04 janvier 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Blue Lines" de Massive Attack (1991)

En 1991, naissait "Blue Lines", premier album jamais répertorié de dance-music pour l'âme... Une musique soyeuse et hypnotique, intelligente et sensuelle, trop rapidement étiquetée par les marchands : "trip hop", son de Bristol, etc. Que nous importait pourtant ? Ondulations de plaisir et suaves pulsations... mais comme dans un cocon de tristesse engourdie... Les clichés magnifiques de la Soul éternelle se voyaient ici samplés et régurgités par trois petits futés qui n'oubliaient pas, pourtant, du fond des discothèques enfumées, que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2017

"Seekers and Finders" de Gogol Bordello : les illusions perdues...

Nous sommes en 2017, et nous semblons tous avoir baissé les bras devant l'état du monde, conscients de notre incapacité à la changer. Je me souviens de la foi avec laquelle Eugene Hütz chantait il n'y a guère plus de 5 ans les injustices en tous genres, et appelait à une révolte - festive, mais une révolte quand même - des damnés de la terre. Est-ce le fait d'avoir manqué son rendez-vous avec le succès qui lui avait souri quelques mois ? Ou bien la maturité, sale vice qui nous tombe dessus avec l'âge, qui l'empêche désormais de rêver... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 décembre 2017

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Living with War" (2006)

Nous en sommes 2006. Bush et sa cohorte de Neo-Cons ont déclenché une nouvelle guerre en Irak, une guerre difficilement justifiable, et dont les conséquences désastreuses changeront le siècle, ou tout au moins les décennies qui suivront. Neil Young est l'un des nombreux artistes américains qui s'indigne, même si l'on connaît ses opinions politiques, plus "républicain éclairé" que "démocrate" : la différence avec beaucoup d'autres, c'est que son engagement se traduit par un nouveau disque des plus militants, "Living with War", puis par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 décembre 2017

"The Visitor" de Neil Young + Promise of the Real : "Making America Great" (sic)

A 72 ans passés, la rouille n’a toujours pas atteint Neil Young, qui se maintient actif à un rythme inconcevable, même pour des artistes qui n’ont pas la moitié de son âge. On a vu lors de la dernière tournée du Loner avec Promise of the Real combien la vigueur de ces jeunes musiciens avait relancé en live l’énergie du vieux tigre, mais il faut ajouter ici sa rage contre la stupidité et les discours haineux de Trump pour comprendre l’urgence qui se dégage de ce trente-neuvième album studio. Alors, bien sûr, "The Visitor" souffre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2017

Réécoutons les classiques du Rock : "Tea for the Tillerman" de Cat Stevens (1970)

En 1970, "Tea for the Tillerman" était un incontournable dans les chambres des ados. Après le tsunami commercial de "My Lady d'Arbanville", il y avait eu à la radio le glissement de terrain "Wild World" et le gentil Cat vendait des camions d'albums à une époque où cela vous rendait richissime. Nous, qui commencions à gratouiller la guitare, nous nous essayions piteusement à séduire nos petites amoureuses en jouant "Father and Son" (sans trop réfléchir d'ailleurs à un texte qui pourtant tentait de réhabiliter nos parents que nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 décembre 2017

"Travaux sur la N89" de Murat : la déviation...

Nous savons le Bergheaud des bois coutumier des chemins de traverse - entre collaboration avec Isabelle Huppert ("Madame Deshoulières") et balade dans la musique médiévale ("Tristan") - et à chaque fois, ces errances buissonnières, pour être rafraîchissantes, ont eu plutôt l'allure d'une parenthèse manquant d'enchantement au sein d'une discographie par ailleurs roborative. Et il nous faut bien admettre que ce "Travaux sur la N89" (titre magistral bien digne de l'humour de l'ours auvergnat...) ne fera pas exception à cette règle... et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 décembre 2017

"Low in High School" de Morrissey : louder than bombs...

La haine avec laquelle le dernier album de Morrissey est reçu par une bonne partie de la presse est - logiquement - proportionnelle à l'intérêt que peut soulever ce Low in High School, que certains pourraient bien au contraire considérer comme le sommet absolu de la carrière solo de l'homme que l'on aime tant détester : car, honnêtement, a-t-on déjà entendu sur un album du Moz quelque chose du calibre de I bury the Living, par exemple ? Quelque chose d'aussi grandiose, over the top, d'un mauvais goût aussi sublime ? Low in High... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 décembre 2017

"Guilty Species" de Jessica93 : le futur du Rock français ?

Nous savons depuis deux ou trois décennies que le Rock est devenu une histoire à répétition, une sorte d’éternel retour des mêmes idées, des mêmes sons. Quelques fois, vieux vétérans que nous sommes, nous nous sentons un peu fatigués par ces bégaiements de l’Histoire, et nous avons du mal à partager l’enthousiasme général vis-à-vis de musiques déjà entendues. Sauf, avouons-le honnêtement, quand il s’agit de faire revivre les sensations extrêmes inoubliables de l’un des plus beaux courants musicaux du Rock, le « post-punk »... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2017

"Prince of Tears" de Baxter Dury : "full of promise and cum..."

 1977 : Ian Dury, le jovial – et punk, même si dans un genre qui n’appartient qu’à lui – pose avec un mioche sur la pochette mémorable de son célèbre premier album, New Boots and Panties !! La suite appartient à l’histoire. 2017 : quarante ans plus tard, le mioche est devenu grand, et même un artiste presque aussi reconnu que son père, dont il a hérité la voix… spéciale, et surtout, surtout l’humour particulier, et irrésistible. Mais Baxter Dury, en 2017, vient de connaître l’un de ces chagrins d’amour qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 novembre 2017

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Hitchhiker" (1976)

... Alors là, je ne sais pas. Je vois des tas de gens bien porter aux nues "Hitchhiker", comme si 2017 était une année tellement pourrie musicalement qu'il fallait absolument retourner se laver les oreilles en 1976. Comme si Neil Young lui-même ne nous avait pas gratifié de deux albums récents d'excellente facture ("The Monsanto Years", roboratif et énergique, et surtout "Peace Trail", vraiment inspiré - que peu de gens semblent avoir vraiment écouté !). Tout cet enthousiasme pour ce qui n'est, objectivement, qu'une collection de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,