15 décembre 2015

"Au Coeur de l'Océan" de Ron Howard : tiède médiocrité

Il faut bien admettre l'évidence en sortant de ce "Au Cœur de l'Océan" assez décevant, Ron Howard n'est rien d'autre qu'un honorable mercenaire au service de l'industrie hollywoodienne, capable donc de produire des films moyens et moyennement consensuels sur n'importe quel sujet. Et le coup de génie - finalement inexplicable - de "Rush" ne change rien à l'appréciation globalement tiède qu'on pourra porter sur son... "œuvre". Mal servi il est vrai ici par un script médiocre (aucun approfondissement de l'antagonisme entre le capitaine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 décembre 2015

Une bonne adresse à Rueil : "les Ecuries de Richelieu"

Les gastros étant de plus en plus inaccessibles, il y a aujourd'hui beaucoup d'espace pour de bons restaurateurs capables de proposer une cuisine intelligente, originale et pas hors de prix. A Rueil, un bon tuyau est d'aller déjeuner - ou dîner - aux "Ecuries de Richelieu", situé dans les ruelles du centre ville. Une toute petite salle vraiment charmante, où on se sent bien ; un accueil vraiment chaleureux, donnant envie de s'attarder et d'engager la conversation quand il n'y a pas trop de monde ; un menu à 35 Euros qui offre des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2015

"21 Nuits avec Pattie" de Arnaud & Jean-Marie Larrieu : entre Rohmer et Weerasethakul

"21 Nuits avec Pattie" marque le retour des frères Larrieu au style de cinéma qu'on aimait tant quand ils ont débuté : une célébration sans remords ni regrets de ce que la vie a de plus enivrant, de plus gai. La "ré-initiation" aux plaisirs charnels d'une jeune femme coincée (Isabelle Carré, très touchante), d'abord à travers les mots de la fameuse Pattie (Karin Viard, enthousiasmante dans ses confidences délurées !), puis grâce au désir débridé d"une bande de mâles assez improbable (la palme revenant au priapisme de l'éternellement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 décembre 2015

"b'lieve i'm goin down..." de Kurt Vile : troubadour lo-fi

Des années que je fais de la résistance bornée devant mes amis qui me recommandent de me plonger dans l’œuvre de Kurt Vile : avec ce "b'lieve i'm goin down…", je découvre enfin l'univers chaleureux de ce troubadour lo-fi d'une époque qui recycle à tout va. On trouve bien dans cet album d'inévitables réminiscences de pas mal de choses déjà entendues (comme la voix et le phrasé délicieusement "lou-reedien" de Kurt), mais elles sont distillées avec trop d'intelligence pour que l'auditeur ne s'en irrite, et surtout au sein de chansons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 décembre 2015

"20 Secondes - Largo Winch Tome 20" de Francq et Van Hamme : plus théâtre de boulevard que coup de théâtre !

Dans la droite ligne de leur "Chassé Croisé" déjà plutôt réussi, Van Hamme et Francq enfoncent le clou avec ce "20 secondes" (et 20ème album de la série à succès "Largo Winch", semble-t-il dernier scénarisé par Van Hamme !), qui multiplie plus les coucheries et les rencontres manquées, plus théâtre de boulevard (voire Lubistch si on se sent généreux), que coups de théâtre ! Un joli suspense final qui réconfortera peut-être les lecteurs frustrés par l'apathie complète de leur héros Largo, ici amoureux transi et complètement dépassé par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 décembre 2015

Big Scary en première partie de Courtney Barnett à la Gaîté Lyrique le samedi 5 décembre

On commence la soirée avec Big Scary, un duo (originaire de Melbourne) à la renommée grandissante, constitué de Joanna Syme derrière les fûts et de Tom Iansek aux claviers (et à la guitare sur les derniers morceaux…), duo augmenté ce soir d’un bassiste-saxophoniste barbu, et renforcé sur une paire de morceaux par le batteur de Courtney Barnett qui viendra… tenir la basse ! Mais cela importe peu par rapport à la qualité de cette musique, originale – on passe d’un rock swinguant et intello façon The Shins à une improbable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 décembre 2015

Courtney Barnett à la Gaîté Lyrique le samedi 5 décembre

A 28 ans, Courtney Barnett en paraît presque dix de moins, tant son attitude post-grunge et complètement slacker semble refléter les affres d’une adolescence difficile. Evidemment, quand on écoute les textes remarquables de ses chansons, on se doute bien que la demoiselle a de la maturité, mais ce soir sur la scène de la Gaîté Lyrique, au sein d’un power trio efficace comme on n’en voit plus assez, Courtney est le prototype de la toute jeune femme enfermée dans sa musique, qu’elle vit avec intensité et non sans un certain autisme.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 décembre 2015

"007 Spectre" de Sam Mendes : les clés de l'Aston Martin

"007 Spectre" commence par une quinzaine de minutes éblouissantes, qui permettent à Sam Mendes de faire preuve de toute l'intelligence et la classe de sa mise en scène en filmant la classique introduction / scène d'action archétypale dans le cadre magique du Dia de los Muertos à Mexico. Il est conseillé ensuite de quitter la salle, car jamais plus en deux longues heures et demi "007 Spectre" n'atteindra à ce niveau de... grâce. La faute en incombe certainement à un script qui hésite entre recyclage systématique / citations... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 décembre 2015

"Chemicals" de The Shoes : maîtrise et tiédeur

On avait tant aimé la gaité contagieuse du premier album de The Shoes, voilà près de 4 ans, que la mélancolie rêveuse - bien trop dans l'air du temps - de son successeur nous fait l'effet d'une sale redescente : mélodies seulement correctes cette fois, qu'il faudra beaucoup réécouter pour y trouver du charme, faiblesse des voix, et surtout cet étonnant sentiment de vide, de dérisoire, qui s'installe sur la longueur de "Chemicals"... Voici un album bien produit, évidemment, réalisé avec soin, voire méticulosité, rehaussé de quelques... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 décembre 2015

"La Patience du Diable" de Maxime Chattam : supportable...

Qu'est-ce qui fait qu'un "polar de gare" devient supportable, que sa lecture soit même relativement divertissante ? Le fait de le lire dans un train, justement, traversant à toute allure la France avec son chargement de voyageurs ensommeillés ? Oui, sans doute... Plus sérieusement, le savoir-faire de son auteur en matière de recyclage efficace de tous les stéréotypes possibles, tout en appliquant soigneusement les méthodes standardisées du "best seller" à l'américaine ? C'est probable... Le hasard d'une résonance cruelle avec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,