24 janvier 2012

Séance de rattrapage : "Paul" de Greg Mottola

Levons le malentendu, "Paul" n'est pas un film de Greg Mottola, l'intéressant réalisateur de "SuperGrave" et "Adventureland", mais à 100% une "oeuvre Pegg-Frost", l'impayable duo british, qui appliquent à la culture geek et aux mythes spielbergiens le même traitement que naguère aux Zombies ("Shaun of the Dead") et aux buddy movies avec Mel Gibson ("Hot Fuzz"). Malheureusement, cette troisième cuvée fonctionne nettement moins bien que les deux premières - qui avaient été de franches réussites -, sans doute parce que l'humour y est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 janvier 2012

Séance de rattrapage : "J'ai Rencontré le Diable" de Kim Jee-woon

Soutenu par une critique française très enthousiaste, "J'ai Rencontré le Diable" m'a laissé pour le moins sceptique : si l'accumulation de scènes ultra-violentes, sadiques et repoussantes, fonctionne parfaitement bien, portée par une mise en scène à la fois intelligente et efficace (le "plus" habituel du cinéma coréen, souvent virtuose et toujours trivialement terre-à-terre...) et par une interprétation époustouflante de Min-Sik Choi (oui, le héros de "Old Boy"...), je doute quand même fortement que Kim Jee-woon ait voulu donner à son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2012

Révisons nos classiques : "Old Boy" de Park Chan-Wook (2003)

Passés la rumeur cannoise et l'enthousiasme de Tarantino envers un (faux) frère de cinéma, le choc de la découverte en salle et le scandale des différentes outrances aux quelles s'est livré Park Chan-Wook dans "Old Boy" (ingestion de poulpe vivant, arrachage de dents au marteau, auto-mutilation, etc.), on peut regarder ce chef d'oeuvre mineur (certes, mais chef d'oeuvre quand même...) pour ce qu'il est : un grand film viscéral sur les déviances d'une société coréenne déchirée entre ses pulsions sauvages (incestes, viols, mutilation,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 janvier 2012

"Quai d'Orsay - Tome 2" de Lanzac et Blain : brillantissime !

Le discours de Dominique de Villepin devant l'O.N.U. destiné a bloquer (?) l'entrée en Irak des Américains fut l'un des sommets de la diplomatie française, l'un des rares moments où l'on se sentit fiers de notre pays. Le second tome du brillantissime "Quai d'Orsay" réussit à la fois à démystifier l'évènement (quel chaos, combien d'incohérences... pour en arriver là, presque par miracle...!!) et à en retranscrire l'émouvante portée symbolique : la justesse de la chronique, écrite par quelqu'un qui a vécu au premier plan les événements,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 janvier 2012

"Monster - Chapitre 6 (la Forêt des Secrets)" de Naoki Urasawa

Superbe tome que ce 6ème de "Monster", en particulier dans sa première partie qui offre de longues pages à l'un des personnages "secondaires" les plus intéressants créés par Urasawa : Eva, qui avait au départ le rôle un peu caricatural de la fiancée bourgeoise avant tout intéressée par le statut social de son "homme" et que l'on perçoit désormais comme un personnage auto-destructeur et superbement ambigu. La seconde partie de ce volume déploie une nouvelle intrigue autour d'une recherche de paternité, qui s'avère passionnante, avec,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 janvier 2012

"Millenium" de David Fincher : échec artistique complet...

On attendait beaucoup du travail de David Fincher sur le beau matériau qu'est "Millenium", tant la convergence des thèmes préférés du réalisateur et du best seller mondial était évidente : démontage des mécanismes analytiques d'une enquête ("Zodiac"), description d'un monde désormais totalement digitalisé où la vie privée n'existe plus ("Social Network"), fascination / répulsion envers la barbarie humaine ("Se7en" et "Zodiac"), etc. "Millenium : les Hommes qui n'aimaient pas les Femmes" s'avère malheureusement un échec artistique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 janvier 2012

"Nightingale" de Erland & the Carnival : un disque passionnant !

Vu de l'autre côté de la Manche, toute l'excitation "post-folk" de la jeune scène anglaise paraît un peu vaine, quelle que soit la qualité des groupes qui la composent (Mumford & Sons, The Leisure Society) : on sera donc reconnaissant à Erland Cooper d'assaisonner son retour aux traditions des ménestrels moyenâgeux d'une large quantité d'orgue gothique grinçante, et de noyer ses textes forcément pleins de sensibilité à fleur de peau (cliché) dans un brouet mi pop, mi-post rock suffisamment désorientant pour que notre appétit reste... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2012

Dîner au "Splendid" (Lyon) et en ressortir très très déçus...

Second restaurant ou Brasserie du célèbre chef Georges Blanc, "le Spendid", situé en face de la belle (ancienne) gare des Brotteaux, célèbre les fameuses "Mères" qui ont tant contribué à la grandeur de la cuisine lyonnaise. L'atmosphère est des plus agréables, avec cette simplicité qui distingue le restaurant lyonnais de son homologue parisien. La carte est - logiquement - classique (puisqu'il s'agit d'honorer ici la préparation traditionnelle d'ingrédients de haute qualité...), mais fournit son lot de plats "symboliques" de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2012

Révisons nos classiques : "Le 6ème Sens" de M. Night Shyamalan (1999)

Comme tous les films qui ont marqué leur époque, et engendré trop de copies et de parodies, "le 6ème sens" est désormais usé : car combien de fois peut-on encore se laisser étonner par cette fin qui fut un jour, ne l'oublions pas, réellement stupéfiante ? Alors que nous reste-t-il du premier coup de maître de Shyamalan : sans doute surtout le sentiment d'une insondable tristesse, qui déborde de chacun des personnages, enfant comme adultes, tous accablés par un sentiment de perte irrémédiable... Perte de l'être aimé, perte de l'espoir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2012

"Happy ! - Volume 7" : les risques du "concept Happy"...

Le concept "Happy" commence-t-il à craquer aux jointures dans ce 7ème volume, à force de répéter les mêmes situations tout en gardant le récit dans les limites de l'acceptable pour un lectorat adolescent ? Ce risque est particulièrement aigu lors de deux moments-clé du récit : d'abord lorsque Thunder passe très près de la mort alors qu'un avenir de réhabilitation se dessine pour lui. En l'épargnant, Urasawa garde "Happy" en deçà de la tragédie, et perd une occasion magnifique d'élever son récit vers une certaine "noblesse" qui aurait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,