2021 12 22 Clavicule Supersonic (19)

Il est 22h45 déjà, et on sait bien que les 15 minutes de retard prises seront un problème pour Clavicule, qui devra écourter son set pour terminer peu après les 23h30 prévues. Et ça, c’est vraiment dommage étant donné la qualité du garage rock / métal des Rennais : à un niveau sonore dépassant celui habituel au Supersonic, voire en France en général, ils nous balancent une musique ultrapuissante, et totalement enthousiasmante. Même si l'on a apprécié les deux groupes précédents, on est clairement avec Clavicule à un niveau supérieur. Les morceaux, qui dépassent les codes parfois un peu simplistes du garage rock, sont assez longs, souvent rallongés par rapport aux versions de l’album pour inclure de magnifiques envols soniques, visant à détruite et notre ouïe et nos vertèbres cervicales dans un headbanging infernal. L’abrasif Today, avec ses riffs martiaux et son refrain hurlé et incendiaire, nous rappelle, comme sur l’album, la folie des Hives, L’efficacité absolue est atteinte avec l’accélération irrésistible, à mi-parcours, de My Time, mais ce sont les sonorités orientalisantes de Jericho qui capturent le mieux notre imagination. Quelle frustration quand même de voir ce set tout simplement magnifique interrompu avant sa fin, pour cause d’horaire dépassé !

Un groupe majeur, déjà, à revoir rapidement sur scène, pour confirmer cette splendide première impression, cette clôture en beauté d’une année 2021 de musique « live » malheureusement amputée de plusieurs mois pour cause de Covid…