01 janvier 2019

Mon Top 10 des films sortis en 2018 (ceux que j'ai vus, au moins !)

Une belle année, avec une résurgence inattendue du western, et une apparition étonnante de Netflix dans le palmarès ! 1. Une Affaire de Famille de Hirokazu Kore-eda (photo) Le meilleur Kore-eda à date, dans lequel il confirme sa filiation avec Ozu et surtout Naruse, mais aussi un beau film profondément politique. 2. Burning de Lee Chang-Dong Difficile de départager le Lee Chang-Dong du Kore-eda, tant ils représentent l'un et l'autre la supériorité du cinéma asiatique sur le cinéma occidental. Intelligent, froid, déroutant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2018

"Spider-Man : New Generation" de Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman : American Beauty

Voir sa petite fille grandir, c'est parfois un crève-cœur, mais cela peut être aussi un soulagement quand on réalise qu'on va pouvoir très bientôt faire l'impasse sur les films pour tous petits généralement consternants, et se replonger dans une cinéphilie de grands enfants parfois (seulement) beaucoup moins débilitante. C'est ainsi que je me retrouvai cette après-midi de préparation hystérique des fêtes de Noël, bien tranquille en bonne compagnie de geeks surexcités, devant le "dernier Spiderman", en format animation, film ayant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 décembre 2018

Séance de rattrapage tardive : "La Fille de Brest" de Emmanuelle Bercot

"Les bons sentiments et les justes causes ne font pas forcément les bons films. Développez et illustrez cette phrase du grand critique aujourd'hui sénile Pokespagne. Vous avez 2 heures et 8 minutes". Thèse : Le fait de traiter au cinéma une "histoire vraie", qui plus est récente et donc encore à l'esprit des spectateurs - dans ses grandes lignes tout au moins - dédouane les scénaristes du moindre effort de construction de personnages et de situations crédibles. Des clichés sont amplement suffisants puisqu'ils confortent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2018

"Une Affaire de Famille" de Hirokazu Kore-eda : Shoplifters of the World, Unite !

Cette palme d'or - juste mais contestée - attribuée à Cannes au dernier film de Kore-eda, vient à notre avis enfin reconnaître l'importance du plus grand réalisateur japonais actuel, digne héritier des Mizoguchi, Naruse ou Ozu qui furent l'honneur d'un cinéma "social" et "humain" quasiment sans égal dans l'histoire du cinéma. Car, même si "Une Affaire de Famille" ne renouvelle en rien - comme certains s'en sont plaints - ni les thèmes ni la mise en scène de Kore-eda, il lui permet d'atteindre une grandeur et une subtilité encoe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 décembre 2018

Les 100 visages du western : "The Homesman" de Tommy Lee Jones (2014)

Le Nebraska, plus d'un siècle avant que Springsteen n'immortalise dans l'un de ses meilleurs albums les tourments de ses habitants, c'était déjà pas de la tarte : plat, vide, froid - glacial même. Très, très photogénique... sublime au cinéma quand le directeur de la photo n'est pas un manche, comme dans "The Homesman". On a tendance à y devenir fou, ou bien, alternative assez acceptable, à se suicider, et c'est bien compréhensible. Devant ce nouveau film, magnifique et passé injustement inaperçu, du talentueux Tommy Lee Jones, le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 décembre 2018

"Mowgli : la Légende de la Jungle" de Andy Serkis : l'enfant sauvage

Ceux qui ont été marqués, enfants, de manière indélébile par la lecture des contes poétiques (et politiques !) de Kipling constituent certainement une cible inatteignable pour les ambitieux qui se lancent dans l'adaptation impossible du "Livre de la Jungle" : après les ineffables Studio Disney, toujours empressés à transformer un beau matériau en excrément globalement digestible - l'habituelle niaiserie musicale de notre enfance, sauvée par un beau graphisme, puis récemment une horreur digitale absolue... -, le sympathique Andy... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 décembre 2018

"Roma" d'Alfonso Cuaron : A la recherche du temps perdu

Que sommes-nous si ce n'est la somme de nos souvenirs ? Et parmi ceux-ci, lesquels sont plus précieux que ceux de notre enfance, ceux des années fondatrices ? Il arrive donc inévitablement ce moment, dans la vie de tout homme ou de toute femme, de retourner sur nos pas voir ce qui nous a fait, sans doute avant tout pour retrouver ces sensations "perdues" dont nous sentons en nous la nostalgie. Et l'importance fondamentale. Quand on est "artiste", créateur, et qu'on est parvenu à une certaine maîtrise de sa technique, c'est sans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2018

"Astérix : le Secret de la Potion Magique" de Louis Clichy et Alexandre Astier : Astérix et les Gilets Jaunes

On m'a souvent reproché d'être par trop psychorigide quant à l'adaptation des BDs au cinéma, et de, pour faire simple, n'en aimer aucune. Et aussi d'être l'un des rares à être passé à côté d'un "Domaine des Dieux" célébré par tous. Il me semblait donc juste de "donner une nouvelle chance" au tandem Astier / Clichy qui remet le couvert 4 ans plus tard avec ce "Secret de la Potion Magique" (... et puis cela m'évitait d'accompagner ma petite fille voir "le Grinch" qui me faisait autrement peur...). Dès la scène d'ouverture avec un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 décembre 2018

"L'Autre Côté du Vent" d'Orson Welles : "Suck Them Dead !"

Lorsque nous étions jeunes cinéphiles, Orson Welles était pour nous l'equivalent d'un Rimbaud ou d'un Jim Morrison au cinéma : une rock star, un poète maudit... Sauf que lui avait eu la malchance de survivre à son génie et de devenir obèse, voire ridicule (quelle souffrance ce fut de le voir avec son faux nez dans "la Décade Prodigieuse" du fan Chabrol !). "The Other Side of the Wind" faisait donc partie de la "légende Welles", œuvre mythique, inachevée car condamnée aux limbes par sa genèse contrariée (même le Shah d'Iran, encore sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 décembre 2018

Séance (tardive) de rattrapage : "Okja" de Bong Joon-Ho

On a beaucoup parlé de "Okja" lors de la mini crise causée au Festival de Cannes par la volonté de Netflix de ne pas suivre les "règles de l'industrie" quant aux sorties en salle... mais on a finalement peu parlé du film de Bong Joon-Ho lui-même, marqué d'une sorte de sceau d'infamie, et qui ne trouvera pas son public. En aurait-il été autrement si "Okja" avait été un film "normal" ? Rien n'est moins sûr... Car, comme toujours chez le meilleur réalisateur coréen, "Okja' est un foutoir peu commun, un mélange de genres (la spécialité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,