26 juillet 2020

"Surface" d'Olivier Norek : réaliste et humaniste

Je ne pensais pas écrire sur "Surface", le dernier Olivier Norek. Non pas que je ne l’aie pas apprécié, mais sa parution en poche datait déjà de plusieurs mois (au début du confinement, ce qui fait que je l’avais loupé à sa sortie, aimant acheter mes livres de poche en kiosque avant un voyage en train, selon la parfaite tradition du dit « roman de gare »). Et puis on n’a pas forcément toujours des choses intéressantes à dire en refermant un petit « polar », aussi sympathique et réussi soit-il. Car, vous l’avez compris,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 juillet 2020

Rodolphe Burger le vendredi 25 juillet au Studio 104 (Maison de la Radio - Paris)

Ce soir, rencontre au Studio 104 avec Rodolphe Burger, pour une balade a priori intimiste, dans les… “Environs” (du verbe “envirer”, nous apprend Matthieu Conquet en présentant le concert…!) de Ste Marie-aux-Mines, soit, d’après Rodolphe, une zone-frontière assez indéterminée entre France et Allemagne, Alsace et Vosges. Rodolphe chantera et jouera de la guitare, accompagné par sa complice Sarah Murcia à la contrebasse et aux claviers, et s'appuyant sur “des bandes”… comme on disait il y a très longtemps, avant l'âge digital… Pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juillet 2020

"Le Silence ou Tout Comme" de Dominique A : confiné, libéré !

Derrière la vitre, regarder la vie qui passe, dehors. Au soleil, le soleil d’un printemps dont nous ne profiterons pas. Le silence – ou presque - dans les rues que la pandémie a vidées. Dans la tête, un mélange de nostalgie d’une époque révolue, et d’espoir de lendemains moins inhumains. La pochette du "Silence ou Tout Comme", le nouvel EP de Dominique A, nous rappelle le dernier confinement. Nous parle peut-être aussi des futurs enfermements. Et, même si cela ne surprendra pas complètement tous ceux qui suivent Dominique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juillet 2020

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "Kimono My House" (1974)

Je me souviens (à peine) que les journalistes vaguement ironiques - et complètement à côté de la plaque - appelaient cela le 'glam rock'. Je veux oublier que ce délicieux déluge d'outrances vocales et de riffs électriques a influencé Queen et consorts. J'ai toujours dans la bouche le goût de révolte hilare que ce chapelet de chansons à 200 à l'heure a donné à mes dernières années-lycée. Une madeleine proustienne ou des dragées au poivre toujours virulentes ? Les deux, mon général ! Souvenons en tout cas de la stupéfaction dans les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juillet 2020

"Beloved" de Yaron Shani : Freud en sueur !

Il est probable que voir "Beloved" après la claque de "Chained" n’est pas une bonne idée, et qu’intervertir le visionnage des films du diptyque permettrait de plus apprécier "Beloved"… Parce que, d’abord, et c’est objectivement un problème, "Beloved" est nettement inférieur à son « frère jumeau » : moins intense – si l’on excepte une scène, digne de Pialat, de règlement de comptes entre deux sœurs -, moins implacable - puisque Yaron Shani emprunte un parcours plus sinueux, parfois légèrement ennuyeux, sans pour autant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juillet 2020

"Air" de Jeanne Added : sur les chemins de traverse...

Non, mais franchement, un disque de 8 chansons et durant 30 bonnes minutes, depuis quand qualifie-t-on ça de EP ? Rappelons donc à Jeanne Added qu’une grande majorité des chefs d’œuvre du Rock ne dépassent guère les 30 minutes, et qu’à l’inverse, une gigantesque proportion des albums qui font mourir d’ennui leurs auditeurs avec des titres anodins ou témoignant même d’une absence totale d’inspiration dépassent la jauge des 40 minutes. Et puis il y a aussi ce message presque martelé par Jeanne : il s’agit là d’un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 juillet 2020

"Snowpiercer" de Josh Friedman et Graeme Manson : Les causes d'un désastre ferroviaire majeur

Il y a, dans les prémisses mêmes de cette seconde adaptation de la BD classique de Jaques Lob et Jean-Marc Rochette, un problème fondamental, qui explique à lui seul la déroute quasi complète qu’est ce "Snowpiercer" « à l’américaine ». C’est l’incompréhension, voire l’incompatibilité de la culture états-unienne avec un thème politique « à la française des années 70 », avec une vision profondément marxiste d’une société structurée par la lutte des classes et représentée symboliquement par les « classes » des wagons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 juillet 2020

"The Old Guard" de Gina Prince-Bythewood : Andromaque à Goussainville (si,si !)

Il est assez logique que Netflix, dans son approche de "ratissage systématique" du grand public des salles de cinéma, s'attaque maintenant au cinéma d'action populaire, mâtiné de surnaturel, soit l'un des genres les plus à la mode depuis l'invasion planétaire des super-héros américains. "The Old Guard" constitue donc une tentative a priori crédible de lancer une franchise globale dans le genre, en association avec une Charlize Theron, actrice fort respectable envisageant désormais une seconde carrière sur le modèle "Tom... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 juillet 2020

"Rita, Sauvée des Eaux" de Sophie Legoubin Caupeil et Alice Charbin : India Song

Que nous dit Wikipedia sur ce que serait un « roman graphique » ? « Une bande dessinée longue, plutôt sérieuse et ambitieuse, destinée à un lectorat adulte » (sous-entendu : prétentieuse, vaguement ennuyeuse ?), « il s’agit d’une expression utilisée pour légitimer la bande dessinée et l’éloigner du caractère infantile associé à sa dénomination courante afin de séduire un public (et des médias) qui n’avaient pas nécessairement l’habitude de considérer la bande dessinée comme une littérature à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2020

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Crazy Horse Live at Fillmore East 1970" (2006)

En 1969, on sait qu'un événement s'est produit dans la vie de Neil Young, qui va changer pour toujours sa trajectoire musicale... et pour le meilleur ! Il a rencontré The Rockets, groupe composé de Danny Whitten (chant et guitare), Billy Talbot (basse) et Ralph Molina (batterie), avec lequel il va prendre immédiatement un plaisir intense à jouer... Et qu'il va purement et simplement "annexer", une fois rebaptisé Crazy Horse : le résultat immédiat de cette rencontre est évidemment le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,