26 novembre 2018

"Outlaw King" de David Mackenzie : Petits pois écossais (ou bien olives en Basse-Provence ?)

Vous croyiez tout savoir sur la guerre d'indépendance d'Ecosse au XIVè siècle parce que vous aviez vu Mel Gibson en kilt dans "Braveheart" ? Eh bien non, il vous faut maintenant compléter votre culture générale en découvrant la seconde rébellion contre l'envahisseur anglais conduite par Robert le Bruce (non, pas "Bruce de Nuce" !) dans la foulée de l'exécution pour le moins croustillante de WW (William Wallace pour les intimes). La première bonne nouvelle du nouveau film de David Mackenzie, déjà remarquable réalisateur de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 novembre 2018

My Brightest Diamond au Point Ephémère le vendredi 23 novembre

21h25 : Alors qu’une musique de dance floor a envahi le Point Ephémère, et qu’un batteur s’est installé sur scène, les projecteurs cherchent au milieu de la petite foule, et on a tôt fait de repérer, malgré la petite taille de Shara Nova, sa houppe rousse alors qu’elle danse et chante en se frayant son chemin vers la scène. Une jolie entrée en matière, finalement peu habituelle (Peter Gabriel, Arcade Fire s’y sont risqués…), mais qui témoigne de la volonté de My Brightest Diamond de désacraliser sa musique, que l’on pourrait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 novembre 2018

"Olympus Sleeping" de Razorlight : retour de rasoir

Razorlight ! Ah Razorlight ! Toute une histoire... et un peu notre histoire à nous les fans improbables de ce groupe généralement tourné en dérision par tous les gens de bon goût. Il y a dix ans - P... ! Dix ans ! -, nous défendions sans illusions ce groupe anglais "à succès", donc faiseur de soupe - mais de bonne soupe - américaine, emmené par un leader tête à claques qui n'attirait certes pas la sympathie. Si les albums étaient à peu près convenables mais tous perfectibles, Razorlight s'avérait néanmoins parfaitement à l'aise sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 novembre 2018

"En Liberté !" de Pierre Salvadori : le problème du rire français...

Nous avons vraiment un problème avec le rire, nous les Français. Notre cinéma comique est, mais en vérité a toujours été, l'un des pires de la planète. Et ce n'est pas l'existence de Jacques Tati qui peut compenser plus d'un siècle de médiocrité, de bêtise et de mauvais goût. Pensez seulement aux Gérard Oury, aux Michel Audiard, aux Francis Veber, aux Jean Girault ou aux Dany Boon qui ont fait le triomphe de la comédie populaire au cours des décennies passées : pas un seul de leurs films, que dis-je pas cinq minutes de leurs films... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2018

"Sense8 - Saison 2" des Wachowski et de J. Michael Straczynski : le futur de l'humanité est arc-en-ciel

Se terminant sur un gros plan pour le moins provocateur d'un godemichet couleur arc-en-ciel encore humide du suc du vagin qu'il a pénétré lors d'une relation torride entre une femme et un transsexuel, avant que ne s'affiche un message clair des Wachowski "à (leurs) fans", la seconde saison de "Sense8" est pourtant bien avare en grands moments inspirants et politiques… C'est que, sans doute soumis à la pression du besoin d'audience, les scénaristes de cet "étrange objet" ont décidé de consacrer la majeure partie des 12 épisodes au... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 novembre 2018

Il n'y a plus de jus d'orange (la discographie solo d'Edwyn Collins) : "Hellbent on Compromise" (1990)

En 1990, la carrière d'Edwyn Collins ne va pas bien et son premier album solo,, "Hope and Despair", a laissé le monde entier relativement indifférent : plus personne ne se souvient plus des espoirs (déçus ?) de l'époque d'Orange Juice. Et il y a encore moins de monde pour s'intéresser à un très jeune has been, qui plus est écossais et incapable de trancher entre ses différentes passions pour le rock indie, la soul, le folk américain et j'en passe et des meilleures... "Hellbent on Compromise" (ce titre, typique de l'humour pince sans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 novembre 2018

"The Haunting of Hill House" de Mike Flanagan : Six Feet Under

Que Netflix ait pu produire "The Hauting of Hill House", soit l'une des plus belles choses que la Série TV moderne nous ait offert au cours de la décennie, est sans nul doute un sujet d'émerveillement. Même si, bien entendu, c'est l'ambition et le talent de Mike Flanagan, show runner et réalisateur des 10 épisodes de la série, qu'il faut vraiment célébrer. Bien sûr, "The Haunting of Hill House" aura ses détracteurs : trop lent, trop sentimental, pas assez effrayant. Et cette frustration, compréhensible, vient de l'ambiguïté féconde... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 novembre 2018

The Damned à l'Elysée Montmartre (Paris) le samedi 17 novembre

20h50 : Une musique très cinématographique – que je connais très bien mais n’arrive pas à reconnaître – marque l’entrée sur scène de The Damned, dans une ambiance de thriller de série B ma foi bien sympathique (renforcée par la reproduction derrière les musiciens de la jolie pochette de "Evil Spirits", leur dernier album. Bon, pour ceux, nombreux, qui n’auraient pas suivi le groupe durant les dernières quatre décennies, il ne reste du combo punk original que Dave Vanian au chant – le grand responsable du tournant "gothique" du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2018

"Bohemian Rhapsody" de Bryan Singer : No escape from reality !

Je n'aime pas Queen, ses hymnes pour stades qui ont l'impudence de vous phagocyter le cortex malgré vous. Je n'aime pas les biopics américains, avec leurs parcours calibrés - rise and fall, and then redemption - qui ont la paresse de considérer n'importe quelle vie comme de la chair à canon pour appâter le chaland. Je n'aime pas Bryan Singer, qui a construit toute sa pauvre réputation sur un seul film, son seul correct (qu'il n'est même pas besoin de nommer, n'est-ce pas ?) alors qu'il n'a aucun style reconnaissable ni aucun... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 novembre 2018

"Babybox" de Jung : Message in a Bottle (or in a Box....)

Bien sûr, tous les aficionados de la BD, ou presque, connaissent désormais le manhwa, et savent que la Corée du Sud est aujourd'hui, au même niveau que le Japon, l'un des pays phares dans le monde de cette forme littéraire. "Babybox" n'est pourtant pas à proprement parler un manhwa, et s'apparente sans doute tout autant au courant de la "BD adulte occidentale" car son auteur, Jung, bien que coréen, a été élevé en Belgique. Le premier et sans doute principal attrait de ce très beau livre, tant pour la forme - reliure inhabituelle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,