30 janvier 2019

"Remind Me Tomorrow" de Sharon Van Etten : procrastination

Est-ce un avantage de seulement découvrir Sharon Van Etten avec ce "Remind Me Tomorrow", son cinquième album quand même, après être passé à côté de cette artiste américaine un peu confidentielle ? Certains parlent en effet à son sujet de "disque de la maturité", pour une jeune femme qui vient d'avoir un enfant et s'exhibe - non sans ironie, du moins on l'espère - sur la pochette de son album comme procrastinant au milieu d'une vie dévastée (… d'une chambre d'enfant ?). Ou bien en est-on réduit à de pures suppositions face à un objet... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 janvier 2019

Séance (tardive) de rattrapage : "Monsters Academy" de Dan Scanlon

Il y eut une époque où Pixar, studio indépendant, sortait un seul film par an, et où chacun de ces films était une merveille, ou tout au moins une expérience inoubliable. Pixar faisait avancer la technique, mais, et c'est bien plus important, racontait des histoires inédites, furieusement conceptuelles et formidablement stimulantes. Et puis l'usure de l'âge, le manque de renouvellement des talents et l'absorption par la monstrueuse multinationale orwellienne Disney finirent par avoir raison de cet âge d'or. "Monstres & Cie"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 janvier 2019

"Das Feuer" de Patrick Pécherot et Joe Pinelli : travail de mémoire

On est en 1916 : Henri Barbusse a 43 ans quand il publie "Le Feu", un brûlot réaliste sur l’horreur sans nom de la Guerre des Tranchées, qui bat alors son plein, et qu’il vient de vivre pendant deux ans. Le livre reçoit le Prix Goncourt, mais déplaît à ceux qui ne veulent pas croire à ce récit apocalyptique, qui voit l’humanité ramenée à sa plus simple expression : le désir de survie animal sous la mitraille et dans la boue primale. La guerre, l’une des pires de l’histoire récente, se termine, et le travail d’oubli commence. On est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 janvier 2019

The Dandy Warhols à l'Olympia (Paris) le vendredi 25 janvier

21h10 : un peu de retard pour notre quatuor strange, le public s’impatiente, et puis ils sont là : The Dandy Warhols, toujours les mêmes – même s’il me faut un bon moment pour reconnaître Peter Holmström derrière un rideau de cheveux et sous un chapeau enfoncé jusqu’aux yeux – même si les années commencent à peser sur eux aussi. Courtney Taylor-Taylor a pris un léger embonpoint et ressemble plus aujourd’hui à un (presque) vieux sage indien qu’à une icône gay à la Joe Dalessandro, auquel il faisait penser ; Zia McCabe,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2019

'Edmond" d'Alexis Michalik : "Edmond" ou "Cyrano" ? Michalik ou Edmond ?

Sachant que "Cyrano de Bergerac" est la pièce la plus populaire du théâtre français, et que "Edmond", la mise en abyme de la création de cette pièce (ou bien le biopic "romancé" d'Edmond Rostand), écrite et montée au Théâtre du Palais Royal par Alexis Michalik, a été l'un des plus gros succès critiques et publics de ces dernières années, que pouvait-on attendre d'une version cinéma de celle-ci ? Eh bien, plus ou moins ce que l'on a devant nous : un spectacle populaire intelligent mais pas toujours très finaud, qui fait passer à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 janvier 2019

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Ma Nuit chez Maud" (1969)

S'est posée à moi la question de la modernité de "Ma Nuit Chez Maud", cinquante ans après que Rohmer ait filmé Trintignant faisant des maths le soir après sa journée de travail chez Michelin à Clermont-Ferrand, et discutant de la pertinence de Pascal avec un ancien copain marxiste. Ou plutôt la question de la manière dont ce cinéma-là, filmant en noir & blanc des gens coincés entre une foi catholique, qui semble désormais désuète, et un désir "moderne" de sexe sans engagement peut parler à quelqu'un qui a à peine trente ans. Le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 janvier 2019

"Watership Down", une mini-série de Noam Munroe : la garenne sanglante

Pouvez-vous vous imaginer dans la peau d’un animal, d’un vrai – pas ces copies anthropomorphiques auxquelles la maison Disney nous a habitués depuis presqu’un siècle ? D’un lapin de garenne, par exemple, constamment soumis à la crainte des dizaines de prédateurs qui le menacent – l’homme n’étant pas le dernier – et auxquels il ne peut échapper que grâce à sa course, à l’exiguïté de son terrier, et à la vigilance du groupe tout entier auquel il appartient… Lire le remarquable livre de Richard Adams, "Watership Down", - que nombre de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 janvier 2019

"Glass" de M. Night Shyamalan : The house that M. Night lost

Il y a clairement deux manières de regarder "Glass", et le plaisir qu'on en tirera variera du tout au tout. La première est en passionné de culture de super-héros et de blockbusters parfaitement exécutés : dans ce cas, passée une première demi-heure impeccable qui fait l'unanimité, on s'ennuiera vite devant des dialogues interminables, des facilités scénaristiques un peu indignes du riche passé de Shyamalan, et une certaine lourdeur dans la démonstration de ses théories sur la vraie nature du super-héros américain (obsession... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 janvier 2019

"Cusp" d'Alela Diane : point d'inflexion ?

"Do you see my age? / Or will I always look the same to you?" ("The Threshold") Nous étions tous tombés tellement amoureux en 2007 de la belle Alela Diane et de son "Pirate's Gospel" rude, mystérieux et puissant, qu'il allait être difficile de revenir à cette réalité qui, inévitablement, succéderait à l'ivresse du coup de foudre. Alors, insensiblement, on s'est détachés d'Alela, au fil d'albums certes beaux mais moins singuliers... On s'est passé de la plupart de ses disques suivants, on ne l'a pas vu vieillir, non, et quelque... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2019

"Bird Box" de Susanne Bier : au royaume des aveugles...

Avouons que, après avoir ingéré deux excellents films à la suite ("Roma" et "Buster Scruggs"), ça rassure un peu de retrouver Netflix - ceux que tout le monde adore tellement haïr, mais regarde quand même - faisant du 100% Netflix : de la SF "adulte", avec un réalisateur et des acteurs honorables, avec ce qu'on perçoit (à tort ?) comme une vraie liberté pour "l'auteur", pour un résultat d'une exemplaire médiocrité. Pas mauvais non, simplement sans intérêt. Tiré d'un best seller de Josh Malerman à l'excellente réputation, et dont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,