28 octobre 2015

"Belles Familles" de Jean-Paul Rappeneau : naphtaline...

Je me rends compte que j'ai détesté la plupart des films de Rappeneau (à l'exception de "Cyrano", pour le texte et pour Depardieu) qui m'a toujours semblé un bien piètre réalisateur, courant comme un dératé après la virtuosité hawksienne des screwball comedies sans en avoir ni le talent ni même l'audace, et terminant par faire du mauvais théâtre de boulevard : le prototype du cinéma petit-bourgeois franchouillard, ringardisé très rapidement à l'époque par la Nouvelle Vague, célébrant le scénario (en général ringard lui aussi, ou en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2015

Séance de rattrapage : "Night Call" de Dan Gilroy

S'il est aisé de se laisser impressionner par "Night Crawler" (évitons le titre "français", crétin), il n'est pas facile de l'aimer et de le défendre ensuite : la démonstration de Dan Gilroy quant à l'abjection croissante des media et aux abimes du cynisme contemporain, pour être efficace, n'en reste pas moins mécanique, souvent redondante, parfois même suspecte quand le film adopte des procédés de suspense finalement pas si différents de ce qu'il dénonce. Gilroy manque d'intelligence et sans doute d'un soupçon d'éthique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2015

Le Futur du Cinéma est Asie : "Drug War" de Johnnie To (2012)

 On a trop aimé Johnny To lorsqu'on découvrait son cinéma élégant et tendu, voilà une bonne décennie, pour ne pas lui faire la grâce d'un peu de notre attention alors qu'il vient de réaliser une sorte de film impossible (au sujet théoriquement interdit par la Parti Communiste Chinois) avec ce "Drug War", chronique d'une belle inventivité d'un piège tendu par la police chinoise à un réseau de trafiquants de drogues - venus de Hong Kong, bien entendu, il faut bien faire des concessions... Comme on l'a beaucoup écrit, la belle mise... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 octobre 2015

Séance (tardive) de rattrapage : "Blue Ruin" (2013) de Jeremy Saulnier

"Blue Ruin" est un vrai film noir : il raconte patiemment le mécanisme fatal d'un engrenage de vengeance qui exterminera une famille entière, prenant sa source dans une sorte "d'idiotie" mutique (le Sud des Etats Unis, vu ici comme une région particulièrement arriérée où seules les armes parlent) et s'accélérant par le jeu combiné du hasard (ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas dans le programme de vengeance de Dwight) et de la "nécessité" (survivre en marge de la société, sauver sa famille menacée). Un très beau scénario simple,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 octobre 2015

Le futur du Cinéma est Asie : "The Housemaid" de IM Sang-Soo (2010)

Le gouffre séparant l'intelligente introduction de "The Housemaid", montrant avec justesse le "non-évènement" du suicide d'une jeune femme (préfigurant sans doute la conclusion du film) au milieu de la vie agitée d'une métropole coréenne, et l'absurde épilogue "lynchien" sensé - enfin je l'imagine - montrer l'absurdité terminale de la vie mensongère de la famille de bourgeois immensément riches qui broiera l'héroïne, est la meilleure illustration possible du délitement effarant du film de IM Sang-Soo, au fur et à mesure de sa... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 octobre 2015

Le futur du Cinéma est Asie : "Kinatay" de Brillante Mendoza (2009)

En son temps, "Kinatay" engendra un débat assez animé entre partisans admiratifs de la "méthode Mendoza" de filmer (le film reçut d'ailleurs la récompense cannoise non négligeable du Prix de la Mise en Scène), soit une sorte de primitivisme pré-cinéma permettant de retrouver un sentiment d'immersion inédit dans les situations décrites, et contempteurs, en général dégoûtés par l'atroce et interminable scène de massacre d'une prostituée qui marque la damnation éternelle de Peping, spectateur passif qui voit aussi mourir son "intégrité",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 octobre 2015

Séance de rattrapage : "Valentin Valentin" de Pascal Thomas

On connaît suffisamment Pascal Thomas et ses petits films agréablement décalés pour saisir tout de suite ce qu'il a voulu faire avec cette adaptation d'un polar de la non négligeable Ruth Rendell : faire faire un autre petit tour à des personnages lunaires soumis (mais pas trop) aux aléas d'un monde cruel avec lequel il faut bien vivre. Mélanger donc la fantaisie largement branchée / intello (un microcosme parisien bobo, de méchants chinois qui semblent tout droit sortis d'une BD un peu simpliste, des chansons vaguement rock chantées... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 octobre 2015

Le Futur du Cinéma est Asie : "The Classified File" de Kwak Kyung-Taek (2015)

Quel plaisir de voir à nouveau un bon polar coréen ! Ce qui était il y a 10 ans un petit "trip" que l'on pouvait s'offrir régulièrement est désormais suffisamment rare pour être dégusté... Oh, "The Classified File" n'est pas un chef d'oeuvre, surtout quand on le compare à un "Memories of Murder" basé sur le même principe : revenir sur, reconstituer une véritable affaire criminelle, et en tirer un thriller mental ainsi qu'un portrait plutôt politique de la société sud-coréenne. On retrouve quand même cette incroyable intelligence de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 septembre 2015

"Strictly Criminal" de Scott Cooper : Johnny est de retour, et il n'est pas content !

On avait perdu Johnny Depp. Celui qui fut l'un de nos acteurs préférés pendant une bonne décennie prit un mauvais chemin à la suite du succès commercial de son interprétation "keithrichardsienne" de "Pirates de Caraïbes" et disparut peu à peu de notre radar. L'excellente nouvelle de ce "Black Mass", qui décrit de manière (trop) classique le parcours d'un criminel psychopathe de Boston et son alliance infâme avec le FBI local, c'est que NOTRE Johnny est de retour. Et il n'est pas content ! Plus d'hystrionisme ici, plus de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 septembre 2015

Séance de rattrapage : "Joker" de Simon West

Drôle de film que ce "Joker" qui suit les rails d'un scénario plus que prévisible - le loser (physiquement invincible, on parle quand même ici de Jason Statham dans son rôle habituel de "badass") qui, accro au jeu et piégé par Las Vegas (refrain connu et archi usé), prend toutes les mauvaises décisions et fonce plus ou moins consciemment vers le mur -, mais qui nous prive illogiquement de la fin évidente de cette trajectoire (et de tout "film noir" qui se respecte un minimum) pour se conclure en happy end absurde, grâce à un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,