15 décembre 2020

"RAZZMATAZZ" de I DON’T KNOW HOW BUT THEY FOUND ME : Back to the Future ?

Allez, avouons-le, à notre avis, I DON’T KNOW HOW BUT THEY FOUND ME est bien placé pour remporter le titre envié de meilleur nom de groupe en 2020 – même s’ils existent depuis 2016. Dallon Weekes et Ryan Seaman, les rockers nostalgiques de Salt Lake City – où il semble y avoir un « nid » de fous furieux (Remember Gathering Swans ?) qui regrettent tellement de ne pas avoir eu 20 ans à Londres en 1979 qu’ils font comme si la Dolorean du Dr. Emmett Brown leur permettait de se faire des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 décembre 2020

"Punisher" de Phoebe Bridgers : audace, fragilité et dépression...

Ce n’est pas si souvent que l’on peut qualifier un album de littéralement « merveilleux », mais cet adjectif dévalorisé par trop d’excès d’enthousiasme sans lendemain est celui qui nous vient naturellement à l’esprit en écoutant, en réécoutant, en ré-réécoutant sans nous lasser "Punisher", le second album de la jeune Californienne indie folk dont tout le monde parle de plus en plus, Phoebe Bridgers. Pour nous qui n’aimons pas beaucoup, normalement, les musiques éthérées et les voix rêveuses, sorte de tarte à la crème de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2020

Réécoutons les classiques du Rock : "Colossal Youth" deYoung Marble Giants (1980)

On est en 2020, l’une des pires années que la plupart d’entre nous aient vécues. En 2020, on réédite pas mal de disques que l’on considère désormais comme des classiques du Rock… alors même que cette musique – qu’on dit abusivement morte tout simplement parce qu’elle n’est plus populaire – nous propose chaque semaine un lot d’albums formidables. Mais là, pour le coup, on ne fera pas la grimace, parce qu’on parle de "Colossal Youth", le seul et unique album de Young Marble Giants : une œuvre qui a la particularité d’être... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2020

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "No. 1 i Heaven" (1979)

Il suffit d'écouter trente secondes de l'introduction du magnifique "Tryouts for the Human Race", premier titre de "No. 1 in Heaven", le huitième album de Sparks, pour comprendre immédiatement : cette mélodie imparable, la voix à nouveau surexcitée de Russell Mael, après une (courte) période terriblement médiocre, Sparks est revenu au sommet... Et s'est aussi complètement réinventé en combo techno-pop, voire même disco, après avoir jeté par dessus bord ses oripeaux de groupe de Rock américain, bien trop étroits... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 novembre 2020

"K.G." de King Gizzard & The Lizard Wizard : Microtons, orientalisme et confinement

Un groupe qui a toujours foncé vers l’avant, sans avoir jamais peur de franchir les limites du bon (?) goût, voire parfois – très rarement, quand même – du n’importe quoi, a-t-il le droit de regarder en arrière sans décevoir l’immense amour que ses fans lui portent dans le monde entier ? Voilà bien une question que l’on ne pensait pas se poser un jour à propos de King Gizzard & the Lizard Wizard, les géniaux Australiens psychédéliques. Alors même que leur rythme de production de nouvelle musique a baissé (après les fameux 5... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 novembre 2020

"Foothills" de The Bats : Ni l’entropie, ni l’état du monde, ni l’âge

Enregistré il y a déjà deux ans, dans un cadre champêtre idyllique qui a dû influencer grandement sa conception, "Foothills" est certainement l’un des tous meilleurs albums des Néo-zélandais de The Bats, même si c’est l’un de ceux qui nous serrera le plus le cœur : on n’entend pas tous les jours une merveille comme cet "Another Door", qui nous bouleversera en toute simplicité. Mais le fait que les Bats enchaînent immédiatement avec une perle pop comme "Red Car" – l’une des plus belles chansons, mais aussi des plus simples... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2020

"The Four Five Three" par The Jacques : la relève ?

Il y a maintenant longtemps qu’on désespère du Rock britannique dans son ensemble, naguère si brillant, et qui ne produit désormais plus que quelques micro-explosions très occasionnelles. On a en outre appris à se méfier des émerveillements d’une presse musicale anglaise en pleine déliquescence. Alors, on peut prendre le premier album de The Jacques, groupe londonien (mais aux origines galloises, ce qui explique peut-être quelque chose…), un album attendu depuis longtemps puisque le groupe existe depuis 2014, au choix, comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2020

"Return to Greendale" de Neil Young : "Soyons la Pluie"

« Grandpa said to cousin Jed / Sitting on the porch / “I won't retire / But I might retread / Seems like that guy singing this song / Been doing it for a long time / Is there anything he knows / That he ain't said?” » (Grand-père a dit à son cousin Jed / Assis sur le porche / « Je ne vais pas prendre ma retraite / Mais je pourrais bien me remettre en marche / On dirait que ce type qui chante cette chanson / ça fait un bail qu’il le fait / Est-ce qu’il y aurait quelque chose qu'il sait / Et qu'il ne nous dit pas ? ») On... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 novembre 2020

"Stillness" de Laetitia Shériff : le miroir électrique

Laetitia Shériff est une superbe anomalie au milieu de la scène Rock française. C’est d’abord quelqu’un dont (trop) peu de gens ont entendu parler, et qu’encore moins (malheureusement) ont écouté (On peut d’ailleurs rejeter la faute sur elle, Laetitia, dont le dernier album, "Pandemonium, Solace and Stars", remonte à plus de 5 ans déjà !), mais c’est une artiste que chaque personne qui l’a écoutée porte aux nues ! C’est aussi quelqu’un qu’on compare abondamment à tout ce qui se fait (et qui s’est fait) de mieux dans le Rock... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2020

"Re Imaginos" d'Albert Bouchard : un rêve inaccompli...

2020, si elle aura été l’une des pires années imaginables, se sera avéré une mini-bénédiction pour tous les affiliés à la secte de l’huître bleue. Car après la belle surprise qu’a constitué "The Symbol Remains", le premier album du Blue Öyster Cult en 20 ans – un album qui ne retrouvait certes pas la vieille magie du groupe, mais qui était quand même bourré de bons morceaux -, voilà maintenant que nous revient Albert Bouchard… Membre fondateur – et essentiel – du groupe, Albert fut le batteur originel du BÖC, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,