18 janvier 2021

"Welfare Jazz" de Viagra Boys : la seconde petite pilule blues...

Rappelons quelques faits, dans la mesure où nous allons chanter les louanges d’un groupe qui n’est pas encore très connu : Sebastian Murphy, natif de San Francisco, s’est exilé en Suède et y a formé Viagra Boys en 2015 : un nom de groupe gentiment provocateur, peut-être parce que le but de cette musique est, comme pour la célèbre pilule bleue, de provoquer en nous une excitation quasi incontrôlable ! Depuis sa création, le groupe s’est construit une solide réputation sur scène, même si l’étiquette post-punk, qui lui a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 janvier 2021

"Thunderclouds" de Louis Philippe & The Night Mail : retour en force et en douceur...

Oui, c’est presque incroyable, nous allons parler pour la seconde fois en moins de 12 mois de Philippe Auclair, plus connu en France (mais tellement peu connu, en fait) sous le pseudonyme de Louis Philippe. Louis Philippe a sorti en effet un second album en 2020 après un premier réalisé en collaboration avec Stuart Moxham, ("The Devil Laughs") mais surtout après 13 ans consacrés principalement au football, puisque Philippe Auclair est avant tout au Royaume-Uni l’un des journalistes les plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2021

"Fake It Flowers" de beebadoobee : sucre, noise & innocence

Beatrice Laus, ou Bea Kristi, ou encore beabadoobee n’a guère que 20 ans, mais a cumulé en 2020 les succès médiatiques. Originaire des Philippines, cette jeune artiste anglaise a débuté une carrière de musicienne quasi par hasard – ou plutôt par la magie de vidéos postées sur Tik Tok et YouTube. Pas de quoi pourtant lui en vouloir quand on écoute son "Fake It Flowers", à l’efficacité mélodique et émotionnelle indiscutable. "Fake It Flowers", produit par Pete Robertson des Vaccines, est son premier... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2021

"Stay Alive" de Laura Jane Grace : restons en vie !

Laura Jane Grace n’est pas (encore) quelqu’un de très connu de ce côté de l’Atlantique, à la différence des USA où elle bénéficie d’une position quasi-iconique de punk rocker anarchiste (avec son groupe Against Me!, souvent considéré comme l’un des combos les plus importants du genre) et d’activiste transgenre (son premier EP solo, "Heart Burns", avait d’ailleurs été publié en 2008 sous son « deadname », Tom Gabel…). Il est plus que temps de rattraper notre retard et de ne pas passer à côté de l’un des artistes les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 janvier 2021

Mon Top10 Albums 2020

Si l'année 2020 a été terriblement déprimante, elle a pourtant été extrêmement riche en très bons albums, au point que la sélection des 10 albums que j'ai le plus aimés s'est révélée un casse-tête particulièrement insoluble. Voilà en tous cas 10 albums qui ont été importants pour moi cette année, en sachant qu'il y en a une bonne autre dizaine qui pourraient figurer ici ! 1. Bob Dylan– Rough and Rowdy Ways2. David Bowie – ChangesNowBowie3. Sparks – A Steady Drip, Drip, Drip4. IDLES – Ultra... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 janvier 2021

"Serpentine Prison" de Matt Berninger : une luxueuse escapade en solo

La question qui se pose systématiquement quand on a affaire au premier album solo d’un membre-clé d’un groupe important est ce que cette approche individuelle va retirer et ce qu’elle va ajouter, ou pour les plus audacieux, en quoi elle va différer de la musique que l’on connaît déjà de sa part. Parce que, évidemment, dans le genre, on a connu beaucoup plus de projets « inutiles » de la part de chanteurs, de leaders de groupes fameux – quelqu’un se souvient-il des albums solos de Mick Jagger ? – que de prises de risque... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2020

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Rust Never Sleeps" (1979)

On est déjà en 1979, et depuis la fin 1976, je suis passé à "autre chose". Plus question d'écouter "les vieux", les Stones, Led Zep, Pink Floyd, tous ces "dinosaures" que les Clash, les Pistols, les Stranglers, les Ramones et consorts ont rendu instantanément démodés. Je me suis coupé les cheveux, suis passé au cuir noir et aux t-shirts déchirés. La "new wave", rapidement devenu "cold wave", est arrivée là-dessus, et je ne jure plus que par Cure, Costello, les Buzzocks ou... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 décembre 2020

"McCartney III" de Paul McCartney : the long and unwinding road...

"McCartney III" s’inscrit de par son titre, et sa confection – Paul McCartney en solo, un disque enregistré à la maison – au sein de la discographie désormais pléthorique du porteur de la « marque Beatles » comme le troisième album d’une trilogie paradoxale : un premier album au moment de la rupture des Beatles, un second suite à la disparition de Wings… et un nouveau en 2020, c’est-à-dire l’année de la fin du monde tel qu’on le connaissait ? Dans la suite de plusieurs très beaux albums « de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 décembre 2020

"Only Magic" de Tom Sanders : la beauté pop en toute intimité

Deux ans déjà se sont écoulés depuis le troisième et dernier album de Teleman, merveilleux groupe electro-pop anglais aux mélodies parfaites et à l’insuccès rageant. Alors que nous espérions un successeur à Family of Aliens, voici que Tom Sanders (plus connu sous le nom de Thomas Sanders), le leader du groupe, nous offre à la place son premier album solo, Only Magic. En espérant que cette escapade en solo n’est que ça, et ne signifie pas la fin d’un groupe aussi précieux, nous nous sommes lancés en toute confiance dans les quarante... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 décembre 2020

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Everybody Knows This Is Nowhere" (1969)

Entre "Everybody Knows This Is Nowhere" et moi, c'est paradoxal. Ce qui n'est pas plus mal non plus, d'ailleurs. J'ai découvert ce deuxième album "solo" (la bonne blague...) de Neil Young, accompagné pour la première fois par Crazy Horse, ex-Rockets dont il avait sans vergogne confisqué la carrière naissante, en même temps que "Neil Young" et "After the Goldrush", dans l'immédiate foulée du choc qu'avait été "Harvest"... soit sans doute beaucoup trop de musique extraordinaire à avaler d'un seul coup (... surtout que,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,