10 février 2012

"Old Ideas" de Leonard Cohen

Tout le monde sait... que depuis son retour fulgurant sur les scènes du monde entier, Leonard Cohen est au zénith, absolument inatteignable par quelque autre artiste, musicien, compositeur actuel. On n'espérait pourtant plus un "grand" album de sa part, comblés que nous étions par cet interminable "relevé des compteurs" auquel s'affairait le vieux grigou : après tout, depuis "I'm Your Man", sommet surplombant de son oeuvre pourtant déjà colossale, l'inspiration baissait de disque en disque... "Old Ideas" arrive comme un coup de foudre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 février 2012

"13 Assassins" de Takashi Miike : une belle surprise...

Pour qui connaît un peu le grand n'importe quoi qu'est la filmographie de Takashi Miike (qui contient quand même quelques films épatants, comme, bien sûr, le redoutable "Audition"), la première partie de "13 Assassins" est une belle surprise : sur un thème faisant écho à l'immortel "7 Samouraïs" de Kurosawa, Miike fait preuve d'une grande retenue, de sobriété et de finesse dans la construction de scènes magnifiques, lourdes de sens et d'émotion, véritables retrouvailles avec un classicisme perdu depuis la riche époque des films de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2012

"Darkness On the Edge of Town - Paramount Theater 2009" par Bruce Springsteen

Drôle de projet que cette réinterprétation en 2009, "live" sans public (!), par Bruce et son E-Street Band du chef d'oeuvre "Darkness on the Edge of Town" : sans l'énergie d'un public pour lui répondre et le relancer, le Boss semble tourner un peu à vide, comme asphyxié dans une atmosphère raréfiée, et ses grandes expressions coutumières, ses élans de rage et de lyrisme tombent un peu à plat. On saisit l'hommage à un New Jersey déserté qui se joue dans cette salle du Paramount Theater de Asbury Park, qu'on imagine décrépite, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2012

Séance de rattrapage : "The Murderer" de Na Hong-Jin

Que Na Hong-Jin ait du talent, c'est on ne peut plus évident : après un "Chaser" très réussi, ce "Murderer" (titre français moins beau et pertinent que le titre original, "The Yellow Sea") - plus ambitieux dans sa vision de la réalité coréenne, et plus singulier aussi - confirme l'intelligence absolue et l'énergie imparable d'une mise en scène qui renouvelle les us et coutumes du polar coréen (violence, crudité, humour grotesque, mais une efficacité indéniable qui ne sacrifie jamais aux codes hollywoodiens), en injectant une lucidité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 février 2012

dEUS à la Joy Eslava (Madrid) le dimanche 5 février

22 h : le quintet d’Anvers monte sur scène et attaque The Final Blast, extrait de leur dernier et excellent album, « Keep You Close ». Je dois dire que c’est immédiatement très impressionnant : le son est très fort et très clair, bien compact (la Joy Eslava est quand même une salle quasi parfaite, il faut bien le reconnaître…), les jeux de lumières et projections sont professionnels, le groupe joue soudé et intense, la voix de Tom Barman est aussi excellente que sur les disques, et les morceaux sont clairement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 février 2012

"Into The Murky Water" de The Leisure Society : trop de joliesse écoeure...

On avait adoré "The Sleeper", classique instantané d'un certain folk-pop anglais dont certains identifient la source dans le "Rubber Soul" des Beatles, on attendait la suite avec impatience. Si "Into the Murky Water", paré de si beaux atours (dans une pochette remarquable, une multitude de sons pétillants...), reste globalement dans la même ligne que son admirable prédécesseur, en plus scintillant et sautillant peut-être, une certaine gêne commence à apparaître : tant de suavité, de douceur, de mélancolie, de joliesse, n'est-ce pas à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2012

Réécoutons les classiques du Rock : "Dog Man Star" de Suede (1994)

"Dog Man Star" est généralement considéré comme l'un des 3 ou 4 albums-phare du mouvement Brit Pop des années 90, et génère toujours un enthousiasme en Angletere qui me stupéfie : car ici, comme sur le premier - et assez pénible - premier essai de Suede, qu'est-ce qu'on entend vraiment ? Des chansons moyennement inspirées (il y a un peu de bon - "We are the Pigs", "Hollywood Life" - pour beaucoup de choses ordinaires...), traitées de manière particulièrement outrancières, ce qui ravit sans doute les adolescents fascinés par l'emphase... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2012

Redécouvrons les classiques du cinéma : "Carne Trémula" de Pedro Almodóvar (2004)

A sa sortie, "Carne Trémula" avait impressionné : la force de la mise en scène d'un Almodóvar qui, après les années de jeunesse, arrivait a la maîtrise sans perdre pour autant son goût pour une certaine fantaisie, était désormais mise au service de scenarios plus "classiques", la provocation gratuite laissant place à un regard plus humain sur de vrais personnages, et non plus des caricatures agitées pour choquer le bourgeois espagnol. En 2012, malheureusement pour ce "petit film" qu'est devenu "Carne Trémula", Almodóvar a suivi cette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 février 2012

"Keep You Close" de dEUS : roboratif !

N'étant pas - et loin de là - un fan historique de dEUS, il m'est possible d'aborder "Keep You Close" sans attentes disproportionnées, ni préjugés injustes. Alors, et à la différence d'albums antérieurs, comme le pénible "Vantage Point", qui m'avaient déplu par leur côté studieux et crispé, "Keep You Close" me paraît immédiatement séduisant, avec des mélodies avenantes, et un sens certain de l'impact maximum sur l'auditeur, que ça soit commercialement ou émotionnellement sur les quelques morceaux ambitieux qui confèrent à l'album un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2012

Arctic Monkeys au Palacio de Deportes (Madrid) le vendredi 27 janvier

22 h 20 : pas mal de retard pour Alex Turner et ses Arctic Monkeys. Las ! Quand ils montent sur scène avec leur nouveau look « teddy boys », sans doute en hommage aux early Beatles, on ne peut qu’exprimer notre consternation : « Ils ont l’air ridicule ! » s’exclame Luis ! Et je dois dire qu’en effet, ce deuxième changement d’allure – après la rupture grunge du troisième album – a de quoi laisser sceptique… Il y aura quand même un (gros) avantage à la nouvelle coupe de douilles d’Alex Turner, c’est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,