07 avril 2018

"Goat Girl" de Goat Girl : dans l'enclos...

C’était il y a un an et demi environ, le 18 novembre 2016, et nous nous pressions à la Boule Noire pour découvrir sur scène Goat Girl, tout jeune groupe féminin venu de Londres, porté par un joli buzz naissant. Hélas, les 25 minutes de leur set largement décevant furent l’occasion de découvrir un groupe assez maladroit (concours de bévues sur scène…) mais surtout enfermé dans une attitude arrogante (à moins que cela n’ait été de la timidité ?), et incapable de capitaliser sur quelques chansons un peu plus intenses qui laissaient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 avril 2018

"Boarding House Reach" de Jack White : Freewheelin' Jack...

Jack White, au cours de sa déjà longue carrière, a fait tout son possible pour que nous le considérions à la fois comme un hurluberlu constamment à la recherche d'idées bizarres - mais en général plutôt drôles - et comme l'un des ultimes gardiens du temple de l'orthodoxie blues. Ce mélange paradoxal entre un n'importe quoi cartoonesque et un incroyable talent musical poursuivant l'héritage des plus grands musiciens nous a donné l'impressionnante œuvre des White Stripes, que l'on peut considérer avec le recul comme l'une des plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 avril 2018

"Black Mirror - Saison 1" de Charlie Brooker : Arcade Fire

L'explosion technologique des deux dernières décennies et son impact sur la société, mais également les mutations qu'elle provoque dans le corps, l'esprit, voire l'âme humaine, est probablement l'un des sujets les plus importants de notre époque. Le cinéma s'y confronte régulièrement, mais l'utilise plus comme un ressort scénaristique qu'autre chose, à quelques belles exceptions près ("Her" vient naturellement à l'esprit)... "Black Mirror", la série "d'anticipation" anglaise a droit à tout notre intérêt et notre respect pour se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 avril 2018

"Bright" de David Ayer : le seigneur des haineux

En bon contemporain de Jean-Luc Godard, j'ai bien souvent fustigé les "professionnels de la profession" livrant des films bien faits mais sans âme ni ambition "artistique". L'arrivée de nouveaux acteurs dans le Cinéma comme Amazon et surtout Netflix, indépendants vis à vis d'un système hollywoodien sclérosé dans ses enfantillages, et surtout bénéficiant d'un nouveau mode de distribution, a pu laisser espérer un peu d'air frais dans le cinéma populaire américain, et l'apparition de "films de niches", pointus et ambitieux. Or ce qu'on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2018

The Limiñanas au Trianon le jeudi 29 mars

20h45 : The Limiñanas ne sont plus un duo, ce soir ils sont sept (7 !!) sur scène. Au premier plan, autour de Marie dont le petit kit est planté glorieusement en plein milieu, et de Lionel, un chanteur à droite, une chanteuse à gauche, puisque Marie et Lionel ne chantent pas, rappelons-le. Derrière ce quatuor, pas moins que deux guitaristes et un bassiste : ce soir, réjouissons-nous, amateurs de gros son (trois guitares électriques à la foi sur certains morceaux, ça décoiffe !), on ne fera pas dans le minimalisme ! Et tout de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mars 2018

"Altered Carbon - saison 1" de Laeta Kalogridis : "Nevermore ! Nevermore !"

Nouveau produit de la boulimie de Science-Fiction de la maison Netflix, "Altered Carbon" est une série qui intrigue par l'ambition de son thème central : l'immortalité par le remplacement du corps, et son impact sur la psyché et sur la société - on peut d'ailleurs penser à l'oublié "Zardoz" de Boorman... Il est indéniable que le traitement assez poussé du concept d’interchangeabilité des corps donne lieu à nombre de scènes intéressantes, troublant intelligemment les notions d’âge et de sexe (ce micro-récit réellement stimulant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mars 2018

"Sans défense" de Harlan Coben : Auto-tamponeuses

Finalement lire un petit Coben (en VO surtout si possible, la traduction rendant encore plus "putassière" l'écriture à la truelle du soi-disant "maître du thriller") tous les 2 ans permet de supporter les poncifs et la provocation réactionnaire et d'apprécier à nouveau le tour en auto-tamponneuse. "Home" fait partie de la série des "Myron Bolitar", finalement plus sympathique que les polars "sérieux" de Coben, même si elle partage largement le même genre d'intrigue mélangeant systématiquement retour inopiné du passé et traumas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mars 2018

Séance (tardive) de rattrapage : "Love & Friendship" de Whit Stillman

Il y a dans "Love & Friendship" à peu près tout ce que j'aime quand on parle du genre difficile du "film en costumes" : Jane Austen comme point de départ (soit quand même l'un des auteurs majeurs du XVIIIème siècle, n'en déplaise aux forcenés de la littérature française), une attention légitime portée aux dialogues plutôt qu'aux décors, un vrai réalisme dans les lieux, les cadres, les comportements. Tout cela est indiscutablement à mettre au crédit de Whit Stillman qui évite habilement les pièges de la reconstitution embaumée et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2018

Editors à l'Olympia le vendredi 23 mars

21h00 : la belle salle de l’Olympia est pleine à craquer et bruisse d’un indiscutable sentiment d’excitation générale. Même si le public n’est pas tout jeune, je dois admettre que Editors a atteint un certain niveau de popularité, et que sa métamorphose électronique lui a été bénéfique sur ce point-là. Le rideau se lève sur une scène décorée de manière assez impressionnante par une accumulation de formes métalliques vaguement menaçantes. Editors reste basé sur son trio initial, le massif Russell Leech à la basse sur la droite, le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mars 2018

Public Service Broadcasting à l'Olympia le vendredi 23 mars, en première partie de Editors

20 h 00 : Public Service Broadcasting, ce sont trois Anglais plus un écran sur lequel sont projetés des clips video - disons "historiques" - qu'ils illustrent par un accompagnement instrumental, généralement complété par des extraits de vieux enregistrements de discours de propagande ou de publicités télévisées… Bref un truc furieusement conceptuel, probablement assez “tongue in cheek”, puisque J. Willgoose Esq. (si, si !), un ex producteur de BBC World Service, prétend, je cite, « vouloir apprendre des leçons du passé au travers... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,