08 août 2019

White Fence au Petit Bain (Paris) le mardi 8 août

21h40 : Tim Presley, l’ex-punk Californien recyclé dans le psychédélisme lo-fi, très peu connu dans nos contrées, même s’il fait rappeler qu’il a fait brièvement partie de The Fall (eh oui !) et qu’il est un grand ami de Ty Segall, est entouré ce soir d’un nouveau groupe officiant sous le nom de scène de White Fence : cinq musiciens, dont deux guitaristes, un claviériste qui dégainera rapidement également sa six cordes (ce qui nous offrira des passages flamboyants à quatre, oui quatre guitares électriques !) et une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 août 2019

"Neverwhere" de Neil Gaiman : boredom / moderob

Il n'y a guère qu'une chose à dire sur ce pensum, qui m'est tombé des mains à de nombreuses reprises avant que j'arrive à le terminer : "Neverwhere" dégage un profond ennui. Après une introduction amusante, avec son personnage inadapté qui devient "transparent", et avant une conclusion correcte - un peu d'action, certes stéréotypée, autour de la révélation, pas trop inattendue, de l'identité du "grand méchant" - , il faut avaler des pages et des pages sans aucun intérêt sur l'interminable ballade de freaks caricaturaux, réduits par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 août 2019

"Hotel Last Resort" de Violent Femmes : essentiel ?

En 2013, les Violent Femmes, l’un des groupes les plus littéralement extra-ordinaires des années 80, se reformaient. Les premières écoutes de We can do anything, leur album de 2016, nous avaient filé un sacré coup de bourdon : nos Violent Femmes adorées – celles des deux premiers albums, inoubliables – étaient de retour, avec ce son si caractéristique (country punk, qu’on appelait ça à l’époque…), avec cette voix tellement reconnaissable de Gordon Gano. Mais, derrière la forme, impeccable, on ne retrouvait plus grand chose de ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 août 2019

'Good Omens" de Neil Gaiman : all you need is love (love is all you need)...

Après l'adaptation assez discutable de son fameux "American Gods", Neil Gaiman s'est donc occupé lui-même de la série tirée de son livre "Good Omens" - coécrit avec Terry Pratchett... pour un résultat paradoxalement pas si différent, et pas forcement bien meilleur... Comme toujours (?) chez Gaiman, on a affaire ici à un univers foisonnant de créatures plus ou moins mythologiques - enfin inspirées de la mythologie, ici les clichés chrétiens du Paradis et de l'Enfer -, qui se livrent une guerre largement larvée (ce qui évite... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 août 2019

"Wonderland, le Royaume sans Pluie" de Keiichi Hara : le royaume sans vie

Une ombre plane sur l'animation japonaise : celle de Miyazaki, dont on attend toujours les dignes successeurs, et dont l'œuvre immense continue à revenir hanter une large part du cinéma contemporain. Ainsi, on pensait que Keiichi Hara, dont on avait apprécié en particulier "Colourful", explorait des territoires suffisamment différents pour ne jamais avoir à souffrir de la comparaison avec le vieux génie. Et voilà qu'il nous revient avec ce "Wonderland, le royaume sans pluie", que l'on ne peut décrire - derrière la fausse barbe de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 août 2019

"Chernobyl" de Craig Mazin : The horror... the horror... (Apocalypse Yesterday)

Où etais-je en Avril 86 ? Je ne m'en souviens plus. A Paris je crois. Donc j'ai été irradié aussi. Même si le gouvernement français nous a solennellement assuré que le nuage radioactif n'avait pas traversé la frontière teutonne. La promesse de la ligne Maginot a la vie dure en France. Il y a des chances que je me souvienne de où j'étais en juillet 2019 quand j'ai regardé "Chernobyl", la mini-série anglaise qui met pour la première fois des images sur le premier véritable "near miss" de la fin du monde. Femme et fille en vacances, moi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 août 2019

"Le Dernier Pharaon" (hors-série Blake & Mortimer) de Shuiten et Van Dormael : une véritable catastrophe...

J'ai une question : vu l'incroyable richesse de la BD contemporaine, que l'on parle de BD franco-belge, de mangas ou de comics, et surtout de ces romans graphiques qui essaiment miraculeusement un peu partout dans le monde, ne serait-il pas temps de faire le deuil de nos chers Blake & Mortimer, Lucky Luke, Spirou, Astérix, Alix, Corto Maltese, etc. ? D'admettre que leurs auteurs sont morts et enterrés depuis longtemps, et que les tomes originaux de leurs aventures se suffisent bien à eux-mêmes, sans qu'il soit nécessaire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 août 2019

"Le Roi Lion" de Jon Favreau : Hakuna Matata !

Je déteste profondément "le Roi Lion", l'un des films qui a le plus clairement défini les contours de l'Empire du Mal qu'allait devenir la maison Disney, film incompréhensiblement adulé par des générations entières. Plagiat sans vergogne d'une oeuvre du merveilleux mangaka Tezuka, apologie fascisante du pouvoir héréditaire, massacre de la musique africaine transformée en bouillie pour mioches décérébrés, etc., tout est haïssable dans ce véritable étron. La manie stupide mais ô combien lucrative de Disney de refaire paresseusement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 juillet 2019

"False Alarm" de Two Door Cinema Club : la mutation

Nous sommes quelques-uns à avoir un rapport fort avec les Irlandais (du Nord…) de Two Door Cinema Club, qui a commencé dès leur premier (et explosif) album, Tourist History en 2009, sans doute parce que nous les voyions capables de reprendre le flambeau si fièrement brandi par leurs plus brillants compatriotes, nos chers Undertones, trente ans plus tôt (trente ans !) : nous avons aimé retrouver cette capacité à intégrer des mélodies irrésistibles dans des galopades de guitares, à faire chanter le cœur et bouger les hanches... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 juillet 2019

Réévaluons les classiques du Rock français : "Au-delà du Délire" (1974) de Ange

Si l'on cherche aujourd'hui sur le Net le sujet de "Au-delà du Délire", concept album reposant sur un script de Christian Décamps, Roger Lombardot et Jean-Claure Pognant, alors manager de Ange, voici ce qu'on découvre : C'est "l'histoire de Godevin des Alouettes qui vit avec sa femme Céline et leurs enfants en 1358 au Moyen Âge et qui est un vilain pour le compte du baron Henri De Valeran. Un jour il rencontre Isaac un alchimiste et lui fait part de sa condition de vie misérable. Isaac lui enseigne alors une partie de ses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,