02 août 2018

"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy : "On est tous Paul Sanchez !"

Les premières images de "Paul Sanchez est revenu !" sont emblématiques : de la Provence, on ne voit que de laides constructions commerciales comme celles qui défigurent tout le paysage péri-urbain français : tout le film - magnifique - de Patricia Mazuy va nous parler de cet écart entre l'image / les rêves (la majestueuse Roquebrune, les piscines à côté du pavillon, les 4 x 4 rutilants, la réussite du journaliste reconnu, la reconnaissance d'un gendarme ayant réussi à capturer un fugitif activement recherché, etc.) et la réalité (la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 juillet 2018

Séance de rattrapage : "The Age of Shadows" de Kim Jee-Woon : Académisme coréen

On aimerait aimer cet "Age of Shadows", parce qu'on parle quand même d'un film de Kim Jee-Woon ("2 Soeurs", "A Bittersweet Life", "le Bon, la Brute et le Cinglé" ou encore "J'ai rencontré le Diable", quand même...), avec dans le rôle principal le génial Song Kang-Ho ("Memories of Murder", "The Host", "Thirst", excusez du peu !)... Parce que l'on peut rêver d'une version de "l'Armée des Ombres" dans le contexte de l'occupation de la Corée par le Japon, réalisé avec le brio que l'on reconnaît aux réalisateurs sud-coréens... Et aussi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Gimme Danger" de Jim Jarmusch

Depuis la déception de "Year of the Horse", on sait malheureusement que le talent de documentariste de l'excellent Jim Jarmusch est loin d'égaler sa passion pour la musique, et pour le Rock en particulier. Ce soporifique "Gimme Danger", hommage empêtré et superficiel à la carrière fulgurante de l'un des groupes les plus essentiels de la musique du XXè siècle, s'avère encore nettement pire, malgré notre propre admiration pour la trajectoire et l'intelligence de James Osterberg, aka Iggy Pop. Si c'est toujours un plaisir de regarder et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2018

"Fleuve Noir" d'Eric Zonca : noyade

Oh qu'il semble lointain le jour où un nouveau venu, un certain Eric Zonca scotchait la planète Cinéma avec un film OVNI, "la Vie Rêvée des Anges", œuvre déchirante de sensibilité ! Impossible d'imaginer que le même réalisateur ait pu "commettre" cet indescriptible cauchemar qu'est "Fleuve Noir, probablement le plus mauvais film de 2018 et une épreuve insoutenable pour les nerfs de tout spectateur s'étant malencontreusement aventuré dans une salle le projetant. Véritable fleuve d'immondices - son titre clin d’œil et hors sujet devant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 juillet 2018

"The Guilty" de Gustav Möller : Blow In

On connaît suffisamment la vitalité du "polar scandinave", en littérature du moins, pour faire confiance les yeux fermés à ce petit film conceptuel danois qui nous arrive auréolé de critiques louangeuses et de récompenses... même si l'on imagine mal qu'on aura à faire à la "révélation de l'année" ou à la naissance d'un nouveau réalisateur génial. Et en effet, "génial", "The Guilty ne l'est pas : on peut même trouver que son concept malin - en gros, remplacer l'image par le son pour raconter une histoire - tourne un peu en rond à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Kingsman : le Cercle d'Or" de Matthew Vaughn

Il peut être extrêmement bénéfique de voir un film "grand public" longtemps après sa sortie et le déversement de critiques globalement négatives qui l'a (logiquement) accompagné : aucune déception possible, voire même, au contraire, un certain soulagement, sur le mode "je craignais que ça soit pire...". Et puis au moins, pour ce "Cercle d'Or" excessivement bruyant, chez soi, on peut baisser le son quand les explosions deviennent trop envahissantes, et le monter pour écouter Prince (respect !) ou même... Elton John ("écouter", parce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 juillet 2018

"Skyscraper" de Rawson Marshall Thurber : Feu Chatterton !

"Skyscraper", c'est le film parfait pour moi, en fait. D'abord parce que j'adore faire le touriste lambda en montant sur les tours les plus hautes - j'ai fait les Twin Towers avant que ce salopiaud d'Ossama n'en fasse une pile de gravats et je ne l'oublierai jamais. Ensuite parce que je garde des années 90 le souvenir ému de la découverte de Hong Kong et que c'est trop chou de voir tous ces bridés parler anglais - ou mieux français, quand on a la chance de voir le film en VF dans la torpeur abrutissante d'un après-midi d'une petite... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juillet 2018

"How It Ends" de David M. Rosenthal : The Road

"How It Ends" commence plutôt bien, presque comme un film "normal", pas comme l'un de ses innombrables - pitoyables - "Netflix original movies" qui ne semblent pas venir de notre planète : un joli malaise dans la relation entre le jeune "héros" et ses beaux-parents (Forest Whitaker est impeccable comme souvent, et constitue la principale raison d'investir deux heures de son temps dans ce road movie post-apocalyptique), et puis la rupture. Tout s'arrête, plus de courant, plus de téléphone, plus d'Internet, plus de gouvernement, et on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Sans Pitié" de Byun Sung-Hyun

Il faut évidemment reconnaître les qualités formelles (image superbe, mise en scène souvent inspirée) et narratives (déconstruction de l'intrigue, éclatée temporellement, ruptures surprenantes de ton) de "Sans Pitié" pour pouvoir admettre que le film de Byun Sung-Hyun dégage un sentiment assez accablant de vacuité, et qu'il nous plonge dans un vague ennui dont nous avons bien du mal à nous extraire pour jouir d'une fin à la fois romantique - pour peu que nous souscrivions à une lecture homo-érotique de la relation entre le ricanant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Visages, Villages" d'Agnès Varda

Même si l'on parle ici d'Agnès Varda, cinéaste dont nous aimerons toujours une grande partie de l'oeuvre, et même si ce talent qui était le sien pour capter la vie avec sensibilité, légèreté et humour arrive à ressurgir ça et là dans ce "Visages, Villages", voici un projet qui souffre de bien trop de péchés séculiers pour nous embarquer comme le fit à l'époque par exemple son "les Glaneurs et la Glaneuse". Oui, Varda, même approchant les 90 ans, est résolument une "moderne", et ce goût pour la modernité la trahit ici : s'acoquiner... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,