19 décembre 2016

Séance de rattrapage : "Détective Dee II : la Légende du Dragon des Mers" de Tsui Hark

Après la petite déception qu'a été le premier volet des aventures du Détective Dee, "La Légende du Dragon des Mers" est à même de rasséréner le vieux fan de Tsui Hark : nous voilà de retour au "coeur du métier" de notre cher Chinois fou, ce qui crée un film aussi segmentant que le furent à leur époque les classiques de l'Âge d'Or du cinéma de Hong Kong. Bref, un film que l'on haïra profondément - pour son incohérence narrative élevée au rang d'art, pour le foutage de gueule que serait la psychologie des personnages, pour le délire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 décembre 2016

"Une Odysée Américaine" de Jim Harrison : vigoureux et drôle !

J'ai acheté "Une Odyssée Américaine" (titre français aussi crétin et mensonger que la photo de couverture de la peu scrupuleuse édition de poche J'Ai Lu) en 2010, pile au moment où j'étais bien fatigué de Jim Harrison après des années de fidélité à son œuvre. Ce petit bouquin de moins de 300 pages a donc attendu patiemment 7 ans que je le redécouvre à l'occasion d'un nième déménagement me forçant à reconstruire ma bibliothèque. Et bien sûr, ça a été un foutu coup de chance, pour moi comme pour "The English Major" (son joli titre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 décembre 2016

"Preacher - Sodome & Gomorrhe" (épisodes 13, 14 et 15) de Ennis et Dillon : Un tournant...

On assiste dans le onzième chapitre de "Preacher" à un véritable tournant, pris par le scénariste Garth Ennis, qui transformera cette série BD en objet culte... et ce pour de mauvaises raisons plutôt que de bonnes : le changement de comportement de Jesse Custer, le révérend, est véritablement brutal, puisque tous ses doutes existentiels (assez justifiés quand on est possédé par une entité maléfique, quand même…), toute sa mélancolie, tout ce qui en faisait un personnage attachant et mystérieux disparaissent… Et Ennis nous laisse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2016

"Premier Contact" de Denis Villeneuve : le cinéma du langage et de l'intelligence

J'ai assez conspué - pendant des décennies - les niaiseries de George Lucas et autres geeks fans de bêtises spatiales pour ne pas clamer mon bonheur de voir de plus en plus fréquemment des réalisateurs notables prendre à bras le corps des sujets ambitieux comme ceux que la grande littérature de Science Fiction affrontait à son âge d'or. Et même si le mètre étalon kubrickien (ou tarkovskien, puisque "Solaris" ne rend que peu de points à "2001") semble régulièrement inatteignable (on n'oubliera pas de sitôt l'échec de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 décembre 2016

"Le Testament de William S." de Sente et Juillard : The Da Spiri Code

Les tentatives successives de Yves Sente de doter la série post-Jacobs d'une identité différente - en abandonnant les aspects fantastiques / SF des récits originaux, et surtout en centrant les histoires sur le professeur Mortimer dont on découvre progressivement la vie "intime" - peuvent être légitiment critiquées par les fans fidèles de la géniale série, mais ont au moins le mérite de se distinguer d'un modèle désormais bien usé. "Le Testament de William S." reprend cette démarche (pour la dernière fois ?) puisque la seconde partie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2016

Séance de rattrapage : "Anomalisa" de C. Kaufman et D. Johnson

La première demi heure de "Anomalisa" fait partie des choses les plus dérangeantes et pourtant fascinantes vues ces derniers temps... et ce, peut-être d'autant plus si l'on a soi même le malheur de vivre une vie pareille entre avions, aéroports, taxis et hôtels : l'angoissant sentiment d'uniformité et d'aliénation (terme convenu mais ici valide) est incroyablement transmis, accentué par la technique employée, cette animation "frame by frame" de marionnettes, très originale au demeurant dans les choix d'un ultra-réalisme rarement vu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 décembre 2016

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T6 - l'Oreille Cassée"

L'amoureux de l'Amérique du Sud que je suis ne peux qu'apprécier cette "Oreille Cassée", qui n'est pas par ailleurs très aimée des lecteurs en général : après le réalisme politique du "Lotus Bleu", on reproche souvent à Hergé d'avoir cédé à la pression et d'avoir retranscrit la "gué-guerre" frontalière entre Bolivie et Paraguay dans un pays imaginaire ! Pourtant, l'intérêt fictionnel de ce San Theodoros un peu carnavalesque certes, c'est qu'il permet à Hergé d'y concentrer nombre de situations passionnantes, pittoresques ou... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 décembre 2016

Séance de rattrapage : "Détective Dee" de Tsui Hark

"Détective Dee" est un film de Tsui Hark. Et il nous offre donc tout ce que 90% des productions Tsui Hark nous ont offert depuis des décennies : du wu xia pian avec des combattants défiant toutes les lois de la pesanteur, des intrigues incompréhensibles, des effets spéciaux ébouriffants mais quand même un peu dégueulasses, des personnages caricaturaux mais sympathiques, et un rythme épuisant... Ah non, pas de rythme épuisant cette fois ! Comme si Tsui Hark s'était occidentalisé, avait abandonné son incroyable hystérie pour rentrer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 décembre 2016

"Do Hollywood" de The Lemon Twigs : A l'origine du meilleur du Rock,...

A l'origine du meilleur du Rock, il y a ces adolescents mal dans leur peau, dans leur famille ou dans leur milieu social, qui rêvent d'être quelqu'un d'autre en écoutant une musique qui vient d'ailleurs, d'un autre pays, d'une autre époque : on connaît tous le récit bouleversant des débuts de Jagger et Richards échangeant des 45T de blues. La bonne nouvelle, c'est que, malgré Internet, malgré la globalisation, malgré le retour de la morale et de la religion (ou peut-être à cause de tout cela...), ça continue. Ainsi, les deux frères... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2016

"Baccalauréat" de Cristian Mungiu : en un combat douteux...

"Baccalauréat", film plutôt célébré du célèbre Mungiu (et hop, une babiole cannoise de plus à exposer sur la cheminée !), est d'autant plus admirable formellement qu'il est douteux moralement (et politiquement)... à moins que ce ne soit l'inverse. Remarquablement filmé en plans séquences mobiles qui évoquent l'intelligence du cinéma des Dardenne (par ailleurs producteurs, il n'y a pas de hasards...), "Baccalauréat" impressionne surtout par son obstination dans le non-dit, le hors champ, l'irrésolu - qui frustrera sans doute bien des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :