03 avril 2021

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Everybody's Alone" (1972-73), extrait de "Archives Vol. II"

Premier "gros morceau" du coffret, "Everybody's Alone"(attention, la chanson du même nom, découverte dans le coffret "Archives I" n'y figure pas !) compile des enregistrements studio en solo de Neil Young, d'autres en studio et en live avec les Stray Gators, et même un titre (Human Highway") en studio à avec ces brigands de Crosby, Stills et Nash. Les 13 enregistrements sont tous inédits, parmi lesquels on a le plaisir d'y trouver quatre chansons totalement inédites :"Letter from Nam", "Come Along... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 avril 2021

"Tempo" de Dom la Nena : l'envol

Juste pour bien préciser les choses, car ce n’est pas inutile ici : « Tempo » signifie le temps en portugais, mais évoque bien entendu en français la question du rythme musical, ce qui fait de ces 5 lettres le titre parfait pour un album (presque) parfait qui joue justement avec le concept du temps (qui passe, dont on se souvient aussi peut-être avec cette fameuse saudade, nostalgie presque joyeuse et en tous cas « positive » tellement brésilienne) et du tempo, essentiel pour une musicienne classique comme Dom La Nena. Et il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 avril 2021

Balade à travers la discographie de Bowie : "Diamond Dogs" de David Bowie (1974)

Tiens, un beau souvenir pour commencer : j'ai 17 ans, c'est l'année de mon Bac, il fait beau, je rentre chez le disquaire d'une petite ville à une trentaine de kms de chez moi, j'achète "Diamond Dogs", avec son étrange - très belle ou très laide, selon l'humeur du jour - de Pellaert (avec les organes génitaux de notre chien de diamant soigneusement effacés pour ne pas nous choquer...). Le soir, rentré à la maison, je pose la précieuse galette (je suis le number 1 fan de Bowie dans ma ville !) sur le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2021

"Chemtrails over the Country Club" de Lana del Rey : folk dépouillé et émotions intenses...

Que fait-on quand on est musicien et qu’on a sorti ce que tout le monde s’accorde à dire que c’est votre chef d’œuvre ? C’est très certainement la question que s’est posée Lana Del Rey après le succès critique – et dans une certaine mesure, commercial – reçu par son "Norman Fucking Rockwell" en 2019. Immédiatement après la sortie de l’album, Lana a fait d’ailleurs savoir qu’elle avait d’autres chansons prêtes, mais elle a quand même passé pas mal de son temps depuis sur les réseaux sociaux à s’impliquer – parfois de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mars 2021

Une secte qui vous veut du bien - on réécoute le BÖC : Blue Öyster Cult (1972)

Soyons honnêtes : en 1972, année faste du point de vue musicale, entre les explosions d'artistes comme Neil Young ou David Bowie, nous n'avions pas du tout remarqué ce premier album d'un groupe new-yorkais au nom bizarre, Blue Öyster Cult : sa pochette géométrique intrigante avait seulement attiré notre attention dans les bacs de notre disquaire, sans que nous allions plus loin. Il faudra attendre les articles délirants d'Yves Adrien lors de la sortie de l'album suivant, "Tyranny and Mutation*" pour que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2021

"Genesis" de XIXA : le trip hallucinogène et bien barré de XIXA

Pouvez-vous imaginer quelque chose comme du rock progressif psychédélico-mystico-colombien ? Difficile, non ? Et pourtant, quand on pose l’album "Genesis" de XIXA sur sa platine, tout s’éclaire : mais c’est bien sûr ! La musique parfaite qui manquait comme BO du "Blueberry" de Jan Kounen, la voilà. Mais aujourd’hui, ça pourrait bien être aussi un antidote parfait à nos horizons bouchés par le confinement et la fermeture des salles de concerts. Comme un grand bol d’air brûlant qui souffle depuis le désert de l’Arizona,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 mars 2021

Balade à travers la discographie de Bowie : "Aladdin Sane" (1973)

En guise d'introduction :A l'époque, en 1973, un ami avait qualifié Bowie sur cette image d'"insecte", et, même si mon admiration pour Bowie en avait été quelque peu blessée, il avait raison : "Aladdin Sane" parle de métamorphose douloureuse, de carapace brillante portée sur une chair blème, de vie éphémère toute dédiée à la cruauté et à l'infamie. Bowie y pousse le Ridicule jusqu'à l'Art, et devient l'emblème de l'ambition du Rock à marquer son temps. Et maintenant... :On est en 73, et Bowie est devenu une star... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mars 2021

"The Pet Parade" de Fruit Bats : feel good album...

Oui, cela fait déjà 20 ans qu’Eric D. Johnson prêche la bonne musique dans un désert – heureusement de moins en moins hostile, quand même, avec son projet Fruit Bats. "The Pet Parade", neuvième album studio de Fruit Bats, est l’un des plus dépouillés, sans doute plus folk-rock que indie pop, si l’on veut absolument mettre des étiquettes sur tout, ou en tout cas moins porté sur les mélodies chatoyantes et plus sur les mots (même si Johnson a heureusement la sagesse de jamais se prendre pour un poète ou un prêcheur…).... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mars 2021

Quand la pop fait des étincelles, une revisite de la discographie de Sparks : "Terminal Jive" (1980)

Après le triomphe artistique et commercial - retour de Sparks dans les charts de plusieurs pays - de "Number 1 in Heaven", n'importe quel groupe aurait investi sur cette nouvelle formule gagnante pour consolider sa nouvelle position de "Rock'n'Roll People in a Disco World". Pas les frères Mael, bien sûr, qui vont s'empresser de brouiller les cartes avec leur album suivant, ce "Terminal Jive" qui surprit tout le monde et confirma l'entrée du groupe, non pas au Paradis, mais dans un Purgatoire dont il ne sortira jamais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2021

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Odeon Budokan" (1976), extrait de "Archives Vol. II"

D'abord, ce titre : "Odéon Budokan". Qui est aussi absurde qu'il est approprié accolant dans une sorte de set imaginaire l'Angleterre et le Japon : Neil Young nous propose ici 5 titres en solo, enregistrés à l'Hammersmith Odeon de Londres, suivis par 5 titres avec le Crazy Horse au Nippon Budokan Hall. On est en mars 1976, au cours de la tournée internationale qui a occupé Neil pendant une année sans "publication officielle", mais pas sans travail studio, et ces "Archives Vol.II" le confirment. Il faut bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,