12 septembre 2012

"Le Livre Sans Nom" : on ne nous y reprendra plus !

Le pitch, bien dans l'air du temps : une fiction parodique, référentielle (on cite sur la page de couverture Tarantino, idée d'un pubar qui n'a rien compris de Tarantino), une de plus, mi polar mi fantastique, écrite avec les pieds et apparue comme "livre sans auteur" sur le net, où elle aurait rencontré un gros succès ! Bon, on veut bien être de notre temps, et croire à l'exposition de talents originaux sur le net, mais ce "Livre Sans Nom" n'est rien qu'un bon vieux "bouquin de gare" à lire en train ou en avion quand on n'a rien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 août 2012

"Un lieu incertain" de Fred Vargas - Bonne première moitié et puis...

La première moitié de "Un Lieu Incertain" n'est pas loin d'être ce que Fred Vargas a écrit de mieux : profondément poétique, fantaisiste jusqu'au délire, réjouissant grâce à un sens de l'humour aussi truculent que complètement décalé, le livre se dévore littéralement. Puis vient le moment où il faut bien être sérieux, faire un "vrai polar", et d'un coup, tout cela cesse complètement d'être convaincant : on sent que Vargas bâcle un peu son livre, multiplie les coups d'oeil dans le rétroviseur, entremêlant son intrigue de personnages du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 août 2012

"Les Neuf Dragons" de Connelly : chute libre !

N'y allons pas par quatre chemins, "les Neuf Dragons" est le pire livre jamais écrit par Connelly, un Connelly dont on pensait pourtant qu'il avait retrouvé une certaine forme après le passage à vide d'il y a une dizaine d'années. Il ne s'agit malheureusement pas d'un livre ennuyeux cette fois, mais d'un véritable navet, débutant par une intrigue à LA d'une banalité confondante et enchaînant par un passage à Hong Kong défiant la logique la plus élémentaire. On passera par décence sur les considérations stéréotypées sur la difficulté... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 août 2012

"Underworld USA" de James Ellroy, curieuse conclusion de sa grande "trilogie américaine"...

Après les impressionnants (et foisonnants) "American Tabloid" et "American Death Trip" qui plongeaient le lecteur halluciné dans une histoire parallèle (mais très crédible) des "années Kennedy", Ellroy - quand même l'un des plus grands écrivains américains vivants, il ne faut pas l'oublier - mélange dans ce troisième et final chapitre de son ambitieuse "trilogie américaine" la grande Histoire (l'élection de Nixon, les émeutes noires et la liquidation des Black Panthers, la déchéance d'Edgar Hoover) et ses habituels fantasmes (serial... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2012

"Suite(s) Impériale(s)" de Bret Easton Ellis

Comment ne pas être un peu déçus par le dernier Bret Easton Elis, "Imperial Bedrooms" après le merveilleux "Luna Park" ? On a en effet l'impression d'un pas en arrière dans cette "revisite" des thèmes de son classique "Less Than Zero" : rien de bien neuf ici, si ce n'est le choix - jouissif - de transposer l'habituelle désespérance existentielle de personnages vidés de leur humanité - qui ne fonctionnent plus dans la société cruelle qui est la leur que comme des prédateurs - dans le cadre et les codes du roman noir tel que défini par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2012

"La carte et le territoire", un grand, un très grand Houellebecq !

Après la relative déception qu'avait constitué "la possibilité d'une île", retrouver un grand, un très grand Houellebecq dans "la carte et le territoire" est une immense joie : les 400 pages se dévorent d'un trait, comme on le ferait d'un banal thriller à l'américaine, sauf qu'ici, c'est le plaisir extrême d'une écriture à la fluidité sublime et d'un récit à l'intelligence stupéfiante qui guide nos pas et accélère les battements de notre coeur. De quoi parle "la carte et le territoire" ? Pas facile à dire, en fait... De tout et de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 avril 2012

"Les Anonymes" de R. J. Ellory : un beau livre, enfin...

Nettement moins porté par "le buzz" que les deux premiers thriller d'Ellory, "les Anonymes" pourrait pourtant bien être le meilleur des trois livres de ce nouvel auteur (britannique, même si rien ne l'indique dans son style comme dans ses sujets)dont on parle beaucoup. Construit sur un modèle similaire à celui de "Vendetta" - un criminel raconte son trajet personnel, trajet qui vient s'inscrire au coeur de la grande Histoire des Etats-Unis -, "les Anonymes" nous surprend joliment en renversant peu à peu la perception que le lecteur a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mars 2012

"Life" de Keith Richards : à peu prés indispensable...

Je n'avais pas envie de lire "Life" tant j'avais été impressionné par la "biographie définitive" des Stones écrite par François Bon. Et puis, Keith Richards étant l'icone suprême d'un certaine posture rock, il était difficile de ne pas se laisser tenter. Surprise, "Life" est presque un bon livre, en dépit d'une logique absence de style quelque fois accablante (Keith + un nègre, ça ne donne pas tout-à-fait un bon écrivain) : la première partie, depuis les années d'enfance - très justes, très touchantes -, jusqu'à l'atteinte des sommets... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mars 2012

"Faute de Preuves" : en dépit de tout, l'un des Coben les plus passionnants...

"Faute de preuves" est l'un des meilleurs Coben à date, et ce, en dépit d'une écriture de plus en plus bâclée : si Coben a toujours mal écrit, on atteint désormais les sommets en matière de nullité (bon, je lis ses livres en français, la traduction y est peut-être pour quelque chose). Ce qui séduit pourtant dans le livre, c'est l'empilage parfaitement exécuté de trois intrigues qui se superposent pour créer cet improbable thriller à la fois complexe et pourtant logique. Mais ce qui passionne vraiment, c'est la peinture - sans doute... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 décembre 2011

"Exit le Fantôme" de Philip Roth : bientôt la fin ?

Lire cet "Exit le Fantôme" (traduction ridicule du titre original, "Exit Ghost", mais bon...) n'est pas vraiment une partie de plaisir : voilà Philip Roth - écrivain "puissant", voire visionnaire, s'il y en a eu ces dernières années - qui abandonne peu à peu tous les oripeaux non seulement de l'écrivain "public", mais aussi de l'homme, déchu par la vieillesse et la décrépitude physique de son essence même. Roth alterne ici des passages pénibles, très "vieux con qui râle contre ce que le monde est devenu", sur l'usage du téléphone... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,