08 mai 2013

"Pro Patria Mori (Holy Ghosts)" de Ian McCulloch : son quatrième album solo, et son plus faible à date...

Alors que Echo a perdu une bonne part de sa crédibilité au cours de la dernière décennie, avec des albums de plus en plus insignifiants, on pouvait espérer que ce retour en solo de l'attachant Ian McCulloch allait marquer le redressement tant attendu de la part d'un artiste / un groupe que je considère toujours comme le plus important de la vague post-punk. "Pro Patria Mori" s'avère sur ce point une indiscutable déception : on y retrouve à l'identique les mêmes faiblesses que sur "The Foutain" par exemple, une tendance à la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mai 2013

"Le Trône de Fer - Saison 1" : l'Heroic Fantasy pour ceux qui n'aiment pas l'Heroic Fantasy

Bien que fasciné par les bouquins de Tolkien depuis mes 15 ans, et ayant grandi en lisant le "Conan" de Robert Howard, j'ai toujours considéré l'Heroic Fantasy comme un truc un peu honteux, un peu niais même. Il m'a fallu lire beaucoup de critiques élogieuses sur ce "Trône de Fer" depuis une bonne paire d'années pour trouver le courage de m'y lancer. Et puis, surprise, surprise, la "touche HBO" est omniprésente, comme souvent à la limite du pompiérisme, mais avec une vraie "qualité" dans la narration, la mise en scène, etc. : les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mai 2013

Séance de rattrapage : "Blancanieves" de Pablo Berger

Que Séville est belle dans sa lumière éblouissante filmée dans un Noir et Blanc sublime par le jeune Pablo Berger ! Que sa musique et ses toros sont sublimes dans ce conte cruel qui fait se rencontrer les thèmes pourtant usés de "Blanche Neige", l'expressionisme allemand et la culture andalouse ! On craignait l'effet de style, les citations lourdes, ou la mise en abysme, on redoutait une déclinaison d'une nouvelle mode lancée par "The Artist" : et voilà, rien de tout cela ici, seulement l'utilisation d'une forme "morte" (le format... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2013

"Kasabian - Live At the O2" : un grand groupe populaire au sommet de sa trajectoire...

Kasabian est un groupe intéressant, parce que paradoxal, capable de combiner dans leurs meilleurs albums l'élégance suprême de la pop anglaise la plus classique, avec les déferlantes techno-dance les plus efficaces, sans renier pour autant leurs origines de groupe "post-Oasis" et fan de foot. Sur scène, c'est un groupe qui échoue - de justesse - à atteindre la grandeur des meilleurs groupes de scène, mais qui se rattrape grâce à l'enthousiasme d'un public qui leur est acquis corps et âme. Les concerts de Kasabian ne sont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mai 2013

"Billy Bat - Tome 6" : l'histoire prend (enfin ?) forme...

Nous nous étions habitués au long des cinq précédents tomes de "Billy Bat" à être baladés à travers les époques et les intrigues sans trop nous préoccuper de là où Urasawa voulait nous emmener. Et là, dans ce sixième tome, tout change et voilà que les fils de l'intrigue se nouent, et qu'apparaît - créant un certain ébahissement - le spectre d'une nouvelle "conspiration spacio-temporellement globale" (Ouaouh !). Après le "Monstre" post-Rideau de Fer et "l'Ami" et sa secte pré-apocalyptique, voici donc la "Chauve-Souris" qui contrôle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mai 2013

Séance de rattrapage : "The Impossible" de Juan Antonio Bayona

Film qui fait - et c'est bien ! - débat, "The Impossible" est un assemblage de qualités remarquables et de défauts tout aussi criants, qui s'avèreront rédhibitoires pour certains - et c'est normal ! Côté positif, en reprenant efficacement les codes du spectacle spielbergien, l'Espanol Juan Antonio Bayona réussit une reconstitution crédible, voire hyper-réaliste par instants, de l'un des pires cataclysmes naturels de l'histoire récente, et nous fait vivre une bonne heure de véritable souffrance physique alors que nous suivons les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 avril 2013

Voyage à travers la comédie moderne : "Sexe Entre Amis" de Will Gluck (2011)

La comédie romantique contemporaine est un genre tellement sinistré que le spectateur en manque est décidément prêt à avaler n'importe quoi pour avoir sa dose de petits plaisirs régressifs et coupables. Avec "Sexe entre Amis", il faut avaler les couleuvres d'un sujet raté, à la frontière de l'ineptie (nos deux héros sont amis et se conviennent parfaitement au lit... quel est le problème ?), et, plus grave encore, un manque de substance "humaine" qui empêche largement l'identification émotionnelle si essentielle : le pari des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 avril 2013

"Boardwalk Empire - Saison 2", la série prend son envol...

Après une première saison que l'on pouvait considérer comme "en demi-teinte", la seconde nous rassure sur l'avenir - artistique - de la création de Terence Winter. S'il y a toujours de notables baisses de tension dans la narration, et donc certains épisodes un peu moins passionnants, et si l'on sait maintenant que le manque de "souffle" épique de cette déclinaison télévisuelle du "Parrain" est endémique (depuis le pilote réalisé par le maître, il est clair que tout cela n'a rien de vraiment scorsesien...), les scénaristes font ici... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 avril 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "La Mort dans la Peau" de Paul Greengrass (204)

Faire succéder Paul Greengrass, avec son filmage explosif de pseudo-reporter, qui collait bien à des oeuvres hyper-réalistes comme "Bloody Sunday", à Doug Liman le styliste était un pari risqué pour la franchise Bourne. Si cette "Mort dans la Peau" est à mon sens très inférieure au film précédent, le grand public a suivi, sans doute séduit par l'électricité qui se dégage en permanence de cette interminable course poursuite filmée avec une urgence et un sens de la tension d'une efficacité redoutable. Il est vrai que Greengrass ne nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 avril 2013

Séance de rattrapage : "Jack Reacher" de Christopher McQuarrie

Quand "Jack Reacher" débute, c'est avec un indéniable plaisir que l'on suit les méandres d'une enquête policière classique mais bien troussée, et qu'on se prépare à suivre avec le sourire un polar bien solide comme Hollywood savait en faire avant de sombrer dans la démonstration technique et la surenchère d'effets spéciaux. On est même prêts à faire gentiment abstraction du décalage criant entre Tom Cruise et son personnage anarcho-fasciste de "vigilante" réapparu du passé, un décalage dont Cruise est d'ailleurs parfaitement conscient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,