06 décembre 2018

"Tattooed Smiles" de Black Box Revelation : le Blues des Belges

Y aurait-il un plafond de verre pour les groupes belges ? On a pu à de nombreuses reprises s’interroger sur les limites décevantes du succès international de groupes aussi talentueux, voire même exceptionnels que Ghinzu ou dEUS, et la même question revient quand on se penche sur le cas de The Black Box Revelation, duo littéralement époustouflant originaire de la banlieue de Bruxelles, et déjà responsable de quatre albums magistraux ! Dries Van Djik à la batterie et Jan Paternoster au chant et à la guitare nous offrent depuis plus de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 décembre 2018

IDLES au Bataclan (Paris) le 3 décembre

21h05 : Le Bataclan est bourré et le concert n’a pas encore commencé que la température ambiante, comme toujours dans cette salle, entre dans la zone rouge. Les premiers accords du fabuleux Colossus s’élèvent, et Joe Talbot commence sa psalmodie terrifiante dans une demi-obscurité : c’est déjà le grand frisson. « Forgive me father, I have sinned / I've drained my body full of pins / I've danced til dawn with splintered shins / Full of pins, full of pins ». Tout le monde hurle déjà « Goes and it goes and it goes »... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 décembre 2018

"Maigret se défend" de Simenon : la ligne claire du polar

Voici des années que nous, fans de littérature policière, lisons principalement des auteurs scandinaves, qui ont clairement redéfini le genre tout entier. Retourner à l'occasion lire un "Maigret" permet de se ressourcer, un peu comme se replonger dans un Tintin après des années de mangas ou de BDs d'auto-fiction. Là aussi, le plaisir est immédiat, et il ne se niche pas (ou pas seulement) dans la nostalgie d'un Paris des années 60 où l'on fume beaucoup et partout, et où l'on attend patiemment son tour sans avoir le nez plongé dans son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 décembre 2018

"Ozark - saison 2" de Mark Williams et Bill Dubuque : Missouri Lakes

La seconde saison de ce petit plaisir quasi secret qu'est "Ozark" poursuit dans la même ligne que la première, non sans une certaine redondance, et n'évite pas une sensation de "sur place", de "ventre mou" : 3 ou 4 épisodes en moins auraient clairement amélioré le rythme, tandis que l'enchaînement perpétuel d'ennuis et d'obstacles sur la route des Byrde est désormais trop systématique pour ne pas irriter. Ceci posé, ce qui est vraiment passionnant ici, c'est le dévoilement progressif de ce qui devient le thème central de "Ozark",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 décembre 2018

"Fantôme" de Jo Nesbø : l'Enfer, c'est les Nôtres

Le meilleur "Harry Hole" ? Oui. L'un des meilleurs Nesbø ? Sans aucun doute. Car "Fantôme", c'est le passage du thriller à la pure tragédie. Plus de serial killer - ouf ! - mais la triviale épouvante du trafic de drogue. Encore une fois le procédé de double narration, mais beaucoup plus prenante : l'un des narrateurs est déjà mort, l'autre le sera bientôt, et la convergence des deux récits vous vrille la conscience. Pas de ramification néanmoins de l'intrigue, pas de trucs littéraires malins, juste un récit terrifiant qui avance droit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 décembre 2018

"Intisar en Exil" de Pedro Riera et Sagar : notre amie, notre soeur yéménite...

Que savons-nous, que comprenons-nous du terrible conflit qui dévaste le Yémen depuis des années, et qui rejoint en horreur ceux de Syrie et d'Irak ? Rien, et l'honnêteté nous pousse à avouer que cela ne nous empêche pas de dormir, non ? Lire "Intisar en Exil" nous offre une perspective politique claire, en même temps qu'un point de vue "de l'intérieur" sur l'absurde complexité des luttes de pouvoir entre factions dont les alliances se font et se défont en dépit de toute logique, ainsi que sur la situation des victimes (ou futures... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2018

"Rock" de Philippe Manoeuvre : le stakhanoviste

Philippe Manœuvre est le mec sympa par excellence : tout le monde – ou presque - l'aime bien, et dans le fond il aime bien tout le monde : de Mick Jagger à Joe Starr en passant par Polnareff, Johnny et un chauffeur de taxi complice de Mesrine, Manœuvre ratisse large. On peut facilement lui reprocher de n'être pas un puriste (remember la Nouvelle Star ?), et également de l'avoir, au fil des décennies passées, plus souvent vu au bar qu'au premier rang des concerts des groupes qui comptaient : il n'empêche que Philou est bien là, dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
29 novembre 2018

"La Ballade de Buster Scruggs" des Frèes Coen : plaisir du cinéma, plaisir de la lecture

"La Ballade de Buster Scruggs" était un film sacrément attendu au tournant, et ce pour au moins deux bonnes raisons. D'abord on espérait revoir ces grands cinéastes que sont devenus les Frères Coen au fil des années au sommet de leur forme après la terrible déconvenue de leur médiocre "Hail Caesar". Et d'autre part, après une longue succession d'échecs de jeunes réalisateurs prometteurs produits par Netflix, il était indispensable de voir si le nouveau monstre US de l'entertainment (... j'ai failli écrire décérébré...) pouvait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 novembre 2018

Séance de rattrapage : "Wonder Wheel" de Woody Allen

Alors que le futur de notre très cher Woody, qui fut pour les gens de ma génération une sorte de pilier de notre amour pour le Cinéma (majuscule, s'il vous plaît), est pour le moins incertain, son dernier film en date (ou dernier tout court ?), "Wonder Wheel", a été à la fois "béni" par un inhabituel financement pléthorique dû au Studio Amazon en quête de crédibilité auteuriste, et "maudit" par un inhabituel déchaînement de critiques négatives. Du coup, cela valait la peine de laisser retomber la poussière pour réfléchir plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 novembre 2018

"Marlène" de Philippe Djian : le coup du fusil

Tiens, ça faisait un petit moment qu'on avait pas eu de nouvelles de Philippe Djian. En format "poche" je veux dire (je ne lis plus que des formats poche, plus économiques, plus pratiques, et qui permettent aussi d'être moins dans la frénésie des dernières parutions...). "Marlene" n'est pas un grand Djian, mais ça fait longtemps, de toute manière qu'on n'a pas lu un grand Djian ("Elle", le très beau film de Verhoeven, était bien meilleur que "Oh…", le livre dont il était tiré...). On retrouve toutefois avec infiniment de plaisir le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,