30 mai 2016

"Elle" de Paul Verhoeven : Oh...!

On connait bien désormais la méthode géniale de Verhoeven, utilisée avec succès à Hollywood (remember "Starship Troopers" ?) : se glisser dans la peau d'un cinéaste mainstream pour infuser dans ses films une perversion insensée, débouchant selon les cas sur un commentaire social ou politique radical. Et "Elle" - un nouveau chef d'oeuvre indiscutable du "Hollandais Violent" -, c'est exactement ça : une très légère déviation par rapport au livre de Djian ("Oh...") qu'il semble pourtant adapter fidèlement (comme le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 mai 2016

"Julieta" de Pedro Almodóvar : doux ressassement...

  Sous l'égide de Sirk et Hitchcock, Almodóvar - le désormais mal aimé (la majorité des Espagnols, de droite comme de gauche, le haïssent, et sa popularité hors Espagne a sérieusement chuté depuis quelques années) - est entré dans l'ère du ressassement. "Julieta" ne nous offre rien de nouveau : du mélodrame à mèche lente (on s'en fout un peu et puis d'un coup, nous voilà bouleversés), un scénario trop riche (assemblage de plusieurs nouvelles, et ça se sent), une virtuosité technique de vieux maître, de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2016

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "Le retour du jedi" de Richard Marquand (1987)

Ce "Retour du Jedi", troisième épisode de la trilogie (chronologiquement, on s'entend), a longtemps été mon préféré, du fait de sa légèreté virevoltante (en fait un état d'esprit feuilletonesque tout-à-fait dans la ligne du premier, mais sans l’inconsistance de la réalisation de George Lucas, même si la rumeur veut qu'il ait quand même tenu les rênes...), et son accumulation de personnages idiots mais réjouissants (la manière dont le film foisonne de créatures mi-monstrueuses, mi-caricaturales, très proches de celles de "Valerian"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 mai 2016

"The Assassin" de Hou Hsiao-Hsien : plaisir solitaire

Je préfère voir les films de Hou Hsiao-Hsien chez moi, où l'intimité de l'expérience s'accorde plus à l'extrême sensibilité du travail du grand cinéaste formaliste taiwanais. Pour "The Assassin", cela me semblait encore plus nécessaire , vu que le film fut vendu au "grand public" comme appartenant au genre du film de sabre, ce qui a sans nul doute entraîné de savoureuses protestations dans les salles obscures de la part de spectateurs "trompés" ! J'ai donc pu voir deux fois à la suite le film (sur support Bluray US) ce qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "La France" de Serge Bozon (2007)

Le film de Bozon, dont on avait pas mal parlé à l'époque suite à son moyen métrage "Mods", a pour lui une belle singularité, qui fait qu'il mérite qu'on s'y intéresse... même s'il n'emportera pas forcément l'adhésion de tous. La syntaxe est en effet ici celle de l'aile la plus "intello" (comme on dit trop péjorativement de nos jours) de la Nouvelle Vague, disons celle de Rivette : sécheresse et élégance de la mise en scène, une mise en scène qui privilégie toujours le sens plutôt que l'affect... et cela fait du bien de regarder du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mai 2016

La culture des navets à Cuba : "Buena Vista Social Club" de Wim Wenders (1999)

Oublions un peu la Musique - formidable, on le sait - des vétérans cubains du "Buena Vista Social Club" et parlons ici de... Cinéma, car c'est bien de cela qu'il s'agit, après tout, non ? On sait que Wenders - cinéaste que nous portions aux nues dans les années 80 et 90 - s'aventurait à l'époque régulièrement dans le genre documentaire, avec des résultats pour le moins variables. Pourtant, rien de cette "pratique" ne transparaît vraiment dans ce "BVSC - le film", qui s'avère une sorte de degré zéro du documentaire ! Car... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mai 2016

"Angry Birds" des Studios Sony : crétins d'oiseaux et salopiauds de cochons verts

Ayant suffisamment perdu moi-même mon temps sur mon iPad avec ces "Angry Birds" (c'était avant que je débranche toutes ces m... de ma vie), je n'avais pas forcément envie de retrouver ces crétins d'oiseaux et ces salopiauds de cochons verts dans un film d'animation, mais être père d'une adorable petite fille de 5 ans suppose des sacrifices. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un film tout-à-fait correct, en tous cas bien supérieur à la quasi totalité des films d'animation vus récemment ! Le plaisir naît d'une très bonne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mai 2016

Gloire au cinéma nippon : "Herbes Flottantes" (1959) de Yasujirô Ozu

"Herbes Flottantes" (dans sa version de 1959, puisque Ozu faisait là le remake en couleurs de l'un de ses films antérieurs) est une belle preuve de plus de l'imparable réussite de la "méthode Ozu". Soit une heure et quelques de construction patiente, vaguement indolente, d'un mélodrame à mèche longue, qui ne détonnera que dans la dernière demi-heure, magnifique, terrassante... irrésistible. Beauté des actrices - sublimes -, magnificence de tous les plans - parfaitement agencés -, perfection du rythme et de la narration, complexité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mai 2016

"Green Room" de Jeremy Saulnier : à quand "Red Rain" ou "Yellow Rage" ?

Jeremy Saulnier avait bluffé son monde avec son premier film, "Blue Ruin" qui témoignait d'un sens de la mise en scène étonnant tout en traitant intelligemment du thème un peu rebattu de la violence comme fondement et mal de la société américaine. "Green Room" (à quand "Red Rain" ou "Yellow Rage" ?) joue exactement la même partition, avec la même remarquable virtuosité, mais cette fois dans le cadre plus convenu du film de genre - ici le survival movie. Et déçoit un peu, justement dans sa seconde partie, quand on réalise que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mai 2016

Petite revisite de la filmographie de Steven Spielberg : "Munich" (2005)

Il faut certes oublier la maladresse quasi-terminale (une faute, ça s'appelle...) du montage parallèle entre le carnage de Munich et les tourments sexuels du "héros", mais sinon, force est de constater que Spielberg avait réussi avec ce "Munich" un autre film profondément pessimiste, presque aussi nauséeux que sa "Guerre des Mondes". L'intelligence de la réalisation (comme souvent chez le Spielberg actuel, la mise en scène joue alternativement dans un registre de réalisme très années 70, puis avec les codes du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,