02 décembre 2019

"The end of the f***ing world - Saison 1" de Charlie Covell : eighteen

A l'origine, il y a un roman graphique US d'un certain Charles Forsman, a priori pas traduit en français, heureusement adapté par une équipe anglaise, transposé dans l'inimitable grisaille d'Outre-Manche et donc nourri du non moins inimitable humour local... ce qui lui évite largement de n'être qu'un alignement de stéréotypes de plus sur un couple de jeunes "amants" fugitifs et meurtriers. "The End of the F---ing World" est donc un objet assez bâtard, entre poncifs éculés sur le rejet du monde pourri des adultes - ici tous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 décembre 2019

"Les Misérables" de Ladj Ly : lâcheté et mensonges

Ce commentaire n'a pas pour ambition de juger des qualités cinématographiques du film de Ladj Ly, qui sont loin d'être négligeables : même si l'on peut tiquer devant un certain goût pour le spectaculaire "à l'américaine", franchement décalé par rapport au propos du film et à la volonté de son réalisateur de brandir une caméra révélatrice d'une certaine "vérité", "les Misérables" bénéficie avant tout d'un louable sens de la "topographie" et d'une excellente gestion de l'espace et des mouvements, qui tranche sur le tout-venant.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 novembre 2019

Robert Forster à la Boule Noire (Paris) le jeudi 28 novembre

20h40 : Robert Forster nous avait promis de venir accompagné de son épouse au violon – d’ailleurs c’était même inscrit sur le billet… - mais il est bel et bien seul, avec sa guitare acoustique, sur la scène de la Boule Noire, par ailleurs remplie de fidèles des Go-Betweens. On aurait aimé avoir un mot d’explication sur cette absence, mais on n’en saura rien de plus… En attaquant son set par trois chansons de son ancien groupe, dont I’m All Right, premier extrait de leur plus bel album, “16 Lovers Lane”, Robert nous envoie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 novembre 2019

"Eli" de Ciaran Foy : la malédiction

Quand nous étions - au moins certains d'entre nous -, très jeunes, il était possible d'aller se délecter honteusement, au cœur de la nuit parisienne, dans certaines salles qui proposaient ces films d'horreur au rabais à même de satisfaire nos penchants les plus obscurs. Aujourd'hui, le fantastique le plus nul a accès aux multiplexes, mais, soyons honnêtes, c'est quand même la plateforme Netflix qui a repris le plus vaillamment le flambeau du n'importe quoi, pourvu que ça soit fantastique, et gore aussi. La capacité du géant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2019

The Shivas au Point Ephémère (Paris) le lundi 25 novembre

21h30 : le quatuor de Portland a choisi la couleur rouge comme étendard, et arbore un look des plus classiques pour un groupe de garage US, si l’on pense en particulier à la coupe de cheveux sixties de Jared. Mais le sixième album de The Shivas, “Dark Thoughts”, a aussi confirmé un savoir-faire mélodique et une complexité certaine qui dépasse les standards festifs du genre… Et d’ailleurs, la bande à Jared va bien nous confirmer l’importance de ce nouveau disque en commençant par en jouer la totalité des morceaux, pas tout-à-fait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 novembre 2019

"Hot Motion" de Temples : l'impasse ?

Temples n'est pas un groupe qui se trouve dans une bonne situation en 2019 : leur premier album, "Sun Structures", avait été bien reçu par la critique, mais s'était avéré très "scolaire" dans son exploration respectueuse des codes de la pop psychédélique anglaise des seventies, et les avait fait classer dans la catégorie peu enviable des suiveurs, loin derrière Tame Impala qui labourait les mêmes terres, mais avec une contemporanéité enviable. Malgré le soutien improbable de Noel Gallagher (sans doute séduit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 novembre 2019

"La Fille de Vercingétorix - Astérix tome 38" de Conrad et Ferri : corbillard, adolescence et obésité

On ne doit pas tirer sur une ambulance, et encore moins sur un corbillard. Il y a longtemps qu'Astérix est mort, avec Goscinny bien sûr (... il ne se portait plus très bien d'ailleurs même avant !), et l'accumulation de têtes de gondoles (qui réduisent encore la visibilité de bandes dessinées bien plus intéressantes...) et de records de vente ne lui rendra pas la vie. Cette "Fille de Vercingétorix" n'est sans doute pas pire que les précédents efforts de résurrection menés par Ferri et Conrad, nombre de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 novembre 2019

"J'Accuse" de Roman Polanski : des faits, et seulement des faits.

L'affaire Dreyfus est l'un des scandales d'état les plus célèbres de l'histoire de notre pays.Le "J'Accuse" d'Emile Zola est sans doute l'article le plus fameux de l'histoire de la presse française.L'anti-sémitisme n'a jamais été un privilège des seules Allemagne, Pologne, Autriche, et la France détient depuis très longtemps un triste record d'actes et de propos racistes contre les Juifs.Roman Polanski est l'un des plus grands réalisateurs du XXè siècle, ayant aligné avec une constance rare pas mal de chefs d'oeuvre au... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 novembre 2019

Starcrawler au petit Bain (Paris) le mercredi 20 novembre

21h17 : Starcrawler, le quatuor angeleno qui monte, qui monte – au moins aux Etats-Unis – effectue une entrée en scène explosive, qui nous rassure immédiatement sur la bonne santé de leur esprit punk : Arrow de Wilde n’a pas pris un gramme, est toujours vêtue de lambeaux de vêtements portant les traces de ses sanglantes exactions précédentes, qui lui donnent cet aspect de possédée d’un film gore de série Z, tandis que Henri a bouffé du lion ce soir, tant il ne tient pas en place et nous offre un festival de guitare et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 novembre 2019

"Le Roi (The King)" de David Michôd : Brexit dans la boue...

Mais à quoi peut bien servir "le Roi", le nouveau film de David Michôd produit par Netflix ? Du point de vue historique - ce qui est quand même le positionnement "naturel" de ce genre de super-production sensée nous ramener à des pages glorieuses ou tragiques de notre Histoire - "le Roi" est une fumisterie totale, voire même une triste plaisanterie : personnage principal (ce fameux roi Henri V) ne partageant aucun trait commun, ni physique, ni moral, avec le réel souverain d'Angleterre, défiguré, fourbe et cruel, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,