06 avril 2017

"Bosch - Saison 2" de Michael Connelly : la possibilité d'une série...

Qu'est-ce qui a changé dans cette seconde saison de "Bosch", adaptation des romans à succès de Michael Connelly produite par l'auteur lui-même ? Pas grand chose sans doute, le rythme languissant est toujours là, ainsi qu'une certaine superficialité de la description du microcosme policier de Los Angeles, finalement assez loin du réalisme minutieux des meilleurs livres de la série. Et nous devons toujours accepter l'interprétation molle et décalée d'un Titus Welliver bien trop loin de la rudesse acérée du Harry Bosch créé par Connelly.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 avril 2017

Séance de rattrapage : "les Animaux Fantastiques" de David Yates : la magie s'est envolée...

On se doutait bien que la poule aux oeufs d'or ne pouvait pas rester morte bien longtemps. La décision "honorable" de J.K. Rowling de mettre fin aux aventures de notre cher Harry Potter restant pour le moment inexorable, le bon vieux concept du spin-off était bien pratique pour attirer les foules et empocher leur bel argent - à la manière du premier "animal fantastique" s'échappant de la valise sans fond du nouveau héros, dérobant et accumulant tout ce qu'il peut (on peut y voir une certaine forme de cynisme de la part des auteurs,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 avril 2017

Ma discothèque bancale : "Les Enfants des ténèbres et les Anges de la rue" de J-P Capdevielle (1979)

Alors voilà toute l'histoire : je suis peut-être l'une des rares personnes à avoir découvert, puis peu à peu "accepté", puis enfin aimé profondément ce disque alors que j'étais physiquement, mais vraiment, "dans le désert". Nous habitions alors à Oran où nous effectuions notre coopération, nous, soit une bande de copains à la vie à la mort dont peu - hormis moi - écoutaient du rock'n'roll. Nous passions nos weekends et nos vacances sur les routes du Grand Sud algérien, et sur les pistes du Sahara. J'avais un ami qui nous bassinait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 avril 2017

"Ghost in the Shell" de Ruper Sanders : Pour Scarlett...

Il est difficile de donner un avis vraiment tranché sur cette adaptation US du manga et de l'anime mythiques, tant le spectateur un tant soit peu "éduqué" quant à l’œuvre originale est balloté durant le film entre des sentiments contradictoires. Disons que, au moins, à la différence de la plupart des blockbusters hollywoodiens, "Ghost in the Shell" stimule la réflexion, ce qui n'est déjà pas si mal. Le principal travers du film, totalement prévisible et imputable au gouffre culturel entre les USA et le Japon, est la transformation de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 avril 2017

The Lemon Twigs à l'Elysée Montmartre le vendredi 31 mars

20h50 : Les deux frères D’Addario débarquent, accompagnés par une bassiste et un organiste qui semblent, eux non plus, n’avoir guère dépassé la vingtaine. Contrairement à ce que j’attendais, je ne sais pas pourquoi, c’est Brian, l’aîné, qui est au micro et à la guitare, alors que Michael fait son petit Keith Moon à la batterie derrière : cette référence à Keith Moon qui m’est venue à l’esprit est causée autant par les mimiques outrées et hilarantes de Michael que par son jeu de batterie très dynamique et assez... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 avril 2017

"Rouge-Gorge" de Jo Nesbø : rupture, mélodrame et extrême-droite

Si "Rouge-Gorge", troisième enquête de l'inspecteur Harry Høle surprend de prime abord, c'est que Nesbø opte ici pour une rupture brutale par rapport à ce qui faisait le sel des deux premiers livres de la série : exit l'exotisme et la découverte de pays et de cultures différentes, plus non plus d'écriture rock'n'roll ni de saillies humoristiques ou cyniques... Place à un (gros) roman classique qui permet à Nesbø d'explorer un pan particulièrement sombre de l'histoire norvégienne, celui de l'adhésion de jeunes norvégiens au nazisme, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mars 2017

"Volcano" par Temples : courants pop...

J'avais été réticent aux charmes de "Sun Structures", le premier album célébré des jeunes anglais revivalistes de Temples : ce regard insistant dans le rétroviseur, ce goût pour la citation érudite, cette absence de prise de risques finalement, ne correspondaient pas à ce que j'attends toujours du Rock, soixante ans après les premiers déhanchements du King. "Volcano" est arrivé pour le coup comme une grosse claque, ou plutôt une superbe caresse : "Vocano", derrière son titre anodin et sa pochette hideuse, s'avère en effet un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mars 2017

Revoyons les classiques du cinéma français : "les Diaboliques" de H.G. Clouzot (1954)

Alors, au début, il y a cette image véritablement traumatisante de Paul Meurisse émergeant de sa baignoire, les yeux révulsés : j'étais enfant, j'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre. Surtout quand juste après, il retirait ses "faux globes oculaires" : là, mon innocence en a pris un coup, j'ai compris avec "les Diaboliques" que les gens mentaient, et pire, que les films mentaient eux aussi. Puis j'ai grandi, et avec mes chouchous de la Nouvelle Vague, j'ai rangé Clouzot dans la boîte bien étiquetée des cinéastes dépassés, qui ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mars 2017

"The Night Of" de Steven Zaillian et Richard Price : American Crime Story

Il y a eu un moment, devant de "The Night Of" impressionnant et passionnant, où c'est devenu une évidence - une banalité, oui, je sais, mais une évidence quand même - pour moi : ce que le cinéma américain a abandonné, c'est vraiment la série TV qui le récupère. Car "The Night Of" est tout ce que le grand cinéma américain fut : un récit adulte, patient, détaillé, bien mis en scène, bien filmé, somptueusement interprété - Turturro, qu'on avait un peu oublié, rappelle combien il est riche, et sensible bien sûr, mais le jeune Riz Ahmed... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mars 2017

"Prodigal Son" de Elliott Murphy : un Américain à Paris

On est en 2017, Elliott vient de fêter ses 68 ans, au New Morning, comme tous les ans depuis qu'il est Parisien, donc depuis plus d'une vingtaine d'années. Son inspiration semble bien loin d'être tarie, d'après ce qu'on a entendu sur scène, et ce qui est gravé sur ce nouvel album… étonnant ! Sans doute l'un de ses meilleurs des dernières décennies. Ce qui étonne d'ailleurs un peu, c'est que, malgré sa vie à Paris, sa famille française (Françoise à qui cet album est dédié et pour laquelle a été écrite la très belle "Let Me In", Gaspard... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,