31 juillet 2015

"Le Petit Prince" de Mark Osborne : The Little Prince Revisited !

Qu'on l'aime ou pas, il est indéniable que le célèbrissime livre de St. Exupéry est un délire poétique impressionnant, une oeuvre irréductible à la raison comme aux sentiments, une sorte de monument d'autant plus imposant qu'il avance sous couvert d'une oeuvre enfantine. Le contresens absolu du film de Mark Osborne est donc d'utiliser le récit initial comme prétexte pour réaliser l'un de ces "films à message" dont est friand le grand public américain : que ce message (une sorte d'ode à l'enfant en nous que nous avons oublié...) soit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juillet 2015

"Ant-Man" de Peyton Reed : the incredible shrinking man

Pour moi qui en suis désormais au stade de haïr tout ce qui est film de super-héros, tout au moins produit par les épuisants (et largement désespérants) Studios Marvel, la seule raison d'avoir envie de voir cet "Ant-Man" s'appelait Paul Rudd, acteur atypique au physique Ben-Affleckien "dégonflé" par la comédie. Et de fait, à son image, "Ant-Man" s'essaye à un genre relativement nouveau pour Marvel, l'auto-dérision permanente, noyant les quelques scènes d'action dans un déluge de dialogues plus ou moins décalés qui ont quelque chose de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juillet 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "The Life Aquatic with Steve Zissou" de Wes Anderson (2004)

Toujours à date le film le plus bouleversant de l'un des réalisateurs les plus singuliers produits par les Etats-Unis depuis belle lurette, "la Vie Aquatique" est à la fois une miniature colorée et parfaite, réalisée avec un savoir-faire "artisanal" qui recycle le merveilleux Fellinien (mais on peut aussi penser à Méliès lors de la scène magique du requin-jaguar, ce qui expliquerait d'ailleurs l'admiration que Scorsese professe vis à vis de Wes Anderson), autant que la grâce triste d'un Jacques Tati, et un éblouissant traité de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 juillet 2015

Notre homme Clint : "Mystic River" de Clint Eastwood (2003)

Après plusieurs films que l'on pouvait objectivement qualifier de faibles, Eastwood revenait en 2003 dans une forme étonnante (dans tous les sens du terme) avec cet éprouvant "Mystic River", qui, sous une apparence de grand classicisme (théâtralisation tragique des sentiments, jeu "actor's studio" - d'ailleurs discutable - d'acteurs choisis pour leur stéréotypage, amples mouvements de caméra, etc...), dépeignait de manière unique, c'est-à-dire sans simplisme ni complaisance, l'infinie propagation du Mal absolu dans la société... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 juillet 2015

Les aléas de la filmo de grands réalisateurs : "Panic Room" de David Fincher (2002)

Soyons objectif, ce "Panic Room" largement décrié par les hordes de fans de David Fincher, dont je suis, mais seulement depuis peu, n'est rien d'autre qu'un petit thriller angoissant mais assez vain, malgré les astuces formelles - on pense beaucoup à Hitchcock, que Fincher cite tout en réactualisant ses "trucs" à force d'effets digitaux - et l'interprétation (comme - trop ? - souvent) intense de Jodie Foster. Fincher démontrait ici - mais n'était-ce pas le but de ce film de commande "modeste" par rapport au travail précédent de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 juillet 2015

"Les Minions" de Pierre Coffin et Kyle Balda : Banana !

L'invention des personnages des "Minions" a été un coup de génie, au delà de l'inépuisable franchise marketing qui peut être déployée à partir de ces "petits monstres" irrésistibles : il y a quelque chose de "fondamental", "d'élémentaire" dans le rire que font naître en nous - et ce quel que soit notre âge - ces créatures basiques qui illustrent parfaitement, sans les caricaturer pour autant, nos penchants les plus triviaux : les Minions ont tous nos vices (méchanceté, sournoiserie, gloutonnerie, instinct grégaire, etc.) mais,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 juillet 2015

Stephen King à l'écran : "Dolores Claiborne" de Taylor Hackford (1995)

Je suis suffisamment fan de Stephen King pour reconnaître les forces et les faiblesses de cette littérature (très) populaire, mais aussi la quasi impossibilité d'adapter au cinéma ce fleuve de mots et de sensations souvent excessives qu'est un roman du "maître de l'horreur". Or, cette adaptation du sympathique mais mineur (et pas fantastique, du coup) "Dolores Claiborne" par un tâcheron aussi limité que Taylor Hackford (aucun véritable bon film dans sa filmographie) est paradoxalement une vraie réussite (mineure aussi, mais bon...)...... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2015

"Un Moment d'Egarement" de Jean-François Richet : Pour Vincent seulement...

Claude Berri, honnête homme mais piètre réalisateur, avait pondu en 1977 le "Un Moment d'Egarement" original, tout petit film qui ne tenait guère que par la faconde d'un Marielle impérial. Puis les Américains avaient commis (en 84) un remake, "Blame It On Rio", qui malgré le Brésil, Stanley Donen et Michael Caine (excusez du peu) démontrait clairement la limite du sujet. Il ne s'imposait pas en 2015 de revenir à la charge, d'autant que la (très faible) teneur initial en matériel provocateur s'est clairement diluée avec le passage des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juin 2015

"Mad Max : Fury Road" : chapeau, George !

Longtemps, je n'ai pas voulu revoir Max. Sans doute parce que j'avais trop aimé le Road Warrior, qui m'avait même, un beau soir, donné envie de fracasser les tôles de ma petite voiture (NDLR: True Story). J'ai attendu longtemps, et puis j'ai craqué : j'y suis allé. Et je n'ai pas retrouvé Max (parce que Tom Hardy, désolé, mais cela ne le fait pas !), ce qui n'est pas plus mal. Par contre, j'ai retrouvé l'ami George qui montre bien aux p'tits jeunes ce que c'est que mettre en scène un VRAI film d'action sur un scénario séminal (je... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 juin 2015

"Vice Versa" de Pete Docter et Ronnie Del Carmen : Pixar est de retour !

Voilà, on est sauvés : Pixar est de retour ! Après plusieurs années d'errements qui m'avaient laissé craindre que le génie de ce Studio à nul autre pareil s'était dilué dans la fadeur consensuelle de la multinationale Disney. "Vive Versa" est un puissant démenti, qui atteint (et dépasse même peut être) les sommets de "Wall-E" et de "Toy Story 3". Avec cette fois la puissance émotionnelle de la fameuse intro de "Là Haut" démultipliée pendant les derniers 3/4 d'heures dévastateurs du film. Pixar est de retour, avec l'un de ces concepts... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,