10 février 2016

"Better Call Saul - Saison 1" de Vince Gilligan et Peter Gould : une première saison complexe et bouleversante

Ouaouh ! Qu'attendions-nous vraiment d'un spin off de l'excellentissime série "Breaking Bad", sinon un peu de "fan service", comme on dit aujourd'hui, autour d'un personnage secondaire pittoresque ? Et nous voici devant une première saison du même niveau que les dernières saisons de "Breaking Bad" (c'est dire la qualité !), avec la même intelligence de mise en scène, au service d'une construction narrative complexe, racontant des histoires à la fois triviales et exemplaires (pour le "mythe", on n'y est pas encore tout-à-fait...)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 février 2016

Le futur du Cinéma est Asie : "Memories of Murder" de Bong Joon-Ho (2003)

Et si "Memories of Murder" était l'un de ces films exceptionnels qui semblent meilleurs à chaque visionnage ? Sorti en France en 2004, à une époque où les bonnes nouvelles - les bons films - affluaient de Corée, qui avait tout du "nouveau pays du Cinéma", "Memories of Murder" ne ressemblait à rien de connu, surtout dans le genre déjà nauséabond du "film de serial killer". "Memories of Murder" était un vrai choc : on avait affaire, derrière un semblant d'enquête policière, annoncée comme adaptée de faits réels, à la peinture... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 février 2016

Réécoutons (et revoyons) les Classiques du Rock : "A long day's night" de Blue Öyster Cult (2002)

N'hésitons pas à le répéter, surtout parce que tellement peu de gens s'en sont rendu compte : le Blue Öyster Cult fut l'un des tous meilleurs groupes de "rock dur" (hard rock, heavy metal, etc.) de tous les temps. Le seul - OK, avec le Led Zep DANS UNE MOINDRE MESURE (je sais que je vais me faire beaucoup d'ennemis, là !), à avoir de grandes chansons, une vraie intelligence derrière les concepts "mis en scène" dans les chansons et les albums, un guitariste soliste hors pair (Buck Dharma), un chanteur à la précision et au phrasé... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2016

Le sexe sur grand écran : "Lunes de Fiel" de Roman Polanski (1992)

N'ayant pas lu le livre de Brückner, livre scandaleux à l'excellente réputation, j'avais abordé à l'époque le "dernier Polanski" avec une virginité bienheureuse, et j'avais été plutôt séduit par tout ce que "Lunes de Fiel" avait de scabreux, glauque et malaisant : je pensais y retrouver le Polanski que nous aimions, celui de "Rosemary's Baby", de "Repulsion" ou - surtout - du "Locataire". Revoir "Lunes de Fiel" avait mis à mal cette bonne impression, parce que transparaissait clairement, une fois passé le choc, tout ce que le film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 février 2016

Declan McKenna à l'Olympia (Paris) le 3 février 2016, en première partie de Foals

20h20 : un quatuor très, très jeune apparaît sur scène : Declan McKenna présente les deux jeunes filles (guitare et batterie) et le bassiste qui l'accompagnent comme "son groupe"... et il utilisera le "je" tout au long de la demi-heure d'un set ma fois assez excellent. Il est donc clair - arrogance ou non - que c'est lui qui compose, commande et chante. D'ailleurs il nous présente l'une des chansons comme un titre qu'il a publié quand il avait 15 ans (mais quel âge a-t-il aujourd'hui ? Il n'en paraît guère plus ! En fait, vérification... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 février 2016

Séance de rattrapage : "The Rover" de David Michôd

On sait que dans tout Art, la caractéristique la plus évidente de la "décadence" est la prépondérance de la forme sur le contenu, ou plutôt un formalisme extrême qui fait que la forme n'est plus au service du fond, mais constitue l'objectif primordial de l'artiste. Pour le 7ème Art, cette situation critique, anticipée dès la fin des années 80 par l'offensive des "pubards", a même largement contaminé le cinéma dit "d'auteur" : si Michôd n'est heureusement pas atteint au même degré que l'ignoble Iñarritu, il régresse néanmoins... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 février 2016

Foals à l'Olympia (Paris) le 3 février 2016

21h20 : le niveau d’excitation dans la salle est très élevé, je ressens autour de moi, et en moi, cette sensation électrique qui, je trouve, se fait de plus en plus rare. Ce soir, c’est un GRAND groupe que nous allons applaudir, je le sais déjà avant que Foals attaque la première note de sa première chanson. Et quelle chanson ! Snake Oils, l’une des bombes de « What Went Down », le dernier et puissant album de Foals : d’emblée, ça bombarde grave, c’est du lourd, comme on dit aujourd’hui ! Tout le monde... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 février 2016

Promenade à travers la discographie de Bowie : Heathen (2002)

"Hours..." avait été une vraie déception, un retour inattendu, après les ambitieux - et réussis - "1. Outside" et "Earthling", à une sorte de pop rock tranquille et pas très inspiré. Disons-le tout de suite, "Heathen", même s'il suit le même chemin, met la barre bien plus haut : des compositions qui se tiennent honorablement, même si l'on est encore loin du génie des années 70-80, évidemment, un chant classieux de crooner post-moderne finalement souvent irrésistible (même si moins de distance - le "problème" habituel de Bowie -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 février 2016

"Spotlight" de Thomas McCarthy : hawksien ?

Mais qui est donc ce monsieur McCarthy, qui nous offre une œuvre aussi roborative et accomplie que "Spotlight" ? Sur un sujet aussi passionnant, mais forcément casse-gueule (risque de sensationnalisme, menace de sentimentalisme), que "l'épidémie psychiatrique" globale de pédophilie au sein de l'Eglise Catholique et la complicité implicite du "système", McCarthy semble avoir pris toutes les bonnes décisions : parler de l'enquête, de l'enquête et encore de l'enquête, seulement de l'enquête. Montrer les dommages cruels causés aux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 février 2016

"Blackstar" de David Bowie : David et moi

C'est bien simple, je dois une fière chandelle à David. En 1972, avec "Ziggy", un disque qu'il avait écrit pour moi, et juste pour moi, je le sais - n'allez pas me essayer de me convaincre du contraire ! - il m'a sauvé. De la banalité, des chemins déjà tout tracés, de l'ennui, de la peur aussi. J'ai rencontré Vincent à Londres et nous avons vécu tous deux 3 semaines au rythme de "Ziggy", entrant chez des disquaires toutes les trois heures pour l'écouter et pouvoir continuer à respirer. J'ai ensuite perdu la trace de Vincent mais ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,