23 novembre 2012

"Californication - Saison 5" : Comment ronronner avec élégance...

Peut-être parce qu'on avait été un peu déçus par la quatrième saison de notre très chère "Californication", on doit admettre qu'on a pris beaucoup de plaisir à cette cinquième livraison, même s'il est clair que tout cela ronronne un peu, et que les scénaristes nous servent exactement la même recette, avec quelques variations mineures : l'éternelle histoire d'amour entre Hank et Karen, qui recommence toujours quand elle semble définitivement comprise, la confusion mentale de Hank entre ses propres faiblesses et ses principes quant à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2012

"La Brasserie d'Erick Jacquin" : le temps passe...

... et on a toujours tort d'espérer que rien ne change pour autant. Fan du "Café Antique" (quelqu'un à São Paulo se souvient-il encore du "Café Antique", dans une ville où c'est toujours le dernier lieu à la mode qui triomphe ?), j'avais gardé durant une décennie un souvenir ému de la cuisine d'Erick Jacquin, qui conciliait brillamment la belle tradition française et une incroyable justesse, pour ne pas dire pureté, des goûts. Dix ans plus tard, Erick s'est replié dans les anciens locaux de la "Vecchia Cucina" à Itaim, trop sombres,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2012

"Le Mentaliste - Saison 4" : une saison légèrement décevante après l'excellente Saison 3...

Alors que la saison 3 du "Mentaliste" avait vu les scénaristes trouver un équilibre presque idéal entre les intrigues policières divertissantes et légères caractéristiques de la série et le "sujet de fond", l'affrontement entre un Patrick Jane de plus en plus désaxé et un Red John de plus en plus invincible, cette quatrième saison semble quasi faire l'impasse sur le serial killer le plus impressionnant de la télévision, à peine évoqué par ci par là, plus comme alibi qu'autre chose. Ce qui nous laisse, évidemment, frustrés, espérant à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 novembre 2012

"Emporio Ravioli" ou comment manger (vraiment) Italien à São Paulo sans se ruiner

La bonne cuisine italienne est aussi rare hors d'Italie que la mauvaise (cuisine italienne) est répandue. São Paulo est certainement un peu mieux servie que Paris, Londres ou Madrid, du fait des racines italiennes d'une partie importante de la population locale, mais il est indéniable que la mal-bouffe italienne sévit ici aussi. Heureusement, il y a encore pas mal de bons endroits où les pâtes sont parfaitement cuisinées, al dente ; où les viandes en sauces sont légères et fondantes ; où la mozarella n'a pas le goût de plastique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 novembre 2012

Séance (tardive) de rattrapage - "We Need To Talk About Kevin" de Lynne Ramsay : indécidable ?

Imaginez Michael Haneke faisant un remake de "la Malédiction" et ayant la bonne idée de confier le rôle principale à la meilleure actrice actuellement en activité dans le monde (... avec Isabelle Huppert, peut-être...), Tilda Swinton : c'est probablement la manière la plus exacte de décrire cet étrange "We Need To Talk About Kevin", film traumatisant au possible, et dont il est impossible de nier l'impact profond sur le spectateur. S'agit-il pour autant d'un BON film ? Le débat est ouvert, en particulier en ce qui concerne une mise en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2012

"Beacon" par Two Door Cinema Club : un second album "logique"...

Les nouveaux groupes anglais à succès sont tellement éphémères que se pose à chaque fois la question cruciale de la survie à un premier album reconnu par la critique et / ou par le public. "Tourist History", malgré une production largement ratée et un côté monolithique, nous avait séduit par son énergie insatiable alliée à des mélodies irrésistibles, en une sorte de version adolescente de Franz Ferdinand. Tout-à-fait logiquement, "Beacon" corrige le tir sur la production, avec un son tout confort et une variété d'ambiances bienvenue,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 novembre 2012

"One Day I'm Going To Soar" par Dexys : le retour sur le devant de la scène de l'ineffable Kevin Rowland...

On ne devrait jamais oublier les génies, surtout lorsque, comme Kevin Rowland, ils nous ont offert une musique aussi mémorable que celle de "Searching For the Young Soul Rebels" ou de "Too-Rye-Ay". Et tant pis si, ensuite, ils se sont mis minables et sont devenus une sorte de honte nationale. Car le génie, à la différence du simple talent, ça ne s'use pas, ça ne disparaît pas. Il suffit juste du bon concours de circonstances pour que ça brille à nouveau : quand débute "One Day I'm Going To Soar", l'évidence st là, tout de suite... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 novembre 2012

Séance (tardive) de rattrapage - "Le Nom des Gens" de Michel Leclerc : un pur moment de bonheur...

Combien de vrais films de gauche au cours des dernières décennies ? Aucun ? Trop peu en tout cas ? Michel Leclerc, dont le patronyme explique à lui seul cette magnifique interrogation sur les noms de famille et sur les origines des Français, débouchant sur une vision décomplexée (dé-FNisée, dirons-nous) de la question des races et des cultures, et donc sur une réhabilitation des valeurs de la France (laïcité, anti-communautarisme) tellement mises à mal par les Sarkozy et consors, se pose ici en digne successeur des réalisateurs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2012

"Homeland - Saison 1" : encore une nouvelle série légèrement surestimée ?

Alors que nous vivons chaque année plus clairement une douloureuse redescente dans la qualité des séries TV américaines après le feu d'artifice des 90's et des 00's, la tendance à la surévaluation des quelques programmes qui continuent à trancher par rapport à la moyenne est malheureusement inévitable. Alors, "Homeland", meilleure que "Breaking Bad" ? "Homeland", digne successeur de "24" ? Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela se discute, en particulier quand on tient compte de manière objective du manque de rythme des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 novembre 2012

"11/22/63" de Stephen King : trop long, trop long...

J'avais hâte de voir le traitement que Stephen King pouvait appliquer aux classiques dilemmes du voyage temporel, s'ils pouvaient amener une perspective nouvelle à l'éternel antagonisme fictionnel entre "une réalité unique qui se boucle sur elle-même" ou "une infinité de réalités possibles que le retour dans le temps peut affecter" (phénomène amplifié par la théorie - relativement récente - du chaos et de l'effet papillon...). Et sur ce point, force est d'avouer que King innove avec son concept de résistance du passé, d'harmoniques,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,