23 juin 2020

"Hors-Saison" de James Sturm : amour et politique aux USA

Depuis l’immense "Maus", on sait que la représentation animalière de situations humaines dramatiques, psychologiquement ou physiquement éprouvantes, loin d’affaiblir l’impact d’un récit sur le lecteur, le rend encore plus marquant. Est-ce parce que le récit – très réaliste, très précis – se double automatiquement d’une représentation symbolique qui offre la simultanéité d’un premier degré – où l’on souffre avec les protagonistes – et d’un second, un véritable espace de réflexion dans ce léger recul que permet l’absence de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 juin 2020

"Look Alive" par The Stroppies : pas gai d'avoir 20 ans en 2020 !

2019 avait vu la remarquable apparition des Stroppies, jeunes Australiens perpétuant la tradition « locale » d’une indie pop allègre et lumineuse, qui nous renvoyait, mais sans nostalgie, aucune aussi bien aux « enfants du Velvet » qu’à l’énergie de la scène néo-zélandaise des années 90. Et leur réjouissant Whoosh ! avait échoué juste au pied du podium des albums indispensables de l’année. Pas si mal pour un groupe qui affirmait vouloir créer une « musique ouverte, avec une approche de collage aléatoire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juin 2020

Revoyons les classiques du Cinéma : "Sorcerer (le Convoi de la Peur)" de William Friedkin

Le destin du "Convoi de la Peur" est singulier : il fut injustement descendu en flammes par la critique quasi unanime à sa sortie sur les écrans en 1977, alors qu'il s'agissait d'un film, certes ambitieux de par les moyens mis en oeuvre pour son tournage - en Israël, à Paris, à New-York et dans la jungle du sud du Mexique, censé figurer la Colombie - ainsi que par son pessimisme profond, typique d'une époque de désillusion des intellectuels américains vis à vis de leur pays embourbé au Vietnam, mais fondamentalement typique du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2020

"Space Force - Saison 1" de Greg Daniels et Steve Carell : The Space Office

Décidément, Greg Daniels, renommé showrunner de la sympathique version américaine de "The Office", est partout en ce moment ! Sur Amazon Prime Video avec le "Upload", et maintenant sur Netflix avec ce "Space Force", créé qui plus est avec l'aide de son complice Steve Carrell. "Space Force" a bien des points communs avec "Upload", et tout d'abord un concept fort comme point de départ : ici, l'Amérique trumpienne se relance à la conquête de l'espace sur un coup de tête de son président, avec aux commandes une bande de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 juin 2020

"Lâcher prise", le dernier tome de Ralph Azham de Lewis Trondheim : la disparition

Aimer "Ralph Azham" a été difficile. Alors qu'on attendait, qu'on espérait, une série du niveau du "Donjon", heroic fantasy humoristique oblige, on a dû rapidement déchanter devant une histoire qui s'est enfoncée rapidement dans une confusion qui lui aura été presque fatale. Il aurait sans doute fallu relire, à chaque nouveau tome, tous les précédents pour espérer y comprendre quelque chose : pourtant, ceux qui se sont livrés à cet exercice - qui est un véritable témoignage d'amour - ont fini par avouer qu'ils ne s'y retrouvaient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 juin 2020

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Ragged Glory" (1990)

"Ragged Glory" faisait suite au retour inattendu du Loner sur le devant de la scène avec la paire "Eldorado" et "Freedom", après la majeure partie d'une décennie "perdue" (ou tout au moins d'errances pour le moins déstabilisantes...) : Crazy Horse, le vrai, qui avait déjà pointé maladroitement son museau sur l'inégal "Life" (un album sous-estimé qui permettait à Neil d'expérimenter sans aucune retenue ni élégance son retour à l'électricité brutale...), était de retour. A sa sortie, cet album fit l'effet d'une bombe, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juin 2020

KIM à la maison le samedi 6 juin : pour l'amour de la musique...

Plus de concerts depuis 3 mois ! Pire, a priori rien de possible avant quelques mois encore… le manque de musique live s’accentue de jour en jour, se mue en une sorte d’angoisse sourde. Quelle solution ? Difficile de considérer les sessions “confinement” retransmises sur les réseaux sociaux, aussi sympathiques soient-elles, comme une véritable alternative au contact direct avec le musicien… Pourquoi ne pas organiser un concert à la maison, puisque c’est une pratique qui se répand ? Et puis on a l’impression de pouvoir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juin 2020

"Science Fiction" par Thee MVPs : Movement, Volume, Power, Speed ?

Il n’est pas facile de répondre aux critiques qui s’accumulent contre le Rock actuel, qui serait englué dans la nostalgie, peu imaginatif, et surtout fermé aux « innovations » apportées par le hip hop et la « pop commerciale » : comment ne pas nous-mêmes douter quand, semaine après semaine, s’accumulent les albums – certains excellents, là n’est pas la question – qui rejouent, même en le modernisant, en l’actualisant, un post-punk qui a désormais au moins quarante ans d’âge ! La situation paraît encore... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 juin 2020

"Jusqu'au déclin" de Patrice Laliberté : Homo homini lupus est

Puisque la plateforme Netflix poursuit sa politique de développement d’un cinéma de genre « international » en finançant les films de jeunes réalisateurs à travers le monde, et puisque la perspective d’un effondrement, ou du moins d’un déclin, de notre civilisation est devenue d’actualité avec la pandémie du Covid19, il est difficile de ne pas être intéressés par le premier « film Netflix » venu de nos chers cousins québécois ! "Jusqu’au Déclin" ("The Decline", en langage « global ») est le premier long-métrage de Patrice... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2020

"Homeland - Saison 8" : l'adieu à Carrie...

Au cours de sa seconde partie, une fois abandonné son thème initial de l'infiltration de l'Amérique par les idées terroristes, "Homeland" a oscillé de manière de plus en plus incohérente entre un pôle vertueux, celui de la description mi-fascinée, mi-horrifiée des jeux mortels entre espions, politiciens et pays alliés ou ennemis (son penchant "John Le Carré"), et un autre, évidemment plus gênant, car outrancier et assez naïf, consistant à sombrer dans le spectaculaire façon "24 Heures Chrono", avec complots à la Maison-Blanche et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,