23 juillet 2018

"Inside the Flesh Hotel" de Beechwood : memory hotel

Ils ne doutent de rien, Gordon, Isa et Sid – tous trois (juste) au-dessous de la barre des 25 ans – quand ils déclarent, avec l’arrogance de ceux qui n’ont rien à perdre, que plutôt qu’avoir des influences, ils viennent s’inscrire dans une « histoire », une « tradition ». Quand on écoute leur second, et brillant, second album, "Inside the Flesh Hotel", on peut pourtant identifier clairement ce que leur musique doit aux Stones, à T-Rex et au glam en général, à Johnny Thunders, aux Dandy Warhols, et même aux Auteurs, puisque le chant de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Gimme Danger" de Jim Jarmusch

Depuis la déception de "Year of the Horse", on sait malheureusement que le talent de documentariste de l'excellent Jim Jarmusch est loin d'égaler sa passion pour la musique, et pour le Rock en particulier. Ce soporifique "Gimme Danger", hommage empêtré et superficiel à la carrière fulgurante de l'un des groupes les plus essentiels de la musique du XXè siècle, s'avère encore nettement pire, malgré notre propre admiration pour la trajectoire et l'intelligence de James Osterberg, aka Iggy Pop. Si c'est toujours un plaisir de regarder et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2018

"Fleuve Noir" d'Eric Zonca : noyade

Oh qu'il semble lointain le jour où un nouveau venu, un certain Eric Zonca scotchait la planète Cinéma avec un film OVNI, "la Vie Rêvée des Anges", œuvre déchirante de sensibilité ! Impossible d'imaginer que le même réalisateur ait pu "commettre" cet indescriptible cauchemar qu'est "Fleuve Noir, probablement le plus mauvais film de 2018 et une épreuve insoutenable pour les nerfs de tout spectateur s'étant malencontreusement aventuré dans une salle le projetant. Véritable fleuve d'immondices - son titre clin d’œil et hors sujet devant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 juillet 2018

"Joy" de Ty Segall & White Fence : The Madcap Laughs Again !

Si White Fence (ou plutôt Tim Presley, de son véritable nom) ne bénéficie pas encore de la popularité de son ex-producteur et ici collaborateur Ty Segall, il fait indiscutablement partie de la même famille musicale US, celle de ces jeunes artistes prolixes, travaillés par le passé - principalement le rock psyché des années 60 - 70 - qui se sont donnés pour mission de créer la musique d'aujourd'hui dans une logique "Do It Yourself" en marge de l'industrie (ou plutôt de ce qu'il en reste). "Joy", nouvelle collaboration entre Segall et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juillet 2018

"The Guilty" de Gustav Möller : Blow In

On connaît suffisamment la vitalité du "polar scandinave", en littérature du moins, pour faire confiance les yeux fermés à ce petit film conceptuel danois qui nous arrive auréolé de critiques louangeuses et de récompenses... même si l'on imagine mal qu'on aura à faire à la "révélation de l'année" ou à la naissance d'un nouveau réalisateur génial. Et en effet, "génial", "The Guilty ne l'est pas : on peut même trouver que son concept malin - en gros, remplacer l'image par le son pour raconter une histoire - tourne un peu en rond à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 juillet 2018

"Un cri sous la glace" de Camilla Grebe : chute libre

Voici un livre qui m'a offert un parcours pour le moins inattendu : les premiers chapitres, ceux de la découverte d'une construction maligne - même si pas aussi originale qu'on le souhaiterait - à trois voix et deux temporalités, ceux de l'exploration de trois personnages sérieusement abîmés par la vie et leurs relations familiales, m'ont enchanté par leur sensibilité, leur délicatesse toute "féminine" (pardon pour le cliché simpliste mais cela fait du bien après tant de polars autour de flics machos et alcooliques !) ; 500 pages plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Kingsman : le Cercle d'Or" de Matthew Vaughn

Il peut être extrêmement bénéfique de voir un film "grand public" longtemps après sa sortie et le déversement de critiques globalement négatives qui l'a (logiquement) accompagné : aucune déception possible, voire même, au contraire, un certain soulagement, sur le mode "je craignais que ça soit pire...". Et puis au moins, pour ce "Cercle d'Or" excessivement bruyant, chez soi, on peut baisser le son quand les explosions deviennent trop envahissantes, et le monter pour écouter Prince (respect !) ou même... Elton John ("écouter", parce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
16 juillet 2018

"Skyscraper" de Rawson Marshall Thurber : Feu Chatterton !

"Skyscraper", c'est le film parfait pour moi, en fait. D'abord parce que j'adore faire le touriste lambda en montant sur les tours les plus hautes - j'ai fait les Twin Towers avant que ce salopiaud d'Ossama n'en fasse une pile de gravats et je ne l'oublierai jamais. Ensuite parce que je garde des années 90 le souvenir ému de la découverte de Hong Kong et que c'est trop chou de voir tous ces bridés parler anglais - ou mieux français, quand on a la chance de voir le film en VF dans la torpeur abrutissante d'un après-midi d'une petite... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juillet 2018

"Le Gouverneur Capitale" de Stéphane de Boysson : Out Of Africa

L'Afrique marque au coeur quiconque y vit : aucun de mes amis qui y ont fait "leur coopération" (je vous parle d'un autre temps...), et encore moins de ceux qui y sont nés de parents installés à l'époque de la France coloniale, ne s'en est jamais remis. Je n'ai donc pas été surpris par "le Gouverneur Capitale" de Stéphane - qui me pardonnera j'espère pour cette familiarité - même si je ne sais pas ce qui l'a amené en Guinée de 1995 à 1997 : j'ai retrouvé dans son beau livre les histoires que mes amis m'avaient contées au long de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juillet 2018

"How It Ends" de David M. Rosenthal : The Road

"How It Ends" commence plutôt bien, presque comme un film "normal", pas comme l'un de ses innombrables - pitoyables - "Netflix original movies" qui ne semblent pas venir de notre planète : un joli malaise dans la relation entre le jeune "héros" et ses beaux-parents (Forest Whitaker est impeccable comme souvent, et constitue la principale raison d'investir deux heures de son temps dans ce road movie post-apocalyptique), et puis la rupture. Tout s'arrête, plus de courant, plus de téléphone, plus d'Internet, plus de gouvernement, et on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,