07 novembre 2021

JE Sunde au Café de la Danse (Paris) le samedi 6 novembre

21h : J.E. Sunde est là avec deux musiciens - un bassiste et un batteur - pour étoffer sa musique, qui, elle, au contraire de la première partie, pourrait s'en passer. Car la voix de Jon est totalement étonnante, presque féminine parfois et incroyablement... "acide" en même temps. Parfaite pour chanter de la country traditionnelle en fait, même si, à deux ou trois exceptions près, ce n'est pas de la country de Jon compose, mais plutôt un folk rock soyeux, régulièrement nourri de mélodies facilement mémorisables. Le set de 1h10,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 novembre 2021

"Goliath - Saison 4" de David E. Kelley, Jonathan Shapiro : tout est mal qui finit mal...

Comment réaliser une nouvelle saison d’une série dont le personnage principal est mort à la fin de la précédente ? On peut jouer le flashback – et dans le cas de Billy McBride, l’as du barreau alcoolique et cynique, héros de notre chère série judiciaire "Goliath", il y aurait tant de choses de son passé qu’on aimerait connaître. On peut aussi prétendre qu’il ne s’est rien passé, comme avec un "Lapinot" revenant de l’au-delà sans que personne ne s’interroge outre mesure, sa mort se voyant résumée au port d’un t-shirt noir approprié.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 novembre 2021

Damon Albarn à la Gaîté Lyrique (Paris) le vendredi 5 novembre

22h05 : La scène est un peu plus dégagée après que le piano et le matériel de Joan aient été enlevés, mais on reste dans une configuration où seuls deux côtés du carré permettent au public de voir les musiciens, ce qui n’est pas optimal. Damon Albarn arrive – ou revient, si l’on considère son apparition avec Joan – enfin : ses fans - souvent féminines il faut l’admettre, ce qui prouve que, même si on est loin des années Blur, il y a des choses qui ne changent pas – exultent ! Damon, la cinquantaine toujours juvénile,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2021

"Circé la Magicienne" de Marazano et Delmas : l'île aux porcs

Même s’il est désormais de bon ton, parmi ceux qui s’estime des « libres penseurs », de honnir le politiquement correct et sa version racialisée, « woke », il est difficile à quiconque faisant preuve d’un minimum d’honnêteté intellectuelle de ne pas reconnaître que la remise en cause des principes fondateurs de notre société – qu’ils soient de suprématie raciale (blanche) ou sexuelle (masculine), ouvre de nouvelles perspectives passionnantes. Prenez par exemple l’Iliade et l’Odyssée, œuvres séminales de la culture occidentale... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 novembre 2021

Shame à la Gaîté Lyrique (Paris) le 4 novembre 2021

Il est déjà 22h25 quand les 5 musiciens de shame montent sur scène, avec une dizaine de minutes de retard sur l’horaire initialement prévu. Ils sont joliment vêtus de smokings (portant l’étiquette Zara, nous le constaterons plus tard quand les vestes – et certaines chemises – auront été dispersées sur le sol !), nœuds papillons, et ils ont chacun un verre à la main, de champagne ou de jus d’orange. Cool ! Mais une nouvelle surprise nous attend quand chacun s’installe à sa place (Charlie Steen s'allonge même sur le sol !)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2021

"Blue Banisters" de Lana del Rey : “Ne dis pas que je ne te plais plus / Quand nous savons tous les deux que ce n’est pas vrai”

Six mois seulement se sont écoulés depuis la sortie de "Chemtrails Over the Country Club", le précédent album de notre très chère diva post-moderne Lana del Rey, et nous voilà déjà condamnés à affronter un double album de 15 chansons et 62 minutes, "Blue Banisters". Avec au départ, un soupçon d’incrédulité et de découragement, car une première écoute superficielle confirme l’évidence d’une « formule » qui risque bien de ne pas changer de sitôt : une ambiance générale mélancolique, une absence de mélodies immédiatement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 novembre 2021

"En coulisse" de Pierre Wazem : un drôle de mauvais esprit...

La majorité d’entre nous n’assistons aux festivals (en tous genre) que du côté du public, et nous avons une tendance naturelle à surestimer ces « demi-dieux » que sont les artistes que nous pouvons admirer, rencontrer, ou même simplement croiser lors de ces évènements. Car nous assimilons facilement l’artiste à son œuvre, et l’amour que nous ressentons pour celle-ci se traduit automatiquement en une forme de respect pour son créateur… Même si nous savons bien qu’ils ne sont guère que des êtres humains comme nous, avec les mêmes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2021

"La Fracture" de Catherine Corsini : l'état de la nation

L’absence étonnante de films politiques, ou même simplement engagés, dans le cinéma – aussi bien populaire qu’auteuriste – français interpelle, à une époque où la contestation de tous bords n’a jamais été aussi violente, qui se déploie dans une logorrhée de plus en plus excessive sur les réseaux sociaux. Les auteurs se tiennent-ils justement à distance de ce chaudron infernal, craignant de ne savoir garder une approche artistique acceptable ? Les producteurs sont-ils réticents à investir sur des sujets qui saturent déjà l’espace des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 novembre 2021

"Sermons de Minuit" ("Midnight Mass") de Mike Flanagan : l'ange exterminateur

Depuis la réussite absolue de "Haunting of Hill House", chaque nouveau film (ou nouvelle série) de Mike Flanagan est attendu avec impatience par tous les fans de fantastique "intelligent" et novateur. Et, même si chacune de ses œuvres confirme les ambitions scénaristiques de Flanagan (renouveler les thèmes classiques du genre, en éviter les clichés usés et offrir à ses spectateurs des récits psychologiques complexes), il faut bien reconnaître que, en dépit de son talent désormais bien affirmé de réalisateur, la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 novembre 2021

"Bianca" de Weak Signal : signal fort !

« Ooh, ooh / I’m a fire, I’m a fire, I’m a fire / Ooh, ooh / Burn the world, I’ll burn the world » (Ooh, (ooh / Je suis un feu, je suis un feu, je suis un feu / Ooh, ooh / Brûler le monde, je vais brûler le monde) sur "I’m a Fire" en ouverture de l’album au « I’ll stay where I wanna stay / And I’ll go where I wanna go / And I’ll love who I wanna love / And I’ll leave when I wanna leave » (Je resterai où je veux rester / Et j’irai où je veux aller / Et j’aimerai qui je veux aimer / Et je partirai quand je veux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,