16 octobre 2015

"Music Complete" de New Order: le syndrome de Peter Pan

Pour New Order, le départ du pirate Peter Hook pouvait avoir le même impact que la disparition de Ian Curtis, tant le son inouï de sa basse était indissociable de la musique du groupe. "Music Complete" relevait donc d'un nouveau défi pour un groupe absent créativement depuis une décennie, un défi brillamment relevé, contre toute attente : est-ce le retour de Gillian Gilbert, ou bien l'orientation beaucoup plus "electro" de l'album - qui pourra rappeller les débuts du groupe, mais aussi le monstrueux "Technique" - (et ce même si la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 octobre 2015

"Something in the Water" de Pokey Lafarge : Trop respectueux du genre ?

L'amour pour les musiques du passé, voire les musiques "mortes" peut être un formidable moteur de créativité, surtout à une époque où l'amnésie générale frôle la faute grave, aussi bien au sein de la critique musicale que de la communauté des musiciens de rock en général. Encore faut-il avoir envie de faire du neuf, du "pertinent" dans les vieux pots de soupe où l'on plonge sa cuillère... Les nombreux admirateurs du sympathique Pokey LaFarge (à l'origine familiale alsacienne certifiée, en plus) me pardonnerons si j'émets des doutes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 octobre 2015

"Stuff Like That There" de Yo La Tengo : parenthèse enchantée ?

Les aficionados de Yo La Tengo savent que le trio aime à interrompre la grande fête électrique qu'il propose sur scène par quelques chansons plus dénudées, plus calmes (ne parlons pas de "version acoustique", car il ne s'agit pas de ça, Yo La Tengo étant un groupe ELECTRIQUE !) : il s'agit généralement d'une véritable parenthèse enchantée qui permet au groupe comme au public de reprendre son souffle, tout en "communiant" dans la célébration d'un certain type de beauté blême, fragile, directement héritée du Velvet Underground, bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 octobre 2015

"Honeymoon" de Lana Del Rey : j'ai côtoyé la beauté

Lana telle qu'on l'attendait, débarrassée autant des tics RnB de "Born to Die" que de l'horrible production "lynchiano-rock" concoctée par Dan Auerbach pour son "Ultraviolence" largement raté : sa voix, belle, touchante, superbe même par instants, et le minimum d'instruments et d'effets autour. Sur des morceaux uniformément lents, mais sans l'affectation (ou la provocation maladroite) qui servait de défense à Lana jusqu'à aujourd'hui. Et le résultat est magnifique. Magnifique de naturel, de tristesse, de profondeur même, un mot que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 octobre 2015

Réécoutons les Classiques du Rock : "Tom Petty & The Heartbreakers" de Tom Petty & The Heartbreakers (1976)

En 1976, les distributeurs français, bien décidés à ne pas se laisser dépasser par la vague punk, avaient cru bon d'affubler le premier album de Tom Petty and the Heartbreakers d'un auto-collant à épingle à nourrice. Notre surprise avait donc été grande de découvrir dix chansons plus traditionnelles que traditionnelles, perpétuant les codes inusables du rock'n'roll, de la country, voire du blues rock US, sans déroger d'un iota au genre. Mais là où l'étiquette s'avérait moins mensongère, c'est que ce programme "habituel" était... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 octobre 2015

"Hollywood Vampires" de Hollywod Vampires : c'est à boire, à boire, à boire...

Maintenant on sait où était passé Johnny Depp, visiblement absent de ses films depuis une bonne paire d'années : il faisait la teuf avec ses copains rock stars en Californie. Alcool, drogue (et petites pépètes ?), a priori jusqu'à vomir, jusqu'à mourir, si on en croit la (seule) remarquable chanson (la dernière) de "Hollywood Vampires", "My Dead Drunk Friends", hommage à la fois hilarant et pathétique aux amis disparus. Il faut aussi reconnaître qu'il fréquente du beau linge, l'ami Johnny, de Vincent Furnier à Sir Paul McCartney, en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 septembre 2015

Réécoutons les Classiques du Rock : "Rocks" de Aerosmith (1976)

L'été 1976 allait commencer : nous étions à quelques semaines seulement de l’explosion punk, qui nous verrait jeter par-dessus bord une bonne partie de ce rock-là, traditionnel (héritage direct du blues, via un détour par les Stones, quand même…) et lourd (pas au sens « hard », ou du moins pas seulement, mais plutôt dans son insistance à jouer la carte d’excès de parvenus : soli hypersexués, jolies pépées à beaux châssis, voitures de sport du même acabit). Mais nous ne le savions pas encore... Et en ce mois de mai 1976, le "Rocks"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 septembre 2015

Réécoutons les Classiques du Rock : "Back to Black" de Amy Winehouse (2006)

Réécouté dans la foulée du beau film "Amy", "Back to Black" peut en 2015 être considéré comme un classique "uchronique", grâce à la voix d'Amy qui tutoie les accents des grandes divas soul et jazz, et grâce aussi, il faut le reconnaître, à la production parfaite de Mark Ronson, qui avait su retrouver la justesse des disques des 50s et 60s, sans rien perdre de la pertinence de la musique par rapport aux années 2000 : s'il n'y avait les textes, furieusement intimes, terriblement honnêtes d'Amy, "Back to Black" pourrait être un album des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 septembre 2015

"Currents" de Tame Impala : mon problème avec Kevin Parker

Mon problème avec Kevin Parker, c'est que je n'arrive vraiment pas à m'émerveiller devant sa musique, comme le font me semble-t-il la quasi totalité de mes contemporains. A le considérer comme un songwriter réellement notable, alors que beaucoup n'hésitent pas à le classer parmi les grands, de Brian Wilson à Paul McCartney. A m'exciter sur son psychédélisme neurasthénique qui embrume pourtant visiblement l'esprit de la plupart des gens de goût. En fait, je m'ennuie poliment en écoutant les disques de Tame Impala, qui ne me font ni... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 septembre 2015

Réévaluons les classiques du Rock Français : "Toboggan" de Jean-Louis Murat (2013)

Un album de Murat encore plus calme, posé, intime que les autres ? Est-ce possible ? Mieux, est-ce réellement nécessaire, quand on pense que la seule réserve que l'on pourrait faire sur l’œuvre du barde auvergnat paradoxal, c'est son refus de l'intensité ? Du coup, "Toboggan" prend son temps avant de nous conquérir : les premières écoutes semblent n'apporter rien de nouveau à l'univers bien circonscrit de Jean-Louis Bergheaud, entre ballades bucoliques (beaucoup de cris d'animaux viennent envahir les chansons) et tendresse amoureuse,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,