30 août 2013

Célébration du cinéma populaire : "Chevalier" de Brian Helgeland (2001)

Qu'est-ce qui fait un bon film populaire ? Non, un film populaire au-dessus du lot, même ? Pas seulement un bon scénario, n'en déplaise aux producteurs hollywoodiens, car dans "Chevalier", le scénario est des plus prévisible et convenu, sans même vouloir lui reprocher son habituel credo américain de la réussite sociale au bout du chemin, récompense des obstinés et des ambitieux. Non, "Chevalier" tranche nettement sur le tout-venant, grâce à la combinaison d'un casting impeccable (Heath Ledger déjà très convaincant, mais surtout des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 août 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Le Talentueux Mr. Ripley" d'Anthony Minghella (1999)

Allez savoir pourquoi, mais, depuis la première fois que je l'ai vu, à sa sortie, j'ai marché dans la combine de ce "Talentueux Mr. Ripley", un film certainement académique (on déplorera particulièrement une vision de l'Italie très "carte postale" pour touristes américains), mais qui m'a semblé très juste humainement (sans doute la force de l'histoire de Patricia Highsmith, que j'avoue ne pas avoir lu), et finalement très angoissant dans la description de l'évolution psychologique de Ripley. Plus que le savoir-faire très... [Lire la suite]
26 août 2013

Célébration de l'oeuvre des Frères Coen : "Miller's Crossing" (1991)

A sa sortie, "Miller's Crossing prouvait au monde ébloui (... enfin, pas tout-à-fait...) la capacité qu'avaient les Frères Coen de dépasser leur statut originel d'illustrateurs de genre, et aussi d'amuseurs publics, et de faire du "vrai cinéma" - mais attention, un cinéma encore bien décalé quand même : brillant sens de l'humour noir, création d'une véritable atmosphère, invention de seconds rôles fouillés et superbes, arabesques d'une mise en scène dessinant des circonvolutions pour le moins tortueuses (certains critiques parlèrent,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 août 2013

Notre homme Clint : "Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal" (1998)

"Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal" est un bien joli film, souvent négligé au sein de la désormais riche filmographie d'Eastwood : il donne surtout une impression étonnante d'équilibre, de sérénité, Clint se jouant assez élégamment des poncifs liés à son sujet (le Sud folklorique et ses excès de décadence) pour transformer son scénario quelque peu chargé (un meurtre à élucider, une scène emblématique de procès, de la magie noire, des personnages hauts en couleur, de la musique couleur locale...) en une œuvre assez... opaque.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 août 2013

Séance de rattrapage : "Amour" de Michael Haneke

Aimer les films de Michael Haneke n'est pas facile, et nul ne saurait critiquer celui (ou celle) qui se sentirait manipulé(e) par la froide approche "technique" du grand (eh oui, il faut reconnaître désormais que Haneke est un "grand" du Cinéma !) réalisateur autrichien. "Amour", film justement célébré un peu partout sur la planète, ne transige pas avec les règles habituelles de Haneke, puisque toute émotion, toute sollicitation empathique du spectateur est délibérément exclue du programme, tranchant ainsi avec les systèmes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 août 2013

Voyage à travers la comédie moderne : "Bruce Tout-Puissant" de Tom Shadyac (2003)

Aujourd'hui que Jim Carrey a (définitivement ? On espère que non...) perdu toute sa crédibilité gagnée à travers de films vraiment drôles (comme "The Mask") ou franchement géniaux (comme "Man on the Moon"), on peut quand même revoir le médiocre "Bruce tout-puissant" pour les trois minutes merveilleuses de la scène du "journal télévisé", qui nous révéla à l'époque l'immense Steve Carell. Pour le reste, on est toujours aussi affligés par le scénario ultra-réactionnaire de ce film typique des années Bush : quand l'intégrisme chrétien se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2013

Jalons de l'histoire du cinéma fantastique : "Gremlins" de Joe Dante (1984)

Près de 20 ans après le choc de sa découverte, "Gremlins" déçoit forcément un peu quant aux techniques d'animation de Mogwaï (icône de merchandising avant l'heure...) et des Gremlins, mais le message du couple diabolique Dante / Spielberg à l'Amérique Reaganienne d'alors reste tout aussi pertinent. En 2014, ce "meilleur des mondes" où la télévision décérébrante et l'argent-roi ont tué l'Amérique - rêvée - de Capra, et rendu dérisoires nos aspirations à des lendemains qui chantent (ce futur qui n'arrivera donc jamais, symbolisé par les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 août 2013

Films polémiques : "Chute Libre" de Joel Schumacher (1993)

Joel Schumacher est l'un des réalisateurs hollywoodiens les plus honteux, réactionnaires, démagogues, putassiers, etc. etc. Dé-zinguer ses films est un exercice facile pour la critique - et bon nombre de cinéphiles - française. Seulement, il y a ce "Falling Down" ("Chute Libre" en mauvaise traduction française) qui pose problème, et créa d'ailleurs la polémique à l'époque de sa sortie : car dans "Falling Down", au delà du mauvais fantasme du petit blanc qui se révolte - en vrac - contre le temps perdu dans les embouteillages, l'excès... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 août 2013

Au purgatoire du film d'action : '16 Blocs" de Richard Donner (2006)

On se souvient avoir abordé à l'époque cet improbable "16 Blocs" comme une relique peu ragoûtante : Richard Donner (réalisateur "mou" qui ne nous avait jamais vraiment convaincus) filmait Bruce Willis (qui paraissait à bout de souffle et comptait à tort sur ce film pour relancer une nouvelle fois sa carrière ) sur un scénario aux fortes réminiscences des films les plus "bourrins" des années 80-90 ! Et puis on doit bien avouer qu'on s'était pris au jeu, sans doute parce que, tout en avançant sur les rails bien huilés d'une histoire de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 août 2013

Revoyons les classiques du cinéma : "Annie Hall" de Woody Allen (1977)

En 1977, Woody Allen, jusque là considéré comme un amuseur un peu loufoque, franchissait avec "Annie Hall" un nouveau cap, et atteignait, sans pour autant nous faire moins rire qu'auparavant ("Bananas", "Guerre et Amour"...), une émotion et une vérité nouvelles : "Annie Hall" marquait le véritable début de la carrière "d'auteur" (au sens "français" du terme) d'Allen, et aussi d'une longue et profonde histoire d'amour entre lui et le public... parisien. Il y aurait, un peu plus tard, d'autres tentatives - souvent moins réussies... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,