06 octobre 2016

"64 : Part I" de Takahisa Zeze : le Japon loin derrière la Corée...

Nous avons tellement peu accès au cinéma japonais contemporain (hormis une petite poignée d'auteurs qui sont bien distribués en Europe, tels que Kiyoshi Kurosawa,Naomi Kawase, Hirokazu Kore-Eda ou bien sûr Takeshi Kitano) que la possibilité de voir un thriller grand public japonais ne se refuse pas. La première partie de "64" a pour point de départ un kidnapping d'enfant à l'issue tragique, et explore les conséquences dévastatrices d'une erreur technique de la police, et des mensonges utilisés pour la couvrir :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 octobre 2016

Séance de rattrapage : "St. Vincent" de Theodore Melfi

"St. Vincent" n'est pas vraiment un bon film. Il est plutôt mal écrit, avec cette prolifération mal maîtrisée de thèmes et d'intrigues, voire de personnages, parfois abandonnés en cours de route (la mort de Sandy en est un exemple rageant). Il est empli de clichés et de lieux communs usés : le lien qui se tisse entre un vieux bourru et un enfant a bien fait l'objet de 250 films (tiens, au hasard, "le vieil homme et l'enfant", "l'été de Kikujiro"...). Pourtant, il est d'une efficacité émotionnelle redoutable : j'ai beaucoup, mais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 octobre 2016

"Sully" de Clint Eastwood : il y a un pilote dans l'avion !

Soyons francs, cela fait un moment que l'on sait que l'immense Eastwood, proche désormais du gâtisme, ne nous donnera plus de chefs d'oeuvre du niveau de "Impitoyable", "Mystic River" ou "... Madison",... même si son "American Sniper" impressionnait encore. "Sully" n'est ni un bon ni un mauvais film, à la limite on pourrait dire qu'il n'a pas grand chose à voir avec le Cinéma : il n'est que le récit - sans enjeux, puisque l'on sait bien ce qu'il est advenu, mais également sans "regard" aucun, ce qui est le minimum qu'on attend... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 septembre 2016

"Don't Breathe" de Fede Alvarez : asphyxie...

Depuis combien de temps n'avons nous pas vu un vrai film de genre parfaitement réussi ? En poussant un peu, on a envie de dire depuis la fin des années 70... puisque c'est clairement à cette époque de la série B que Fede Alvarez se réfère avec son impeccable "Don't Breathe". Le genre est donc le home invasion movie (et Alvarezdépasse clairement le Fincher de "The Locker Room"...) qui vire au survival movie (la liste est plus longue, mais "Don't Breathe" ne démérite pas). La grande intelligence ici est de ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 septembre 2016

Séance de rattrapage : "La Prochaine Fois Je Viserai le Coeur" de Cédric Anger

Rien de plus casse-gueule désormais que le film "de psychopathe", sujet usé après une vingtaine d'années des mauvais (et de bons, aussi...) films hollywoodiens. La caution de "l'histoire vraie" vient d'ailleurs s'ajouter comme un méchant risque supplémentaire : entre le spectaculaire putassier et le point de vue moral forcément réducteur, entre le "c'est affreux, mais ça s'est passé comme ça !" et la complaisance envers l'esthétique du crime, comment trouver la place de faire un film "juste" ? C'est une question que s'est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 septembre 2016

Séance de rattrapage : "Lolo" de Julie Delpy

La comédie française va mal : ce n'est pas nouveau, d'ailleurs a-t-elle jamais été bien, quand on pense qu'aujourd'hui, on réécrit notre histoire en prétendant que Louis de Funès était une sorte de génie...? "Lolo" ne sera donc pas une exception au milieu d'un paysage sinistré, malgré les ambitions louables de Julie Delpy de réaliser un film quelque part entre grosse farce populaire (la caution Dany Boon ?) et le cinéma US "indie" qu'elle fréquente. Soyons clair, il y a deux vraies bonnes idées dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 septembre 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "Paddington" de Paul King (2014)

S'il ne datait pas de déjà près de deux ans, il serait tentant de lire l'histoire de "Paddington" comme un plaidoyer humaniste en faveur de l'accueil des migrants : voici un "réfugié climatique" péruvien, attiré par les récits sur la munificence de l'Occident que les colonisateurs du passé ont laissé derrière eux, débarquant à Londres et confronté à la douloureuse expérience de l'indifférence générale face à sa situation, lui qui cherche une nouvelle "maison" où recommencer sa vie. Bien sûr, son adaptation à une réalité qui lui est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 septembre 2016

"Peter et Elliott le Dragon" de David Lowery : coeur de dragon

Il est inutile d'épiloguer sur les désastres artistiques que constituent les adaptations "live" par la maison Disney de ses classiques de l'animation : au moins avec "Peter et Elliott le Dragon", le matériau de départ était par trop mauvais pour être gâché ! Et de fait, l'inconnu David Lowery fait plutôt un bon travail avec un scénario simple (frisant le simpliste même, mais n'oublions pas qu'on est dans un film fa-mi-lial), une réalisation ultra-classique de bon goût et des acteurs compétents... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 septembre 2016

"Nocturama" de Bertrand Bonello : Less Than Zero

Sous les brillants auspices de Bret Easton Ellis ("Glamorama" et ses top models terroristes) et de J. G. Ballard (dérives auto-destructrices de la jeunesse dorée), l'atroce Bertrand Bonello a réalisé avec son "Nocturama" ni plus ni moins que le film le plus stupide et le plus déplaisant qu'il m'ait été donné de voir depuis bien longtemps (... et sachez que je ne lui pardonnerai pas d'avoir du même coup gâché le titre de l'un des meilleurs albums de Nick Cave !). Stupide,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 septembre 2016

"Divines" de Houda Benyamina : pour Oulaya...

L'un des grands bonheurs de la vie d'un cinéphile, me semble-t-il, c'est celui d'assister à l'apparition d'un acteur ou d'une actrice, de quelqu'un qui irradie littéralement l'écran, qui vous submerge, vous bouleverse, vous renverse. Qu'ensuite, pour bien des raisons, cet acteur ou cette actrice fasse "carrière" ou pas, n'est pas forcément important par rapport à ce "surgissement" miraculeux dont on aura été témoin. "Divines" est un film qui divise : certains - comme moi - se sont laissés emporter par l'énergie du film, sans trop se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,