08 juin 2018

"Psychokinesis" de Yeon Sang-Ho : Dakgangjeong-Man

Dernier Train pour Busan, son mélange de genres réussi – comme c’est souvent le cas, il faut l’admettre, dans le cinéma sud-coréen - et sa belle énergie nous avaient quand même laissés avec quelques doutes quant au talent de Yeon Sang-Ho, la faute surtout à la lourdeur de ses scènes « sociales ». Et ce n’est pas ce Psychokinesis, film-Netflix qui plus est, qui les lèvera, puisqu’on parle cette fois d’une réussite beaucoup plus discutable : en faisant intervenir dans un contexte socio-politique chargé un père... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 juin 2018

"Glory Owl 3" de Mandrill Johnson et compagnie : pour les fans de Pierre la Police

Les strips (un gag en quelques cases alignées, mais pas que…) de Glory Owl – où le « hibou » a donc remplacé le « trou » du voyeur, mais la gloire n’en est que plus euh… glorieuse – paraissent depuis près de 4 ans en version papier, après avoir émerveillé la populace avide de défécations sauvages ou de turlutes sataniques lors de leur première publication sur le Net. Les plus gravement malades d’entre nous se précipiteront sur cette troisième livraison, qui s’apparente autant à la nouvelle attaque d’une maladie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juin 2018

Revoyons les classiques de la SF : Mars Attacks de Tim Burton (1996)

A sa sortie, en 1996, nous ne savions pas que ce petit OVNI qu'était "Mars Attacks" marquait plus ou moins la fin de la meilleure période créatrice de la carrière de Tim Burton. Nous avions été enthousiasmés par cet hilarant et terrible règlement de comptes avec la bêtise américaine, surtout lorsqu'elle se transforme en politique : pas si loin finalement du travail que Kubrick avait réalisé avec son génial "Docteur Folamour" (mais sans l'apocalypse finale, ou alors une pure apocalypse de l'intelligence...), ce film représentait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juin 2018

The Legendary Tigerman au Café de la Danse (Paris) le lundi 28 mai

21 h : Configuration groupe pour le projet de Paulo Furtado – ce qui est semble-t-il le cas depuis quelques années déjà -, et c'est évidemment très bien comme ça ! Paulo à la guitare et au chant, un peu caché derrière un volumineux double micro juste à ma droite, plus un trio basse - batterie - saxo qui va jouer serré et pugnace tout au long de la soirée. Paulo a un look un peu décati, vu que l'approche de la cinquantaine ne lui a pas fait plus de bien qu'à nous, et la moustache façon balais-brosse qu'il arbore désormais ne cadre pas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juin 2018

"Orange is the New Black" de Jenji Kohan : belles plantes

Aborder "Orange Is the New Black" avec 5 ans de retard nous protège évidemment du buzz qui avait accompagné, pour le meilleur et pour le pire, l'une des premières séries Netflix. Mais ne nous protège pas de nos attentes vis à vis d'une nouvelle création de Jenji Kohan dont on avait adoré - du moins le temps des premières saisons - la virulente et hilarante "Weeds". Sans même parler de l'ombre l'écrasante de "Oz" qui va planer pour longtemps sur toute tentative de chronique de la vie carcérale ! Par rapport à ces deux références... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mai 2018

"La Partition de Flintham" de Barbara Baldi : lumière dans la nuit

Une bonne BD peut-elle atteindre à la "grandeur" par la seule force de son dessin ? Le sens commun suggère que non, bien sûr, puisque la dictature du scénario tout-puissant nous a depuis longtemps convaincus d'exiger aussi une bonne histoire. Mais voilà que cette "Partition de Flintham" arrive pour ébranler nos certitudes. Premier livre d'une visiblement brillante illustratrice italienne, Barbara Baldi, ce livre nous envoûte, nous enchante, nous promène, simplement (?) à l'aide de ses images sublimes, sombres aquarelles rendant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 mai 2018

Séance de rattrapage : "Detroit" de Kathryn Bigelow

"Detroit" est d'abord un film nécessaire, alors que les crimes de la police américaine contre la communauté noire se sont multipliés, peut-être du fait du sentiment d'impunité qu'a fait naître l'administration Trump. Que cela soit la brillante et célébrée réalisatrice Kathryn Bigelow qui se soit lancée dans ce projet, basé sur un fait divers horrifique situé durant les émeutes ayant enflammé Détroit en 1967, est indéniablement un gage d'efficacité (... même si, comme pour le superbe "Zero Dark Thirty", le scénario extrapolant à partir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mai 2018

Car Seat Headrest au Trabendo (Paris) le 26 mai

21h00 : Will Toledo rentre sur scène, et vient se poster au centre derrière un mini clavier sur lequel il lance une intro quasi électro, fascinante, excitante. Autour de lui, son supergroup se met en place. Supergroup, oui car nous avons droit ce soir à Car Seat Headrest moins Ethan (le talentueux guitariste, fatigué de tant tourner, se reposerait…), plus Naked Giants, avec Gianni et Grant tous deux aux guitares. Et ça, ça va faire beaucoup de différence, et nous offrir le meilleur set de Will Toledo que j’aie pu voir jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2018

Naked Giants en première partie de Car Seat Headrest au Trabendo le 26 mai

On ne célébrera jamais assez les vertus du bruit quand il sort d'un ampli de guitare poussé à fond, et quand le type au manche n'en est pas un (de manche). On ne répétera jamais non plus assez qu'un bon vieux power trio des familles (guitare + basse + batterie) reste la manière la plus magistrale de faire du rock. Ce soir au Trabendo, en 45 minutes, Naked Giants ("a band from Seattle", comme ils le clament avec fierté, et ils ont raison…) nous ont rappelé quelques évidences du même tonneau. Et nous ont du même coup donné beaucoup,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mai 2018

"Tranquility Base Hotel + Casino" de Arctic Monkeys : Dark Side of the Moon

Nous nous plaignons trop des groupes et des artistes qui répètent ad lib la même formule pour venir nous lamenter aujourd'hui lorsqu'une icône planétaire du rock indie comme Alex Turner sort de son chapeau un album aussi surprenant que ce "Tranquility Base Hotel + Casino", surtout après avoir déjà baladé ses Arctic Monkeys sur les pistes poussiéreuses derrière l'ami Josh Homme, et ensuite exploré un rock-soul élastique finalement assez loin des bases anglaises du groupe. Imaginez un peu : un concept album (!) sur la colonisation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,