26 mai 2012

Avis aux mélomanes : les Nits seront à Paris le 29 Novembre 2012 au Café de la Danse

Depuis 1974, nos amis hollandais des Nits (d'abord The Nits, puis Nits tout court...) nous enchantent avec des albums à la fois inspirés mélodiquement et très impressionnants formellement, mais surtout avec des concerts auxquels on ne peut qu'associer le mot (un peu facile, mais bon...) de "magique". Voir les Nits sur scène, c'est toucher du doigt pendant une paire d'heures le bonheur absolu, celui que la meilleure musique fait naître dans le coeur des hommes (et des femmes !). Depuis 1974, les années ont passé, les corps ont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mai 2012

"Weeds - Saison 6" : il y a quelque chose qui a profondément changé dans "Weeds"

Sans doute conscients de l'impasse dans laquelle la cinquième saison de "Weeds" - et sa noirceur - avait engagé cette grande série politico-farfelue, les scénaristes remettent une seconde fois les compteurs à zéro dans cette sixième saison, jetant la famille Botwin sur les routes américaines, et faisant un peu feu de tout bois quand il s'agit de confronter nos délinquants à l'Amérique profonde la plus réactionnaire : le résultat est souvent très drôle, les messages politiques "de gauche" de la série sont assénés avec une force... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mai 2012

"Blunderbuss" de Jack White : A condition d'oublier les White Stripes...

Oublions les albums fantastiques des White Stripes, qui ont vu Jack White réinventer l'éternelle urgence rock en revenant aux sources. Oublions aussi tout le reste, les Raconteurs, les Dead Weather, les collaborations ci et là avec des gens plus ou moins importants, rien de tout cela n'a été vraiment intéressant. "Blunderbuss" sera comme un nouveau départ pour Jack White, les pendules remises à zéro : d'ailleurs, l'instrument-roi de cet album, c'est le piano, électrique ou non, c'est dire. La guitare est réduite à la portion congrue,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2012

"Les Gouttes de Dieu - Tome 15", avec un excellent chapitre "policier"...

Après la conclusion de la recherche du 4ème apôtre, fort élégante d'ailleurs - à chacun sa perception de ce qu'est un "premier amour" -, ce quinzième tome des "Gouttes de Dieu" se poursuit avec les désormais habituels épisodes qui permettent d'enseigner / expliquer certains aspects de la "culture du vin" de manière non didactique : nous avons droit cette fois à un chapitre sentimental qui reprend le thème du vin comme vecteur de messages et de sentiment au sein du couple, mais cette fois de manière tellement exagérée que ça en devient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mai 2012

"L'Art Brut" de Wraygunn : Canada Dry plutôt que whisky...

Wraygunn est une entreprise éminemment sympathique, qui semble se dédier à la célébration des musiques "hantées" en leur insufflant une élégance et une mélancolie toutes portugaises. Mes amis me disent en outre que Paulo Furtado sait faire "déménager" tout cela de belle manière sur scène. Malheureusement, "L'Art Brut" (beau titre, belle pochette...) loupe systématiquement toutes ses cibles, et se révèle l'équivalent du Canada Dry pour un whisky : on y trouve bien tous les bons principes du blues cramé à la manière Nick Cave, ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mai 2012

"Suite(s) Impériale(s)" de Bret Easton Ellis

Comment ne pas être un peu déçus par le dernier Bret Easton Elis, "Imperial Bedrooms" après le merveilleux "Luna Park" ? On a en effet l'impression d'un pas en arrière dans cette "revisite" des thèmes de son classique "Less Than Zero" : rien de bien neuf ici, si ce n'est le choix - jouissif - de transposer l'habituelle désespérance existentielle de personnages vidés de leur humanité - qui ne fonctionnent plus dans la société cruelle qui est la leur que comme des prédateurs - dans le cadre et les codes du roman noir tel que défini par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mai 2012

Séance de rattrapage : "Chronicle" de Josh Trank

"Chronicle" est construit sur une bonne, une très bonne même, idée : faire se rencontrer de la manière la plus réaliste, voire la plus crue possible, la mythologie un peu usée des super-pouvoirs avec les tourments de l'adolescence. Un peu comme une version trash (Seattle, la pluie et la grisaille, le père qui cogne, les beaufs qui cognent aussi, la mère qui agonise, etc.) de l'apprentissage de Peter Parker dans le "Spiderman" de Raimi : malin, drôle et poignant, parfois brillant... Sauf que, pour injecter une dose supplémentaire de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mai 2012

"Nouveau Départ" de Cameron Crowe : un film gentil, dans le bon sens du terme

Il y a aussi des films "gentils" - pas ceux de Besson, si l'on se souvient que, fatigué des critiques, celui-ci appelait ainsi à l'indulgence envers son oeuvre : Cameron Crowe, à la cote bien dévaluée, nous en offre un - et oserais-je dire un très beau, très touchant - avec ce "Nouveau Départ" à la frontalité candide et désarmante. Faux film familial (animaux farceurs et enfants frondeurs, enfin presque...), "Nouveau départ" nous propose une nouvelle version de cet éternel travail de deuil qui hante tout un pan du cinéma - le plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2012

"Astrid & Gastón", la gastronomie péruvienne à Madrid

La gastronomie péruvienne, ça existe ? C'est clairement la mission que s'est donnée la chaîne de restaurants gastronomiques "Astrid & Gastón", que de prouver au monde incrédule que l'on peut composer une belle cuisine à partir des éléments traditionnels péruviens (poissons, leche de tigre, papas, etc.). Dans une ambiance sophistiquée de gastronomie internationale, on nous propose donc des plats à la fois complexes dans l'assemblage des saveurs - qui fait la part belle aux influences japonaises - et un tantinet répétitifs... Le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mai 2012

Révisons nos classiques : "Don Juan DeMarco" de Jeremy Leven (1995)

"Don Juan deMarco" est un drôle de film, puisqu'il est honnêtement assez peu défendable avec son atmosphère kitsch, très "Collection Harlequin", et qu'il se révèle pourtant absolument irrésistible avec son romantisme échevelé et de sentimentalisme sans retenue. A priori, il bénéficie d'un sujet impeccable, qui, en des mains plus expertes, ou avec un producteur plus ambitieux, aurait pu donner un grand film conceptuel : l'affrontement entre la réalité - incontournable mais mortifère - et les rêves - facilement risibles, mais finalement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,