26 novembre 2012

Séance de rattrapage : "John Carter" d'Andrew Stanton : Pauvre Edgar !

C'était une belle idée de retourner aux sources de la SF et de l'heroic fantasy en adaptant le génial - et largement oublié - Edgar Rice Burroughs. C'était malin de confier le projet à Andrew Stanton, prodige de chez Pixar, et réalisateur du génial Wall-E. Le problème, c'est que le résultat, "John Carter", a tous les défauts des superproductions hollywoodiennes sans âme ni substance : derrière le bluff du grand spectacle (recyclant quand même sans honte "Star Wars", "Avatar" et "Gladiator" sans une seule idée nouvelle...), il n'y... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 novembre 2012

Séance (tardive) de rattrapage - "We Need To Talk About Kevin" de Lynne Ramsay : indécidable ?

Imaginez Michael Haneke faisant un remake de "la Malédiction" et ayant la bonne idée de confier le rôle principale à la meilleure actrice actuellement en activité dans le monde (... avec Isabelle Huppert, peut-être...), Tilda Swinton : c'est probablement la manière la plus exacte de décrire cet étrange "We Need To Talk About Kevin", film traumatisant au possible, et dont il est impossible de nier l'impact profond sur le spectateur. S'agit-il pour autant d'un BON film ? Le débat est ouvert, en particulier en ce qui concerne une mise en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 novembre 2012

Séance (tardive) de rattrapage - "Le Nom des Gens" de Michel Leclerc : un pur moment de bonheur...

Combien de vrais films de gauche au cours des dernières décennies ? Aucun ? Trop peu en tout cas ? Michel Leclerc, dont le patronyme explique à lui seul cette magnifique interrogation sur les noms de famille et sur les origines des Français, débouchant sur une vision décomplexée (dé-FNisée, dirons-nous) de la question des races et des cultures, et donc sur une réhabilitation des valeurs de la France (laïcité, anti-communautarisme) tellement mises à mal par les Sarkozy et consors, se pose ici en digne successeur des réalisateurs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2012

Séance de rattrapage : "L'âge de glace 4 - la dérive des continents" de Steve Martino et Mike Thurmeier

Cela fait un petit moment que la franchise "l'Age de Glace" a perdu la merveilleuse fraîcheur de son premier épisode, et les précédentes aventures de notre famille "reconstituée" (un mamouth + un paresseux + un tigre) nous avaient laissés pour le moins sceptiques. Heureusement, ce quatrième volet, très plaisant, bien rythmé, et régulièrement très drôle, redresse un peu la barre, malgré un scénario encore plus incohérent qu'à l'habitude. Conçu pour la 3D, "la Dérive des Continents" propose une abondance de scènes spectaculaires, voire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 novembre 2012

"Looper" de Rian Johnson : légère déception malgré tout...

"Looper" a été tellement unanimement célébré par la critique - américaine surtout - en tant que nouveau fleuron de la science-fiction intelligente qu'il est difficile de ne pas être légèrement déçu en le découvrant. Ce qui est effectivement fort dans le film de Rian Johnson, c'est la conjonction bien maîtrisée d'un beau scénario sur le passionnant et difficile sujet du voyage dans le temps - hormis un élément qui m'a échappé,et qui fait qu'il faudra de je revoie le film, l'histoire se déploie superbement, et de manière toujours... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 novembre 2012

"To Rome With Love" de Woody Allen : et un gros navet dans la filmographie de notre cher Woody !

Il y a un bon nombre de films moyens dans la longue carrière de notre cher Woody Allen, mais très peu de mauvais films : ce "To Rome With Love" en est malheureusement un, frôlant même le navet absolu. Ressassant une fois de plus ses obsessions et ses thèmes fétiches, mais cette fois sans aucune grâce, Allen bâcle - comme souvent, il faut l'admettre - aussi bien sa narration (entremêlant ses différents "sketches" sans le moindre souci de temporalité) que sa direction d'acteurs, à peu près tous à côté de la plaque, ou tout au moins... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 octobre 2012

Séance (tardive) de rattrapage : "Mammuth" de Kervern et Delépine

On avait oublié - honte à nous - après des décennies de rôles caricaturaux et faciles, de films sans grâce, d'apparitions publiques antipathiques, combien Gérard Depardieu était - est - un acteur sublime, lui qui fut dans sa jeunesse l'égal des plus grands. S'il n'y avait qu'une seule bonne chose à dire de "Mammuth", c'est qu'il nous rend l'immense, le génial acteur des années 70, de l'époque Duras, Blier, Téchiné, etc. La subtilité, la légèreté dont fait preuve Depardieu ici, pour donner vie à un personnage qui se prêtait pourtant à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2012

Séance (tardive) de rattrapage: "Destination Finale 5" de Steven Quale

Il faut d'abord admettre en préliminaire à la vision de ce "Destination Finale 5" que cet "objet" n'a rien à voir avec l'essence fondamentale du "Cinéma", puisqu'il s'agit ici de l'exécution d'un programme parfaitement pré-défini et connu de tous : exit tout effet de surprise, de suspense (même si les effets hitchcockiens sont toujours utilisés et sur-utilisés), tout sentiment de "découverte", toute "ouverture" sur un possible ailleurs. On peut trouver cela horriblement claustrophobe - la Mort comme unique horizon, sans qu'il n'y ait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 septembre 2012

"The Dark Knight Rises" de Christopher Nolan : idéologie douteuse...

Nettement inférieur au second volet de la trilogie Batman de Christopher Nolan, du fait d'un sujet beaucoup moins "conceptuel" et pertinent quant aux mécanismes sociaux et politiques de la société américaine, plus "bourrin" peut-être, moins branché sans aucun doute, mais surtout du fait de la relative faiblesse du personnage du "méchant" quand on le compare à la flamboyance malade du joker, "the Dark Knight Rises" séduit néanmoins grâce à la combinaison de la mise en scène hyper brillante de Nolan, avec une multiplication de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 septembre 2012

Séance de rattrapage : "Oh My God !" de Tanya Wexler : facilité...

"Oh My God !" (de son vrai titre "Hysteria") part d'un sujet aussi passionnant que riche en possibilités - et toujours d'actualité malheureusement : la jouissance féminine comme vecteur politique d'évolution sociale ! Malheureusement, Tanya Wexler n'en fait pas grand chose, hormis un feel good movie mâtiné de comédie grivoise, un de plus : le meilleur de "Hysteria" nait de la force de conviction de Maggie Gylenhall, que l'on sent en pleine adéquation avec son personnage, alors que le reste du casting flotte un peu (même si l'éternel... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :