15 février 2012

A l'occasion de la réédition de l'intégrale des Smiths : "The Queen Is Dead" (1986)

"The Queen Is Dead" est non seulement le disque des Smiths le plus "parfait" (... même si l'on peut comprendre que certains peuvent lui préférer "Meat Is Murder", plus classiquement rock...), il est aussi celui surlequel la plupart des gens de ma génération, contemporains du groupe ont versé le plus de larmes... de bonheur. Il fait aussi partie de ces oeuvres artistiques qui ont capturé avec le plus de justesse un certain mal de vivre typique de leur époque, l'ont transcendé, et sont donc devenus des disques "symboles", mais aussi des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 février 2012

"Born to Die" par Lana del Rey : un avis objectif (?)

Loin des polémiques parisiennes un peu écoeurantes, il est permis d'avoir un avis objectif sur le premier album de la déjà fameuse (infâme ?) Lana del Rey : quelques belles chansons mélancoliques ou un peu pop, une voix séduisante qui balaye un spectre non négligeable, de la Lolita sucrée a la femme fatale acide, et... Et puis c'est tout, en fait. Car l'instrumentation "à la mode" (hip hop, R&B, etc.) condamne tout cela à une uniformité musicale rapidement fatigante, voire irrite même a force de clichés déjà trop entendus dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2012

"Dr. House - Saison 7" : la triste déchéance d'une ex-bonne série...

... Ou la triste déchéance d'une ex-bonne série : les piques d'agressivité de Greg House ne font plus rire personne, et génèrent plutôt une grande pitié de notre part ; l'équipe de clowns qui l'entourent restent des caricatures - hormis peut-être 13 à qui les scénaristes prêtent un peu de substance ; les énigmes médicales sont de plus en plus "abstraites" et nous laissent donc largement indifférents ; le scénario sentimental House - Cuddy ne débouche sur rien, et pire, semble autoriser une conclusion grotesque ; les effets "de genre"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2012

The Sounds à la Riviera (Madrid) le vendedi 10 février

21h35, l'obscurité se fait... Et Maja et ses boys entrent sur It's So Easy, riff-gimmick servant à faire monter l'excitation, ce qui marche à 100% avec les ados qui m'entourent (enfin, "ados", je me comprends... en Espagne les concerts sont interdits au moins de 18 ans...). C'est marrant, ridicule même un peu, mais je me sens moi même ému par ce vieux barnum rock'n'roll : beats basiques, riffs simplistes, chanteuse provocante, hurlements du public,... Il se passe quelque chose, oui ! The Sounds enchainent avec Dance with the Devil,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 février 2012

"Old Ideas" de Leonard Cohen

Tout le monde sait... que depuis son retour fulgurant sur les scènes du monde entier, Leonard Cohen est au zénith, absolument inatteignable par quelque autre artiste, musicien, compositeur actuel. On n'espérait pourtant plus un "grand" album de sa part, comblés que nous étions par cet interminable "relevé des compteurs" auquel s'affairait le vieux grigou : après tout, depuis "I'm Your Man", sommet surplombant de son oeuvre pourtant déjà colossale, l'inspiration baissait de disque en disque... "Old Ideas" arrive comme un coup de foudre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2012

"13 Assassins" de Takashi Miike : une belle surprise...

Pour qui connaît un peu le grand n'importe quoi qu'est la filmographie de Takashi Miike (qui contient quand même quelques films épatants, comme, bien sûr, le redoutable "Audition"), la première partie de "13 Assassins" est une belle surprise : sur un thème faisant écho à l'immortel "7 Samouraïs" de Kurosawa, Miike fait preuve d'une grande retenue, de sobriété et de finesse dans la construction de scènes magnifiques, lourdes de sens et d'émotion, véritables retrouvailles avec un classicisme perdu depuis la riche époque des films de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 février 2012

"Darkness On the Edge of Town - Paramount Theater 2009" par Bruce Springsteen

Drôle de projet que cette réinterprétation en 2009, "live" sans public (!), par Bruce et son E-Street Band du chef d'oeuvre "Darkness on the Edge of Town" : sans l'énergie d'un public pour lui répondre et le relancer, le Boss semble tourner un peu à vide, comme asphyxié dans une atmosphère raréfiée, et ses grandes expressions coutumières, ses élans de rage et de lyrisme tombent un peu à plat. On saisit l'hommage à un New Jersey déserté qui se joue dans cette salle du Paramount Theater de Asbury Park, qu'on imagine décrépite, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2012

Séance de rattrapage : "The Murderer" de Na Hong-Jin

Que Na Hong-Jin ait du talent, c'est on ne peut plus évident : après un "Chaser" très réussi, ce "Murderer" (titre français moins beau et pertinent que le titre original, "The Yellow Sea") - plus ambitieux dans sa vision de la réalité coréenne, et plus singulier aussi - confirme l'intelligence absolue et l'énergie imparable d'une mise en scène qui renouvelle les us et coutumes du polar coréen (violence, crudité, humour grotesque, mais une efficacité indéniable qui ne sacrifie jamais aux codes hollywoodiens), en injectant une lucidité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 février 2012

dEUS à la Joy Eslava (Madrid) le dimanche 5 février

22 h : le quintet d’Anvers monte sur scène et attaque The Final Blast, extrait de leur dernier et excellent album, « Keep You Close ». Je dois dire que c’est immédiatement très impressionnant : le son est très fort et très clair, bien compact (la Joy Eslava est quand même une salle quasi parfaite, il faut bien le reconnaître…), les jeux de lumières et projections sont professionnels, le groupe joue soudé et intense, la voix de Tom Barman est aussi excellente que sur les disques, et les morceaux sont clairement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 février 2012

"Into The Murky Water" de The Leisure Society : trop de joliesse écoeure...

On avait adoré "The Sleeper", classique instantané d'un certain folk-pop anglais dont certains identifient la source dans le "Rubber Soul" des Beatles, on attendait la suite avec impatience. Si "Into the Murky Water", paré de si beaux atours (dans une pochette remarquable, une multitude de sons pétillants...), reste globalement dans la même ligne que son admirable prédécesseur, en plus scintillant et sautillant peut-être, une certaine gêne commence à apparaître : tant de suavité, de douceur, de mélancolie, de joliesse, n'est-ce pas à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :