09 juin 2018

Revoyons les classiques du cinéma français : "Quai des Orfèvres" de Henri-Georges Clouzot (1947)

  Je ne comprends guère l'engouement de mes contemporains pour le cinéma de Henri-Georges Clouzot, que je vois comme une sorte de sous-Hitchcock ayant préféré la sociologie à la psychanalyse. Bien sûr, Clouzot a fait quelques films qui comptent dans l'histoire du cinéma français, mais "Quai des Orfèvres" n'en fait malheureusement pas partie. On commence d'ailleurs par franchement s'ennuyer devant ce film accumulant une interminable présentation des personnages et de la situation, dont la lourdeur est paradoxale si l'on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juin 2018

"Psychokinesis" de Yeon Sang-Ho : Dakgangjeong-Man

Dernier Train pour Busan, son mélange de genres réussi – comme c’est souvent le cas, il faut l’admettre, dans le cinéma sud-coréen - et sa belle énergie nous avaient quand même laissés avec quelques doutes quant au talent de Yeon Sang-Ho, la faute surtout à la lourdeur de ses scènes « sociales ». Et ce n’est pas ce Psychokinesis, film-Netflix qui plus est, qui les lèvera, puisqu’on parle cette fois d’une réussite beaucoup plus discutable : en faisant intervenir dans un contexte socio-politique chargé un père... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 juin 2018

Revoyons les classiques de la SF : Mars Attacks de Tim Burton (1996)

A sa sortie, en 1996, nous ne savions pas que ce petit OVNI qu'était "Mars Attacks" marquait plus ou moins la fin de la meilleure période créatrice de la carrière de Tim Burton. Nous avions été enthousiasmés par cet hilarant et terrible règlement de comptes avec la bêtise américaine, surtout lorsqu'elle se transforme en politique : pas si loin finalement du travail que Kubrick avait réalisé avec son génial "Docteur Folamour" (mais sans l'apocalypse finale, ou alors une pure apocalypse de l'intelligence...), ce film représentait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 mai 2018

Séance de rattrapage : "Detroit" de Kathryn Bigelow

"Detroit" est d'abord un film nécessaire, alors que les crimes de la police américaine contre la communauté noire se sont multipliés, peut-être du fait du sentiment d'impunité qu'a fait naître l'administration Trump. Que cela soit la brillante et célébrée réalisatrice Kathryn Bigelow qui se soit lancée dans ce projet, basé sur un fait divers horrifique situé durant les émeutes ayant enflammé Détroit en 1967, est indéniablement un gage d'efficacité (... même si, comme pour le superbe "Zero Dark Thirty", le scénario extrapolant à partir... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mai 2018

"En Guerre" de Stéphane Brizé : à l'Ouest, rien de nouveau...

A l'Ouest Rien de Nouveau : nous tombons tous, à chacun notre tour, sous les balles du capitalisme financier, entraînant avec nous nos familles, nos enfants, leur futur, et accessoirement celui de la planète. En face de nous, les médias nous filment, nous enregistrent, et nous faisons brièvement la une de BFM lorsque notre colère est trop forte. Une chemise déchirée, une voiture retournée, quelle révolte dérisoire ! Mais la punition est rapide, la Justice intraitable, nous sommes des criminels, tandis que les actionnaires conduisent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mai 2018

"Place Publique" d'Agnès Jaoui : à l'arrière des berlines...

Les nostalgiques invétérés et ceux qui portent des lunettes roses font grand cas des films passés du duo Bacri-Jaoui, sur le mode : c'était mieux avant ! Faux : Bacri -Jaoui, ça a toujours la même bouillie tiède et fade, célébrée par le beauf éduqué qui croit qu'être cynique remplace l'intelligence. Un temps sauvés par leur partenariat avec le génial Resnais qui réussit à faire de beaux films joueurs à partir de leurs cauchemars neurasthéniques, Bacri-Jaoui reviennent à leur consternante médiocrité avec ce triste "Place Publique",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mai 2018

Séance de rattrapage : "It Comes At Night" de Trey Edward Shults

"It Comes At Night" est un film problématique, pour le moins : si le concept à sa base est plus que remarquable (disons pour faire simple partir des thèmes désormais usés du film post-apocalyptique pour peindre un portrait implacable d'une société où la paranoïa détruit l'humanité en nous), et si la mise en scène a ses moments, réussissant à créer quelques jolis effets de tension avec bien peu de choses, le film reste globalement une déception. D'abord parce que le flirt - à des fins commerciales ? - avec le cinéma d'horreur lambda... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2018

Séance de rattrapage : "Le Crime de l'Orient-Express" de Kenneth Branagh

On se demandait quelle pouvait être la motivation derrière la réalisation d'un film comme "le Crime de l'Orient-Express", adapté d'un classique un peu poussièreux d'Agatha Christie dont tout le monde connaît la révélation finale particulièrement capilotractée, qui plus est en répétant la formule déjà faiblarde du médiocre film de Lumet en 1974, soit un casting haut de gamme pléthorique payé à ne pas faire grand-chose et filmé avec un académisme redoutable. Kenneth Branagh étant tout sauf un réalisateur talentueux, il s'y est attelé... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mai 2018

"Sans un Bruit" de John Krasinsiki : le Silence des Agneaux

"Sans un Bruit" ("A Quiet Place" dans sa version originale, soit un titre plus pertinent car plus paradoxal et donc menaçant) avait tout ou presque pour devenir un classique de la SF et de terreur, un marqueur de son époque comme, disons, "Alien" le fut pour ma génération qui eut la chance de le voir en salle à sa sortie : un excellent sujet - la menace mortelle permanente que fait peser sur les personnages le moindre bruit qu'ils feraient dans leurs activités les plus ordinaires -, d'excellents acteurs (en particulier Emily Blunt... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mai 2018

Séance de rattrapage : "Le Labyrinthe : Remède Mortel" de Wes Ball

Admettons bien volontiers qu'il était difficile, voire impossible de faire pire que le second volet de l'adaptation cinématographique de la saga SciFi pour adolescents "The Maze Runner", et même qu'une bonne heure et demi a passé sans douleur lors d'un visionnage distrait au cours d'un vol transatlantique : bien engagé avec des scènes d'action "à la Mad Max" (en étant gentil), porté par quelques acteurs adultes compétents - même si on en a un peu assez de voir Aiden Gillen recycler à tout va son personnage de "Game of Thrones" - qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,