05 juillet 2013

Voyage à travers la comédie moderne : "The Dinner" de Jay Roach (2010)

Le "Dîner de Cons" de Francis Veber, malgré son immense succès théâtral, souffrait d'une faille rédhibitoire, qui avait complètement désamorcé le potentiel comique de l'adaptation cinématographique que Veber en avait lui-même fait : rire des "conneries" des victimes du "dîner" est forcément impossible (aussi drôles soient-elles), puisque ce serait se placer du côté des bourreaux, des maîtres du mondes inhumains. Alors que reste-t-il de drôle ? Les scénaristes US ont clairement vu l'obstacle et ont décidé de réécrire le film, reléguant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juillet 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Le Cercle des Poètes Disparus" de Peter Weir (1989)

A sa sortie, "le Cercle des Poètes Disparus" m'avait profondément irrité : on y voyait Peter Weir, un réalisateur original que je suivais avec intérêt, se plier docilement aux codes et conventions hollywoodiennes, le pénible Robin Williams histrioner sans honte, et le jeune Ethan Hawke échouer à communiquer la moindre émotion remarquable. Quant au final consensuel, sensé nous rassurer quant aux graines de la révolte individuelle plantées dans le coeur des bons élèves disciplinés, son efficacité lacrymogène était tout simplement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2013

Manger une fondue au coeur de l'hiver paulistano : au "Hannover"?

La "mode" (une mode qui dure depuis des lustres) à São Paulo est de profiter de l'insupportable froideur humide de l'hiver pour aller manger une fondue, comme si on était en Suisse ou en France.... Comme en Suisse ou en France, parce que les Brésiliens ne fond pas trop la différence entre la fondue bourguignonne et la fondue savoyarde, que les restaurants paulistanos servent de manière indistincte, en les complétant par une fondue au chocolat ! Le "Hannover" est un restaurant à l'image héveltico-germane, ce que les gens adorent ici,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2013

Célébration de l'oeuvre des Frères Coen : "Fargo" de Joel et Ethan Coen (1996)

Même si "No Country For Old Men" est un concurrent sérieux, on peut désormais parier que "Fargo" sera bel et bien le sommet indépassable de l'oeuvre désormais conséquente des Frères Coen, que plus personne ne considère encore aujourd'hui comme deux petits rigolos, comme c'était encore le cas à la sortie du film. "Fargo" avait été alors soupçonné d'être une - bonne - blague de potaches, qui plus est aggravée par un mépris surplombant envers des personnages de l'Amérique Profonde au comportement quasi "alien", vu de notre monde... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juin 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Wall-E" d'Andrew Stanton (2008)

Et si "Wall-E" était tout simplement un film parfait ? D'abord, un grand film politique, pointant avec légèreté mais lucidité les plus grands défis de notre époque, un  brûlot quand même assez inattendu contre les "mauvais penchants" de l'Amérique : on listera, au delà de l'évidence écologique (les déchets plus hauts que les gratte-ciels), la préoccupation quant à la malbouffe ("... in a cup"), l'addiction aux écrans, barrage ininterrompu à la réalité - alors que la beauté est là, partout -, la merchandisation ultime des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juin 2013

Hitchcock en Blu-ray Discs : "La Corde" (1948)

"La Corde" est un film facilement criticable, tant par l'artificialité de sa mise en scène résultant du défi que le Maître s'était donné de faire un film en un seul plan, que par le manque de réalisme de son matériau scénaristique montrant l'effondrement quelque peu forcé d'un crime parfait. On peut aisément trouver qu'il manque de rythme (et il est vrai qu'il y a un petit "tunnel" au milieu, malgré la relative courte durée du film - un peu plus d'une heure vingt), et juger que le grand Jimmy Stewart n'est pas aussi bon qu'à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 juin 2013

"Big Inner" de Matthew E. White : une idée intéressante...

A l'origine de ce "Big Inner" (Beginner ? Ha Ha  Ha ?), il y a une idée intéressante, même si elle a déjà été amplement exploitée par Lambchop - avec les brillants résultats qu'on sait : appliquer à une musique des plus "classiques" - ici la soul, Motown, Stax, le gospel même - un traitement "post-moderne", indie pop comme on dit aussi - à base d'indolence, de non dits, d'effacement des affects. Le dépouillement extrême - voix qui chantonne tout bas derrière les arrangements un peu léthargiques d'un "big band" de carton-pâte qui,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juin 2013

Revoyons les classiques de la Série TV : "The Sopranos" - Saison 1

Le grand, l'immense James Gandolfini est mort, et en Italie, foudroyé par une crise cardiaque. Les "Soprano" continuent de figurer en tête des listes des critiques recensant les séries TV les plus importantes. Comme je gardais un souvenir ébloui de la découverte de la saga de ce moderne - et paradoxal - "Parrain", voici près de 15 ans, il était tentant de m'y re-confronter pour voir ce que le temps, et l'évolution de la Série TV aussi, pouvait changer à ce "classique". Passée une "entrée en matière" un peu flottante - oui, le temps a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 juin 2013

Séance de rattrapage : "Albert Nobbs" de Rodrigo Garcia, tout simplement un calvaire !

Je hais a priori les films programmés pour faire nominer à l'oscar leurs acteurs, je n'aime pas Glenn Close qui a multiplié les rôles où elle en faisait vraiment trop, je m'ennuie en voyant les "films en costumes" américains ou anglais qui imaginent que l'académisme est la seule manière de faire revivre une époque révolue, comme si les gens de cette époque-là n'avaient pas eu les mêmes sensations, les mêmes émotions que nous. J'ai fait l'effort de regarder "Albert Nobbs" parce que le thème du travestissement comme mode de survie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juin 2013

"Attimo", une fusion italiano-caipira ?

La cuisine "fusion" est à la mode partout, alors pourquoi pas une touche d'italianité dans la cuisine "de la campagne" brésilienne, quand on sait l'importance de l'immigration italienne dans l'état de São Paulo par exemple ? Bien sûr, il y a ici un petit côté "mode" qui peut a priori irriter, surtout pour un restaurant moderniste situé dans le quartier luxueux de Vila Nova Conceição... Mais au final, le "Attimo" a presque tout bon, et c'est une vraie réussite que la plupart des entrées et des plats que nous avons dégustés : il m'a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :