20 septembre 2021

"La Casa de Papel, 5ème partie – vol. 1" : c’est la guerre ! (malheureusement…)

Alors évidemment, la scission de la cinquième et dernière partie de la Casa de Papel en deux volumes, 5 épisodes disponibles dès maintenant et 5 autres début décembre, ressemble diablement à un désir de la part de Netflix de faire fructifier le plus longtemps possible sa série la plus populaire. Et, encore plus évidemment, il est inutile pour ceux qui détestent ou méprisent la série de lire la suite de cette chronique – sans spoilers – puisque rien n’a changé dans son principe depuis que sa première partie en en a défini... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 septembre 2021

Popincourt à la Dame de Canton (Paris) le vendredi 17 septembre

21h25 : Olivier Popincourt, lui, entre en scène comme pour régler ses comptes avec l’existence, avec ce foutu Covid qui l’a empêché de jouer sur scène son nouvel album ! Et ça fait du bien, mais vraiment du bien, à nous comme à lui. La Dame de Canton est bien remplie maintenant, l’atmosphère est cordiale – on est un peu entre amis, ou tout au moins entre connaissances – mais c’est presque dommage, parce qu’un talent comme celui de Popincourt n’a nul besoin de notre bienveillance. Le set commence très fort, sur A Deep Sense of... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2021

"Dark Matters" par The Stranglers : un superbe adieu à l'ami Dave...

La première chanson que nous ayons écoutée de Dark Matters, le dix-huitième album des Stranglers, a été And If You Should See Dave…, leur adieu à l’ami Dave Greenfield, emporté par cette saloperie de Covid. Et même si la mélodie n’était pas particulièrement extraordinaire, la classe infinie de paroles dignes, surtout pas larmoyantes, ne décevait pas : « He didn’t fear death / Because he knew death was on his rounds / But no one told him, I was waiting / With a glass at the bar » (Il n’avait pas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2021

It It Anita au Point Ephémère le mercredi 15 septembre

21h55 : les Liégeois de It It Anita se distinguent tout d’abord par une organisation de la scène peu commune : le quatuor est disposé en carré, entouré par les amplis qui sont dirigés vers l’intérieur de ce carré, et non vers le public. Ils se font face deux à deux, se présentant de profil aux spectateurs : tout cela peut donner l’impression au départ d’un groupe qui joue pour lui-même, de musiciens qui préfèrent être entre eux que s’ouvrir vers l’extérieur. Mais dès qu’explose (littéralement) User Guide, on comprend... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2021

"Boîte Noire" de Yann Gozlan : Secret Blow In...

Yann Gozlan, scénariste-réalisateur qui a démarré dans l’horror-porn ("Captifs") et que l’on a ensuite remarqué sans être réellement enthousiasmé avec ses thrillers "Un Homme Idéal" et "Burn Out", a clairement passé la vitesse supérieure avec son nouveau polar paranoïaque, "Boîte Noire", qui a le mérite de compter à son générique un Pierre Niney toujours brillant et désormais très en vogue, et… de sortir à un moment où les bons films populaires ne sont pas légion. Autant l’avouer tout de suite pour ne pas, justement,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 septembre 2021

"Clickbait" de Tony Ayres et Christian White : le manque d'amour...

Un bon père de famille se retrouve séquestré et filmé en train de s'auto accuser d'avoir harcelé des femmes et même d'en avoir tué une : en ligne sur le Net, la vidéo annonce que lorsque le seuil de 5 millions de vues sera atteint, il sera exécuté. Sa sœur se lance alors de toute ses forces dans une course contre la montre pour le retrouver. A l'annonce de ce point de départ de la mini série "Clickbait", qui rappelle certains sujets de "Black Mirror", et en l'associant à la signature Netflix qui accompagne la plupart du temps des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 septembre 2021

"Les nouvelles aventures de Lapinot T7 : Midi à Quatorze Heures" de Trondheim : un couple se défait...

Un couple se forme, celui de Lapinot avec sa nouvelle amie, qui n’est pas quelqu’un de facile à vivre, on l’a découvert dans un tome précédent de la drôle de « nouvelle » saga de Lewis Trondheim, "Un Peu d'Amour", où elle harcelait notre pauvre lapin-mort vivant en le traitant de nazi ! Un couple se défait, à la surprise générale, mais derrière cet apparent désamour, se cache une histoire beaucoup plus complexe qu’il ne semble au premier abord. Et pour la découvrir, il va falloir réellement chercher "Midi à Quatorze Heures",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2021

Personal Trainer au Supersonic le samedi 11 septembre

22h50 : Personal Trainer nous arrivent donc d'Amsterdam avec une réputation énorme de grosse, grosse sensation du moment, sur scène. Le résultat est prévisible : un Supersonic bondé, probablement pas loin de sa jauge maxi, d'un public - en majorité féminin- bien décidé à faire la fête. Depuis peu, Personal Trainer, ex-collectif à taille variable conduit par Willem Smit, s'est stabilisé dans un format "groupe de 7 personnes", évidemment un peu à l'étroit sur la petite scène : deux guitares, deux batteries, une basse, un clavier et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 septembre 2021

"Burns on the Wire" de H-Burns : Fidélité à Leonard Cohen ?

« I remember you well in the Chelsea Hotel / You were talkin’ so brave and so sweet / Givin’ me head on the unmade bed / While the limousines wait in the street » (Je me souviens bien de toi au Chelsea Hotel / Tu parlais d’une voix tellement courageuse et douce / Me taillant une pipe sur le lit défait / Pendant que les limousines nous attendaient dans la rue). Commencer un album de reprises de Cohen par l’une de ses phrases les plus célèbres, et celle qu’il a le plus regretté d’avoir écrite, dit-on, a tout l’air... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 septembre 2021

This Is The Kit à l'Eglise St Eustache (Paris) le jeudi 9 septembre

21h05 : Kate Stables est entourée ce soir d'une superbe équipe, parmi laquelle son mari, bien entendu, mais qui bénéficie de l’addition d'un trombone qui va littéralement enchanter plusieurs titres. Le set de This Is the Kit débute d'ailleurs par une interprétation en duo (Kate et le trombone) de Slider, qui va définir le mood pour la soirée : mélancolique, rêveur et pourtant rayonnant. Quand tout le groupe se joint à la fête, c'est une vraie splendeur : le son est magnifique - au moins pour nous, devant, car Kate elle-même nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,