12 juin 2014

Séance de rattrapage : "The Words" de Brian Klugman et Lee Sternthal

Oui, les Américains produisent encore, parfois, des films pour adultes, et "The Words" engendre forcément beaucoup de désir, avec son casting superbe (ces seconds rôles issus de la série TV !), et son sujet plutôt ambitieux : ni plus ni moins que le fameux dilemme entre vivre sa vie (l'amour) ou tout sacrifier pour l'Art (ici, la littérature)... ou d'une manière générale, le prix à payer pour réaliser ses rêves. Bon, pendant au moins une heure, on y croit, on s'intéresse à des situations romanesques mais potentiellement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 juin 2014

"Boardwalk Empire - Saison 3" : un cran au-dessus...

Si l'on a émis naguère quelques réserves sur "Boardwalk Empire", en particulier sur son "complexe cinématographique" qui la fait loucher vers la "grande forme" du cinéma classique, souvent aux dépends de l'énergie et de l'addiction de la série TV "à la mode", cette troisième saison tendrait à prouver que le show runner et les scénaristes ont fait le bon choix pour différencier leur création du tout-venant. Alors que l'on craignait que la disparition du personnage interprété par Michael Pitt, et la mise à l'écart de Michael Shannon,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juin 2014

Classiques et nouveautés de l'Anime : "le Château dans le Ciel" de Hayao Miyazaki (1986)

Pas encore au sommet ("Mononoké" et "Chihiro" atteignant une transcendance qui est seulement effleurée ici), Miyazaki volait déjà très haut (jeu de mot facile) en 1986 avec son second long métrage : peu à peu, on le voit dépasser l'aspect enfantin et systématique du récit d'aventure et de poursuites en tous genres (avec de grandes scènes burlesques, quand même) pour laisser s'épanouir ses thèmes futurs : écologie, tolérance et surtout... ambiguïté fondamentale de l'être humain, qui conduit Miyazaki à abandonner tout manichéisme dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juin 2014

Yo La Tengo au Cine Joia (São Paulo) le mardi 3 juin

22h06 : l’immuable trio de Yo La Tengo entre en scène, devant un public nombreux – même si le concert n’est pas sold out – mais surtout très impliqué émotionnellement vis à vis du groupe. Il faut être prévenu que le mec Ira, il a toujours l’air de faire méchamment la gueule – pas un mot durant une bonne partie du concert, pas un regard vers le public, le visage fermé -, mais qu’en fait... non ! Curieusement, Yo La Tengo est un groupe qui dégage une chaleur étonnante, en dépit de l’attitude pour le moins réservée de ses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 01:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2014

Revoyons les classiques du cinéma : "l'Argent de Poche" de François Truffaut (1976)

"L'Argent de Poche"est un film à part dans la filmographie du regretté François Truffaut, comme une version outrageusement lo-fi de ses fameux "400 coups", dont il prolonge l'exploration des douleurs et des miracles de l'enfance, avec plus de légèreté. On pourrait affirmer que tout est critiquable dans "L'Argent de Poche" : un scénario fourre-tout qui empile les micros histoires, des acteurs amateurs souvent en roue libre, une mise en scène minimaliste et une image peu soignée... lo-fi, on vous dit ! Et pourtant, le film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juin 2014

Séance de rattrapage : "Spring Breakers" de Harmony Korine

Jusqu'où la forme d'un film peut-elle influencer l'interprétation que l'on peut faire de son "fond" ? Voilà la question passionnante que soulève le "Spring Breakers" de Harmony Korine, réalisateur "indie" dont on ne peut pourtant a priori questionner l'éthique : c'est que le décalquage de l'image MTV / clip de gangsta rap auquel se livre habilement Korine, dans un tourbillon ininterrompu d'images de corps féminins dénudés, de gros guns et de déferlements orgiaques sous le soleil très "pub" de la Floride, est tellement parfait qu'il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mai 2014

Seconde opinion : "Les Infiltrés" de Martin Scorsese (2006)

Fan du magnifique et hyper-intelligent "Infernal Affairs", j'avais ressenti une certaine bienveillance envers le remake hystérique réalisé par Scorsese, bluffé par l'habituelle virtuosité du maître (qui traversait alors une sérieuse période de crise de créativité, souvenons-nous en...). Or, le revoir pour la troisième fois a (définitivement ?) tué une grande partie du charme que j'avais pu trouver aux "Inflitrés". Je me suis ennuyé devant les trucs - les tics, devrais-je dire ? - de Scorsese, me suis irrité devant l'interprétation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
30 mai 2014

"Everyday Robots" de Damon Albarn : dépressif et indécidable...

Finalement,  la pochette de "Everyday Robots" dit tout sur le premier album solo de Damon Albarn : voici un adulte aux allures de post ado attardé qui nous pond une musique intimiste, repliée sur elle-même, largement dépressive,  régulièrement morne, interprétée avec un dépouillement systématique, qui n'exclut pas une certaine modernité décalée (ces grincements et ces rythmiques à contre-temps qui contrebalancent la simplicité du piano ou de la guitare acoustique), voire même un peu "branchée". Les tendances brit pop,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2014

"Homeland - Saison 2" de Alex Gansa, Gideon Raff et Howard Gordon : tirée vers le bas...

J'avais émis des réserves sur la première saison de "Homeland", une série qui me semblait assez surestimée, et la seconde saison, certes tout à fait honorable, confirme qu'on est loin de l'excellence des "grandes" séries : le boulet de cette seconde édition, au scénario pourtant légèrement plus excitant que la première, c'est cette fois - et c'est une surprise - l'interprétation de Claire Danes, en roue libre dans l'exagération systématique et les grimaces hallucinées... tout simplement irritante, ôtant encore de la crédibilité à un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2014

"The Electric Lady" de Janelle Monáe : à reculons...

Je suis entré dans "The Electric Lady" à reculons, après avoir passé presqu'un an à repousser le jour où je poserais cet album sur ma platine : la pochette hideusement kitsch, un interview grotesque de la Monae en plein délire nerd, la lourdeur du concept album sci-fi de mes deux ("l'Arch-Android et toutes ces choses...), tout me disait que ce genre de truc n'était décidément pas pour moi. Et puis, surprise, la première partie de "The Electric Lady", la "Suite IV" est une petite réussite, pleine d'inventivité et de clins d'oeil... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :