06 septembre 2020

"Good Luck, Seeker" par The Waterboys : Mike Scott cherche encore, bonne chance à lui !

Imaginez quelqu’un qui n’aurait pas écouté un nouvel album des Waterboys ou de Mike Scott (car c’est la même chose, non ?) depuis vingt ans… Confronter cette personne à The Soul Singer, le morceau ouvrant Good Luck, Seeker, le nouvel album des Waterboys, c’est lui garantir un choc, ou au moins un moment d’incrédulité : rien ici ne rappelle les années glorieuses du groupe, entre celtitude modernisée et rock lyrique enfiévré. A la place, de la soul – il n’est pas interdit de penser à Dexy’s ! - chantée d’une voix... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 septembre 2020

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Life" (1987)

Le soir du vendredi 29 mai 1987, nous sommes au concert de Neil Young & Crazy Horse au Palais des Sports de la Porte de Versailles, à Paris (concert originellement prévu à Bercy et ramené à une salle plus petite faute de préventes...), et sous un déluge de guitare plombée et de solos hystériques, nous ne pouvons que nous réjouir : Neil Young, le grand, l'unique, nous est revenu ! Sur la set list, quatre nouveaux titres, vraiment convaincants : "Too Lonely" (rock de forcenés...), "When Your Lonely Heart Breaks"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 septembre 2020

"Le Grand Braquage" de Pablo Gonzalez : le Trou (version colombienne)

Rien de bien nouveau dans "le Grand Braquage" ("El Robo del Siglo", soit « le Vol du Siècle » en espagnol), mini-série colombienne qui raconte une histoire de… braquage de banque, basée sur des faits réels ayant eu lieu en Colombie dans les années 90… Un casse qui resterait a priori à date le plus gros vol d’argent liquide : près de 40 millions de dollars, en billets neufs, subtilisés à la Banque de la République de Valledupar, au nez et à la barbe de la police qui gardait l’établissement pendant le week-end. Bon, on imagine bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 septembre 2020

"Never Rarely Sometimes Always" de Eliza Hittman : Autumn...

Il est certain que le film d'Eliza Hittman peinera à séduire autant les spectateurs adeptes d'un scénario "bien ficelé" que ceux qui sont réfractaires au cinéma "politique" ou "social". Faisons néanmoins le pari que ceux qui se risqueront dans une salle le projetant se souviendront longtemps d'une paire des scènes remarquables, qui sauvent le film de sa grisaille "indie" pas forcément séduisante. On parle en premier lieu de cette scène des "Never Rarely Sometimes Always", aussi tendue qu'un thriller et aussi dévastatrice... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 septembre 2020

"Have You Lost Your Mind Yet?" de Frantastic Negrito : le samouraï couleur chocolat

« Have you lost your mind yet? / Then get free tonight » (« Etes-vous enfin devenu fou ? / Si oui, alors on va se libérer ce soir ! ») ("Chocolate Samurai") Et la folie, sous quelle que forme que ce soit, Xavier Amin Dphrepaulezz, un peu plus connu – mais pas encore assez – sous son nom de scène de Fantastic Negrito, l’a connue de près : entre diverses activités illégales et un accident de la route qui lui fut presque fatal, et si l’on ajoute un faux départ dans les années 90 de sa carrière musicale sous l’égide... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2020

Le trip ultime avec VDGG et Peter Hammill : "The Least We Can Do Is Wave to Each Other" (1970)

"Nous sommes tous inondés par une mer de sang, et le moins que nous puissions faire est de nous saluer." : en choisissant cette phrase prophétique d'un peintre abstrait anglais peu connu chez nous, en consacrant la chanson la plus ample, la plus longue et audacieuse de leur premier album (car nous convenons, comme tous les vrais fans de Van der Graaf Generator que "The Aerosol Grey Machine", disque fait pour les Ricains et jamais sorti en Angleterre, est largement à oublier...), "After the Flood" à un monde submergé par la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 août 2020

"Little Fires Everywhere" de Liz Tigelaar : Burning down the House !

On connaît l'intérêt de Reese Witherspoon pour la promotion, à travers les films et séries TV qu'elle produit ou / et qu'elle interprète, d'idées progressistes quant à la position de la femme dans la société américaine, ainsi qu'aux questions raciales, le tout sans tomber dans le militantisme donneur de leçons, mais en privilégiant au contraire le divertissement intelligent. Après la réussite des deux saisons de "Big Little Lies", la voici donc de retour avec une nouvelle mini-série "ambitieuse", "Little Fires Everywhere",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 août 2020

Modern Men sur la terrasse du Trabendo le vendredi 28 août

20h30 : Modern Men, c’est Adrian, chanteur des excellents MNNQNS – avec sa classe bressonienne (« Le Diable Probablement ») et son charme irradiant – à la guitare, et Quentin, moins connu, mais qui s’avère un frontman intense et charismatique, aux machines. L’idée – qu’ils présentaient comme une sorte de plaisanterie au départ – c’est de faire de la musique qui s’inspire de plein de choses contemporaines ambitieuses : on pense aux Sleaford Mods du fait des harangues sanguines d’Adrian, mais aussi à Taxi Girl,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 août 2020

"Songs for the General Public" de The Lemon Twigs : le virage du troisième album

Depuis leur apparition en 2015, les deux frères d’Addario, nos deux « brindilles de citron » ont ravi une bonne partie de la planète rock avec leurs chansons sur-vitaminées inspirées par la créativité pop des sixties, en rajoutant une bonne louche de variété américaine classique, voire d’opérette, mais aussi de glam rock, surtout sur scène où les deux frères ne reculent jamais devant un zeste d’exagération, voire de provocation. Après un second album qui a divisé les fans de par ses excès « broadwayesques », ils abordent avec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 août 2020

"Enragé" de Derrick Bote : Russell Crowe en fou du volant !

Il faut bien admettre que, si ce n'était la pénurie de nouveaux films "de pur divertissement" dans nos chères salles post-confinement (... parce que nous avons, heureusement, quelques bons films d'auteurs du monde entier), nous n'aurions même pas parlé ici de "Enragé" ("Unhinged" en V.O., soit "hors de ses gonds", ce qui est un peu plus juste). Sans doute ne serions-nous même pas allés le voir. Ou alors peut-être bien que si, tout simplement parce que nous ne manquons pas un film avec Russell Crowe, acteur monstrueux embarqué... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,