime sur le trait), le confirme une fois de plus. Ma théorie est que Hermann n'est pas reconnu à sa juste mesure car, depuis ses brillants débuts avec Greg (les géniaux "Bernard Prince" et "Comanche"), il n'a jamais trouvé... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juin 2016

Promenade à travers la discographie de Bowie : "A Reality Tour" (2004)

Contrairement à ce que beaucoup semblent imaginer aujourd'hui que le temps a fait son oeuvre (son sale boulot), Bowie et la scène, ça n'a jamais été facile. Si ce n'était la fascination éperdue qu'il exerçait sur nous, il faut objectivement reconnaître que ses "live" ont été toujours irréguliers : entre la froideur naturel d'un artiste plus passionné par le développement de concepts que par l'offrande dionysiaque à un public enamouré, et ce que l'on ne peut que qualifier de "tendance au mauvais goût", il y a dans les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juin 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "Jane Eyre" de Cary Fukunaga (2011)

On commence forcément à regarder cette nième adaptation du classique de la littérature anglaise avec un certain manque de foi, en se demandant ce qui peut bien être apporté de nouveau : une pointe de fantastique, d'ailleurs bien vite avortée ? Des acteurs bankables et assez à la mode ? Une approche moins kitsch (je pense à la version de l'inénarrable Zefirelli !) de l'esthétisme qui semble incontournable lorsqu'on filme les châteaux et la lande anglaise ? Pour tout dire, malgré l'intérêt que suscite... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2016

"Ash & Ice" de The Kills : par pitié, n'écoutez pas cet album !

Voilà, on y arrive. A l'épuisement d'un concept. A la fin de l'inspiration. A l'ennui qui marque la dernière étape de la vie d'un groupe aux idées finalement un peu courtes.The Kills ont sans doute trop vécu - et longtemps survécu - grâce à l'alchimie électrique entre Alison et Jamie, deux chats sauvages dont on adorait écouter - et encore plus regarder (live) - les combats sensuels. Riffs saignants, voix sexy, amateurisme sympa, rock'n'roll attitude, plus quelques chansons correctes. La recette d'un succès qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :