10 mai 2018

"The Deconstruction" de eels : une question de santé mentale...

Après toutes ces années, il se peut bien que la seule manière viable de continuer à aimer eels, c'est de n'écouter qu'un album sur deux ou trois de l'ami Mark Everett. Pour pouvoir créer un semi-effet de surprise en re-découvrant les sortilèges de cette musique terriblement envoûtante, mais usée à force de répétitions. "The Deconstruction" et "Bone Dry", les deux premiers morceaux de "The Deconstruction", l'album, sont ainsi un vrai choc esthétique, comme celui qu'on avait pu ressentir en 1996 quand on avait posé "Beautiful Freak" sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2018

"American Utopia" de David Byrne : more songs about Trump and America...

« He has the brain of a chicken and the dick of a donkey »… Oui, le type qui a écrit cette phrase, et bien d’autre toutes aussi embarrassantes dans son dernier album, c’est David Byrne. Le même David Byrne qui nous offrit "Psycho Killer" en 1977, et ensuite des dizaines de morceaux géniaux qui illuminèrent les eighties. Un type dont on vante partout la grande intelligence, et dont on ne célébrera jamais assez l’impact qu’il eut sur la musique (réellement) moderne. Et pourtant, on attendait beaucoup, vraiment beaucoup de cet album,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2018

"In the Rainbow Rain" de Okkervil River : pris à la gorge...

« Quand j’ai eu ma trachéotomie, je suis devenu bleu et j’ai arrêté de respirer… ça n’allait pas bien du tout, et les docteurs ont coupé à travers la peau et le cartilage en bas de ma gorge pour y faire glisser le tube… » Tiens, combien d’albums ont déjà commencé par ce genre de phrase ? Pas beaucoup, on est prêts à parier."Famous Tracheotomies" vous prend littéralement… à la gorge, dès les premières secondes de la magnifique ouverture du nouvel album de Okkervil River. Will Sheff – ou peut-être le personnage qu’il incarne dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 avril 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Avalon" de Roxy Music (1982)

Il est une idée reçue particulièrement absurde qui persiste encore aujourd'hui, c'est que le Rock serait mort dans les années 80, noyé dans la soupe synthétique et fade qui trustait les hit parades de l'époque. Il suffit juste de dresser une courte liste de quelques chefs d'oeuvre reconnus des eighties pour réaliser que la rugosité, la pugnacité, l'intransigeance fleurirent au contraire comme jamais : "Closer", "The Queen is Dead", "Psychocandy". "Pornography", "Violent Femmes", "Surfer Rosa", etc. Et puis, à l'inverse, pourquoi ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2018

"Flying Microtonal Banana" de King Gizzard and the Lizard Wizard : l'envol...

Premier des 5 albums publiés en 2017 par les renversants Australiens de King Gizzard and the Lizard Wizard, "Flying Microtonal Banana" les voit exploser leurs précédentes ambitions de groupe garage néo-psychédélique pour aller tutoyer les étoiles avec un concept... qui est bien plus qu'un simple gimmick à la limite du second degré. La musique microtonale est le nouveau centre d'intérêt de Stu MacKenzie, qui a donc convaincu sa joyeuse troupe de potes allumés d'investir dans de nouveaux instruments, capables d'aller chercher ces quarts... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 avril 2018

"Goat Girl" de Goat Girl : dans l'enclos...

C’était il y a un an et demi environ, le 18 novembre 2016, et nous nous pressions à la Boule Noire pour découvrir sur scène Goat Girl, tout jeune groupe féminin venu de Londres, porté par un joli buzz naissant. Hélas, les 25 minutes de leur set largement décevant furent l’occasion de découvrir un groupe assez maladroit (concours de bévues sur scène…) mais surtout enfermé dans une attitude arrogante (à moins que cela n’ait été de la timidité ?), et incapable de capitaliser sur quelques chansons un peu plus intenses qui laissaient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 avril 2018

"Boarding House Reach" de Jack White : Freewheelin' Jack...

Jack White, au cours de sa déjà longue carrière, a fait tout son possible pour que nous le considérions à la fois comme un hurluberlu constamment à la recherche d'idées bizarres - mais en général plutôt drôles - et comme l'un des ultimes gardiens du temple de l'orthodoxie blues. Ce mélange paradoxal entre un n'importe quoi cartoonesque et un incroyable talent musical poursuivant l'héritage des plus grands musiciens nous a donné l'impressionnante œuvre des White Stripes, que l'on peut considérer avec le recul comme l'une des plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mars 2018

"Violence" de Editors : Carrying the Fire

Editors, après un brillant démarrage ("The Back Room", "An End has a Start") qui les avait placés au coude à coude avec Interpol dans la course à l'héritage post-punk de la famille Joy Division, avait loupé son virage électronique, puis perdu et son aura et une grande partie de son public en banalisant sa musique dans un genre héroïque et fatigant : car soyons honnêtes, si notre nostalgie inextinguible envers Ian Curtis nous faisait aimer la voix de Tom Smith, qui a vraiment besoin d'un nouvel avatar de Simple Minds ? "Violence" sera... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2018

"There's a Riot Going On" de Yo La Tengo : le calme face à la tempête

Ces dernières années ont été, on le sait depuis "Popular Songs", puis "Fade", l'occasion d'une évolution paradoxale des New yorkais de Yo la Tengo, qui se sont progressivement éloignés des constructions soniques qui en avaient fait des compagnons de route de leurs voisins Sonic Youth, pour aller chercher la beauté dans une sérénité, tranchant singulièrement avec ce chaos du monde qui a toujours été l'un de leurs "grands sujets". Comme si, entre des atmosphères parfois quasi jazzy ou "bossa nova" et la poursuite des pistes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 février 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Songs of Love and Hate" de Leonard Cohen (1970)

"I stepped into an avalanche and it covered up my soul" Les premiers mots de la première chanson du premier album de Leonard Cohen que j'ai écouté. J'avais 15 ans à peine, je crois, et le monde me paraissait un gouffre sans fond dans lequel je brûlais de plonger. Ou une montagne sans sommet à l'assaut de laquelle je savais que j'allais me lancer. Et voilà que le vieux Len (oui, je le trouvais déjà vieux alors qu'il était surtout sage) m'avertissait que j'allais être englouti. Que ça allait être glacial, étouffant, brûlant aussi. Mais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,