28 février 2022

"Super Extra Bonus Album" de The Divine Comedy : "Te Amo Neil"

Si l’on considère le profil de la plupart des fans de Divine Comedy que nous connaissons, la publication d’un double album “best of” a tout commercialement du pari perdu d’avance : car franchement, lequel d’entre nous pourrait-il vivre sans avoir dans sa collection TOUS les albums de Neil Hannon, le plus délicieux génie contemporain de la « pop symphonique », ou toute autre étiquette que cette musique subtile, baroque, à en même temps très sage et complètement dérangée – donc tellement anglaise – accepte de recevoir ?... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 février 2022

"The Innocents" d'Eskil Vogt : bac à sable...

S'il y a une chose plus difficile à supporter que les films où l'on fait souffrir des enfants, c'est peut être bien ceux où les enfants sont eux mêmes des tortionnaires : il est difficile d'admettre, même si dans le fond nous avons tous des souvenirs personnels qui le corroborent, que l'enfance est loin d'être synonyme d'innocence. Le film d'Eskil Vogt, qui n'a rien à voir avec le classique de Jack Clayton, mais bien plus avec le Village des Damnés, se nourrit pleinement de cette profonde horreur que tout un chacun ira... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2022

"Space Force - Saison 2" de Steve Carell & Greg Daniels : sauvez le satellite Blue Öyster Cult !

On aura donc attendu un an et demi pour que Steve Carell et son complice Greg Daniels (de l’époque de "The Office") donnent une suite à un "Space Force" qui nous avait largement déçus dans son incapacité à offrir une satire politique au niveau des intentions de ses auteurs : malgré un duo d’acteurs aussi brillant que celui formé par John Malkovich et Steve Carell, en dépit de la richesse de sujets offerts par l’administration trumpienne, on était très, très loin – sans que ce soit une surprise – du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 février 2022

Metronomy à la Boule Noire (Paris) le mardi 22 février

Il est 21h05, heure du démarrage à la radio de l'émission de Michka Assayas quand Joseph Mount, imposant, chevelu et barbu (plus que d'habitude, nous a-t-il semblé, mais il faudra revoir les images de son dernier passage à Paris, à We Love Green en juin 2019, pour vérifier...) lance Love Factory, l'un des meilleurs titres de Small World… La Boule Noire est remplie de fans extatiques du groupe, l'ambiance est chaud bouillante - et le restera pendant la courte heure du set. La setlist de 12 titres offre (seulement) 4 extraits du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 février 2022

"The Journalist" de Isoko Mochizuki et Michihito Fuji : quand l’Etat agit contre la presse…

Nous nous plaignons, et le plus souvent à juste titre, de nos politiciens et de nos médias, mais nous avons sans doute beaucoup de chance de ne pas vivre au Japon : voici des décennies que le pays est secoué par des vagues incessantes de scandales politiques, sans que le remplacement des hommes au pouvoir ne semble y changer grand-chose. Ajoutez à cela la gestion désastreuse des conséquences de Fukushima, l’organisation des JO, les tensions avec le voisin chinois, et les Japonais ne sont pas vraiment pas vernis. Pourtant, le cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2022

“Laurent Cantet, le Sens du Collectif”, un cinéma de l’humain...

On connaît bien maintenant le principe des livres de la collection “Face B” chez Playlist Society : un long interview de fond d’un cinéaste, qui lui permet de passer en revue, un par un, tous ses films, couvrant en général aussi bien le contexte « historique » de chaque film (comment il s’inscrit dans la filmographie du réalisateur, mais également dans le contexte social, politique, intellectuel de son époque) que les thématiques qui le traversent, en passant par de nombreux aspects techniques – production, écriture du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 février 2022

Festival Nuits de l'Alligator : Blind Boy Paxton à la Maroquinerie le dimanche 20 février

21h05 : Jerron "Blind Boy" Paxton est un multi-instrumentiste américain surdoué : on entre, en compagnie de ce "vrai" bluesman, comme le souffle, admiratif, un de nos voisins du premier rang, dans une célébration à la fois humble et ambitieuse des racines de la musique américaine. Dès le premier titre, Cigarette smokers, on saisit que l'on va assister à un set exceptionnel (d’ailleurs Théo nous avait prévenus : « Vous n’êtes pas prêts pour ce que vous allez entendre ! ») : une voix à tomber, une virtuosité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 février 2022

"Murakami - Le Septième Homme et Autres Récits" de Jean-Christophe Deveney et PMGL : les nouvelles de Murakami en BD !

Il n’est plus nécessaire de présenter Haruki Murakami, l’écrivain japonais le plus lu dans le monde, plusieurs fois pressenti pour un Prix Nobel qui lui échappe toujours, et autant adulé par ses fans que honni par les autres, qui l’accusent de vacuité et surtout, insulte suprême, d’être ennuyeux. "Le Septième Homme et Autres Récits" est une compilation en BD de neuf de ses nouvelles, parues dans différents volumes et ici réunies, subtilement adaptées par Jean-Christophe Deveney, et dessinée par Pierre-Marie Grille-Liou,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 février 2022

Hooverphonic au Trabendo (Paris) le jeudi 17 février

21h00 : Bien entendu, la grande affaire de cette réapparition de Hooverphonic, pour soutenir son dernier album, Hidden Stories, sorti l’année dernière, c’est le retour dans le groupe après une dizaine d’années d’absence de la chanteuse « historique » Geike Arnaert. Sinon, le trio Alex Callier – à la basse ce soir - / Raymond Geerts, à la guitare / Geike est soutenu par un trio de choc (claviers, guitare et basse) qui étoffe considérablement le son. Dès l’intro de A Simple Glitch of the Heart – ouverture du dernier... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2022

"All of Us Are Dead" de Chun Sung-Il, Lee Jae-Kyu et Kim Nam-Soo : nous sommes tous déjà morts...

Bien sûr, a priori "All of Us are Dead" ne fait pas plus envie que ça, avec son allure d'algorithme Netflix "zombies + vie des lycéens". Mais la nationalité coréenne garantit à priori une certaine rudesse dans la violence, des situations émotionnellement plus radicales, ainsi que, puisque c'est clairement devenu pertinent dans les séries récentes du Pays du Matin Calme, un questionnement réel sur les valeurs sociales et politiques dominantes. Toutes choses que les Américains ne savent plus nous offrir depuis belle lurette dans leurs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,