13 janvier 2019

"L'Heure de la Sortie" de Sébastien Marnier : no shelter from the storm

Nous passons suffisamment de temps à nous plaindre de l’effondrement du cinéma populaire français, dont la qualité il est vrai n’a jamais été aussi lamentable que depuis quelques années, pour ne pas clamer haut et fort notre admiration, voire notre amour pour un film comme "L’Heure de la Sortie", de Sébastien Marnier, un film qui conjugue un sujet d’une vraie intelligence avec une indéniable accessibilité "commerciale". Sauf que, bien entendu, certains tordront le nez sur ce film passionnant, parce qu’il est plus facile de le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 janvier 2019

Retour à Hogwarts : "Harry Potter et la Chambre des Secrets" de Chris Columbus (2002)

Le second film de la saga "Harry Potter" à l'écran met encore plus cruellement à jour que le premier les déficiences de l'adaptation à la sauce hollywoodienne de l'œuvre de J.K. Rowlings : alors que le livre construisait de manière remarquable un univers réellement enchanteur sur les intuitions géniales de "l'Ecole des Sorciers", tout en créant un écho inattendu entre les conflits du monde des sorciers et ceux du nôtre, lutte des classes et racisme en premier lieu, les producteurs des films, peu aidés il est vrai par l'incompétence... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 janvier 2019

"Le Retour de Mary Poppins" de Rob Marshall : la grande dépression...

Pendant une bonne demi-heure, j'y ai cru. Mes yeux sont même devenus humides quand la nouvelle Mary Poppins a utilisé son sac sans fond pour en extirper des objets absurdes et en peupler une baignoire devenue un océan exotique sous lequel on peut respirer et même chanter. Puis j'ai peu à peu déchanté... Aucune chanson mémorable, des ballets citant docilement ceux du premier film mais filmés avec un manque de grâce absolu, et surtout une redoutable absence d'imagination, ce qui est quand même absurde quand on prétend faire renaître... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2019

Séance (tardive) de rattrapage : "A Ghost Story" de Davd Lowery

Si l'on aime autant le Cinéma, c'est que quand tout semble promis à l'éternelle répétition du même, survient toujours un jeune (ou moins jeune) artiste pour nous faire une proposition nouvelle, nous offrir quelque chose que nous n'avions encore jamais vu. Car il est possible de parler de cet épatant "Ghost Story", du quasi inconnu David Lowery, sans faire référence à rien d'autre que l'on ai croisé auparavant sur un écran, et c'est là sans doute la plus belle qualité d'un film qui n'en manque pourtant pas. "A Ghost Story" est avant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 janvier 2019

Les 100 visages du western : "Pale Rider" de Clint Eastwood (1985)

L'un des premiers livres de ma pré-adolescence, comme on dit aujourd'hui, fut "l'homme des vallées perdues" de Jack Shaefer, recommandé par mon père avec pas mal de J.O. Curwood et de Jack London : un livre emblématique qui façonna mon goût pour le western classique, et me marqua bien plus profondément que l'adaptation conventionnelle qu'en fit George Stevens, avec le bellâtre fadasse Alan Ladd. J'ai toujours préféré imaginer Shane sous les traits de Clint Eastwood, ce qui n'est pas très difficile puisque son "Pale Rider" est une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 janvier 2019

"Rémi sans famille" de Antoine Blossier : sur la route

Avec "Rémi sans famille", on est assez loin du roman éprouvant du XIXe siècle écrit par Hector Malot qui traumatisa notre enfance, et beaucoup plus dans l'esprit contemporain des douceurs de Noël bien synthétiques concoctées par la maison Disney, matinée - pour faire bonne mesure - des atroces ringardises "à la Claude Berri" (c'est sans doute l'effet Daniel Auteuil, par ailleurs très bon ici...). Nul réalisme donc, mais bien plutôt un esprit de "merveilleux" qui passe à pertes et profit le contexte terrible de l'inhumaine misère du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 janvier 2019

Mon Top 10 des films sortis en 2018 (ceux que j'ai vus, au moins !)

Une belle année, avec une résurgence inattendue du western, et une apparition étonnante de Netflix dans le palmarès ! 1. Une Affaire de Famille de Hirokazu Kore-eda (photo) Le meilleur Kore-eda à date, dans lequel il confirme sa filiation avec Ozu et surtout Naruse, mais aussi un beau film profondément politique. 2. Burning de Lee Chang-Dong Difficile de départager le Lee Chang-Dong du Kore-eda, tant ils représentent l'un et l'autre la supériorité du cinéma asiatique sur le cinéma occidental. Intelligent, froid, déroutant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 décembre 2018

"Spider-Man : New Generation" de Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman : American Beauty

Voir sa petite fille grandir, c'est parfois un crève-cœur, mais cela peut être aussi un soulagement quand on réalise qu'on va pouvoir très bientôt faire l'impasse sur les films pour tous petits généralement consternants, et se replonger dans une cinéphilie de grands enfants parfois (seulement) beaucoup moins débilitante. C'est ainsi que je me retrouvai cette après-midi de préparation hystérique des fêtes de Noël, bien tranquille en bonne compagnie de geeks surexcités, devant le "dernier Spiderman", en format animation, film ayant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 décembre 2018

Séance de rattrapage tardive : "La Fille de Brest" de Emmanuelle Bercot

"Les bons sentiments et les justes causes ne font pas forcément les bons films. Développez et illustrez cette phrase du grand critique aujourd'hui sénile Pokespagne. Vous avez 2 heures et 8 minutes". Thèse : Le fait de traiter au cinéma une "histoire vraie", qui plus est récente et donc encore à l'esprit des spectateurs - dans ses grandes lignes tout au moins - dédouane les scénaristes du moindre effort de construction de personnages et de situations crédibles. Des clichés sont amplement suffisants puisqu'ils confortent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2018

"Une Affaire de Famille" de Hirokazu Kore-eda : Shoplifters of the World, Unite !

Cette palme d'or - juste mais contestée - attribuée à Cannes au dernier film de Kore-eda, vient à notre avis enfin reconnaître l'importance du plus grand réalisateur japonais actuel, digne héritier des Mizoguchi, Naruse ou Ozu qui furent l'honneur d'un cinéma "social" et "humain" quasiment sans égal dans l'histoire du cinéma. Car, même si "Une Affaire de Famille" ne renouvelle en rien - comme certains s'en sont plaints - ni les thèmes ni la mise en scène de Kore-eda, il lui permet d'atteindre une grandeur et une subtilité encoe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,