25 novembre 2020

Revoyons les classiques du cinéma : "Pour Une Poignée de Dollars" de Sergio Leone (1964)

Ressorti dans les salles françaises au début des années 70, dans le sillage du succès énorme (bon, j'exagère, mais on parle là du film qui m'a le plus marqué dans mon enfance...) du génial "Il était une fois dans l'Ouest", "Pour une poignée de Dollars", le second film de Leone que je voyais, avait été pour moi - je n'avais pas encore quatorze ans - une sévère déception ! Depuis 1964, le film a beaucoup vieilli, et on note avec le recul pas mal d'incohérences et de facilités dans le scénario, recopié, on le sait, sur le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 novembre 2020

"Don Vega" de Pierre Alary : aux racines du mythe...

Zorro ! Ah, Zorro ! Création géniale datant de 1919 (l’écrivain Johnston McCulley en est responsable, même s’il est désormais bien oublié), Zorro, sa cape, son masque, son sombrero espagnol, son fouet, son engagement secret d’aristocrate en faveur des opprimés dans une Californie qui était encore sous contrôle espagnol, ont longtemps fait partie de l’imaginaire enfantin, ou même adolescent dans le monde entier, avant d’être ringardisé au cours des dernières décennies par l’explosion de la popularité des super-héros… Même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 novembre 2020

"Irresponsable - Saison 2" de Frédéric Rosset : mère(s) et fils

On peut avoir deux points de vue diamétralement opposés sur la seconde saison de "Irresponsable", le problème étant que les deux sont valides : d'une part, il est indéniable que l'on rit beaucoup moins dans cette seconde livraison de dix épisodes, qui n'apportent pas grand chose de nouveau à l'idée de départ ; de l'autre, en délaissant le registre de la franche comédie, les auteurs (Frédéric et Camille Rosset) ont réussi à creuser les personnages, à les enrichir, à aller vers une certaine vérité qui élève plutôt le niveau... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2020

"The Four Five Three" par The Jacques : la relève ?

Il y a maintenant longtemps qu’on désespère du Rock britannique dans son ensemble, naguère si brillant, et qui ne produit désormais plus que quelques micro-explosions très occasionnelles. On a en outre appris à se méfier des émerveillements d’une presse musicale anglaise en pleine déliquescence. Alors, on peut prendre le premier album de The Jacques, groupe londonien (mais aux origines galloises, ce qui explique peut-être quelque chose…), un album attendu depuis longtemps puisque le groupe existe depuis 2014, au choix, comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2020

"La Mécanique Lucas Belvaux" de Quentin Mével et Louis Séguin : Faire des films qui parlent de notre époque...

On aime surtout le cinéma de Lucas Belvaux grâce à la réussite étonnante de son ambitieuse trilogie datant de 2002, "Un Couple Epatant" / "Cavale" / "Après la Vie", coup de maître en termes de mélange des genres, de réflexion théorique sur le cinéma et les personnages, et de… plaisir pour le spectateur. Il nous faut bien admettre que tous ses autres films nous ont semblé à un moment ou un autre être un tout petit peu inférieurs à ce qu’ils auraient pu être. C’est donc avec une surprise vite teintée d’émerveillement qu’on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2020

"Return to Greendale" de Neil Young : "Soyons la Pluie"

« Grandpa said to cousin Jed / Sitting on the porch / “I won't retire / But I might retread / Seems like that guy singing this song / Been doing it for a long time / Is there anything he knows / That he ain't said?” » (Grand-père a dit à son cousin Jed / Assis sur le porche / « Je ne vais pas prendre ma retraite / Mais je pourrais bien me remettre en marche / On dirait que ce type qui chante cette chanson / ça fait un bail qu’il le fait / Est-ce qu’il y aurait quelque chose qu'il sait / Et qu'il ne nous dit pas ? ») On... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2020

"L'Arabe du Futur - 5." de Riad Sattouf : Riad, Lovecraft et Kurt Cobain...

La couverture du Tome 5 de l’Arabe du Futur annonce…la « couleur » : le bleu français (bleu, blanc et rouge sont les couleurs de ce nouveau volume) ou bien plutôt breton, a remplacé le vert de l’islam, de la Syrie, des origines et du père, disparu à la fin du tome 4 en enlevant le jeune frère de Riad. Ses 176 pages nous raconterons donc la vie à Rennes du jeune Riad Sattouf, au sein d’une famille dévastée par la disparition de l’enfant, et aussi, heureusement, pour lui, dans son collège, puis son lycée, où il connaît... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 novembre 2020

"Stillness" de Laetitia Shériff : le miroir électrique

Laetitia Shériff est une superbe anomalie au milieu de la scène Rock française. C’est d’abord quelqu’un dont (trop) peu de gens ont entendu parler, et qu’encore moins (malheureusement) ont écouté (On peut d’ailleurs rejeter la faute sur elle, Laetitia, dont le dernier album, "Pandemonium, Solace and Stars", remonte à plus de 5 ans déjà !), mais c’est une artiste que chaque personne qui l’a écoutée porte aux nues ! C’est aussi quelqu’un qu’on compare abondamment à tout ce qui se fait (et qui s’est fait) de mieux dans le Rock... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 novembre 2020

"Le Jeu de la Dame" de Scott Frank : la sicilienne

Moi qui ne suis jamais le dernier à ironiser sur le fait que trop de films aient besoin d'utiliser la béquille du "inspiré de faits réels" pour asseoir leur crédibilité, me voilà devant une œuvre dont je me suis dit que la seule vraie faiblesse était que son extraordinaire histoire ne soit pas réelle... tant elle est belle, tant on a constamment ENVIE D'Y CROIRE ! Série TV sur les échecs, passionnante comme un thriller d'espionnage, bénéficiant d'une mise en scène au cordeau et d'une reconstitution historique impeccable, récit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2020

"On the Rocks" de Sofa Coppola : Shaken, not Stirred !

On a coutume de faire un bien mauvais procès à Sofia Coppola : celui d'être seulement une "fille de...", une nantie vivant dans un monde de luxe loin de la réalité, seulement capable de filmer cet univers-là. C'est oublier bien vite que le cinéma est, la plupart du temps, un Art du rêve qui nous transportera une heure trente durant dans une autre vie, où l'on remplace les nuggets du McDonald's mangées froides en baissant son masque chirurgical sur le parvis de la Défense balayé par un vent glacial, par une rapide... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,