16 février 2013

Réécoutons les classiques du Rock : "Coles Corner" de Richard Hawley (2005)

Comment, "Coles Corner" n'est pas un classique ? Bien sûr que si, seulement c'est un classique encore confidentiel... Essayez juste de faire écouter "Hotel Room" ou "The Ocean", ou encore "Born Under A Bad Sign" à quelqu'un qui n'a jamais entendu parler de Richard Hawley : son premier réflexe sera de se ruer vers son dealer officiel (disquaire ou Spotify...) pour "acheter" cette petite merveille. Les détracteurs - il y en a, tous les goûts sont dans la nature - de Richard Hawley auront beau jeu de citer les références évidentes :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 février 2013

"Django Unchained" de Quentin Tarentino : toujours aussi enthousiasmant, mais...

Soyons clair, honnête, objectif : Quentin Tarentino, même sérieusement empâté comme on le voit à l'image avant qu'il ne disparaisse en fumée (Un hommage à Pierrot le Fou ?) reste le meilleur dealer américain en plaisir, sensations fortes, conversations enthousiastes avec les amis, etc. etc. Que serait le cinéma américain sans Tarentino ? Voilà une question de plus en plus valide... Comme tous ses prédécesseurs, ce "Django" nous excite, nous fait rire, nous horrifie, nous passionne, bref nous rappelle que le Cinéma est un Art, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 février 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Sea of Love" de Harold Becker (1989)

En 1989, "Sea of Love" avait relancé la carrière alors vacillante du génial Al Pacino, qui y trouvait une nouvelle maturité, et surtout le moyen de renouveler son jeu à un âge-charnière. De plus, on avait à l'époque attribué une certain crédit à la mise en scène d'un Harold Becker dont la longue carrière semblait à un moment-clé... mais qui ne matérialisera plus par la suite les espoirs que "Taps" avait fait naître. La sensualité d'Ellen Barkin avait également marqué les esprits, et ce thriller somme toute assez conventionnel - le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 février 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Titanic" de James Cameron (1997) - Nul besoin du relief pour apprécier le film !

James Cameron, élu "maître" du cinéma en 3D depuis "Avatar", a donc eu l'idée de retraiter son chef d'oeuvre, "Titanic", en relief... ce qui nous a surtout donné une bonne raison de le revoir pour la... nième fois. Et naturellement, le relief - magnifiquement appliqué, il n'y aucun doute... - ne change absolument rien aux qualités - immenses - du film : dans les scènes intimistes - nombreuses, et elles sont la force du film -, le relief est à juste titre discret, tandis que dans les scènes "à grand spectacle" (l'exploration... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 février 2013

"Mondo" de Electric Guest : qu'est-ce que c'est ?

Electric Guest, qu'est-ce que c'est ? De l'électro rock ? De la neo-soul synthétique ? Du reggae vaporeux et psychédélique ? Du blues délavé mais élégant ? De la pop minimaliste ? Un peu de tout ça, sans doute, mais au diable les étiquettes... Et cette voix, la voix de Asa Taccone, on ne sait pas trop de quoi il s'agit : un garçon ? une fille ? un clone de Michael Jackson ? "Mondo", du coup, pour légèrement déroutant qu'il soit, est bien dans l'air du temps : un mélange de tristesse vaguement résignée - touchant, très touchant, même -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 février 2013

"Soil 10" de Kaneko Atsushi : démentiel !

Nous sommes donc dans l'avant-dernier tome de "Soil", et Atsushi Kaneko passe la surmultipliée : nous sommes dans un grand huit habillé en train fantôme, avec monstres répugnants en surplus cette fois ! Alors que l'énigme de la famille Suzushiro se voit magnifiquement "résolue" (... enfin pour ceux qui ne craignent pas que les solutions soient encore plus bizarres que les énigmes...), et que l'intrigue se resserre sur la source initiale des déséquilibres de la réalité, de l'irruption des "corps étrangers" qui ont fait basculer la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 février 2013

"Hôtel Transylvanie" de Genndy Tartakovsky :

"Hôtel Transylvanie" souffre de deux défauts rédhibitoires, qui devraient normalement condamner le film à l'échec : d'abord un scénario insipide où tout le monde est gentil (un film de divertissement sans un "villain" réussi peut difficilement fonctionner, dixit Hitch...) et où tous les problèmes se résolvent à peu près immédiatement, ou tout au moins, sans grande difficulté ; ensuite une fâcheuse tendance à confondre vitesse et précipitation, le montage effréné, supposé être ludique, nous privant systématiquement des effets de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 février 2013

De Palma, mon beau souci : "L'Impasse" de Brian de Palma (1993)

"L'impasse" est certainement l'un des films les moins baroques, les moins "post-modernes" de la riche et longue carrière de Brian De Palma, basé qu'il est sur un scénario solide - bien que très classique, voire assez prévisible - de David Koepp et sur l'interprétation exemplaire de Pacino et Penn, tous deux ici au sommet de leur art (soulignons que c'est chose assez rare chez De Palma, cinéaste qui se soucie en général peu de la direction d'acteurs...). Et c'est sans doute pour cela que le film vieillit bien (avec son histoire et son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 février 2013

"Monster - Chapitre 12 : La Villa des Roses" : désespoir et noirceur...

Douzième volume et l'intrigue de "Monster" se resserre, se recentre sur Tenma et cet autre personnage-clé qu'est Runge. Au détriment du formidable Grimmer qu'on quitte ici avec regret, mais aussi de la multitude de personnages secondaires qui constituent la plus grande richesse des récits d'Urasawa... Le lecteur de ce douzième volume a son content de moments forts, comme la découverte - narrée / montée très cinématographiquement - par Runge de la fameuse Villa des Roses, mais surtout cette scène insupportable où "le monstre" torture... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 février 2013

Revoyons les classiques de la série TV : "Sex and the City - Saison 4"

Quatrième saison de cette petite merveille que fut "Sex and The City", et soudain, rien ne va plus, la mécanique enchantée déraille, la désillusion s'insinue dans le coeur de midinette du téléspectateur, la décadence programmée dans la nature de toute série télévisée est bel et bien là. Au départ, il y a une prise de conscience salutaire de la part des scénaristes que la série doit changer, tant elle commence à peiner : le choix, intelligent, est de quitter la légèreté de la comédie et de faire se frotter nos héroïnes adorées au côté... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,