15 juin 2014

"Fade" de Yo La Tengo : un nouveau sommet...

Débutant avec un magnifique "Ohm", d'ores et déjà en lice pour être l'un des futurs classiques de Yo la Tengo, suivi par cette merveille de pop suave qu'est "is That Enough", "Fade" semble parti pour ouvrir au groupe, désormais trentenaire, les portes d'um succès public plus conséquent... Sauf que, bien entendu, rien n'est jamais simple avec notre trio new-yorkais chéri, et l'album s'avèrera surtout rempli de morceaux atmosphériques dont la découverte exige beaucoup d'attention de la part de l'auditeur - pas vraiment le point fort... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juin 2014

Réécoutons les classiques du Rock : "A Saucerful of Secrets" de Pink Floyd (1968)

Peu de groupes survivent au départ de leur leader, et le Floyd restera sans doute l'un des plus brillants exemples de succès (avec Joy D / New Order bien entendu). "A Saucerful of Secrets", enregistré après le triomphe artistique et commercial du "Piper..." pourrait aussi bien témoigner de l'impossibilité de survivre à la disparition (progressive, mais pas tant que ça) de Syd Barrett - puisque ce dernier est responsable du SEUL morceau transcendant de l'album, le déchirant "Jugband Blues" -, mais il s'avérera plutôt le brouillon du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juin 2014

Revoyons les classiques du cinéma : "Les Liaisons Dangereuses" de Stephen Frears (1988)

Franchement admiré en 1988, lors de sa sortie (avec quelques oscars raflés au passage), puis rapidement reconsidéré du fait de la sortie d'un "Valmont" un peu moins "dans le spectacle" par Milos Forman, "les Liaisons Dangereuses" se révèle aujourd'hui un film plus que discutable, mais à l'impact néanmoins toujours aussi dévastateur sur son spectateur... ce qui était, bien entendu, l'objectif de cette entreprise aussi conventionnelle que parfaitement exécutée : soin apporté aux décors et aux costumes, scénario "théâtral"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 juin 2014

Séance de rattrapage : "The Words" de Brian Klugman et Lee Sternthal

Oui, les Américains produisent encore, parfois, des films pour adultes, et "The Words" engendre forcément beaucoup de désir, avec son casting superbe (ces seconds rôles issus de la série TV !), et son sujet plutôt ambitieux : ni plus ni moins que le fameux dilemme entre vivre sa vie (l'amour) ou tout sacrifier pour l'Art (ici, la littérature)... ou d'une manière générale, le prix à payer pour réaliser ses rêves. Bon, pendant au moins une heure, on y croit, on s'intéresse à des situations romanesques mais potentiellement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juin 2014

"Boardwalk Empire - Saison 3" : un cran au-dessus...

Si l'on a émis naguère quelques réserves sur "Boardwalk Empire", en particulier sur son "complexe cinématographique" qui la fait loucher vers la "grande forme" du cinéma classique, souvent aux dépends de l'énergie et de l'addiction de la série TV "à la mode", cette troisième saison tendrait à prouver que le show runner et les scénaristes ont fait le bon choix pour différencier leur création du tout-venant. Alors que l'on craignait que la disparition du personnage interprété par Michael Pitt, et la mise à l'écart de Michael Shannon,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juin 2014

Classiques et nouveautés de l'Anime : "le Château dans le Ciel" de Hayao Miyazaki (1986)

Pas encore au sommet ("Mononoké" et "Chihiro" atteignant une transcendance qui est seulement effleurée ici), Miyazaki volait déjà très haut (jeu de mot facile) en 1986 avec son second long métrage : peu à peu, on le voit dépasser l'aspect enfantin et systématique du récit d'aventure et de poursuites en tous genres (avec de grandes scènes burlesques, quand même) pour laisser s'épanouir ses thèmes futurs : écologie, tolérance et surtout... ambiguïté fondamentale de l'être humain, qui conduit Miyazaki à abandonner tout manichéisme dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 juin 2014

Yo La Tengo au Cine Joia (São Paulo) le mardi 3 juin

22h06 : l’immuable trio de Yo La Tengo entre en scène, devant un public nombreux – même si le concert n’est pas sold out – mais surtout très impliqué émotionnellement vis à vis du groupe. Il faut être prévenu que le mec Ira, il a toujours l’air de faire méchamment la gueule – pas un mot durant une bonne partie du concert, pas un regard vers le public, le visage fermé -, mais qu’en fait... non ! Curieusement, Yo La Tengo est un groupe qui dégage une chaleur étonnante, en dépit de l’attitude pour le moins réservée de ses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 01:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2014

Revoyons les classiques du cinéma : "l'Argent de Poche" de François Truffaut (1976)

"L'Argent de Poche"est un film à part dans la filmographie du regretté François Truffaut, comme une version outrageusement lo-fi de ses fameux "400 coups", dont il prolonge l'exploration des douleurs et des miracles de l'enfance, avec plus de légèreté. On pourrait affirmer que tout est critiquable dans "L'Argent de Poche" : un scénario fourre-tout qui empile les micros histoires, des acteurs amateurs souvent en roue libre, une mise en scène minimaliste et une image peu soignée... lo-fi, on vous dit ! Et pourtant, le film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juin 2014

Séance de rattrapage : "Spring Breakers" de Harmony Korine

Jusqu'où la forme d'un film peut-elle influencer l'interprétation que l'on peut faire de son "fond" ? Voilà la question passionnante que soulève le "Spring Breakers" de Harmony Korine, réalisateur "indie" dont on ne peut pourtant a priori questionner l'éthique : c'est que le décalquage de l'image MTV / clip de gangsta rap auquel se livre habilement Korine, dans un tourbillon ininterrompu d'images de corps féminins dénudés, de gros guns et de déferlements orgiaques sous le soleil très "pub" de la Floride, est tellement parfait qu'il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mai 2014

Seconde opinion : "Les Infiltrés" de Martin Scorsese (2006)

Fan du magnifique et hyper-intelligent "Infernal Affairs", j'avais ressenti une certaine bienveillance envers le remake hystérique réalisé par Scorsese, bluffé par l'habituelle virtuosité du maître (qui traversait alors une sérieuse période de crise de créativité, souvenons-nous en...). Or, le revoir pour la troisième fois a (définitivement ?) tué une grande partie du charme que j'avais pu trouver aux "Inflitrés". Je me suis ennuyé devant les trucs - les tics, devrais-je dire ? - de Scorsese, me suis irrité devant l'interprétation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,