29 avril 2012

"Animal Joy" : ce Shearwater plus rock déçoit...

Comme ça a été le cas des amis de Okkervil River il y a quelques mois, Shearwater a visiblement décidé de muscler sa musique, de faire subir un "traitement rock" à ses ambiances mélancoliques, voire planantes, et "Animal Life" est le résultat de ce virage à 90 degrés de Jonathan Meiburg : d'abord convaincant avec quelques morceaux qui passent bien l'épreuve sans perdre pour autant leur étrange beauté, l'album se délite peu à peu et frôle même régulièrement l'insignifiance. C'est que mettre des guitares pour cacher une inspiration... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 avril 2012

"99 Sushi Bar & Restaurant" : chaudement recommandé aux amateurs de gastronomie japonaise

Le "99 Sushi Bar & Restaurant" a la réputation d'être le 3ème meilleur restaurant japonais de Madrid, alors en attendant de pouvoir essayer les deux meilleurs (pleins lorsque nous avons voulu réserver...), nous voilà à table au restaurant  - après avoir échappé de justesse au bar, ce qui n'aurait pas été idéal pour fêter dignement un anniversaire... Que la fête commence ! Car le "99...", c'est la fête pour tout véritable amateur de gastronomie japonaise. Des plats les plus simples (une soupe mizo enthousiasmante de saveur)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 avril 2012

"In Time To Voices" de Blood Red Shoes : le terrible syndrome du troisième album...

Ah, le terrible syndrome du troisième album a encore frappé : après deux disques qui ont été de franches réussites artistiques, sans attirer l'attention du grand public sur Blood Red Shoes, duo trop radical pour son propre bien, est donc venu le temps du changement... Et ce n'est pas pour le meilleur ! Dès l'intro avec écho et pilonnage de guitare et voix en retrait, on sent que Blood Red Shoes se repositionne dans la mouvance toujours porteuse de la noisy pop / dream pop, avec quelques accents grunge pour les (rares) instants de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2012

The Strange Boys à la Sala El Sol (Madrid) le lundi 23 avril

Quand les Strange Boys montent sur la scène en arc de cercle de la Sala El Sol, je constate qu'ils n'ont rien de bien étrange, ces garçons : au contraire, on peut difficilement imaginer un groupe au look plus ordinaire que celui de ces quatre jeunes américains, à part peut-être leur jeune âge, justement (tout au moins en apparence, le lead guitariste, en face de moi, a l'air de ne guère avoir dépassé les 20 ans !). Ryan Sambol, le chanteur - guitariste - pianiste est à l'autre bout de la scène, pleine gauche, derrière ses claviers, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2012

"La Mort au début du Chemin", le second tome de Ralph Azham de Trondheim

Le second tome des aventures de Ralph Azham confirme malheureusement le léger malaise que j'avais ressenti à la lecture du premier, c'est que Trondheim nous propose ni plus ni moins ici qu'un "sous-Donjon", une autre histoire d'Heroic Fantasy traitée avec un un humour contemporain qui permet de la mettre "en abyme" sans toutefois perdre l'excitation du premier degré. C'était impressionnant avec le Donjon, peut-être d'autant plus que d'autres auteurs enrichissaient en permanence et l'imaginaire déployé et l'humour, c'est presqu'un peu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 avril 2012

Redécouvrons les classiques du cinéma : "Inside Man" de Spike Lee (2006)

"Inside Man", six ans plus tard, reste l'une des plus brillantes réussites dans le genre (le sous-genre ?) "film de braquage de banque", conjuguant imparablement réalisme (Spike Lee filme des gens au travail, qu'ils soient policiers ou braqueurs, et cette attention à tous les détails du labeur de chacun paye, tant il est loin de la pyrotechnique lobotomisée habituelle aux thrillers hollywoodiens) et manipulation ludique du spectateur (... encore que, fidèle aux règles du cinéma classique, "Inside man" ne ment jamais à son spectateur,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 avril 2012

"Mr. M" de Lambchop : superbement touchant...

Kurt Wagner est régulièrement consacré par la critique américaine comme l'un des auteurs les plus importants de sa génération. C'est à la fois juste quand on considère l'impact émotionnel de la musique de Lambchop derrière son aspect assez lisse de alt-country / soul lounge music, et exagéré si l'on se souvient que Wagner répète inlassablement la même "formule" depuis plus de 20 ans, au fil de disques qui se ressemblent de plus en plus. Néanmoins, au sein d'une discographie aussi homogène que légèrement fastidieuse, "Mr M" fait office... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 avril 2012

"Les Anonymes" de R. J. Ellory : un beau livre, enfin...

Nettement moins porté par "le buzz" que les deux premiers thriller d'Ellory, "les Anonymes" pourrait pourtant bien être le meilleur des trois livres de ce nouvel auteur (britannique, même si rien ne l'indique dans son style comme dans ses sujets)dont on parle beaucoup. Construit sur un modèle similaire à celui de "Vendetta" - un criminel raconte son trajet personnel, trajet qui vient s'inscrire au coeur de la grande Histoire des Etats-Unis -, "les Anonymes" nous surprend joliment en renversant peu à peu la perception que le lecteur a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 avril 2012

"En Analyse" : la saison 2 fait long feu...

J'avais aimé les parti pris peu conventionnels de la première saison de "En Analyse", je dois avouer que je me suis ennuyé à mourir devant l'interminable répétition des mêmes dans cette seconde saison par trop paresseuse : sujets de thérapie à peu près similaires, en forcément moins intéressant, à l'exception  peut-être du cas de Walter, le CEO en pleine crise ; mise en scène, narration et interprétation respectant minutieusement les règles établies par les créateurs - et sans doute par le modèle original, israélien...... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2012

Redécouvrons les classiques du cinéma : "The Prestige" de Christopher Nolan (2006)

Film trop méconnu, "The Prestige" avait pourtant tout pour rencontrer un honnête succès public : sujet fascinant - l'illusion a toujours attiré le grand public, non ? -  acteurs sexy, scénario de polar retors. C'est pourtant un objet bizarre, sans doute trop ambitieux (la narration temporellement éclatée, qui n'a rien d'évident et demande une concentration inhabiutelle de la part du spectateur) et "artistique" (il y a de vrais choix esthétiques derrière la patine habituelle du film en costumes), et le basculement à mi-course vers... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,