23 janvier 2022

"The Power of the Dog" de Jane Campion : "Protège mon âme contre le glaive, ma vie contre le pouvoir des chiens"

Depuis "An Angel At My Table", on sait que Jane Campion est l'un des talents les plus singuliers du cinéma contemporain, même s'il faut bien admettre qu'il y a une certaine irrégularité qualitative dans sa production, d'ailleurs parcimonieuse. On peut, en passant, célébrer - et déplorer - que Campion fut la première femme à obtenir la Palme d'Or à Cannes (pour le sublime "The Piano", bien entendu) après tant d'années de festival, et qu'il ait fallu attendre 2021 pour qu'une seconde femme soit à nouveau... [Lire la suite]