02 août 2012

"Underworld USA" de James Ellroy, curieuse conclusion de sa grande "trilogie américaine"...

Après les impressionnants (et foisonnants) "American Tabloid" et "American Death Trip" qui plongeaient le lecteur halluciné dans une histoire parallèle (mais très crédible) des "années Kennedy", Ellroy - quand même l'un des plus grands écrivains américains vivants, il ne faut pas l'oublier - mélange dans ce troisième et final chapitre de son ambitieuse "trilogie américaine" la grande Histoire (l'élection de Nixon, les émeutes noires et la liquidation des Black Panthers, la déchéance d'Edgar Hoover) et ses habituels fantasmes (serial... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 août 2012

Séance de rattrapage : "127 heures" de Danny Boyle

Autant il faut reconnaître à Danny Boyle une belle imagination et un enthousiasme contagieux, manifestes lorsqu'il lui a fallu créer la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques 2012, autant on ne peut nier qu'il s'agit malheureusement de l'un des pires réalisateurs en activité sur la planète : que ses films rencontrent régulièrement le succès est un mystère, tant Boyle fait systématiquement preuve d'un bêtise et d'un mauvais goût décourageants. Lorsqu'il a un bon sujet - voir "Slumdog Millionaire" par exemple - cela peut encore... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 juillet 2012

Revoyons les classiques du cinéma : "La Vie Rêvée des Anges" de Erick Zonca (1998)

Près de quinze ans après le choc de la découverte du premier film d'Erick Zonca, acclamé par la critique et relativement bien reçu par le public, que reste-t-il de "la Vie Rêvée des Anges" : si Zonca n'a pas concrétisé les espoirs de la critique qui attendait un "nouveau Pialat" (mais en plus light…), si ni Elodie Bouchez ni la (ici) stupéfiante Natacha Régnier n'ont tout-à-fait eu la carrière vertigineuse que leurs interprétations extraordinaires pouvaient laisser prévoir, le film lui-même tient bien la route, et pourrait même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2012

Séance de rattrapage : "le Concert" de Radu Mihaileanu - Peut-on aimer un "mauvais" film ?

Peut-on aimer un "mauvais film" ? Un film au scénario mal écrit et totalement invraisemblable, à la mise en scène ratée - particulièrement en ce qui concerne les scènes de comédies, pataudes et ridicules, manquant systématiquement leur cible -, mélangeant qui plus est les poncifs du feed good movie à l'anglaise ("réalisons nos rêves" comme dans "Full Monty" ou "Billy Elliott") avec ceux de "l'âme slave" ? Oui, parce que, contre toute attente, "le Concert" réussit à nous fasciner par la conviction - maladroite, certes - qu'il dégage... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juillet 2012

"24 Heures Chrono - Saison 7" : retour en forme !

Après le désastre de la sixième saison, il est rassurant de voir comment les créateurs de "24 heures chrono" réussissent dans cette septième "journée sans fin" à retrouver un peu de la magie stressante des premières saisons, tout en reconnaissant que les temps ont changé, et que le "républicanisme éclairé" qui a été l'image de la série à ses débuts a fait son temps. Net virage "à gauche" (enfin, démocrate) cette fois, puisque l'on a droit à de nombreuses (et pas forcément légères) scènes de "doutes quant à l'utilisation de méthodes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 juillet 2012

"I Am A Hero 2" de Kengo Hanazawa : cette vie qui refuse de mourir...

Si le premier tome de "I Am A Hero" avait cela de décontenançant qu'il prenait tout son temps pour mettre en place l'univers aliénant et aliéné - notre réalité - dans lequel allait s'inscrire le récit apocalyptique, le second nous plonge violemment dans le vif du sujet : terriblement gore - malgré le noir et blanc ! - "I Am A Hero" bascule vers les situations stéréotypées, et toujours réjouissantes, de "l'histoire de zombies" classique, mais maintient ce regard humoristique et absurde sur le fonctionnement de la société nippone. Car... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juillet 2012

"Magic Hour" de Scissor Sisters : ridicule et fadeur

Ça devait arriver un jour, à force d'avancer sur la corde raide entre ambitions pop délirantes et grosse soupe commerciale, nos chères Scissor Sisters allaient bien finir par tomber d'un côté. Et malheureusement, c'est du mauvais ! Après la réussite - artistique, car les ventes n'avaient pas suivi - sidérante de l'ambitieux "Night Work", quelle déroute que ce "Magic Hour" aux mélodies faiblardes, aux beats convenus, aux sonorités ringardes, louchant vers le passé, sonnant souvent comme la disco la plus ordinaire, sans même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juillet 2012

Revisitons la discographie des Stones : "Sticky Fingers" (1971)

"Sticky Fingers" est un disque capital historiquement - la fin d'une époque (disons les sixties) que les Stones marquèrent profondément, et le début d'une autre où Jagger et Richards deviendront de moins en moins pertinents, répétant ad nauseum des clichés sous le symbole clinquant de la langue tirée au monde. Mais, avec le recul, il n'est peut-être pas le chef d'oeuvre absolu que certains s'obstinent à voir : s'il contient une merveille inégalable, "Brown Sugar", et quelques très très bonnes chansons, il permet surtout aux "nouveaux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juillet 2012

Soutenez Dominique A contre le marasme de la "chanson française" : "Rendez-nous La Lumière" !

Comment faire évoluer la chanson française ? Voilà une question à laquelle nombre d'artistes nationaux, à la lisière du rock (ou bien même franchement "rock") se sont employés à répondre, souvent vainement. Dominique A nous propose avec "Rendez-nous la lumière" une alternative crédible au sentimentalisme nauséabond de la variété populaire comme à l'héritage culturel des "grands anciens" de la chanson à texte : un sujet "écolo" porté par une foi politique claire, délivré avec une impétuosité lyrique qui doit plus à Arcade Fire qu'à Léo... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2012

Pour revenir sur une polémique bien "française" : "Video Games" de Lana Del Rey

Lana del Rey est-elle une imposture ? Son "Video Games" est-il un plagiat éhonté ? Tandis que ces questions ont agité le petit landerneau de la critique branchée au début 2012, il était quand même plus simple de se laisser séduire par ce morceau parfait et d'oublier les polémiques stériles. Et si on prenait le risque de parier que Lana del Rey n'est pas une création marketing, ni une bimbo à la tête vide ? "Video Games" nous touche directement au coeur, nous fait fondre dans un bain de miel chaud, avant de nous serrer la gorge : c'est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,