12 juin 2020

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Tuscaloosa" (2019)

"Tuscaloosa" pose problème. Ou peut-être au contraire, n'en pose aucun, ce qui revient au même. Tous ceux qui aiment un peu le Loner, même quand il raconte des conneries (désavouant le fabuleux "Time Fades Away" par exemple...), connaissent l'histoire de cette tournée, commencée dans la bonne humeur et le professionnalisme (enfin, entendons-nous bien, c'était quand même les années 70...) et qui a basculé dans une sorte d'horreur : conflits entre les musiciens pour de minables affaires de gros sous, et Neil qui part complètement en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juin 2020

"Intuition" d'Alejandro Montiel : le pressentiment...

Nous sommes désormais tellement "dopés" aux rebondissements ininterrompus, aux scènes gore et aux "twists finaux" qu'il nous est difficile de nous réadapter à un "film policier" - comme on disait avant que le terme de thriller ne s'impose, confirmant que l'objectif principal de ce cinéma-là est devenu la génération de frissons et d'excitation à bon compte - qui ne nous compte que sur le déroulement d'une enquête (deux en fait, ici, en parallèle...) et sa résolution, pour nous captiver. Rien que du pur classicisme donc, voilà ce que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2020

Revoyons les classiques du cinéma : "Indiana Jones et le Temple Maudit" de Steven Spielberg (1984)

Presque 40 ans se sont écoulés depuis la sortie en salle de "Indiana Jones et le Temple Maudit", qui nous avait alors un peu déçus, parce qu'il ressemblait plus à un train fantôme emballé (soit un mécanisme d'excitation littéralement représenté dans la dernière partie du film) qu'à du cinéma "classique" : en 1984, nous n'avions pas encore été formatés par la machine décérébrante du cinéma hollywoodien pour adolescents ! Paradoxalement, ce second épisode de la saga a plutôt mieux vieilli que son (beaucoup) plus "respectable"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juin 2020

"Defending Jacob" de Mark Bomback : Half asleep in front of Jacob...

Difficile de porter un jugement clair sur un "objet" aussi "indistinct" que ce "Defending Jacob", nouvelle série "de prestige" d'Apple TV, qui en manque d'ailleurs beaucoup (et de prestige et de séries...) : on a d'un côté une histoire tout-à-fait intéressante, tant par son aspect "thriller" que pour ses ramifications psychologiques à même de générer un maximum d'empathie chez le téléspectateur, une réalisation louchant sur le rythme et l'esthétique "Fincher", des acteurs venus du cinéma populaire (Chris Evans et Michelle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 juin 2020

"Guns Akimbo" de Jason Lei Howden : Miles Gunhands...

"Guns Akimbo" s'inscrit directement dans la veine la plus détestable du cinéma décérébré de super-héros, à la fois stupide et profondément hypocrite façon "Deadpool" : le but du jeu est de paraître cool parce qu'on est "trash", et de sembler livrer une condamnation des travers de l'époque (goût pour la violence, pour le spectacle en général, addiction aux réseaux sociaux, version moderne de l'éternel "panem et circenses"...) tout en misant exactement sur la même chose. Ajoutons y une bonne dose de références à l'univers du jeu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juin 2020

"White Lines" d'Alex Pina : Hang the DJ ! Hang the DJ !

Les premiers épisodes de "White Lines" sont tout simplement enthousiasmants, au point qu'on affûte déjà ses superlatifs, et qu'on commence à répandre la bonne parole autour de soi : cette co-production britannico-espagnole, faisant le grand écart entre le soleil d'Ibiza et la grisaille de Manchester, mais aussi entre un passé de fête et de folie et un présent qui déchante salement, pourrait-il devenir une sorte de mini-"Breaking Bad" ? Un sujet passionnant (que reste-t-il de nous, de nos rêves, de nos amours, une fois que le temps... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 juin 2020

"I Love the New Sky" de Tim Burgess : "Tout va aller mieux !"

Il est difficile en 2020 d’aimer la Grande-Bretagne, ou plutôt l’Angleterre, autant que nous l’avons aimée depuis que le Love Me Do des Beatles a changé la planète toute entière : entre le repli frileux du Brexit et les positions de plus en plus extrémistes et absurdes de BoJo, on peine à reconnaître un pays qui a éclairé le monde par la jeunesse et le dynamisme de sa culture, et par une liberté de penser qui avait peu d’équivalent ailleurs… Toutes ces valeurs qui ont donné naissance aux plus beaux courants du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2020

"Run" de Vicky Jones : déraillement fatal...

Mais qu'est-il donc arrivé à notre chère Phoebe Waller-Bridge ? Elle nous avait littéralement enchantés avec son fantastique "Fleabag", nous avait un peu déstabilisés avec les maladresses de son "Killing Eve", et voilà qu'elle produit une série aussi littéralement consternante que ce "Run", dont on est bien en peine d'identifier la moindre qualité après sept épisodes de trente minutes qui auront vu la série perdre peu à peu tout l'élan pris lors de son premier épisode, et finir par nous déprimer avec une conclusion à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2020

"La Couleur Tombée du Ciel" de Lovecraft et Tanabe : adapter l'inadaptable

Pour un adolescent au tout début des années 70, lire du fantastique n’était pas facile, le genre étant alors loin de connaître la popularité qui deviendra la sienne au cours du demi-siècle suivant. Une fois Edgar Allan Poe étudié au lycée – pour les plus chanceux d’entre nous –, une fois lus le Dracula de Bram Stoker et le Frankenstein de Mary Shelley, l’incontournable étape suivante était l’auteur le plus sulfureux, le plus étrange, le plus fascinant / inquiétant de tous, Howard Philip Lovecraft, dont l’œuvre proliférant autour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juin 2020

"Upload" de Greg Daniels : pink mirror !

"Upload" a tout du pari insensé... Imaginez un peu : décliner les mécanismes de "Black Mirror" (le succès de la série de la plateforme concurrente Netflix a dû titiller les susceptibilités chez Amazon !) mais en les transposant dans un univers mi-comédie de mœurs, mi-rom com, mi-thriller : oui, cela fait trois moitiés, et c'est là que la bât blesse un peu, car Greg Daniels, quand même déjà responsable des notables "The Office" et "Parks & Recreation", et son équipe n'ont sans doute pas les épaules assez larges pour un tel... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,