29 janvier 2017

"La La Land" de Damien Chazelle : Chantons sous les sunlights...

 Sur-vendu par la presse (et par ses producteurs, comme on peut bien l'imaginer), déjà auréolé de gloire avant même que le public du monde entier ait pu le voir, "La La Land" a bien du mal à tenir des promesses aussi exagérées... qui ne sont d'ailleurs pas celles de Damien Chazelle, jeune prodige déjà responsable du magnifique "Whiplash", et qui devrait faire très attention à ne pas devenir le Michael Cimino du XXIème siècle (comme le disaient les Romains, il n'y a pas loin entre la Roche Tarpéienne et le Capitole). Alors,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 janvier 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Perfect Blue" de Satoshi Kon (1998)

"Perfect Blue" est l'un de ces films-culte que l'on a envie de voir depuis tant d'années qu'on ne peut guère être que déçu ensuite. Pourtant, il faut reconnaître que le scénario assez stupéfiant, un peu à la manière d'un De Palma (l'obsession pour le voyeurisme, l'importance de l'image, et puis les débordements sexuels ou gore…) débordé par une schizophrénie terrifiante, qui fait osciller en permanence les personnages et le spectateur entre la réalité et sa représentation sur un plateau de cinéma, sans même parler de l'indiscutable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 janvier 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Millenium 3" de Daniel Alfredson (2010)

... Et voilà que, alors que je ne m'attendais qu'au pire après un mauvais second volet, "la Reine dans le Palais des Courants d'Air" est un bon film, bien supérieur en tous cas à la conclusion de la trilogie "Millénium" sur papier, bâclée par Stieg Larsson. Non pas que formellement, Alfredson soit d'un coup devenu un cador de la mise en scène : non, on reste globalement dans le télévisuel moche et bas de gamme ! Mais quelque chose "prend" dans ce suspense paradoxal d'une lutte un peu abstraite entre deux organisations, suspense à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 janvier 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Millenium 2" de Daniel Alfredson (2009)

Bon, soyons juste : après la belle réussite du premier "Millenium", le second bouquin de Stieg Larsson n'était pas terrible, et tenait surtout la route grâce à son féminisme militant ("Tous les hommes sont des porcs et des violeurs" gravé dans la chair), et aussi par le savoir-faire de l'auteur qui réussissait à nous mener par le bout du nez à la poursuite de sa fascinante héroïne. Le problème du film du dénommé Daniel Alfredson est que ce n'est pas un film, mais un téléfilm, typique d'une époque où la télévision nous proposait ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 janvier 2017

Séance de rattrapage : "La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil" de Joann Sfar

Godard l'avait dit, faire des films, c'est quand même avant tout pour séduire les filles qu'on fait jouer dedans. Je ne sais pas si l'ami Joann Sfar a réussi à "choper", comme disent les plus jeunes d'entre nous, mais nul ne peut nier que sa caméra ne se lasse jamais de caresser Freya Mavor, d'exhiber son corps, ses jambes, ses yeux, sa bouche à chaque plan de "la Dame dans l'Auto..", et qu'il faudrait être bien pisse-froid pour ne pas applaudir à cette mise en scène parfaite d'une "attraction fatale". Après, nombreux sont ceux qui se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 janvier 2017

Notre homme Clint : "le Retour de l'Inspecteur Harry" (1983)

Il y a deux manières (au moins) de regarder ce "Retour de l'Inspecteur Harry", quatrième de la série mais premier réalisé par Clint Eastwood lui-même : objectivement, il s'agit d'un film plutôt moyen, qui tente assez vainement de revitaliser une saga moribonde en renouant avec ses principes "politiques" les plus extrêmes, ceux qui valurent à Eastwood des années de réputation nauséabonde de la part de critiques tombant un peu trop facilement dans l'amalgame entre personnage et acteur. Il suffit d'effectuer un léger pas en arrière pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 janvier 2017

Revoyons les classiques du cinéma US : "Fight Club" de David Fincher (1999)

Il m'aura fallu donc attendre un troisième visionnage pour que la rage et le mépris que j'ai toujours ressentis envers "Fight Club" s'apaisent, et pour que je prenne un peu de plaisir devant ce film aussi emblématique (il semble être devenu une sorte de "phare" - pauvre de nous ! - pour toute une génération…). Il convient clairement, pour juger sereinement du film, de séparer ce qui vient de David Fincher - devenu depuis un metteur en scène qui compte, et qui touche même occasionnellement à la grandeur - et ce qui était dans le livre,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Your Name" de Makoto Shinkai (2016)

  Enorme succès au Japon, "Your Name" permet à Makoto Shinkai de postuler au trône laissé vacant (pour longtemps ?) par Miyazaki, et devrait dans un monde plus logique que le nôtre lui faire conquérir les foules "globales". Car "Your Name" combine avec brio une absolue beauté formelle, une intelligence extraordinaire de la mise en scène et de la narration (complexe quand même, on est au Japon !), et surtout une maîtrise des ressorts mélodramatiques qui garantit un gros usage général de mouchoirs durant la projection. Peine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 janvier 2017

Revisitons le cinéma déviant de David Lynch - "Mulholland Drive" (2001) : Llorando...

Choisi, assez logiquement, cette année par la "critique mondiale" comme le meilleur film du XXIème siècle, "Mulholland Drive" est fondé sur la plus pure croyance dans le Cinéma, tout en en magnifiant tous les artifices pour repousser une fois de plus les limites de "l'expérience" du spectateur. Typiquement, les premiers visionnages seront l'occasion de s'amuser à pénétrer les nombreux secrets de ce film tout-à-fait hors du commun : on peut comprendre assez vite comment Lynch a procédé, à partir des ruines de son "pilot" rejeté par la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 janvier 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Living in the Material World" de Martin Scorsese (2011)

Mais qu'est ce qui a bien pu passer par la tête de Martin Scorsese pour qu'il consacre temps, énergie et ressources à la construction d'un film de 3 heures et demi sur... George Harrison !? Harrison, compositeur certes notable pendant une courte période (disons de l'"Album Blanc" à "All Things Must Pass", pour faire simple), mais également redoutable "nobody" oscillant toute sa vie entre périodes ridicules mais sympathiques (Hare Krishna et toute cette sorte de choses) et moments franchement gênants (le concert du Bangladesh, une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,