11 septembre 2016

"Les Vieux Fourneaux - T2 : Bonny and Pierrot" de Lupano / Cauuet : The Old Farts Strike Again !

On savait qu'il n'allait pas être facile de donner une suite au brillant premier tome des "Vieux Fourneaux", et de fait, "Bonny and Pierrot" se révèle un peu inférieur, avant tout par le fait d'une construction scénaristique plus faible : une fois le sujet lancé et en attendant une conclusion brillante, c'est-à-dire drôlissime et déchirante à la fois - une conclusion qui jette un regard lucide sur le ravage des années, et donc l'erreur de la nostalgie -, eh bien on s'ennuie un peu à regarder les personnages tourner en rond sans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 septembre 2016

"Undertaker - T1 : Le Mangeur d'Or" : Blood and Guts !

Blueberry est mort, vive Blueberry ! Blood and Guts ! Car, sincèrement, impossible de ne pas être sidéré par le graphisme de Meyer, qui reprend à la lettre tous les codes de Giraud, en n'hésitant même pas à les "améliorer" grâce à une technique que l'on peut aller jusqu'à juger supérieure à celle du "maître" (en particulier au niveau de la lisibilité, notablement meilleure du fait de décors élégamment simplifiés...). Mais ce tour de force esthétique - une grande réussite - ne serait rien sans le scénario deDorison, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 septembre 2016

"Tyler Cross" de Brüno et Fabien Nury : la rivière en colère

Je n'ai donc lu ce premier tome de "Tyler Cross" qu'après ma découverte de la création de Nury et Brüno avec le remarquable "Angola", et je m'attendais à moitié à une oeuvre un peu moins aboutie, une ébauche de ce qui allait constituer la force de cette BD : références bien senties au polar le plus "noir", construction très cinématographique de la narration, garantissant un impact maximal sur le lecteur, léger décalage apporté par un dessin (faussement) simplifié. Mais en fait, tout est déjà là, avec en sus un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 septembre 2016

"Les Vieux Fourneaux - T1 : Ceux qui restent" de Lupano / Cauuet : la lutte finale

"Les Vieux Fourneaux / Ceux qui restent" n'était pas forcément le livre le plus attirant publié en 2014 : j'ai d'ailleurs attendu deux ans pour le lire, rebuté parce qui pouvait sembler au pire une exploitation humoristique du 4ème âge, et au mieux un travail sur la nostalgie (qui n'est plus ce qu'elle était, n'est-ce pas ?). Quelle n'a donc pas été ma suprise de découvrir un excellent scénario aux allures de thriller mémoriel, réservant au lecteur vite conquis son content de "twists", ou au moins de surprises, en outre parfaitement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 septembre 2016

"Furari" de Jirô Taniguchi : la liberté de marcher où bon nous semble...

La lecture de "Furari" chronique paresseuse d'un arpentage systématique de l'ancienne capitale du Japon, Edo (qui devint Tokyo par la suite), pourra séduire profondément les uns et irriter les autres, tant ses qualités et ses défauts sont intrinsèquement liés, voire confondus. Une lecture superficielle de ces 200 pages, contenant ça et là des dessins magistraux de Taniguchi, donnera le sentiment d'un récit délétère, éparpillé, voire fantaisiste, les pas de l'arpenteur à la retraite l'amenant à croiser des animaux auxquels il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 août 2016

"Demi-Sang" de Hubert et Gatignol : le jeu des trônes

"Demi-sang" (second tome de la série des "Ogres-Dieux" que j'ai lu avant le premier, précisons-le) est l'un des livres les plus formellement impressionnants que j'aie vus depuis longtemps : l'incroyable élégance du dessin, réalisant une synthèse idéale entre les codes du manga et ceux de la ligne claire franco-belge, la beauté graphique de l'utilisation du noir et du gris pour composer des pages à la profondeur, à la complexité et à la lisibilité uniques, la perfection formelle de "l'objet livre" en général, tout cela fait de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 août 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "XIII - Tome 8 : Treiz Contre Un" (1991) de Vance et Van Hamme

"Treize Contre Un" (joli jeu de mots) voit Van Hamme clôturer sa saga XIII : l'identité du super-méchant, numéro I est enfin révélée, et la surprise est totale... même si l'on a le droit de trouver tout cela parfaitement invraisemblable (le twist de trop ?). L'album en lui-même est un peu fastidieux, avec beaucoup de trop de dialogues explicatifs, et des scènes d'action un peu convenues, du style "James Bond de toute la vie"... Notre côté fleur bleue appréciera quand même que XIII et le Major finissent quand même par se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 août 2016

"l'Aile Brisée" de Kim et Antonio Altarriba : l'aveuglement

En dépit de sa renommée, "l'Art de Voler" ne m'avait finalement qu'à moitié convaincu, principalement à cause du dessin trop appliqué et comme "contraint" deKim. Je réalise, en refermant cette "Aile Brisée" à la lecture un peu fastidieuse, que c'est surtout la forme de la narration choisie par Altarriba, ce flux continu, uniforme, de scènes, d'informations et même d'émotions, qui coule sans rupture, sans même un véritable remous - alors que certaines situations sont quand même excessivement brutales, voire impressionnantes -... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 août 2016

"Mickey's Craziest Adventures" de Trondheim et Keramidas : un brillant coup de force

Biberonné avec "le Journal de Mickey", j'ai, paradoxalement sans doute, développé une aversion assez profonde pour les personnages "fondamentaux" de la Maison Disney (maison que je ne porte pas non plus dans mon cœur, je l'avoue...), et j'ai du mal à comprendre l'enthousiasme de beaucoup pour la réédition des fastidieuses aventures de Mickey, Donald, Picsou et compagnie... Je ne me suis donc pas laissé séduire par ce "Mickey's Craziest Adventures" par nostalgie, mais bien par fidélité au travail de Lewis Trondheim,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2016

"L'Eté Diabolik" de Smolderen et Clérisse : les diaboliques...

En 1967, j'avais dix ans, et je n'avais pas la chance de vivre sur la Côte d'Azur comme Antoine Lafarge, le héros (et narrateur du livre dans le livre) de "l’Été Diabolik", je lisais "le Journal de Tintin" chaque semaine (encore trop jeune pour Pilote, cela viendrait plus tard...), et "le Fantôme du Bengale" cité par Clérisse comme l'influence du Diabolik des sœurs Giusani, référence "pop" (au même titre que Warhol et bien d'autres artistes 60's...). J'avais été moi aussi, malgré mon jeune âge, bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,