22 janvier 2015

Réécoutons les classiques du Rock : "One Foot In the Grave" de Beck (1994)

Alors même que le très jeune Beck triomphait avec son single "slacker" "I'm a Loser", bien dans l'air du temps, il affichait son indépendance avec cet album, qui nous le faisait découvrir sous un autre angle, et composait un portrait de l'artiste (ou plus justement du futur artiste) en digne héritier du folk /blues le plus traditionnel, ne s'arrêtant qu'occasionnellement pour brailler avec ses copains des minis brûlots hardcore. 20 bonnes années plus tard, alors que Beck s'est - logiquement - assagi, "One Foot in the Grave" demeure le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 janvier 2015

Séance de rattrapage : "Les Gardiens de la Galaxie" de James Gunn

"Les Gardiens de la Galaxie" a été en 2014 l'un de ces blockbusters (rares) qui réconcilient tout le monde, du plus blasé des critiques au plus geek des fans de la maison Marvel. Même s'il n'est pas exempt de défauts, comme l'excès d'action, de combats et de destruction, comme le grand n'importe quoi d'un scénario qui n'a visiblement préoccupé personne dans l'équipe du film, ou comme l'illogique invincibilité de ses héros, trois caractéristiques finalement assez habituelles des production Marvel, le film bénéficie largement de choix... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 janvier 2015

Réécoutons les classiques du Rock : "Bayou Country" de Creedence Clearwater Revival (1969)

Nous étions en 1971. Avant Iggy, Ziggy et le basculement du monde. J'avais un ami, un seul, qui pensait que - après les Doors - Creedence était le meilleur groupe américain. C'est à dire le meilleur groupe du monde, selon lui. Comme preuve, il me faisait écouter "Bayou Country", et à lui tout seul, il imitait la voix de Fogerty, la guitare de Fogerty, mais aussi les crocodiles et les moustiques presque aussi méchants du bayou. Je le regardais avec admiration, et aussi pas mal de crainte. Je crois que cette musique, avec cette voix... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 janvier 2015

Séance (tardive) de rattrapage : "The Damned United" de Tom Hooper (2009)

La bonne nouvelle, c'est qu'il n'est nul besoin d'aimer le foot ni d'avoir jamais entendu parler de Brian Clough pour comprendre "The Damned United" et apprécier ses qualités : un sujet fort, une narration bien construite, faite d'allers et retours pertinents entre deux moments clé de la carrière du (paraît-il) célèbre entraîneur anglais, une énergie et une verve certes bien typique du bon cinéma anglais (qui ne sacrifie pas aux lieux communs abondant dans ce genre de biopics sportifs américains), des acteurs qui semblent se régaler... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 janvier 2015

Ma petite entreprise de réévaluation : "Sang pour Sang" de Joel Coen (1984)

En 1985, "Sang pour Sang" nous avait impressionnés, plutôt que plu : d'abord pour l'aspect très ludique de sa mise en scène, qui jouait la lenteur excessive pour vider encore plus de leur substance des personnages atones et assez caricaturaux ; ensuite parce que, finalement, il témoignait d'un vrai tempérament de cinéaste(s), d'une certaine singularité qui se manifestait certes par un maniérisme outrancier, mais qui avait au moins le mérite de trancher sur le tout-venant. Bref, on attendit alors avec impatience les prochains films... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 janvier 2015

"pom pom" d'Ariel Pink : "Merci, Ariel, pour nous avoir cochonné notre année !"

Moi qui ai connu et vécu le "rock décadent" - comme les journalistes de Best et Rock & Folk disaient au début des années 70 -, le prog déjanté de la même époque, Kim Fowley et Todd Rundgren ("A Wizzard, A True Star", quelqu'un ?), ce "pom pom" m'a soufflé (et même rendu un peu nostalgique - et pourtant, je hais la nostalgie !) : tout était là, à nouveau, avec la même exagération (prétention ou sens de l'humour ? le débat est toujours ouvert), mais aussi la même générosité un peu crado. D'ailleurs, Kim Fowley lui-même est là,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 janvier 2015

"Monster - Chapitre 14 : Cette Nuit Là" : moment-clé de la saga

Le 14ème chapitre de l'édition originale de "Monster" est un moment-clé de la saga, puisqu'une partie importante (sinon la totalité) du mystère de la Villa des Roses y est révélé, et qu'il nous offre (enfin !) une perspective claire sur la gémellité, l'identification de Johann à sa soeur, et le massacre de Düsseldorf en 1986 qui a mis en branle l'histoire. On pourra bien rechigner en disant que nombre de mystères subsistent, mais n'a-t-on pas appris avec la pratique d'Urasawa que c'est là le sort habituel qu'il nous réserve à nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 janvier 2015

"Babel" de Murat & The Delano Orchestra : Mustango-bis !

La rencontre entre la campagne auvergnate et les grands espaces américains, la conjugaison de son attachement aux racines et traditions locales avec sa propre culture "rock", voilà un sujet - et un beau - qui travaille Murat depuis toujours, et qui a donné naissance à l'un de ses plus beaux albums, "Mustango". 15 ans plus tard,  "Babel" laboure de manière toute aussi inspirée le même sillon, en un peu plus roots encore du côté paysan, et un peu plus "ouvert" du côté orchestration (beaucoup d'instruments à vent, de voix féminines,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 janvier 2015

"Les Nouveaux Héros" des studios Disney-Marvel : "Les Indestructibles" reste invaincu !

Avant de réaliser que "les Nouveaux Héros" était le premier film "Disney-Marvel", je me suis dit pendant un moment qu'on avait enfin ici la première vraie réussite "Disney-Pixar" : dans un décor uchronique intégrant superbement la culture manga dans le monde de l'animation US, voici un personnage merveilleusement "pixarien", le bibendum/wall-e formidablement drôle et touchant embarqué contre son gré dans une grande aventure, naturellement pondérée par les messages moraux disneyiens habituels (la famille, la loyauté, la réussite par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 janvier 2015

"Autoportrait de l'auteur en coureur de fond" de Haruki Murakami : inexplicable ?

Je déteste courir à pied, et je ne m'y suis même pas mis à la suite de la lecture de cet "Autoportrait de l'auteur en coureur de fond" de notre cher Murakami. Et si j'ai parfois eu des velléités de devenir écrivain, j'ai l'impression que les "cours" d'auto-discipline que Murakimi dispense avec sagesse, parcimonie et modestie dans ce livre auraient tendance à me dissuader d'essayer un jour. Alors quoi ? Qu'est-ce qui fait que lire ce Murakami atypique est un enchantement complet, que ces pages pourtant anodines décrivant simplement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,