17 mai 2017

"Tuer les Gens" de VedeTT : spleen et idéal

On méprise beaucoup trop souvent et trop facilement le travail - et l'inspiration - de nos artistes et groupes hexagonaux, souvent relégués au rang de copies moins inspirées d'originaux anglo-saxons, pour ne pas parler de notre plaisir de découvrir en live un groupe original à l'occasion d'une première partie qui s'avérera au final plus roborative que l'artiste "principal" de la soirée. Deux mots échangés avec Nerlov à la fin du set, et le CD du groupe (plus exactement du projet solo de Nerlov déguisé en groupe) échangé contre un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 mai 2017

Le cinéma de fou furieux de William Friedkin : Killer Joe (2011)

L'une de mes (nombreuses) théories sur la cinéphilie, c'est qu'il existe des moyens scientifiques de déterminer si quelqu'un est un vrai cinéphile ou simplement un amateur, comme par exemple de voir ses réactions aux derniers films de Brian De Palma... ou, sans doute encore plus décisif, son enthousiasme (ou absence de...) devant un film de Friedkin, quand même l'un des réalisateurs les plus splendidement déviants que Hollywood nous ait jamais donnés. "Killer Joe" cumule a priori toutes les tares qui font qu'on hait un film : un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2017

"Just Kids" de Patti Smith : a career of evil ?

Il y a deux bonnes raisons de vouloir lire ce "Just Kids", autobiographie de la grande Patti Smith se concentrant sur ses jeunes années de bohème, sa relation avec Robert Mapplethorpe et l'émergence de son talent : soit l'on aime les belles histoires d'amour hors du commun - et cette passion si singulière entre Patti et Robert, décrite avec une légèreté, une pudeur et une sensibilité remarquables, a tout de l'un de ces Amours de légende -, soit on a été contemporain, comme moi, de ces années d'effervescence créative incroyable que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2017

La culture des navets dans la Police française : "Raid Dingue" de Dany Boon

Godard aurait dit à peu près "qu'il vaudrait toujours mieux regarder un mauvais film américain qu'un mauvais film ouzbek" : l'état du cinéma français fait que malheureusement cet aphorisme vaut désormais pour notre production nationale... Moi qui critique souvent violemment la comédie populaire américaine pour sa vulgarité et son conformisme, je viens de me prendre une bonne leçon en regardant ce "Raid Dingue" - qui a, si je ne me trompe, été un succès raisonnable : résultat, cinq minutes de romcom acceptables - grâce à une certaine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mai 2017

Célébrons éternellement le génie d'Hergé : "Tintin T14 - Le Temple du Soleil"

La guerre est finie, les collaborateurs autour de Hergé sont poursuivis, condamnés, et même si lui-même est - assez logiquement - acquitté, il a senti le vent du boulet. Il faut reprendre une existence "normale" alors que le monde est toujours au fond du trou. Hergé trompe sa femme avec une très jeune fille. Il perd l'appui du fidèle Jacobs, dont la propre carrière décolle. Hergé déprime, il envisage de partir vivre en Argentine. Justement, il a donné suite à l'énigme fantastico-policière des "7 Boules de Cristal" sur ce même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 mai 2017

Séance de rattrapage : "La Fille Inconnue" des Frères Dardenne

A la différence de la majorité des films des Dardenne, "La Fille Inconnue" a été reçue avec indifférence, voire un peu de déception condescendante lors de sa présentation à Cannes et de sa sortie en salle. C'est que, incontestablement, on n'y retrouve pas (plus ?) complètement les traits désormais habituels du "cinéma d'auteur" de nos frères belges favoris, un cinéma qui semble évoluer vers une plus grande neutralité encore dans la description de situations à la fois "banales" et pourtant à fort potentiel dramatique. Sa magnifique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mai 2017

Future Islands à l'Elysée Montmartre le mardi 9 mai

20h50 : Herring nous a fait attendre un peu- le set devant théoriquement démarrer à 20h40 -, mais je suis entouré au premier rang de vrais fans du groupe, de ces fans de la première heure qui sont déjà "au taquet" (ce sont eux qui le disent…). Moi qui ne connaît que les deux derniers albums du groupe, je ne la ramène pas trop, d'ailleurs ! Future Islands, c'est donc un des rares groupes de rock qui se passe complètement de guitare : la formule est ici claviers + basse + batterie, mais on sait tous désormais que l'arme secrète du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2017

La culture des navets chez les Dieux de la Mort : "Death Note : Light Up The New World" de Shinsuke Sato

Rappelons-nous un instant du bonheur, de l'excitation que nous avions ressenti devant l'intelligence brillante des premiers chapitres de "Death Note" - le manga, et avouons qu'on se lance dans le visionnage improbable de ce nième film de la franchise, se passant 10 ans après la conclusion du duel titanesque entre Light et L., avec l'espoir de retrouver, même quelques minutes seulement, la fulgurance de ces jeux mentaux et la pertinence des questions éthiques qu'ils engendraient. Évidemment, il ne reste plus malheureusement à ce stade... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mai 2017

"End of Watch (Fin de Ronde)" de Stephen King : the Suicide Prince

Au delà de sa remarquable et semble-t-il inépuisable imagination, au delà de son talent littéraire enfin reconnu, Stephen King réussit régulièrement à être un auteur étonnamment pertinent dans ses charges contre les dysfonctionnements sociétaux, qu'il déguise non sans pudeur en thrillers horrifiques. On l'a connu par exemple dénonciateur acharné des violences conjugales, ou encore sonneur d'alarme quant aux risques possibles de l'usage intensif du téléphone portable... "End of Watch" conclut la trilogie "Mr. Mercedes / Finders... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mai 2017

Séance de rattrapage : "Manchester By The Sea" de Kenneth Lonergan

La première partie de "Manchester by the Sea" fait partie des plus belles propositions de cinéma que j'aie vues depuis longtemps : cette description patiente et empathique du calvaire d'un homme comme "absent au monde", qu'un cruel jeu du destin ramène sur les lieux de son "crime", entrelacée avec des flashbacks de plus en plus intrigants, jusqu'à une révélation stupéfiante qui révèle l'ampleur de cette catastrophe émotionnelle que nous ne faisions que soupçonner jusqu'alors, c'est vraiment du beau, du très beau cinéma. Un film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,