26 février 2021

"Glowing in the Dark" de Django Django : "the time of our lives"

Lorsqu’en 2012, « le monde » découvrit, enchanté, le premier album de Django Django, il était tentant de parler d’un « joli coup de bluff » de la part de l’un de ces trop nombreux groupes anglais qui disparaîtrait une fois passé le coup de hype qui les avait portés au pinacle : car enfin, quelle pouvait bien être la date de péremption de cette « salade russe » qui mélangeait au dépit du bon goût délires électro enfantins, mélodies pop classiques et clins d’œil à une multitude de genres musicaux mixés dans une sorte de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2021

"Dragon Head - Tome 1" de Minetaro Mochizuki : Tunnel

Minetarô Mochizuki n’est pas forcément l’un des noms les plus fréquemment cités quand on parle en France des mangakas dont il est essentiel d’avoir lu l’œuvre, et la maison Pika s’est sans doute donné pour mission de faire mieux connaître l’un de ses mangas les plus célèbres au Japon, qui avait fait forte impression lors de sa sortie originale en 1995, dans le genre de format « anthologique », plus grand, plus volumineux (cinq tomes pour reprendre les dix volumes originaux), plus luxueux aussi qui permet de séduire un public... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 février 2021

"C.B. Strike - Blanc Mortel" de J.K. Rowling : le cheval blanc d'Uffington

"Lethal White", le quatrième volet des aventures de notre couple follement romantique Cormoran Strike et Robin Ellacott est sans aucun doute le plus ambitieux de tous, le plus complexe : il a d'ailleurs été développé sur quatre épisodes d'une heure, sans que pour autant on évite, surtout dans la dernière partie, que l'enquête est menée au pas de charge, et que les informations et explications nous sont dispensées à un tel rythme qu'on a quand même bien du mal à s'y retrouver. C'est là une limite indiscutable, et cela génère même une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2021

Revoyons les classiques du cinéma : "Edward aux Mains d'Argent" de Tim Burton (1990)

En 2021, il est impossible de regarder "Edward aux Mains d'Argent" sans y voir la matrice - d'ailleurs admise par ses auteurs - de la série "Desperate Housewives", et ce, d'autant que la musique de Danny Elfman achève de créer le lien : du coup, on revoit le "petit" chef d'œuvre de Tim Burton en se délectant d'abord de cette description acide de la société banlieusarde américaine, obsédée par l'apparence d'une perfection lisse et d'une réussite sociale et émotionnelle de tous les instants, et dissimulant les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2021

"The Little Drummer Girl", mini-série de Park Chan-Wook : l'espionne qui venait du théâtre...

En 2018 sortait, sans faire beaucoup de bruit, The Little Drummer Girl, la première série télévisée entièrement réalisée par l’immense Park Chan-Wook (Old Boy, Mademoiselle, entre autres merveilles…), adaptée qui plus est d’un roman du non moins colossal John Le Carré – déjà porté à l’écran, et assez médiocrement pour le coup, par George Roy Hill dans les années 80. On ne peut que se demander pourquoi une telle réussite a aussi peu fait parler d’elle, tant on peut objectivement considérer qu’il s’agit là, non seulement de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 février 2021

"Mind Mgmt - Rapport d'informations 3/3" de Matt Kindt : la possibilité d'un monde meilleur

Si l’on se doutait bien qu’une certaine déception serait de mise quand on en arriverait à la conclusion de l’incroyable récit de SF / espionnage / « mindfuck » inventé par Matt Kindt, on ne pouvait pas s’empêcher d’espérer une conclusion parfaite, qui aille placer "Mind Mgmt" au pinacle des grandes œuvres conceptuelles de la décennie. Pour cela, il fallait passer sur la tendance de Kindt à nous laisser pas mal dans le flou quand il s’agissait de décrire certains aspects de son univers, un flou qui pouvait déjà s’avérer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 février 2021

"L’histoire personnelle de David Copperfield" d'Armando Iannucci : La question de la modernisation d’œuvres littéraires...

Si l’on pense que "David Copperfield" de Charles Dickens est l’un des livres les plus importants de la littérature du XIXè siècle, on peut s’amuser du fait que le titre du film "L’histoire personnelle de David Copperfield" nous fasse immédiatement penser que nous allons assister à un biopic sur la vie d’un magicien contemporain célèbre : O Tempora, O Mores ! Mais passée notre surprise de nous retrouver devant un film d’époque « à costumes », nous ne sommes pas au bout de notre étonnement : d’abord en réalisant que c’est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 février 2021

"Awa Blues" de Grant Haua : la lumière bleue des Antipodes...

Le Blues ! Ah… le blues. Plus d’un siècle d’existence, et aucun signe d’épuisement depuis que les esclaves africains du Sud des Etats-Unis ont mélangé leurs héritages folkloriques pour mieux exprimer les « idées noires », ces fameux « blue devils », et pour chanter en « travaillant ». Pour survivre à l’horreur infligée par les Blancs, race maudite qui n’a pas encore commencé à payer pour ce qu’elle a fait au monde. Et ces ordures de Blancs, ils ont évidemment compris le potentiel de ces trois... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 février 2021

"Cibles mouvantes" d'Alain Darborg : horreurs boréales

Depuis l’inoubliable Délivrance, tout le monde sait bien que la beauté de la nature dissimule à peine la laide sauvagerie humaine, qu’il ne fait donc pas trop bon baguenauder dans des lieux isolés quand on est d’innocents citadins, sous peine de se retrouver à jouer le rôle du gibier. En Suède, il fait très froid et ça rajoute un peu de piment quand un petit couple, qui pensait recoller les morceaux de leur couple en contemplant ensemble les aurores boréales, se retrouve à courir devant le « point rouge » (le Red Dot du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2021

"Tasjan! Tasjan! Tasjan!" d'Aaron Lee Tasjan : un improbable nouveau classique de la musique pop...

L’une des marques indiscutables du vieillissement du Rock - et probablement la plus préoccupante quant à l’avenir possible de cette musique largement désertée aujourd’hui par une part de plus importante de la jeunesse du XXIè siècle - est le fait qu’il nous est à peu près impossible d’écouter un nouveau disque sans que, automatiquement, nous allions chercher une montagne de références dans les près de 70 ans d’histoire de « notre musique ». Et, bien entendu, qu’il est de plus en plus difficile pour un artiste de composer quoi que ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,